Guides
Comparatifs

Plafond PEL comment l’optimiser ?

Tu veux ouvrir ou tu as ouvert un PEL pour mettre de l’argent de côté afin d’investir dans un bien immobilier ? Attention, ton plafond PEL ne peut dépasser une certaine somme. Tu trouveras ici tous nos conseils pour optimiser ton plafond PEL.

💡

À savoir
  • Tu peux ouvrir un PEL à n’importe quel âge ou moment de ta vie. Cependant, tu ne peux détenir qu’un seul compte à la fois.
  • Depuis 2016, le taux de rémunération du PEL est de 1% brut, ce taux est garanti pendant toute la durée de ton PEL.
  • Le plafond du PEL est de 61 200€. Une fois que tu as atteint cette somme, tu ne peux plus y transférer de l’argent. 
  • Un PEL t’engage à y verser min. 540€ par an, à défaut il sera considéré comme échu et risque d’être clôturé. Si tu ne veux pas réduire sa durée de vie ne met donc pas ton plan au plafond et garde une marge de 540€ par année de vie restante.
  • Le plafond PEL est réglementé, il est donc identique dans toutes les banques.

Qu’est-ce que le PEL ? 

Le plan d’épargne logement (PEL) est un compte d’épargne réglementé qui te permet de te constituer une épargne destinée à l’achat d’un bien immobilier ou au financement de travaux. Grâce à cette épargne accumulée, tu bénéficies d’un prêt à des conditions avantageuses et, dans certains cas, d’une prime d’État.

Que tu sois mineur ou majeur, il n’y a pas d’âge pour ouvrir un PEL ! Seulement tu ne peux en ouvrir qu’un seul. Pour l’ouvrir, tu dois verser une somme initiale de 225€ et signer un contrat écrit avec un établissement bancaire. 

La durée minimale d’un PEL est de 4 ans. Ensuite, tu peux alimenter ton PEL pendant dix ans. Au-delà de cette durée, tu ne peux plus y transférer de l’argent, bien que ton PEL continue de produire des intérêts pendant cinq ans.

Depuis 2016, le taux de rémunération du PEL est de 1% brut. Ce taux est garanti pendant toute la durée de ton PEL.

Quel est le montant du plafond PEL ?

Tu peux verser au maximum 61.200€ sur ton PEL. Ce plafond concerne uniquement les dépôts, c’est-à-dire l’argent que tu places sur le compte. Il ne prend pas en compte les intérêts, qui permettent à ton argent de fructifier. Ton PEL peut donc être supérieur à cette somme avec les intérêts cumulés.

Si tu as souscrit un PEL avant 2011, celui-ci ne dispose pas de réglementation particulière concernant sa fermeture. Ton argent continue de fructifier même si tu as atteint son plafond de versements, et à des taux beaucoup plus élevés et intéressants que ceux d’aujourd’hui. 

Une nouvelle restriction est imposée depuis le  1er mars 2011 : chaque PEL ouvert après cette date est automatiquement fermé après quinze ans.

Que se passe-t-il une fois que le plafond du PEL est atteint ?

Une fois le plafond atteint, bien que tu ne puisses plus rajouter de l’argent sur le compte, les intérêts continuent d’être capitalisés chaque année. Prenons un exemple : tu atteins le plafond des versements au bout de 10 ans. Cependant, ton PEL continue d’augmenter grâce aux intérêts pendant encore 5 ans.

En effet,  comme indiqué plus haut, le PEL a une durée de vie maximale de quinze ans. Concrètement, pendant dix ans tu as la possibilité de verser de l’argent sur ton PEL, puis tu as cinq ans pour continuer à le faire fructifier.

Plafond du PEL : comment optimiser les versements ?

Le PEL fonctionne avec un système de versements réguliers. Quand il ouvre son PEL, le souscripteur s’engage à y verser la somme de 540€ par an. Il est donc important que tu n’arrives pas au plafond trop rapidement, tu ne pourras alors plus faire de versements et tu risques de voir ton PEL fermé par ta banque prématurément. Nous te conseillons donc de laisser une marge de 540€ par année de vie restante pour pouvoir honorer les versements auxquels tu t’es engagé jusqu’à son 10ème anniversaire.

Prenons un exemple : tu as un PEL de 5 ans et tu souhaites le remplir au maximum. Si tu le mets au plafond, soit à 61.200€, le plan sera considéré comme échu : tu ne pourras plus faire de versements et même si en théorie les intérêts continuent à être capitalisés, tu prends le risque de voir ton plan clôturé de façon prématurée (après 10 ans donc). Pour éviter cela, garde une marge de 2.700€ (= 540×5) et ne verse que 58.500€ : tu seras alors en mesure d’honorer les versements obligatoires de 540€ par an pendant 5 ans et une fois le 10ème anniversaire atteint, ton plan continuera de produire de intérêts pendant encore 5 ans (durée de vie = 15 ans). En résumé : pour optimiser le rendement de ton PEL, remplis le au maximum le plus tôt possible, tout en gardant une marge suffisante pour pouvoir honorer les versements annuels jusqu’à ses 10 ans.

Il faut savoir que le PEL est un produit réglementé, le plafond est donc identique dans toutes les banques. Qu’importe où tu ouvriras ton PEL, tu ne pourras pas dépasser la somme de 61.200€ déposée.

Quel est le bon conseil à suivre si mon plafond PEL est atteint ? 

Si le plafond de ton PEL est atteint, tu as deux options : 

  • S’il a été ouvert avant 2016, tu bénéficies d’un taux de rémunération supérieur ou égal à 2%. Nous te conseillons donc de le conserver, ce taux reste intéressant aujourd’hui sur le marché de l’épargne sécurisée.

    • Si ton PEL a été ouvert plus récemment, tu as peu d’intérêt à le conserver. Néanmoins, tu peux transférer cette épargne vers le support euro d’un contrat d’assurance-vie par exemple. C’est une bonne option pour optimiser ton épargne sécurisée tout en bénéficiant d’une fiscalité avantageuse.

🚀

Trouve le meilleur contrat d’assurance-vie
Tu souhaites ouvrir un contrat d’assurance-vie pour profiter d’avantages fiscaux sur ton épargne sécurisée ? Direction notre comparatif des meilleures assurances-vie du marché.

FAQ – Questions fréquentes

Que se passe-t-il quand le plafond PEL est atteint ?

Ai-je intérêt à atteindre le plafond de mon PEL rapidement ?

Est-ce que je touche encore des intérêts quand j’ai atteint mon plafond PEL ?