Compte professionnel : tout savoir sur le compte pro

Notre guide pour choisir ton compte professionnel : dans quelle banque faut-il aller ? Comment choisir ? Quelles sont les différences avec un compte personnel ?

À savoir
  • Toute société a besoin d’un compte bancaire pour exercer.
  • Les entrepreneurs individuels ont le choix entre un compte personnel ou professionnel. Si leur chiffre d’affaires annuel est > 10.000€, les 2 comptes doivent être séparés. Si le CA est < à 10.000€ annuel, l’ouverture d’un compte dédié n’est pas obligatoire.
  • Seules les sociétés à capital ont besoin d’un compte bancaire professionnel. Les autres peuvent fonctionner avec un compte classique.
  • Tu peux ouvrir un compte professionnel dans une banque de réseau, une banque en ligne ou une néo-banque.
  • Les banques traditionnelles ont une offre plus complète que les banques en ligne ou les néo-banques, mais sont généralement plus chères.
  • Les néo-banques s’adressent aux indépendants qui sont à la recherche d’une offre simplifiée et flexible.
  • Les banques en ligne ont la flexibilité des néo-banques, mais ont une offre (presque) aussi développée que les banques de réseau.
Comment ça marche ?
  • Le choix du type de banque (traditionnelle, en ligne, néo-banque) dépend du statut juridique de ton entreprise et de son mode de fonctionnement.
  • Prends conscience des besoins auxquels tu souhaites que ton compte professionnel réponde.
  • Avant de faire ton choix, prends le temps d’analyser l’offre du prestataire : est-ce que la banque accepte les entreprises ayant le statut juridique de la tienne ? Quels sont les frais ? Les fonctionnalités ?
  • Les comptes professionnels donnent accès à des fonctionnalités spécifiques : intégration de logiciels spécifiques (comptabilités, édition de factures/devis), gestion des sous-comptes, possibilité d’avoir plusieurs cartes associées…
  • Notre guide et notre comparatif banque pro te permettront de trouver le compte professionnel le plus adapté, au meilleur prix.
Sommaire

Qu’est-ce qu’un compte bancaire professionnel ?

Un compte dit professionnel est un compte qui est lié au fonctionnement de ton entreprise. Grâce à lui, tu pourras encaisser tes revenus, payer tes factures, faire des paiements (impôts, prélèvements sociaux…), verser d’éventuels salaires, mais aussi suivre toutes les transactions financières concernant l’activité de ta société.

Dans la réalité, c’est un peu plus complexe. Ce que les banques appellent « compte professionnel » fait référence à une offre précise, dont tu peux dans certains cas te passer.

Pour les entreprises classiques, l’ouverture d’un compte professionnel spécifique est obligatoire. Pour d’autres, notamment les travailleurs indépendants, un compte classique suffit.

Le compte bancaire professionnel fonctionne de la même manière qu’un compte traditionnel, mais propose des services spécifiques, pensés pour satisfaire les besoins des entrepreneurs et entreprises et pour leur faciliter la gestion de leur activité :

  • Outils intégrés (comptabilité, paie)
  • Sous comptes
  • Gestion des co-titulaires, mandataires…
  • Possibilité de déléguer les virements et d’avoir plusieurs cartes associées au compte

Quand doit-on ouvrir un compte bancaire pro ? Est-ce obligatoire ?

Toute activité économique nécessite un compte bancaire. Mais tous les entrepreneurs n’ont pas forcément besoin d’un compte professionnel : parfois, un compte ordinaire suffit. Tout dépend du statut juridique de l’entreprise.

Le compte bancaire professionnel facultatif pour les entrepreneurs individuels

Les entrepreneurs individuels ne sont pas tenus d’ouvrir un compte bancaire professionnel. Ils peuvent exercer leur activité avec un compte personnel, car aucun dépôt de capital n’est requis à l’ouverture. Cependant, si leur chiffre d’affaires dépasse 10.000€ par an pendant 2 années consécutives, ils doivent ouvrir un compte dédié à leur seule activité professionnelle. Celui-ci peut être un compte courant ordinaire.

Cette obligation concerne les statuts suivants : micro-entreprise, auto-entreprise, EIRL et entreprise individuelle classique.

