Les meilleurs pays où s’expatrier

Le cabinet Bradley Hackford, spécialisé en changement de résidence fiscale, a publié le 29 juillet 2014 son rapport présentant le classement des meilleurs pays où s’expatrier pour réduire sa fiscalité tout en respectant des critères tels que la qualité de vie et la sécurité dans le pays.

Les meilleurs pays où s’expatrier

Le classement 2014 des principaux pays dans lesquels il est intéressant d’établir sa résidence physique et fiscale prend en compte non seulement le poids de la fiscalité pesant sur les personnes physiques (impôt sur le revenu, impôts sur la fortune et les plus-values ou encore droits de succession) mais également la qualité de vie, la sécurité, le pays en lui même (accessibilité, climat…) ainsi que les initiatives gouvernementales pour accueillir de nouveaux résidents-investisseurs.

Classement 2014 des meilleurs pays où s’expatrier :
1- Bahamas :
Les Bahamas combinent la proximité des Etats-Unis avec un taux d’imposition de 0% sur les revenus des personnes physiques. A cela s’ajoutent une excellente qualité de vie et une stabilité politique tout à fait satisfaisante. A noter qu’il faut investir dans un bien immobilier valant au minimum 500.000$ pour obtenir la résidence aux Bahamas.

2- Andorre :
Très bien située et avec un climat plutôt agréable, Andorre est une des meilleures destinations fiscales sachant que l’imposition des revenus des personnes physiques est comprise entre 0 et 10%. A noter qu’il faut réaliser un investissement d’au moins 350.000 € pour bénéficier de la résidence en Andorre.

3- Monaco :
Monaco est réputée pour son luxe, ses casinos et l’absence totale d’impôt sur le revenus sauf pour les personnes ayant la nationalité française. Par contre pour pouvoir s’installer à Monaco il faut prouver que l’on possède un important patrimoine, ce qui est plus que nécessaire notamment eu égard aux prix de l’immobilier dans la principauté monégasque.

4- Bulgarie :
La Bulgarie est une destination de choix tant pour les européens que pour les non européens, notamment grâce à son impôt sur le revenu de 10% qui est parmi les plus faibles d’Europe.
A noter que les non-européens doivent réaliser un investissement de minimum 511.295 euros dans des obligations de l’Etat bulgare pendant un minimum de 5 ans.

5- Panama :
Panama attire de par son climat, son patrimoine, un coût de la vie assez bas et une fiscalité très attractive : 15 à 25% d’impôt sur les revenus issus d’activité au Panama et 0% sur les revenus provenant de l’étranger. De plus il est facile pour des citoyens de « pays amis du Panama », dont la France, d’y obtenir la résidence qui, après 5 ans, permet également de demander la nationalité panaméenne.

Les pays suivants où s’expatrier sont l’Ile Maurice où l’impôt sur le revenu est de 15%, les Emirats Arabes Unis – Dubaï où l’impôt sur le revenu et l’impôt sur les sociétés sont nuls, Guernesey qui attire par sa proximité avec l’Angleterre ainsi qu’un impôt sur le revenu de maximum 20% et un taux d’imposition des sociétés locales de 0%, les iles Caïmans où les impôts sur les revenus et sur les sociétés sont nuls et enfin la Suisse appréciée notamment pour son système de forfait fiscal.

Source : Bradley Hackford, cabinet spécialisé en expatriation internationale et en changement de résidence fiscale et physique.

S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
älteste
neueste bewertet
Inline Feedbacks
Alle Kommentare einsehen
IAN
IAN
6 Jahre

Merci pour votre classement.

ROBERT
ROBERT
6 Jahre

Bonsoir,

Pourriez vous me dire s’il existe une convention fiscale entre les Bahamas et la France?

Je vous remercie vivement.

Très cordialement.

JC ROBERT