Fiscalité des dons pour lutter contre le Coronavirus

En cas de crise grave, comme actuellement avec cette épidémie liée au Covid-19, on est rappelé à la triste réalité et on a envie d’aider, que ce soit en apportant un soutien personnel ou un soutien sous la forme de don d’argent ou de matériel. La fiscalité des dons permet par ailleurs de bénéficier de réduction d ‘impôt.

Fiscalité des dons

Quand on verse de l’argent à un organisme, que l’on soit un particulier ou une entreprise, on reçoit un reçu fiscal qui permet de bénéficier d’une réduction d’impôt. Le don financier, pour ouvrir droit à cette réduction d’impôt, doit être fait à un organisme d’intérêt général ou à une association reconnue d’utilité publique.

En versant la somme de son choix, vous faites une action permettant d’aider à soutenir les soignants et les personnes en difficultés tout en bénéficiant d’une réduction d’impôt correspondant à 66 % du montant du don dans la limite de 20 % du revenu imposable.

On notera cependant que, depuis l’amendement Coluche, les dons au profit d’organismes venant en aide aux personnes en difficulté offrent une réduction d’impôt légèrement supérieure, puisque le don jusqu’à 529 euros bénéficie d’une réduction égale à 75 % du versement effectué, la fraction supérieure à ce montant se voit appliquer la réduction de droit commun (66% du versement). Ce qui est le cas pour un don aux restos du coeur ou un don Covid pour aider les plus fragiles auprès de la Fondation Armée du Salut. Ainsi, faire un don de 500 euros par exemple ne vous coûtera réellement que 125 euros. Mais vous aurez bien apporté une aide à hauteur de 500 euros.

Les personnes les plus fortunées peuvent même bénéficier d’une réduction d’impôt sur la fortune Immobilière (IFI) à hauteur de 75% du montant du don dans la limite de 50.000 euros ce qui est loin d’être négligeable.

On rappellera également que les entreprises peuvent également faire des dons et bénéficier de réduction d’impôts, et certains l’ont bien compris et plusieurs millions de dollars ont été donné tant en France que dans de nombreux autres pays.

Plus que jamais les organismes de santé et d’accompagnement des personnes ont besoin d’argent, aussi si vous envisagiez de donner, que ce soit de façon totalement philanthropique ou avec l’optique de la réduction d’impôt, faites le maintenant plutôt que dans quelques mois où le besoin sera moins important.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Alle Kommentare einsehen