La crypto monnaie : comprendre la crypto monnaie

Bitcoin, Etherum, Litecoin, Ripple,… tu en as déjà entendu parler mais tu ignores leur véritable signification. Tu es loin d’être seul. Qu’est ce qu’une crypto monnaie ? Comment ça marche ? Comment acheter des crypto monnaies ? Comment est déterminée leur valeur ? C’est un sujet vaste et complexe : ce guide te donnera quelques bases et te permettra d’y voir un plus clair.

À savoir
  • Sur le plan juridique une crypto monnaie n’est pas vraiment une monnaie : elle ne dépend d’aucune institution financière, n’a cours légal dans aucun pays et ne peut être épargnée.
  • D’ailleurs très peu de crypto-monnaies sont vraiment conçues pour être des monnaies. Ce sont plus des projets cryptos, basés sur la technologie blockchain, tels que les “smarts contracts” par exemple.
  • Une crypto monnaie utilise un réseau informatique de transactions cryptées et décentralisées qui a son propre livre de règles : la « blockchain ».
  • C’est un marché non régulé et non réglementé.
  • Une crypto monnaie s’échange sur des plateformes appelées “exchange”.
  • Les crypto monnaies se caractérise toutes par une forte volatilité tant pour une monnaie que pour un investissement.
Sommaire

Qu’est-ce que la crypto monnaie ? 

Initialement conçue comme un instrument d’échange dans le monde numérique, une crypto-monnaie peut être qualifiée de monnaie virtuelle puisqu’elle ne bénéficie d’aucun adossement physique ou financier. C’est un actif qui s’échange de pair-à-pair, sans organisme central comme intermédiaire, et n’est donc pas indexés sur le dollar ou l’or par exemple.

Ces nouvelles monnaies électroniques sont un moyen sécurisé d’échanger de l’argent entre différents utilisateurs grâce à un protocole informatique nommé blockchain (grand livre de compte) qui assure la fiabilité et la traçabilité des transactions.

Comment fonctionne une crypto monnaie ? Qu’est ce que la blockchain ?

Technologie de base de la cryptomonnaie, la blockchain est une sorte de grand livre comptable sur lequel tout le monde peut librement écrire mais où personne ne peut effacer. 

Lorsqu’une transaction est effectuée entre deux individus, elle est inscrite sur un registre encodé par une clé. Plusieurs transactions sont regroupées dans ce registre qu’on appelle un « bloc ». 

Plusieurs membres de ce système décentralisé, les “miners” vont alors tenter de déchiffrer la clé de ce “bloc”. Pour cela, les “miners” doivent effectuer des calculs très complexes à l’aide d’ordinateurs. Le premier “miner” qui réussi à trouver la clé, débloque le “bloc” et valide les opérations qui y sont contenues.

Une fois validé, le « bloc» d’opérations est daté et ajouté à la suite des autres blocs dans le registre de façon permanente et immuable. Ce système crée alors une immense base de données en chaîne de blocs décentralisée, sécurisée et transparente appelée la “blockchain”. 

La majorité des crypto monnaies utilisent les technologies blockchain même si d’autres technologies peuvent s’y ajouter.

Comment est créée une crypto monnaie ? 

Le processus qui sous-tend le fonctionnement d’une crypto-monnaie et assure le bon déroulement des transactions s’appelle le “minage”. 

Les crypto monnaies sont créées par la communauté d’internautes eux-mêmes, membres du système décentralisé, également appelés «miners», à partir d’un algorithme qui génère des « jetons » (ou tokens, en anglais). Ces jetons sont alloués à chaque « miner » qui réussi à déchiffre un “bloc”, en récompense de sa participation au bon fonctionnement du système. 

Comme nous l’avons vu précédemment, le vérificateur de l’opération (le “miner”) doit fournir une sorte de “preuve de travail” consistant à résoudre un problème mathématique. En échange de ce service, le miner reçoit un jeton. Pour le bitcoin par exemple, le “miner” qui réussit à valider un bloc d’opération, recevra une récompense sous forme de bitcoin.

Une fois créés, ces jetons sont stockés dans un coffre-fort électronique. Il est ensuite possible de les transférer via internet et de façon anonyme entre les membres de la communauté.

