B. Cazeneuve promet aucune hausse d’impôts jusqu’en 2017

Au cours d’un point presse le 05 novembre 2013 après la publication des prévisions d’automne de la Commission européenne, le ministre du budget, Bernard Cazeneuve, a promis qu’il n’y aurait aucune hausse d’impôts de 2015 à 2017. Difficile à croire si l’on s’en tient justement aux prévisions de la Commission européenne.

Aucune hausse d’impôts jusqu’en 2017 : pari difficile

B. Cazeneuve a clairement dit que « L’objectif que nous avons avec Pierre et que nous tiendrons, c’est de faire en sorte, pour 2015, 2016, 2017, que l’ajustement se fasse, et j’insiste sur le mot, exclusivement par des économies en dépenses ». C’est clair, il n’y aura aucune hausse d’impôts pour les années 2015, 2016 et 2017, uniquement des économies.

Le pari est osé et semble très difficile à tenir.
En effet, les prévisions de croissance de la France ne sont pas du tout les mêmes que celles de la Commission européenne qui se montre beaucoup plus pessimiste.

Les prévisions d’automne de la Commission européenne

Tout d’abord, le déficit public de la France qui est censé être ramené à 3% du PIB en 2015 devrait, selon l’Europe, être de 3,7%. Objectif non atteint donc.
Du coup cela signifie que les hausses d’impôts de 2013 et 2014 ne permettront pas au gouvernement d’atteindre son objectif. Donc sans nouvelle hausse d’impôt l’objectif de déficit public à 3% du PIB en 2015 ne sera pas atteint.

Qui plus est, la Commission européenne s’attend à une hausse du chômage en France, contrecarrant ainsi la volonté de François Hollande d’inverser la courbe du chômage. Bruxelles estime ainsi que le taux de chômage sera de 11% à fin 2013, grimpera à 11,2% en 2014 et atteindra 11,3% en 2015. Pierre Moscovici lui annonce qu’il ne croit pas à ses chiffres et que les dispositifs de soutien à l’emploi permettront de réduire le chômage en France.

Quoi qu’il en soit, nous prenons bonne note du message du ministre du budget qui promet qu’il n’y aura aucune hausse d’impôts sur les années 2015, 2016 et 2017 et ne manquerons pas de le lui rappeler, ainsi qu’aux contribuables qui sont également des électeurs, en cas de manquement à sa parole.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Alle Kommentare einsehen