Tout savoir sur le virement international

Voici la réponse à toutes les questions que tu te poses sur le virement international : Comment faire ? Quels sont les frais ? Quelles banques proposent les tarifs les plus intéressants ?

À savoir
  • Les transferts en euros sont en général gratuits s’ils sont faits en ligne.
  • Les virements SEPA sont traités dans les 24 heures.
  • Les frais bancaires pour un virement international en devises sont variables. Ils varient en fonction des banques et des intermédiaires engagés dans la transaction.
  • Pour les opérations en devises, le délai dépend du calendrier. Le temps de traitement augmente si les fonds doivent transiter par une banque correspondante.
Comment ça marche
  • Tu peux faire un virement international en ligne (site, application mobile) ou bien dans une agence.
  • Tu auras besoin de plusieurs informations : IBAN, code BIC/SWIFT, nom/prénom/adresse du destinataire, motif de la transaction.
  • Avec une banque classique, le prix d’un virement international de 1.000€ varie entre 20€ et 50€.
  • Tu n’es pas obligé de passer par ta banque pour faire le virement : il existe des alternatives comme Wise qui offrent des tarifs avantageux.
Sommaire

Comment faire un virement international

Avec ta banque, tu peux faire le virement :

  • En ligne via le site internet ou l’application mobile : pour profiter de ce service, tu devras sans doute souscrire à un abonnement (gratuit dans la plupart des cas). La transaction sera moins chère qu’en agence, mais tu devras te débrouiller tout seul.
  • Au guichet : rends-toi à ton agence et demande au conseiller de faire le transfert. Cela te reviendra plus cher qu’en ligne, mais tu bénéficieras de l’aide d’un conseiller.

Ce qu’il te faut pour effectuer un virement international

Les informations requises pour faire un transfert de fonds à l’étranger dépendent du pays et de la devise de destination.

On te demandera notamment  l’IBAN du bénéficiaire et le code BIC/SWIFT de sa banque.

Pour un virement SEPA

Pour envoyer de l’argent en zone SEPA, tu devras fournir l’IBAN du destinataire, ainsi que le code BIC de sa banque.

D’autres renseignements pourront être nécessaires, comme le nom et prénom du bénéficiaire ou son adresse.

IBAN

L’IBAN (International Bank Account Number) est une clé alphanumérique qui permet de localiser un compte bancaire.

Sa longueur dépend des pays. Il commence toujours par 2 lettres.

Exemple d’un IBAN pour un compte situé au Royaume-Uni : GB29 NWBK 2202 7262 4429 25.

Il est composé des clés suivantes :

  • Code pays : 2 lettres (GB)
  • Clé de contrôle : 2 chiffres (29)
  • Code banque : 4 lettres (NWBK)
  • Code de l’agence : 6 chiffres (2202 72)
  • Numéro de compte bancaire : 8 chiffres (62 4429 25) 

Code BIC

Le code BIC est une clé à 8 ou 11 caractères grâce à laquelle on peut localiser la banque où se situe un compte.

Voici par exemple le code BIC pour une agence Société Générale en France : SOGEFRPP

Sa composition est la suivante :

  • Code de la banque (4 lettres) : SOGE
  • Code Pays (2 lettres) : FR
  • Localisation de la banque (2 lettres) : PP

Dans les codes BIC à 11 caractères, les 3 derniers chiffres correspondent au numéro d’agence. Ils sont facultatifs.

Pour un virement hors zone SEPA ou en devises

Pour un transfert de fonds en devise, ou à l’extérieur de la zone SEPA, tu auras besoin de l’IBAN.

Tous les pays n’utilisent pas ce système d’identification. Si tu veux envoyer de l’argent aux États-Unis par exemple, on te demandera le numéro de compte et le numéro de transit RTN.

Si tu as besoin de l’IBAN pour faire ton virement, tu devras fournir le code SWIFT de la banque de réception. Le code SWIFT correspond au code BIC (SWIFT n’est autre que la société qui gère les codes BIC).

D’autres informations peuvent aussi être requises :

  • Nom et prénom du bénéficiaire : fais attention à l’orthographe. S’ils ne correspondent pas exactement à ce qui est marqué sur le passeport, la durée du traitement augmentera. Dans certains cas, le virement pourra être refusé. Méfie-toi aussi des noms/prénoms qui demandent une translittération (chinois, coréen, russe…) : base-toi toujours sur celle qui se trouve sur le passeport.
  • Motif de la transaction : certaines économies en voie de développement encadrent fortement les flux monétaires en devises. Si le destinataire se trouve dans l’un de ces pays, sa banque est tenue de vérifier l’origine et le motif du virement. Si la justification n’est pas apportée, les fonds seront bloqués puis renvoyés vers ton compte.

Combien coûte un virement international ?

Lorsque tu envoies de l’argent hors de France, il y a 2 cas de figure :

  • Virement en euro à destination d’un pays de la zone SEPA : dans la majorité des cas, tu ne paieras rien.
  • Transfert en devise : les prix sont très variables.

