Nouvelle baisse du quotient familial = hausse d’impôt

Le gouvernement a choisi de baisser le quotient familial pour la seconde fois afin de tenter de réduire déficit de la branche famille de la Sécurité sociale.
Et cette baisse du quotient familial n’est ni plus ni moins qu’une hausse d’impôt de plus pour une large part des contribuables français, ce qui va à l’encontre même de la promesse faite par François Hollande de ne plus augmenter les impôts en 2013 et 2014.

Nouvelle hausse d’impôt pour 12% des familles

Après un abaissement du plafonnement du quotient familial de 2.336 à 2.000 euros adopté via la loi de finance pour 2013 et entré en vigueur au 1er janvier 2013, le gouvernement vient donc d’entériner une nouvelle baisse, qui fera passer le plafonnement du quotient familial de 2.000 à 1.500 euros à compter du 1er janvier 2014.
Le gouvernement a donc renoncé à diminuer les allocations familiales pour les familles les plus aisées, préférant augmenter les impôts 1,3 millions de foyers fiscaux soit 12% des familles de France, ce n’est donc pas une hausse d’impôts qui ne concernera que les très riches.

Concrètement tout foyer fiscal de 3 parts (un couple plus deux enfants par exemple), gagnant plus de 63.000 euros par an verra le montant de son impôt annuel augmenter : si le montant de l’impôt brut restera inchangé, l’avantage maximum autorisé lié à l’application du quotient familial sera lui réduit, augmentant alors mécaniquement le montant de l’impôt sur le revenu à payer.
Pour les familles avec 3 enfants, la hausse d’impôts existera dès lors que les revenus annuels dépasseront les 74.000 euros.

Sans doute pas la dernière hausse d’impôt

Voici donc une nouvelle hausse d’impôt qui devrait être supportée par environ 1,3 million de foyers fiscaux, rapportant environ 915 millions d’euros à la branche famille de la Sécurité Sociale, dont le déficit est de 2 milliards. Autant dire que cela ne suffira pas à combler ce déficit et qu’il va forcément falloir que le gouvernement trouve encore de l’argent via de probables nouvelles hausses d’impôts ou de taxes.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Alle Kommentare einsehen