Voici un tableau récapitulatif des obligations de comptes dédiés en fonction des statuts :

Chiffre d’affairesMicro-entrepriseAuto-entrepreneurEIRLEntreprise individuelle
< 10.000€Compte dédié facultatifCompte dédié facultatifCompte dédié facultatifCompte dédié facultatif
>10.000€Compte dédié obligatoireCompte dédié obligatoireCompte dédié obligatoireCompte dédié obligatoire

Compte bancaire professionnel : obligatoire pour créer une société

Pour les sociétés à capital social, les règles sont beaucoup plus strictes : l’ouverture d’un compte bancaire professionnel est obligatoire pour y faire le dépôt de capital. Autrement, le créateur de l’entreprise ne pourra pas recevoir son certificat de dépôt de fonds, sans lequel l’immatriculation est impossible.

En cas de refus d’ouverture de compte par un établissement bancaire, il existe comme pour les particuliers un droit au compte.

L’obligation d’ouverture de compte professionnel concerne toutes les entreprises à capital social :

  • SA : Société Anonyme
  • SARL : Société À Responsabilité Limitée
  • SAS : Société par Actions Simplifiée
  • SNC : Société en Nom Collectif
  • SCI : Société Civile Immobilière

Pourquoi ouvrir un compte pro auto entrepreneur ?

Même si tu n’es pas tenu d’avoir un compte professionnel, rien ne t’empêche d’en ouvrir un. Cela procure certains avantages :

  1. Prix : les comptes professionnels et auto-entrepreneurs ne coûtent pas forcément cher.
  2. Clarté : sépare les transactions personnelles des transactions professionnelles. Cela évite les confusions, facilite la gestion et simplifie la comptabilité.
  3. Transparence : édite les bons justificatifs et fournit les bonnes informations à l’administration fiscale.
  4. Facilité : simplifie la gestion de l’entreprise. Bien gérer les finances d’une société est primordial.
  5. Exclusivité : profite de certains services qui ne sont proposés qu’aux professionnels.

Où peut-on ouvrir un compte pro ?

La libéralisation et la digitalisation du marché bancaire ont eu de nombreux effets sur le segment professionnel tout autant que sur le segment des particuliers. Auparavant, l’offre était limitée aux banques ayant pignon sur rue. Mais ces dernières années, des dizaines de nouveaux prestataires sont apparus, entraînant une révolution dans les usages et les codes de la banque. Les acteurs historiques n’ont pas disparu, mais ils cohabitent désormais avec d’autres prestataires.

Banque de réseau : idéal si tu as besoin d’un compte bancaire professionnel obligatoire avec une offre plus poussée

Face à la mutation du marché, les banques traditionnelles offrent de solides garanties :

  1. Réseau d’agences : possibilité de prendre rendez-vous avec un conseiller en cas de problème. Pas besoin de passer par un Live Chat ou une hotline téléphonique pour obtenir de l’aide. De plus, tu pourras déposer des espèces au guichet ou en DAB. Dans certains secteurs comme la restauration, c’est primordial.
  2. Ouvert à tous : peu importe que tu sois un travailleur indépendant ou le gérant d’une grosse société, tu trouveras une offre qui répondra à tes besoins. Ce qui ne sera pas forcément le cas dans une banque en ligne, qui vise avant tout les indépendants.
  3. Gamme complète de produits et prestations : certaines entreprises doivent avoir recours à des services et produits plus poussés dans le cadre de leur développement : en matière de financement par exemple. Dans ce cas, il peut être intéressant d’avoir une banque qui propose des solutions adaptées.

Le principal inconvénient des banques traditionnelles reste le prix : elles sont généralement plus chères que les banques en ligne ou les néo-banques. 

Voici un comparatif des banques pro sur le segment des comptes pour entreprises :

BanqueNom de l’offreContraintes éventuellesTarifs de basePrincipaux services
BNP Paribas logo
Offre
Esprit Libre ProChiffre d’affaires
<750k€
À partir de 41€ HT/mois
hors options (tarif évolutif
en fonction du CA)
– Frais de gestion
– Commission de mouvement
– Banque à distance
– Carte Visa Business
– 2 virements permanents
– Oppositions sur chèques/prélèvements