Les principales crypto monnaies et leurs différences

En 2019, le ministère de l’économie et de finances dénombrait 2871 crypto-monnaies en circulation dans le monde. Il existe donc de très nombreuses crypto-monnaies mais seulement quelques dizaines peuvent être qualifiées de crypto-monnaies populaires. 

La première crypto-monnaie à avoir vu le jour en 2009, et sans doute la plus célèbre d’entre elles, est le Bitcoin. Le bitcoin peut être considéré comme l’étalon-or numérique du marché des crypto-monnaies. Il a été créé dans l’idée d’une réelle monnaie numérique. D’ailleurs certains biens peuvent d’ores et déjà être acheté en Bitcoin et El Salvador est le premier pays à reconnaitre le Bitcoin comme une monnaie légale.

L’autre crypto monnaie de référence, c’est l’Ethereum. Il s’agit de la seconde crypto (après le Bitcoin) en termes de capitalisation. Le Bitcoin et l’Ethereum partagent les caractéristiques inhérentes à la plupart des crypto monnaies mais servent des objectifs totalement différents. 

L’Ethereum n’est pas une monnaie. C’est un système créé pour développer des applications décentralisées de la blockchain sur la base de « smart contracts » (contrats intelligents). Ce sont des contrats qui s’appuient sur la technologie Blockchain pour rendre infalsifiables leurs termes et les conditions de leurs exécutions. Ces contrats s’exécutent automatiquement dès lors que le système décentralisé aura vérifié la réalisation des ses conditions. Ainsi les “smart contracts” basés sur Etherum pourraient éliminer tous les intermédiaires qui sont aujourd’hui nécessaires pour la validation de contrats de tout genre.

Les possibles applications du protocole Ethereum sont multiples. De nombreux cas d’usage, se trouvent par exemple dans les banques : les transactions qui y passent doivent aujourd’hui être traitées et validées par de nombreux employés pour enfin être enregistrées sur des registres internes. Avec des « smart contracts » ce processus deviendrait superflu : toutes les transactions s’exécuteraient de façon automatique – dès lors que les conditions seraient remplies – et  seraient enregistrées directement sur un registre central. L’unité monétaire à l’intérieur de ce système est l’Ether.

L’Ethereum est donc bien plus qu’une simple monnaie électronique comme le bitcoin. C’est à la fois un protocole d’échange décentralisé et une crypto monnaie. 

Il exsite une multitude d’autres crypto monnaies : Binance Coin, Dogecoin, Litecoin, NEM, Monero, Stellar, ou Iota pour en citer quelque uns des plus importantes (mesurées à leur capitalisation actuelle).

A quoi sert la crypto monnaie ? 

La crypto monnaie comme une monnaie et d’autres applicatifs

Les crypto-monnaies ne remplacent pas (encore) les monnaies traditionnelles puisqu’il n’est aujourd’hui pas encore possible d’acheter tous les biens de la vie courante avec elles. 

Cependant, certaines d’entre elles permettent dores et déjà d’acheter un certain nombre de biens et de services dans certaines enseignes. Elon Musk, fondateur de Tesla, par exemple annonce en 2021 qu’il sera possible d’acheter une voiture en Bitcoin. D’autres sociétés comme le site marchand américain Overstock acceptent elles aussi les paiements en Bitcoin. L’acceptation du Bitcoin comme moyen de paiement reste toutefois loin d’être généralisé pour le moment. La cryptomonnaie comme le Bitcoin présente certes des avantages (liberté individuelle, monnaie globale, indépendance, transparence, sécurité, etc.) mais un problème de taille demeure (entre autres) : la volatilité. En effet toutes les monnaies classiques (EUR, USD, GBP, etc.) ont un cours qui monte et qui descend, mais aucune n’est aussi volatile que le Bitcoin. La stabilité est une caractéristique importante d’un monnaie.

Mis à part l’utilisation en tant que monnaie d’échange et de moyen de paiement les crypto-actifs présentent une multitude d’autres applications : les “smart contracts” (que nous évoquions précédemment) mais aussi les NFT (que nous vous expliquerons dans un prochain article).

