Carte de crédit : tout savoir sur les cartes de crédit

Contrairement à une carte de paiement classique, l’argent dépensé ne provient pas d’un compte courant mais d’une réserve de liquidité ou ligne de crédit assimilée. Malgré un abus de langage, la plupart des français utilisent une carte de débit plutôt qu’une carte de crédit. Souvent apparentée à une carte à débit différé, les cartes de crédit ont toutefois un fonctionnement bien différent. Beaucoup moins répandues en France, elles sont largement utilisées dans d’autres pays comme les Etats-Unis, le Canada ou le Royaume-Uni. Tu trouveras ici tout ce que tu dois savoir sur les différentes cartes, leur fonctionnement et les points à vérifier avant d’en choisir une.

À savoir
  • La carte de crédit est une carte associée, non pas à ton compte courant, mais à une ligne de crédit.
  • L’argent que tu dépenses ne provient donc pas de tes propres liquidités mais d’un emprunt.
  • Tu peux en obtenir une chez une banque, dans des grands magasins ou auprès de sociétés spécialisées (Amex par exemple).
  • L’échéance peut être flexible et le remboursement modulable.
  • Tu paies généralement un taux d’intérêt sur les sommes empruntées. 
  • Le taux d’intérêt et les modalités de remboursement sont fixés par l’organisme qui te fournit la carte. 
Comment ça marche ?
  • Quelle carte correspond à tes besoins : La carte doit-elle être associée à un compte ? Une carte de paiement classique, ou à débit immédiat est-elle suffisante, ou as-tu vraiment besoin d’une carte associée à une ligne de crédit ? 
  • Pour faire ton choix compare les différentes offres en fonction des critères que nous allons te présenter et veille à bien étudier leurs conditions. 
Sommaire

Qu’est-ce qu’une carte de crédit ?

Une carte de crédit est une carte de paiement émise par une banque ou un établissement de crédit. Contrairement à une carte classique, elle est associée à une poche de liquidité, accordée par l’établissement émetteur. Cette poche correspond à une enveloppe d’argent limitée, dans laquelle tu pourras puiser pour effectuer des paiements et des retraits, sans toucher à tes propres liquidités. Elle te permet de dépenser à crédit et t’engage donc à rembourser les montants utilisés.

On distingue les fournisseurs de cartes – responsables pour la gestion du système de paiement et de la technologie sous-jacente (les plus répandus dans le monde sont : Visa, Mastercard et American Express) – et les émetteurs, principalement des banques, qui s’appuient sur ces fournisseurs pour commercialiser les cartes. C’est généralement eux qui fixent les conditions.

Certains grands magasins proposent eux aussi des cartes de crédit, associés à des programmes de fidélités et des facilités de paiement. 

Le crédit renouvelable ou “revolving”

La plupart des cartes de crédit fonctionnent sur la base d’un crédit renouvelable, dit “revolving”. Certaines cartes de paiement premium ou à débit différé, sont également dotées d’un tel dispositif. Il s’agit d’une somme d’argent, associée à ta carte et mise à disposition par son émetteur, que tu peux utiliser intégralement ou en partie, pour faire des achats, en une ou plusieurs fois. Cette somme qui t’es mise à disposition – qui n’est rien d’autre qu’un crédit – est reconstituée au fur et à mesure de tes remboursements, dans la limite du montant maximum accordé. 

Ce type de crédit rentre dans la catégorie des crédits dits “non affectés” : tu peux donc l’utiliser librement, peu importe l’objet du paiement.

Le crédit renouvelable se démarque par sa flexibilité. Tu as souvent la possibilité de choisir toi-même le rythme auquel tu souhaites le rembourser : choix du montant des mensualités, mensualités variables d’un mois à l’autre, etc. Sache toutefois que, comme pour tout autre crédit, des intérêts (parfois élevés) seront à payer sur la somme empruntée. Les intérêts se calculent sur la somme effectivement empruntée et non sur le crédit disponible. Plus tu tires donc sur ta ligne de crédit et plus tu tardes à rembourser le montant emprunté, plus l’addition peut s’avérer salée. 

