10 Astuces pour payer moins d’impôt !

Today, we are going to come back to ten tips that allow you to reduce your income tax. The article is written by Thibault DIRINGER, expert in taxation and wealth management, who offers simple and educational articles so that everyone has access to free advice on his blog: https://www.corrigetonimpot.fr/ .

En France, l’impôt est déclaratif ce qui s’avère être un piège pour une grande majorité des déclarants. Si l’administration fiscale s’assure que les revenus fiscalisés soient bien pré-remplis, elle laisse le contribuable déclarer seul les points qui permettent de minorer l’impôt. De fait, la majorité des personnes passent à côté de déductions ou réductions fiscales pour les raisons suivantes :

  • Méconnaissance de la loi : si on ne sait pas qu’on a le droit à des avantages fiscaux, on passe à côté ;
  • Complexité de la déclaration : remplir la mauvaise case ou le mauvais montant sur une déclaration complexe qui est souvent synonyme de corvée nous amène à payer trop d’impôt.

L’article recense dix erreurs fréquentes qui concernent tout le monde que nous retrouvons régulièrement comme source d’erreur. Si vous êtes concerné, sachez que la loi vous permet de corriger la déclaration pendant 3 ans. Un simple courrier au fisc vous permettra de récupérer le trop payé. Les contribuables non imposables sont concernés également : ils peuvent récupérer de l’argent sur des crédits d’impôt et les déductions oubliées engendrent un revenu fiscal de référence trop haut qui a des conséquences négatives sur leurs aides sociales et leurs taxes locales.

10 erreurs à éviter pour payer moins d’impôt :

  • Les frais réels : kilomètre uniquement ?

L’option pour la déduction des frais réels permet aux salariés de déduire le montant exact de leurs dépenses professionnelles plutôt que la déduction forfaitaire de 10% qui est appliquée automatiquement. Les contribuables connaissent souvent cet aspect et la case associée sur la déclaration (1AK). Cependant ils se contentent d’enlever leur frais kilométrique et parfois leur frais de repas.

C’est une erreur, il existe plus de 20 frais réels que l’on peut intégrer. On peut citer les frais de déménagement, les frais de procès, les frais de vêtements réservés à 8 professions spécifiques, les frais de formation, de documentation….. Certains métiers sont particulièrement privilégiés comme les professeurs, VRP, instituteurs, journalistes… le fisc considère qu’ils ont besoin de travailler à la maison et les autorise à intégrer toutes les dépenses liées au bureau du domicile. Cela comprend une partie des loyers, de la taxe d’habitation, du chauffage, l’achat des fournitures, des ordinateurs…. Toutes ces dépenses peuvent rejoindre les frais réels et leur permettre de défiscaliser.

De la même manière, les infirmiers, musiciens, danseurs, professions artistiques, chômeurs, étudiants, ouvriers… ont tous des frais spécifiques à leurs métiers. Nous vous invitons à suivre le détail de toutes les déductions avec ce que vous avez le droit d’intégrer ou non, les textes en vigueur et les règles de calcul dans notre vidéo : tous les frais réels déductibles.

  • Maison de retraite : si vos grands-parents paient de l’impôt, soyez vigilant !

Les personnes âgées en maison de retraite sont souvent victime des déclarations complexes. Elles ont le droit à une réduction d’impôt de 25% des sommes payées à l’établissement pour le logement et la nourriture. La réduction peut atteindre 2 500 €, de quoi annuler l’impôt de manière efficace. Encore faut-il le savoir (il est rare que les maisons de retraite donnent un justificatif) et connaître la case à remplir qui est cachée en fin de page 4 !

Une réduction régulièrement oubliée qui amène nos ascendants à payer de l’impôt. N’hésitez pas à leur poser la question : si ils paient de l’impôt, il y’a fort à parier qu’une correction de leur déclaration est possible.

  • Enfant majeur qui habite chez ses parents

A frequent situation, the child still lives in the parental home but works or is past the age of being attached to the tax household. He therefore has his own tax return. However, the parents are entitled to a deduction because they house and feed the child. A fixed price exists of 3,407 € per year. It can be used in full or on a pro rata basis if the child is only there for a few months.

An amount which must be indicated in box 6EL: “other pensions paid to a child of full age”. Of course, the child will have to include this amount in the pensions received on his declaration.

  • Deductions from property income

Renting an empty property and collecting rents is almost always a source of error. On the one hand, you have to make the right choice between the real regime and the micro-land regime. On the other hand, taxpayers very often forget expenses deductible from the real system . The impact is twofold since you then pay too much tax but also too much social security contributions! Check that you have deducted from the real regime the work (everything except major reconstruction and demolition work), interest on the loan, borrower insurance, home insurance, property tax excluding household waste, € 20 per room…. The list is non-exhaustive.

Tip on the most common mistake: the fees you pay to a professional who assists you with the declaration of property income. If the accountant is competent, he will distinguish on the invoice the part of the fees required for the 2044 land declaration. Thus, you can deduct them the following year and recover tax and social security contributions.

  • Main residence acquired before 2011

A tax credit that no longer exists: taxpayers who acquired their home before 2011 were entitled to a tax credit on part of the interest. A device where even non-taxable people recover sums (the tax authorities making checks for tax credits)!

Interestingly, the tax credit is spread over several years. Thus, we see that some taxpayers who were entitled to this tax credit did not apply for it. An error since the sums recovered are several thousand euros. There is still time to act if you are concerned: by correcting the declarations of the last years, the tax authorities give you the tax benefit for the 2016 declaration on 2015 income and 2015 on 2014 income. A tip to share that allows taxpayers concerned to collect up to € 3,000 in a letter.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Alle Kommentare einsehen