Les crypto monnaie en tant qu’investissement ou actif financier 

À défaut d’être un moyen de paiement généralisé, certaine crypto monnaies sont aujourd’hui devenues des actifs financiers prisés par de nombreux investisseurs, qui voient en elles une monnaie du futur, mais aussi un potentiel énorme quant aux “smart contracts” et aux technologies sous-jacentes.

Le marchés des crypto-monnaies a connu ces dernières années un réel essor. Il en demeure qu’il s’agit d’investissements risqués et fortement volatiles.

5 risques sont souvent associés aux cryptomonnaies : 

  • Opacité de l’information 
  • Spéculation et volatilité du marché ( impossible de déterminer la juste valeur d’un bitcoin par exemple : les “exchanges” affichent un cours moyen, aucun cours officiel existe) qui peut engendrer des pertes financières potentiellement très importantes.
  • Piratage informatique (hacking) 
  • Absence de régulation des États ou des banques centrales qui présente un risque juridique.
  • Risque de blanchiment d’argent, de financement du terrorisme et d’activités criminelles liés au caractère anonyme des transactions.

Avant d’acheter des crypto monnaies sois conscient qu’il s’agit d’un investissement à risque : informe toi en profondeur, n’investis pas dans quelque chose que tu ne comprends pas, juste pour suivre la tendance et surtout n’investis en aucun cas de l’argent dont tu as besoin. Ces derniers temps, les crypto-monnaies se sont faites une place dans les portefeuilles bien diversifiés d’un grand nombre d’investisseurs. Si le sujet t’intéresse, rien ne t’empêche de faire de même, la part de crypto-actifs dans ton portefeuille global devrait cependant être relativement faible.

Comment acheter de crypto monnaies, comment les vendre ? 

On peut distinguer 4 moyens d’échanger des crypto-monnaies :

  • Les crypto-“exchanges” : il s’agit de plateformes d’échange, similaire à des bourses classiques, sur lesquels tu peux échanger une devise traditionnelle (EUR, USD, etc.) contre une crypto monnaie, ou inversement. Certaines plateformes proposent aussi l’échange de crypto monnaies entre elles. Le cours auquel s’échange la crypto monnaie dépend de l’offre et de la demande. Parmis les “exchanges” les plus connus on trouve : Binance, Coinbase, Kraken, Coinhouse, etc.

  • Les Neo-brokers : Avec l’essor des crypto-monnaies de plus en plus de courtier les intègrent dans leur offre. Attention cependant : il n’est pas toujours possible de retirer la crypto monnaie de son compte (pour la mettre sur ton wallet par exemple) et souvent il s’agit d’investissements indirects, donc sur des produits dérivés.

  • Les transactions en particuliers : Comme pour toute autre monnaie, il est possible de transférer une crypto-monnaie d’une personne à une autre. Seule condition : les deux personnes doivent être en possession d’un portefeuille électronique (crypto wallet).

  • L’échange physique : Dans certaines villes il existe des distributeurs automatiques qui te permettent d’échanger de l’argent liquide contre de la crypto-monnaie (essentiellement du Bitcoin) ou inversement.

Quel stockage pour une crypto monnaie, comment la conserver ?

Il existe globalement deux manières de conserver une crypto monnaie :

  • Conservation chez un tiers : cela peut être directement auprès de l’exchange où tu as échangé la crypto monnaie ou un prestataire qui ne s’occupe que du stockage.

  • Conservation en propre : dans un portefeuille électronique (wallet) en ligne ou hors-ligne.

Conservation chez un tiers

Généralement quand tu achètes une crypto monnaie, celle-ci – ou plutôt la clé privée de celle-ci – est d’abord stockée dans le portefeuille électronique de l’exchange. C’est elle qui dispose alors de la clé privée. Tu peux décider de la laisser et de déléguer la conservation. Le stockage se fait pour une partie en ligne (hot) et pour une autre hors-ligne (cold). Ce moyen de stockage a des avantages et des inconvénients :

  • L’actif est disponible et peut être échangé à tout moment. Pertinent pour les traders.

  • Facilité : pas besoin de s’en occuper.

  • Évite les erreurs de stockage qui peuvent conduire à la perte de l’actif.

  • “Not your key, not your coins” – si tu optes pour la conservation chez un tiers, tu n’as pas le contrôle sur la sécurité du stockage. Tu n’es pas à l’abri d’un potentiel vol ou piratage.

