Investir en LMNP dans une résidence étudiante

Le statut LMNP (Loueur Meublé Non Professionnel) est un statut particulièrement intéressant puisqu’il permet à tout individu de détenir un bien qu’il va loué meublé de façon simplifiée, avec très peu d’obligations juridiques et comptables, notamment en optant pour le régime des micro-entreprises qui permet de bénéficier d’un abattement forfaitaire à hauteur de 50% des recettes. Qui plus est le statut LMNP permet de récupérer la TVA sur le bien acquis, un plus non négligeable.
Ce statut peut convenir à de la location traditionnelle mais est surtout très prisé dans la location de logements en résidences, qu’ils s’agisse de résidence de tourisme, pour personnes âgées ou pour étudiants.

Investir dans une résidence étudiante

Un investisseur, qu’il soit débutant ou non, qui voudrait se décharger de la location et de la gestion tout en investissement dans un bien qui lui offrira des revenus de manière régulière sur le long terme à tout intérêt à investir en résidence étudiante. En effet, l’investisseur signera un bail commercial avec l’exploitant de la résidence étudiante, et c’est ce dernier qui se chargera de toute la gestion et des locations.
Concernant la sécurité de l’investissement, il est bien évident qu’il faut bien choisir l’exploitant mais aussi, et même surtout, la localisation du bien : il est indispensable d’opter pour une résidence située dans une ville étudiante et où la demande de logement est forte.
Actuellement, dans les principales villes étudiantes la demande est supérieure à l’offre, aussi la création de nouvelles résidences étudiantes est-elle une nécessité, les futurs logements étant promis à un bel avenir en terme de location.

Investir en LMNP dans une résidence étudiante permet donc de réaliser un investissement immobilier quasiment sans contrainte, avec une fiscalité très légère. Et ce statut n’empêche nullement un investisseur de réaliser d’autres acquisitions à vocation locative, que ce soit en meublé avec le statut LMNP s’il ne perçoit pas plus de 32.900 euros de revenus locatifs annuels ou en non meublé, tant en direct qu’en passant par une SCI (Société Civile Immobilière).

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Alle Kommentare einsehen