Offre
Jazz ProN.C38,50€/mois– Commission de mouvement jusqu’à 12.500€ d’opérations débitrices / mois
– Tenue de compte
– Accès banque en ligne (Progéliance Net & Appli Pro)
– Oppositions sur chèques/prélèvements
– Service de représentation automatique des chèques
– Traitement des chèques remis et des impayés (hors défaut de provision)
– Retraits sans frais en France et en Euro (avec Visa Business/Gold Business seulement)
– 3 chèques bancaires/an
Credit Agricole logo
Offre
Compte à composer professionnelAucune : accessible
aux entrepreneurs
individuels, sociétés,
créateur/repreneur
9,90€/mois– Frais de tenue de compte
– E-relevé et relevé de compte (bimensuel)
– Commission de mouvement
– Gestion du compte à distance (CAEL Pro RIB Titres)
Credit Mutuel logo
Offre
Eurocompte ProNon accessible aux
non-résidents et
aux SCPI
À partir de 8,40€/mois HT
pour les auto-entrepreneurs
et 15€/mois HT pour les pros
– Frais de tenue de compte
– Banque à distance
– Cotisations carte de dépôt
– Commission de dépôt
– Agios <3€/trimestre
– Émission de chèque de banque
– Opposition de chèque par l’émetteur
– Refabrication de la carte et réédition du code PIN
– Virement permanent (mise en place/modification)
– Opposition carte pour vol/perte
– Opposition/révocation d’avis de prélèvement
La Banque Postale logo
Offre
Formule de Compte ProCommerçants, artisans,
professions libérales,
TPE CA < 3.000.000€
annuel
À partir de 24€/mois
(-30% à -50% si tu as
un compte perso à
La Banque Postale)
– Commission de mouvement
– Frais de tenue de compte
– Chéquier
– Relevé de compte mensuel
– Assurance perte/vol des moyens de paiement
– Carte Visa Business
– Espace Client Business (Banque en ligne)
Caisse d'Epargne logo
Offre
Libre Convergence/LabelisOuvert à tous

Les tarifs sont
différents selon
les statuts
À partir de 7€/mois HT
pour les auto-entrepreneurs
(sans carte – 10€ avec)
– Tenue de compte
1 changement d’adresse/an
– Édition RIB
– domiciliation de virements bancaires
– Relevé mensuel
– Opérations de caisse
– Remise et encaissement de chèques
– Dépôts et retraits d’espèces au guichet / distributeurs automatiques du réseau
– Banque à distance
LCL logo
Offre
LCL à la carte ProN.CÀ partir de 5€/mois– Tenue de compte
– Commission de mouvement (dans une certaine limite fixée par la convention)
– Carte Libre Écran « CLE » pour les remises d’espèces en DAB
– Banque à distance (LCL Access)
Banque Populaire Grand Ouest (@bpgrandouest) | Twitter
Offre
RythméoProfessionnels, artisans,
commerçants, professions
libérales, agriculteurs
CA < 3 000 000€/an
8,50€/mois– Compte professionnel
– Gestion des comptes en ligne (abonnement banque à distance)
– Sécuripro: sécurisation des moyens de paiement
– Relevés de compte mensuels

À savoir sur le droit au compte

L’article D.312-5-1 du Code monétaire et financier oblige les banques à proposer un socle de services gratuits dans le cadre du droit au compte.

Ceux-ci incluent des prestations de base :

  • Ouverture, tenue et clôture du compte
  • 1 changement d’adresse par an
  • RIB à la demande
  • Domiciliation des relevés bancaires
  • 1 relevé de compte par mois
  • Prélèvements SEPA, titre interbancaire SEPA ou virement SEPA
  • Consultation du solde à distance
  • Dépôts et retraits au DAB de la banque
  • Carte de paiement et de retrait
  • 2 chèques de banque par mois (ou équivalent)
  • Opérations de caisse

Banques en ligne : une offre adaptée aux comptes pros et aux comptes auto entrepreneurs

Les banques en ligne combinent l’offre de service des banques traditionnelles et la flexibilité des néo-banques. Elles ont été pensées pour une gestion autonome et en ligne.

Parmi les avantages qu’elles procurent :

  • Simplicité d’utilisation : la majorité des transactions et des opérations usuelles se fait à distance. Les interfaces (web et mobile) sont simples et efficaces.

  • Prix : elles sont généralement moins chères que les banques traditionnelles (tout du moins en ce qui concerne la gestion quotidienne du compte).

  • Accès à certains produits avancés : contrairement aux néo-banques, la plupart des banques en ligne sont des filiales d’établissements traditionnels. Certaines d’entre elles proposent donc des services plus spécifiques et une gamme de produits aussi large que celle de la banque traditionnelle dont elles dépendent.

