Assurance prévoyance : Tout savoir pour bien choisir

L’assurance prévoyance est un type d’assurance complémentaire – tout comme la complémentaire santé – qui permet à un individu de se prémunir contre certains aléas de la vie. Il est possible de souscrire à cette assurance de manière individuelle ou de manière collective dans un cadre professionnel. Définition, personnes concernées, différences avec la complémentaire santé, conseils pour bien choisir entre les différents devis : tu trouveras dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur l’assurance prévoyance.

À savoir
  • L’assurance prévoyance est une assurance complémentaire qui vient renforcer la protection obligatoire de la sécurité sociale.
  • Elle offre des protections contre les aléas de la vie et couvre les risques (financiers) liés à l’incapacité, l’invalidité, à la dépendance et au décès.
  • Comme toutes les assurances, l’assurance prévoyance est un produit personnalisé, dont le prix dépend d’un certain nombre de critères : les garanties choisies, le niveau d’indemnisation, les antécédents médicaux de l’assuré, les besoins et volontés de l’assuré.
  • Pour comparer les contrats et trouver celui le mieux adapté à ta situation, un comparateur en ligne est un bon outil. 
Sommaire

L’assurance prévoyance : définition

L’assurance prévoyance est, tout comme la complémentaire santé, une assurance complémentaire, dans le sens où elle s’ajoute à la protection sociale du régime obligatoire (Sécurité sociale). 

L’assurance prévoyance offre des garanties envers plusieurs risques : 

  • les risques liés à l’incapacité 
  • les risques liés à l’invalidité
  • les risques liés à la dépendance 
  • les risques liés au décès

Le régime obligatoire (Sécurité sociale) assure déjà chacun de ces risques mais ne couvre parfois pas totalement les frais des assurés, voilà pourquoi il peut être intéressant de souscrire à une assurance complémentaire. 

Nous développerons plus en détails les différents risques couverts par l’assurance prévoyance dans le suite de l’article.

Quelle différence entre complémentaire santé et assurance prévoyance ? 

La complémentaire santé et l’assurance prévoyance sont toutes deux des assurances complémentaires, dans le sens où chacune offre une protection sociale supplémentaire à celle offerte par le régime obligatoire (Sécurité sociale). Ces deux assurances divergent cependant au niveau des risques couverts. 

L’assurance santé couvre les risques liés à la santé d’un individu, en prenant notamment en charge ses frais médicaux et soins de santé, après remboursement de la Sécurité sociale. 

L’assurance prévoyance quant à elle, offre des garanties envers les aléas de la vie, soit les risques liés à l’incapacité, à l’invalidité, à la dépendance et au décès. 

Que choisir entre assurance santé et assurance prévoyance ? 

Il n’y a pas forcément à choisir entre les deux, puisque ces deux assurances couvrent des risques différents. 

En effet, l’assurance santé touche à tout ce qui concerne la santé, en particulier les maladies, alors que l’assurance prévoyance couvre les autres aléas de la vie. 

Il est important de choisir une protection sociale complémentaire adaptée à ta situation, mais sache qu’il est tout à fait possible de souscrire à ces deux types d’assurance, afin de bénéficier d’un régime complet d’assurance complémentaire. 

Quelles garanties offrent une assurance prévoyance ? 

L’assurance prévoyance offre des garanties pour plusieurs risques : incapacité, invalidité, dépendance et décès.

  1. L’assurance incapacité temporaire de travail (ITT) est utile en cas d’arrêt de travail lié à une incapacité temporaire, et se traduit par des indemnités journalières afin de compenser la perte de salaire de l’assuré.

  1. L’assurance invalidité est une autre composante de l’assurance prévoyance, elle permet à un individu de compenser sa perte de revenu dans le cas où il serait dans l’incapacité de travailler pendant une longue durée. Cette incapacité à travailler doit cependant exclusivement résulter d’une maladie ou d’un accident non-professionnel. La compensation financière s’effectue par le versement d’une pension d’invalidité, dont le montant varie en fonction de l’assurance souscrite, ainsi que des revenus initiaux de l’assuré.

  1. L’assurance décès est une des composantes de l’assurance prévoyance, elle permet à un individu de protéger ses proches, notamment d’un point de vue financier, en cas de fin de vie prématurée. En effet, l’assuré peut, de son vivant, fixer la somme et les modalités de versement d’un “capital décès”, qui sera versé aux proches du défunt (conjoint et enfants) après sa mort. Cela permet entre autres de ne pas trop perturber l’équilibre financier d’un foyer familial, dans le cas où la personne défunte participait jusque-là à la majorité, si ce n’est à la totalité, des revenus du foyer.

  1. L’assurance pour perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA) peut s’inscrire dans un contrat d’assurance prévoyance, elle s’applique à des individus, en général d’un certain âge, se retrouvant dans l’incapacité d’accomplir des actes de la vie quotidienne. Cette perte d’autonomie s’accompagne généralement de dépenses importantes (aides à domicile par exemple), parfois difficiles à assumer pour des personnes à la retraite. Cette assurance dépendance permet donc à l’individu de se voir verser un capital ou une rente pour financer une partie ou la totalité de ces frais.