  • Beaucoup d’exchanges ont leur siège en dehors de l’Europe ou des États-Unis, pour contourner la régulation qui est censé te protéger et te garantir une certaine fiabilité.

Conservation en propre

Seulement si tu conserves ta monnaie en propre, tu as le plein pouvoir sur elle. Personne ne peux alors la transférer ou la confisquer. Il existe différentes manières de stocker tes clés privées. Rien ne t’empêche d’écrire ta clé privée (qui correspond à une phrase ou suite de lettres) sur un bout de papier et de la conserver dans un tiroir. Sache tout de même que si tu perds la clé ou que quelqu’un te la vole, tu n’auras plus jamais accès à ta crypto monnaie. Si veux donc sécuriser davantage ton actif, 2 options se présentent à toi :

  • En ligne (hot) : Dans un “hot wallet”, la clé privée est stockée sur une plateforme connectée à internet. Celle-ci peut être installée sur ton smartphone, ton PC, un serveur ou un autre appareil. Ton actif est alors sous ta seule responsabilité. Ta wallet restant accessible via internet, il n’est néanmoins pas 100% protégé contre des pirates externes. Les fournisseurs de ce type de portefeuilles électroniques garantissent tout de même une sécurité extrêmement poussée.

  • Hors-ligne (cold) : Pour éviter toute possibilité d’accès externe, il faut stocker son actif via un support qui n’a jamais été en contact avec internet. Ou encore mieux : protégé via une clé personnelle qui ne l’a jamais été. Pour cela il existe de petits ordinateurs (ressemblant à une clé USB) qui permettent de générer une nouvelle clé privée à partir de ta clé privée. Ce nouveau code n’aura jamais été en contact avec internet, personne à part toi le connaitra et il permettra d’accéder à ton actif même sur un autre wallet, si le tien devait se retrouver défectueux, volé ou perdu. 

FAQ – Questions fréquentes

  • Est-il possible d’annuler une transaction lors d’un transfert ?

    Non impossible. La moindre erreur de frappe sur le montant transféré et les fonds seront perdus à tout jamais.

  • Est-ce que les crypto-monnaies peuvent être utilisées comme moyen de paiement ?

    Les crypto-monnaies ne remplissent pas complètement les trois fonctions économiques d’une monnaie pour être considérée comme moyen de paiement : intermédiaire des échanges, unité de compte, et  réserve de valeur. Cependant certaines plateformes et entreprises acceptent déjà les crypto-monnaies et certains fournisseurs de services comme le spécialiste américain du coworking WeWork propose désormais à ses clients de payer en crypto-monnaie.

  • Qu’est-ce qui fait la valeur d’une crypto monnaie ?

    La valeur d’une crypto monnaie va dépendre de sa popularité et de l’usage que les utilisateurs en font. Plus le nombre d’utilisateurs de cette crypto monnaie est important, et plus le nombre de transactions avec celle-ci sont nombreuses, plus elle prendra de la valeur. Le prix d’une crypto monnaie est déterminé par l’offre et la demande.

  • Comment acheter du Bitcoin ?

    Le bitcoin s’achète généralement sur une plateforme dédiée appelée “exchange”. Il en existe de nombreux parmis lequels on peut trouver : Binance, Coinbase, Kraken ou encore Coinhouse (pour en citer que quelques un). Tu peux également échanger de l’argent liquide contre des bitcoins (et inversement) auprès de certains distributeurs spécialisés. Ces distributeurs ne sont pas destinés à échanger de grandes sommes.

  • Comment sécuriser mes crypto-monnaies ?

    Pour stocker ta crypto monnaie plusieurs possibilités s’offrent à toi : la conservation chez un tiers (par exemple l’exchange où tu l’as achetée) ou en propre (soit sur un “hot wallet” soit sur un “cold wallet”).

  • Quelle fiscalité pour une crypto monnaie ?

    La Loi de finances 2019 a défini un cadre réglementaire pour ces actifs. Tes gains sont désormais soumis à la Flat Tax de 30% ou au barème de l’imposition sur les revenus plus prélèvements sociaux si ce choix est plus avantageux pour toi. Tu dois aussi déclarer un compte de crypto-actifs à l’étranger.