Les conditions à l’obtention d’une carte de crédit

Le processus d’octroi varie d’un établissement à l’autre. Toutefois, pour obtenir une carte de crédit, il te faudra généralement remplir à minima ces quelques conditions :

  1. Être majeur
  2. Fournir une pièce d’identité
  3. Attester d’un seuil minimum de revenus

L’obtention d’une carte de crédit est généralement conditionnée à la validation de ton dossier. S’agissant d’un crédit, l’établissement émetteur est susceptible de vérifier ta solvabilité, pour s’assurer de ta capacité de remboursement.

A quoi sert une carte de crédit ?

Une carte de crédit peut s’avérer utile dans plusieurs situations :

  1. Pour voyager : Les cartes de crédit sont en effet acceptées dans le monde entier.
  2. Pour louer une voiture (ou déposer une caution en général): Les cartes de crédit offrent la possibilité de bloquer (sans débiter) une somme d’argent en guise de caution. Cette fonctionnalité peut s’avérer très utile, notamment dans le cadre d’une location de voiture par exemple.
  3. Pour un paiement différé : Lorsque payer sur le moment n’est pas possible ou non souhaité, les cartes de crédit permettent de reporter le paiement à un autre moment. À l’arrivée d’un salaire par exemple. Le remboursement est flexible et modulable.
  4. Pour les assurances et les services : Les cartes de crédit sont adossées à des formules d’assurance (assurance voyage, garantie d’achat, assistance rapatriement par exemple) et offrent suivant le prix de la carte des services supplémentaires (offres VIP, conciergerie, salon d’aéroport, etc.)

Quelle différence entre une carte de débit différée et une carte de crédit ?

Avec une carte bancaire à débit différé, tu peux reporter le paiement de tes dépenses à la fin du mois au ou au début du mois suivant sans payer de frais supplémentaires. Associée à un compte courant, la carte à débit différé te propose un crédit à court terme, sans frais, que tu dois rembourser en une seule fois, chaque mois. Elle te fournit donc une avance d’un mois.

En revanche une carte de crédit a un fonctionnement un peu différent : la carte n’est pas forcément associée à un compte bancaire mais à une réserve de liquidités. Le remboursement n’est pas exigé à une date mensuelle mais à une date d’échéance à fixer avec l’établissement qui t’accorde cette carte. Enfin, contrairement aux cartes à débit différé, tu auras des intérêts à payer sur la somme empruntée.

Certaines cartes à débit différé disposent également d’une ligne de crédit renouvelable supplémentaire, comme une « vraie » carte de crédit. Lors d’un paiement, le terminal te demandera alors systématiquement si tu souhaites payer au comptant ou si tu préfères utiliser ta ligne de crédit. Comme pour une carte de crédit, les dépôts de caution sont possibles avec une carte à débit différé. 

Combien te coûte une carte de crédit ?

Il faut bien se renseigner sur les différents frais engendrés par une carte de crédit. Ils varient d’un établissement à un autre mais voici les frais que tu es susceptible de rencontrer :

  • La cotisation : Pour certaines cartes tu devras payer une cotisation, souvent annuelle. Une telle carte n’est intéressante que si tu tiens vraiment aux services associés (assurance, cash-back, réductions, service VIP, conciergerie, etc.).
  • Les frais de change : Comme pour les cartes bancaires classiques, des frais peuvent s’appliquer lors de transactions à l’étranger entraînant des opérations de change.
  • Les frais de retrait : Si les paiements ne sont généralement pas facturés (s’il sont effectués en euro) il en est pas toujours de même pour les retraits. C’est donc un point à vérifier.
  • Les frais liés au remboursement échelonné : Plus tu échelonnes ton remboursement, plus tu paieras d’intérêts.

Quels sont les avantages d’une carte de crédit ?

Pourquoi préférer une carte de crédit à une simple carte de débit ?

  • Elles sont généralement acceptées partout dans le monde

  • Le paiement en différé et la liquidité qu’elle te procure

  • Le remboursement échelonné

  • Les assurances et les garanties

  • Les nombreux services supplémentaires (accès à des avantages, miles pour voyages en avion, conciergerie, réductions, cash-back, conciergerie, etc.)