Comment souscrire à une assurance prévoyance ? 

Pour souscrire à un contrat d’assurance prévoyance, il est possible de s’adresser à : une société d’assurance, un agent général d’assurance, un courtier ou à une banque. 

Cette souscription peut se faire de plus en plus facilement en ligne. 

Avant toute souscription, les assureurs demandent à leurs clients de répondre à un questionnaire santé afin d’évaluer leur état de santé général. En fonction de ce dernier, les cotisations peuvent être plus ou moins élevées. Un état de santé non conforme aux attentes d’un assureur peut parfois même entrainer un refus d’adhésion. 

D’une manière générale, une assurance est un produit souvent très personnalisé qui prend en compte un grand nombre d’informations et de facteurs – notamment au niveau de la tarification. 

Pour choisir le bon contrat il est donc important de demander plusieurs devis et de les comparer entre eux. Pour ce faire, des comparateurs en ligne sont un bon outil. Ils te permettront de trouver les meilleurs contrats, tout en prenant en compte ta situation et tes préférences personnelles.

Quels facteurs influent principalement sur les devis d’assurance prévoyance ? 

Les devis d’assurance prévoyance peuvent varier considérablement d’un assureur à l’autre et dépendent de plusieurs facteurs : 

  • Les garanties choisies 
  • Le niveau d’indemnisation 
  • Les antécédents médicaux de l’assuré (personnes plus ou moins à risque) 
  • Les besoins et volontés de l’assuré (par exemple le capital que l’assuré souhaite laisser à ses proches en cas de décès).

Assurance prévoyance et maintien de salaire : zoom sur la prévoyance collective en entreprise 

Comme nous l’avons vu, l’assurance prévoyance offre des garanties envers plusieurs risques : les risques liés à l’incapacité, à l’invalidité, à la dépendance et au décès. Ces risques impactent donc parfois directement l’activité professionnelle de l’assuré, et impactent de facto aussi ses revenus.

Ainsi, certaines entreprises proposent des régimes collectifs de prévoyance d’entreprise. Ces régimes sont mis en place par les employeurs au profit des salariés et couvrent les mêmes risques qu’une assurance prévoyance individuelle. 

Cette assurance prévoyance collective peut être mise en place pour l’ensemble des salariés de l’entreprise ou seulement pour certaines catégories de salariés (cadres ou non-cadres par exemple).

Malgré que l’état de santé des salariés diffèrent d’un individu à l’autre, et donc les risques encourus par chacun aussi, l’assureur est dans l’obligation d’assurer de la même manière l’ensemble du groupe assurable.  

Comment résilier son contrat d’assurance prévoyance ? 

Sache tout d’abord qu’il est tout à fait possible de résilier un contrat d’assurance prévoyance. Pour ce faire, il te suffit d’envoyer une lettre de résiliation à ton assureur. Cette lettre de résiliation doit être une lettre recommandée avec accusé de réception. 

Il est important de distinguer deux cas de figures : les lettres de résiliation à échéance du contrat de prévoyance et les lettres de résiliation hors échéance du contrat. 

  • Les lettres de résiliation à échéance du contrat de prévoyance : doivent respecter un préavis de 2 mois avant la date d’échéance du contrat. 

  • Les lettres de résiliation hors échéance : sont elles aussi possibles dans certaines conditions. Pour qu’elle soit acceptée, il vous faudra exposer à votre assureur les raisons et le motif vous poussant à résilier votre contrat. Si ce motif est relié à un certain événement, il sera nécessaire d’envoyer votre lettre de résiliation dans les 3 mois suivant la survenance de cet événement.

FAQ – Questions fréquentes 

  • Qui peut ou doit souscrire à une assurance prévoyance ?

    L’assurance prévoyance est une assurance complémentaire, elle est donc ouverte à tous mais n’est en aucun cas obligatoire.

  • Est-il possible de refuser l’assurance prévoyance mise en place par son entreprise ?

    Il est possible de refuser d’adhérer à la complémentaire santé ou prévoyance mise en place par son employeur seulement dans certains cas : 

    – Tu as déjà souscrit à une assurance complémentaire de manière individuelle

    – Tu es salarié à temps très partiel, en CDD ou apprenti 

  • Comment comparer plusieurs assurances prévoyance ?

    D’une manière générale, une assurance est un produit souvent très personnalisé qui prend en compte un grand nombre d’informations et de facteurs. Pour choisir le bon contrat, il est donc important de demander plusieurs devis et de les comparer entre eux. Pour ce faire, des comparateurs en ligne sont un bon outil. Ils te permettront de trouver les meilleurs contrats, tout en prenant en compte ta situation personnelle.

  • Résiliation assurance prévoyance, comment faire ?

    Il est tout à fait possible de résilier un contrat d’assurance prévoyance. Pour ce faire, il te suffit d’envoyer une lettre de résiliation à ton assureur. Cette lettre de résiliation doit prendre la forme  d’une lettre recommandée avec accusé de réception. Si la résiliation intervient hors échéance, tu devras justifier d’un motif valable.