Si pour un particulier il est généralement plus facile de renoncer à l’accès en agence, ce n’est pas forcément le cas pour un professionnel. Les banques en ligne peuvent donc être pénalisantes pour certaines catégories de professionnels en raison de leurs spécificités :

  • Aucune aide « physique » : si tu as besoin de conseil ou que tu as des questions/besoins assez pointues, il faudra passer par la messagerie en direct ou l’assistance téléphonique. L’intervention d’un conseiller est généralement payante.

  • Gestion des espèces : Si certaines banques en ligne sont des filiales de banques traditionnelles et profitent du rattachement à leur réseau d’agence (notamment pour les dépôts d’espèces), ce n’est pas le cas de toutes. Si tu as l’habitude de manipuler des espèces dans le cadre de ton activité, renseigne-toi en amont pour éviter de te retrouver bloqué.

  • Accessibilité : Généralement l’offre des banques en ligne est avant tout pensée pour les indépendants et plus petites structures. Leur périmètre d’intervention est donc plus serré et pas adapté à tous les profils d’entreprises.

À qui s’adressent les banques en ligne ?

Les banques en ligne s’adressent aux auto-entrepreneurs et aux free-lances qui recherchent une offre simple, autonome et concurrentielle. 

Le fait d’avoir accès à certains produits avancés te permet d’avoir une certaine marge de manœuvre pour le futur.

Dans les entreprises plus importantes, les opérations et la comptabilité sont plus complexes. Il faut bien t’informer sur les services proposés et surtout sur l’éligibilité (n’oublie pas que les banques en ligne sont principalement tournées vers les indépendants). Dans ce cas, la souscription à un compte dans une banque traditionnelle peut s’avérer un meilleur choix.

Néo-banques et Fintechs : ouvre un compte bancaire pour auto entrepreneur en quelques minutes

Les néo-banques sont 100% digitales. Elles opèrent sans aucun réseau d’agences. Elles vont encore plus loin dans la gestion online en proposant des services innovants. Tout est pensé pour simplifier, fluidifier et même automatiser la gestion des comptes en ligne. 

Certaines néo-banques sont spécialisées dans les offres pros. C’est le cas de Qonto par exemple. D’autres acceptent des entreprises immatriculées dans l’Espace Économique Européen (donc au-delà de la France), une chose qui n’est pas toujours possible dans les banques traditionnelles.

Parmi les fonctionnalités proposées :

  1. Intégration d’outils (comptabilité, paie, automatisation des processus, communication, terminaux de paiement, etc.)
  2. Gestion des factures, justificatifs et devis
  3. Possibilité de créer des sous-comptes
  4. Configuration des moyens de paiement (budget, suivi, notifications, etc.)
  5. Marquage des transactions : en mettant un tag par type, tu pourras les retrouver plus facilement.
  6. Possibilité de déléguer les virements
  7. Compte multi-devises : en conservant un solde dans plusieurs devises, tu pourras réduire les frais pour les paiements à l’international.

Comparatif des comptes pro chez les principales néo-banques et banques lignes françaises :

Banque en ligne / Néo banqueStatuts juridiques acceptésTarifsAvantages inclus

Offre
Indépendants

Professions libérales

Auto-entrepreneurs
9€ TTC/mois– Cotisation carte Visa Ultim
– Livret pro
– Tenue de compte
– Commission de mouvement
– Assurance moyens de paiement
– Mise en place de prélèvements SEPA B2B illimités
– Modification plafonds de carte
– Émission de chèques de banque
– Espace de stockage numérique
– Notifications automatiques et paramétrables
– Catégorisation des écritures
– Agrégateur de comptes
– Découvert autorisé jusqu’à 2.500€ (sous conditions)
– Terminal de paiement si besoin (19€ HT)
Hello bank - Crunchbase Company Profile & Funding
Offre
Micro-entrepreneur

ou Entrepreneur individuel uniquement
11,50€ TTC/mois– Cotisation carte Hello Business
– Tenue de compte
– Commission de mouvement
– Relevé de compte mensuel
– Retraits d’espèces même à l’étranger (hors frais de change)
– Dépôts d’espèces dans les guichets automatiques du réseau
– Remise et paiement de chèques
– Modification plafonds de carte
– Facilité de caisse automatique de 1.550€
– Virements instantanés
Monabanq logo
Offre
Auto-entrepreneur uniquement9€ TTC/mois– Cotisation carte Visa Classic
– Tenue de compte
– Commission de mouvement
– Téléchargement des opérations pour Excel
– Relevé de compte mensuel
– Paiements et retraits sans frais en zone euro
Dépôts d’espèces dans les DAB Crédit Mutuel et CIC (4/an)
– Facilité de caisse de 600€ (extensible selon revenus)
– 1 virement instantané / mois
– Remise de chèques (18 / trimestre)
– Émission chèque de banque
Shine.fr is a FR based company founded in 2017
Offre
Auto-entrepreneurs