  • Possibilité de dépôt de caution

Une carte de débit différé présente souvent des avantages similaires. Elle peut donc être une bonne alternative à une carte de crédit. D’autant plus qu’un grand nombre d’entre elles sont également dotées d’un crédit renouvelable.

Quels sont les inconvénients d’une carte de crédit ?

Une carte de crédit est avant tout une ligne de crédit et son utilisation engage l’emprunteur au remboursement. Si elle présente un certain nombre d’avantages, son utilisation est aussi associée à des risques :

  • Risque de surendettement : une carte de crédit peut inciter à la surconsommation et provoquer un endettement important. Il faut donc l’utiliser avec précaution.

  • Attention aux frais : une carte de crédit peut générer des frais importants. La flexibilité des remboursements peut inciter à repousser l’échéance ce qui fait augmenter les intérêts (avec des taux parfois élevés). Attention aussi aux frais parfois abusifs de certains prestataires.

  • Gestion plus complexe : la gestion des dépenses et de ses finances personnelles en général est plus complexe avec ce type de carte. Une carte de crédit est à éviter pour les personnes qui ont des difficultés à gérer leur budget.

Comment choisir sa carte de crédit ?

Avant de souscrire une carte de crédit, pose-toi la question de l’utilisation que tu souhaites en faire. Pour en choisir une, certains point sont à étudier :

  • Associé à un compte ou pas
  • Cotisation annuelle
  • Modalités de remboursement
  • Taux d’intérêt
  • Autres frais (de change, de retrait, etc…)
  • Services et avantages proposés  

FAQ – Questions fréquentes

  • Qu’est-ce qu’une carte de crédit ?

    Une carte de crédit est une carte bancaire liée à une réserve de liquidités. Les montants utilisés sont débités à une date ultérieure, fixée selon le type de carte choisie. Tu obtiens ainsi un crédit à court terme avec un taux d’intérêt et un plafond définis par un contrat. Les remboursements échelonnés peuvent être modulables.

  • Combien coûte une carte de crédit ?

    Le principal poste de coût réside dans le taux d’intérêt qui te sera appliqué sur les montants empruntés. Plus tu repousses les échéances de remboursement, plus ce coût sera élevé. D’autres frais peuvent s’ajouter comme une cotisation de carte ou des frais liés aux opérations réalisées (retraits, change, etc.).

  • Quelle différence entre une carte de crédit et une carte de débit ?

    On distingue les cartes à débit immédiat et différé. Pour une carte à débit immédiat, l’argent que tu dépenses est débité quasi instantanément de ton compte (selon le calendrier et le délai de traitement). Le fonctionnement d’une carte à débit différé se rapproche de celui d’une carte de crédit, dans la mesure où tu profite d’un décalage de trésorerie. La différence : pour la première, le règlement de tes dépenses se fait en totalité une fois par mois, à une date prédéterminée, sans intérêts, alors que pour la seconde le remboursement est échelonné, modulable et soumis à un taux d’intérêt.

  • Est-ce possible d’avoir une carte de crédit gratuite ? 

    Si pour certaines cartes une cotisation est à payer, d’autres sont gratuites. Attention cependant : elles se financeront au niveau du taux d’intérêts appliqué sur les montants utilisés. Une carte de crédit est avant tout une ligne de crédit : son utilisation sera toujours soumise à des intérêts et ne sera donc jamais gratuite.

  • Comment louer une voiture sans carte de crédit ? 

    Lors d’une location de voiture, le loueur te demandera systématiquement un dépôt de caution. Si certains loueurs peuvent accepter d’autres cartes bancaires, la plupart d’entre eux exigent une carte de crédit. La raison : elle permet au loueur de bloquer la somme correspondante à la caution (sans la débiter), indépendamment des fonds disponibles sur le compte. En cas de dommage, c’est donc ta banque qui porte le risque et non le loueur. Les cartes à débit différé sont considérées comme des cartes de crédit et permettent le dépôt de caution.