Jour de libération fiscale toujours plus tard

Le jour de libération fiscale des contribuables en 2012 est fixé pour la France au 26 juillet soient 4 jours plus tard qu’en 2011.

Le jour de libération fiscale permet de définir, en calculant le poids des dépenses publiques par rapport au produit intérieur brut (PIB), le nombre de jours travaillés par chaque contribuable pour l’Etat et non pour lui.
Ainsi, pour 2012, en France on verse 56,5% de ses revenus à l’Etat et on ne conserve pour soi que 43,5%.
La France se distingue en étant l’avant dernier pays de l’Union Européenne à « libérer » ses contribuables, juste devant la Belgique qui est un paradis fiscal pour les riches mais un enfer fiscal pour les autres.

Les détracteurs de calcul ne manqueront pas de préciser qu’en France nous bénéficions d’un système social bien plus protecteur que d’autres pays européens ce qui partiellement vrai, car que penser alors de la Finlande ou de la Suède qui sont portant réputés comme étant des états avec une très bonne couverture sociale et une forte imposition des revenus mais dont les contribuables sont malgré tout « libérés » avant les français (à savoir le 8 juillet en Suède et le 14 Juin en Finlande) ?

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Alle Kommentare einsehen