Indépendants

TPE
À partir de 3,90€ HT/mois
(tarif auto-entrepreneur)
– Carte Mastercard Basic Prépayée
– Tenue de compte
– Commission de mouvement
– 20 prélèvements et virements / mois
– Comptabilité facilitée (exports, gestion des justificatifs, notifications,…)
– Outil de facturation intégré (création de devis/factures, encaissement simplifié, suivi des factures, relances automatiques,…)
Un nouveau look pour Revolut 🤩
Offre
Entreprises individuelles

Travailleurs indépendants

Société anonyme à responsabilité limitée

Sociétés en commandite ouverte

Sociétés à responsabilité limitée

Partenariats (à condition qu’ils soient immatriculés)
À partir de 0€/mois,
mais nous nous basons
sur l’offre à 25€/mois, plus
intéressante selon nous
– Carte métal
– 10 paiements internationaux gratuits
– 100 paiements locaux
– Change en devises étrangères au taux interbancaire (dans une limite de 10.000€)
– Service support 24h/24
– Ouvert à toutes les entreprises immatriculées dans l’EEE
– Détention et change en 28 devises
– Comptes locaux en EUR et GBP
– Système d’approbation des paiements
– Fichier de paiement
– API business
– Cartes de paiement plastique pour l’équipe
– Cartes virtuelles
– Gestion des dépenses, limites, autorisations
– Intégration d’applications
– Demandes de paiement
Anytime ☆ Neobank for businesses, professionals, and freelancers
Offre
Indépendants : auto-entrepreneur en personne
physique ou morale, Indépendant,
Profession libérale

Sociétés en cours de création

Sociétés créées : SA, SAS, SASU, SARL,
EURL, EI(RL), SCI 

Pour les sociétés déjà créées, les pays
d’immatriculation autorisés sont : France, Belgique,
Royaume-Uni, Espagne, Portugal, Italie, Pays-Bas,
Allemagne, Irlande, Autriche, Luxembourg
À partir de 9,50€/mois– 2 cartes Mastercard
– 50 cartes virtuelles (à usage unique)
– 20 virements sortants et prélèvements / mois
– 1 dépôt de chèque / mois
– RIB en FR ou GB
– Module « Budget par carte »
– Module « Notes de frais »
– Module « Lien de paiement »
– Relevés des transactions
– Exports CSV, XLS
– Compte personnel en plus
N26
Offre
Auto-entrepreneurs/
micro-entrepreneurs seulement
À partir de 0€/mois– Carte virtuelle (une fois 10€ pour une carte physique)
– Paiements sans frais dans toutes les devises
– 3 retraits gratuits / mois (en euros)
– Relevés de comptes en CSV et PDF
– Notifications, solde de compte et virements en temps réel
– Virements instantanés illimités vers d’autres utilisateurs N26
– Catégorisation des dépenses
Qonto
Offre
Entreprises immatriculées en France (SA, SAS,
SASU, SARL, SC & SCI, EURL, professions
libérales, micro-entreprises)

Associations françaises

Entreprises immatriculées en Italie,
Espagne ou en Allemagne
À partir de 9€ HT/mois– 1 carte Mastercard Business
– 30 virements/prélèvements par mois
– Numérisation des justificatifs
– Notifications en temps réel
– Possibilité de connecter son compte à de nombreuses applications
– Tableau de bord avec catégorisation détaillée des dépenses
– IBAN français, italien, allemand ou espagnol
Wise
Offre
Entreprises individuelles

Travailleurs indépendants

Partenariats

Sociétés anonymes et publiques

Associations caritatives (EEE, Canada,
USA, Royaume-Uni, Suisse, Australie & Nouvelle-Zélande)
Gratuit

