L’exil fiscal progresse encore

L’exil fiscal continue de progresser : le nombre de contribuables ayant quitté la France en 2013 a augmenté de 36% par rapport à 2012, passant de 34.524 à 46.896. Et bien évidemment le nombre de riches contribuables et d’assujettis à l’ISF continue aussi d’augmenter.

L’exil fiscal progresse encore

En 2013, ce sont pas moins de 46.896 contribuables qui ont quitté la France, contre 34.524 en 2012 soit une hausse de 35,8% du nombre de départs en un an.
En toute logique le nombre de riches contribuables, avec un revenu annuel de plus de 100.000 €, a également augmenté passant de 2.600 en 2012 à 3.744 en 2013, soit une hausse de 44%. Et il en va de même des contribuables assujettis à l’ISF, puisque 714 d’entre eux ont quitté la France en 2013 contre 620 en 2012.

Bien évidemment les contribuables qui partent sont aussi ceux qui ont un revenu fiscal élevé : 49.200 euros en moyenne. Il s’agit donc de contribuables payant des impôts à dans les tranches moyennes voire supérieures.

Dernier point méritant d’être souligné : non seulement le nombre de contribuables assujettis à l’ISF quittant la France augmente chaque année mais en plus le nombre de ceux revenant diminue. Ainsi, on est passé de 540 départs d’assujettis à l’ISF en 2011 à 620 en 2012 puis 714 en 2013, alors que sur les mêmes années les retours ont diminué passant de 110 en 2011 à 103 en 2012 puis 74 en 2013.

Si le nombre de départs est relativement réduit par rapport au nombre de foyers fiscaux qui est de plus de 37 millions il reste important de souligner que non seulement le nombre de départs augmente chaque année et qu’en plus les départs concernent des foyers aux revenus élevés, bien au delà du revenu moyen des français qui se situe aux alentours des 25.000 euros.
L’exil fiscal progresse et par conséquent les revenus fiscaux que l’Etat tire de l’impôt sur le revenu et l’ISF vont baisser à moins que l’on reporte le manque à gagner sur ceux qui ne sont pas (encore) partis.

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
älteste
neueste bewertet
Inline Feedbacks
Alle Kommentare einsehen
Patrick
5 Jahre

et l’exil est de plus accessible aux revenus qui n’ont rien d’exceptionnels, voire aux retraités avec des pensions moyennes