21€ pour avoir des
coordonnées bancaires internationales
– Opérations de change au taux réel du marché
– Réception de paiements sans frais dans certaines devises : GBP, EUR, USD,
AUD, NZD, RON, HUF & SGD
– Carte de débit gratuite
– Possibilités d’obtenir plusieurs RIB locaux
– Fichier de paiement
– API ouverte
Blank pour les pros (Mise à jour 2021)
Offre
EI, EIRL, micro-entrepreneurs

EURL, SARL, SASU, SAS, SCI
À partir de 7€ HT/mois– Carte Visa à débit immédiat et autorisation systématique
– Tenue de compte
– 1 remise chèque / mois
– 20 virements/prélèvements mois
– Écosystème d’outils de gestion (devis & factures, export comptable)
– Agrégateur de comptes (3 max.)
– Package d’assurances
Prepaid Company Cards & Automated Business Expenses | Soldo
Offre
Entrepreneurs individuels

TPE/PMU

ETI

Organismes à but non lucratif
À partir de 0€/mois– Carte Mastercard prépayée physique ou virtuelle
– Contrôles des dépenses, avec allocation de plafonds, restrictions et budgets
– Intégrations comptables avec QuickBooks
– Exports CSV
– Téléchargement de photos des reçus
– Dépôts sans frais sur le compte
– Transactions illimitées et gratuites

Comment bien choisir son compte professionnel ?

Le choix du compte pro nécessite de prendre en compte 2 paramètres principaux : le statut juridique de ton entreprise et la réalité de ton activité.

Le statut juridique de ton activité

Comme nous l’avons mentionné précédemment, l’ouverture d’un compte pro n’est pas nécessaire pour les entreprises individuelles. Tu pourras opérer avec un compte personnel, à condition que tu ne l’utilises que dans le cadre professionnel. En plus, si ton chiffre d’affaires annuel est inférieur à 10.000€, tu n’auras même pas besoin de compte dédié.

Par contre, si tu ouvres une société à capital, tu devras ouvrir un compte professionnel. Tu es freelance, auto-entrepreneur ou indépendant ? Utilise un compte classique ou bien souscris à un compte pro en ligne gratuit.

Autre point très important : vérifie que le statut de ton entreprise et sa domiciliation le rendent éligible à l’offre que tu as choisie. Les banques en ligne limitent généralement leur offre à certains types d’entreprises.

Compte professionnel : Banque traditionnelle vs. banque en ligne (ou néo-banque)

L’offre des banques en ligne (et surtout des néo-banques) est globalement plus limitée que celle des banques traditionnelles. Par contre, la tarification est plus avantageuse, du moins quant à la gestion quotidienne. Elles sont donc idéales pour les professionnels qui ont un profil mobile : indépendants, auto-entrepreneurs…

Si tu as besoin d’être accompagné ou que tu as des besoins spécifiques (gestion des espèces, solutions de financement, etc.), une banque de réseau sera plus adaptée. Certes, tu paieras plus cher, mais tu auras une offre qui répond aux problématiques de ton activité.

Autres critères importants pour l’ouverture d’un compte pro

Une fois le type de banque défini, tu n’auras plus qu’à faire ton choix. Plusieurs caractéristiques entrent en ligne de compte : la grille tarifaire, mais aussi les options et les fonctionnalités disponibles.

Outils et fonctionnalités

Si tu as besoin d’automatiser certaines tâches et que tu souhaites intégrer des outils de gestion (comptabilité, paie, communication, etc.) alors il faudra choisir une banque chez qui tu puisses le faire. Car toutes ne le permettent pas. 

Frais

Un compte professionnel a un coût qui augmente généralement avec son degré de sophistication. Si ton activité est simple et flexible, tu n’auras pas besoin d’une offre très élaborée.

Par contre, si tu as plusieurs salariés sous ta responsabilité, ou que tu as besoin de plusieurs fonctionnalités avancées, alors il faudra sans doute monter en gamme.

Pour éviter d’avoir à payer pour des options qui ne te serviront pas, prends soin de bien analyser les offres.

Quels frais pour un compte professionnel ?

Si tu effectues des opérations simples et peu nombreuses ou que tu exerces seul, tu auras seulement besoin d’un compte basique qui couvre les besoins essentiels. Dans ce cas, un compte classique dans une banque en ligne, dédié à ton activité, est suffisant. Il existe aussi des offres pros ou business à bas prix (ou même gratuites) qui peuvent te convenir.

Ensuite, plus tu as besoin d’une offre bancaire pointue, plus la cotisation mensuelle sera chère. Ne te presse pas avant de faire ton choix : à prestations équivalentes, il existe des écarts de prix importants entre les prestataires.

Pour être sûr de faire le bon choix, commence par identifier et hiérarchiser tes besoins. Ensuite, étudie les différents packages proposés. En règle générale, les banques ont une offre avec une cotisation forfaitaire (à l’année ou au trimestre) comprenant un certain nombre de services de base.

Types de frais à prévoir pour les comptes professionnels

Voici les principaux frais que tu peux retrouver dans les offres bancaires. Ils peuvent être compris dans des offres groupées mais ne le sont pas forcément tous :

Type de fraisDescription
Tenue de compteIls sont généralement intégrés dans la cotisation mensuelle.
Commission de mouvement Pourcentage pris par la banque sur l’ensemble des mouvements débiteurs du compte. Elle est prélevée mensuellement ou une fois par trimestre. En outre, elle n’est pas plafonnée : plus tu fais d’opérations, plus tu paies.
Cotisation de carteUne carte est généralement comprise dans le package de base. Les cartes additionnelles sont souvent payantes.
Frais de retrait/paiementLes paiements en zone euro sont normalement gratuits, quelle que soit la banque. Pour les retraits, c’est différent. Au-delà d’un certain nombre d’opérations, tu peux avoir des frais. Dans les banques de réseau, les retraits aux DAB de l’établissement se font sans frais.
Frais de dépôt d’espècesCertaines banques te prélèvent une commission dès que tu fais un dépôt d’espèces sur ton compte, en agence ou via un distributeur.
Frais de virement/prélèvementDans les banques traditionnelles et les banques en ligne, les virements SEPA faits en ligne sont généralement gratuits. De même pour les prélèvements. Dans certaines néo-banques, il y a une limitation quant au nombre d’opérations sans frais. Celle-ci peut toutefois évoluer en fonction de ton abonnement.
Opérations internationalesDans les banques de réseau, les opérations effectuées à (et vers) l’étranger sont facturées au prix fort. Le cours du change est majoré. Avec une néo-banque, tu peux bénéficier du taux interbancaire et d’une tarification très avantageuse sur ce type de transaction.

Comment ouvrir un compte professionnel en ligne ou en agence ?

L’ouverture d’un compte bancaire professionnel ressemble à celle d’un compte personnel.

Pour les banques en ligne et les néo-banques, elle se fait généralement en ligne. Dans les banques qui ont pignon sur rue, la souscription peut se faire en agence. Toutefois, de nombreux établissements proposent maintenant une procédure digitalisée.

Quelle que soit la banque choisie, la marche à suivre est globalement identique. La liste des documents à fournir dépend cependant du statut juridique de ton entreprise.

Documents demandés pour ouvrir un compte pro en ligne ou au guichet

Justificatif d’identité

  • Micro-entreprise ou entreprise individuelle : pièce d’identité de micro/auto-entrepreneur
  • Société : pièce d’identité du représentant légal (président, gérant, etc.) et éventuellement des autres mandataires

Justificatif de domiciliation (justificatif de siège social)

  • Justificatif de domicile classique (facture d’eau/électricité/internet, avis d’imposition…) OU attestation d’hébergement si l’entreprise est domiciliée là où habite le dirigeant ou l’entrepreneur.
  • Contrat de domiciliation si le siège social se trouve au sein d’une société de domiciliation
  • Contrat de bail si la domiciliation se trouve dans un local professionnel ou commercial

Justificatif d’activité professionnelle

Les pièces à fournir dépendent du statut de l’entreprise et de son activité :

  • Immatriculation au Registre des Métiers
  • Immatriculation au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS)
  • Extrait de Kbis
  • Preuve d’inscription au registre de l’INSEE et d’appartenance à un ordre professionnel pour les professions libérales (ou une carte professionnelle)
  • Déclaration de début d’activité pour les micro/auto-entrepreneurs (formulaire P0)

Exemplaire des statuts

Si la société est déjà en activité quand tu fais la demande d’ouverture de compte, tu devras présenter une copie des statuts constitutifs à la banque. Dans le cas où elle serait encore en cours de création, un projet de statut est suffisant.

FAQ – Questions fréquentes