Il existe aussi le virement SEPA instantané. C’est une option payante proposée par certaines banques qui permet de faire transiter de l’argent entre 2 comptes de la zone SEPA en 10 à 20 secondes maximum.

Certains établissements comme la Société Générale le proposent, mais uniquement à destination de la France et de Monaco. Cependant, d’ici quelque temps, toute la zone SEPA sera couverte.

Virements internationaux gratuits

Le prix des transferts d’argent à l’international dépend de la devise et du pays d’arrivée.

Les virements en euros en zone SEPA sont gratuits dans la plupart des banques. À condition que tu fasses l’opération en ligne.

Pour bénéficier de la gratuité, il faut que les 2 conditions évoquées ci-dessus soient réunies : virement en euros et vers un pays de la zone SEPA. Pour un transfert en francs suisses ou en forint hongrois, tu auras donc des frais, même si la Suisse et la Hongrie font partie de la zone SEPA.

Zone SEPA : qu’est-ce que c’est ?

La zone SEPA (Single Euro Payment Area — Espace Unique de paiement en euros) est composée de 36 pays au total. Si tu fais un virement vers un pays qui appartient à cet espace et qui utilise l’euro, ce sera gratuit.

Voici les pays concernés : Allemagne, Autriche, Belgique, Chypre, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Malte, Pays-Bas, Portugal, Slovaquie, Slovénie, Andorre, Monaco, Saint-Marin, Vatican.

Virements internationaux payants

Les transferts d’argent dans une devise autre que l’euro sont payants. Même s’ils sont faits à l’intérieur de la zone SEPA.

Tu auras des frais d’émission et une commission de change. Sans oublier que le taux sera majoré : l’opération te reviendra donc plus cher que si tu passais par une plateforme qui utilise le cours du marché.

En plus, les fonds peuvent transiter par différentes banques avant d’arriver sur le compte du destinataire. À chaque passage, tu auras des frais de correspondant.

Voici la liste des pays européens vers lesquels tu auras des frais : Bulgarie, Croatie, Danemark, Hongrie, Islande, Pologne, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Suède, Suisse.

De quoi se compose le coût d’un virement international : frais, commission taux de change

Lorsque tu envoies de l’argent vers l’étranger en devises, il y a des frais lors de l’envoi, de la réception et de la conversion.

Les principales composantes : commission de transfert (ou d’émission), commission de change et taux majoré.

La grille tarifaire des virements en devises n’est pas harmonisée, le virement international est une opération non normalisée. Chaque établissement fixe donc ses prix. Les frais varient aussi selon la devise et le pays vers lequel tu fais la transaction.

De plus, les banques qui fonctionnent en coopérative (Crédit Agricole, Crédit Mutuel, Caisse d’Épargne, etc.) peuvent avoir des tarifs différents selon la caisse régionale de laquelle tu dépends.

Pour ne rien arranger, en fonction du trajet des fonds, des intermédiaires peuvent intervenir, lesquels appliqueront eux aussi des frais.

Comme tu peux le constater : les facteurs qui influent sur le prix d’un virement international sont multiples et il est donc difficile de prévoir le coût final d’une telle opération.

Les commissions au moment de l’émission

Dès lors que tu fais un virement international hors zone SEPA (ou bien en devises), tu devras payer une commission de transfert (ou d’émission) : elle correspond au service que te rend la banque pour envoyer les fonds.

Cette commission est soit forfaitaire (par exemple 10€), ou proportionnelle au montant (0,1%). Les frais en pourcentage peuvent être encadrés (par exemple 0,15% — min. 5€, max. 35€). Dans ce cas, tu seras perdant sur les petits virements, mais gagnant si tu envoies une grosse somme.

Si tu fais l’opération en agence, tu auras des frais de saisie. Ils correspondent à la rémunération du conseiller qui va initier l’ordre de virement à ta place.

Commission de change et taux majoré

À partir du moment où le virement implique une conversion, deux frais viennent s’ajouter à la commission de transfert:

  • Commission de change : ce que tu dois payer pour le service de conversion en devise. Elle peut être forfaitaire ou proportionnelle (avec un seuil et un plafond éventuel).
  • Taux majoré : c’est une commission indirecte, qui n’est pas indiquée lors de la transaction. Les banques traditionnelles surtaxent le cours des devises. Elles n’utilisent pas le « vrai taux » (celui que tu peux consulter sur Google), mais un taux sur lequel elles appliquent une majoration. Par conséquent, le tarif du virement international est plus élevé.

Frais de réception et de correspondant éventuels

Si ta banque et celle du bénéficiaire n’ont pas de contact direct, l’argent doit transiter par un ou plusieurs établissements intermédiaires avant d’arriver à destination. Tu auras donc des frais supplémentaires. 

Si les grandes banques traditionnelles ne brillent pas toujours par leur tarification avantageuse, leur réseau international peut tout de même faciliter une telle opération.

Mais ce n’est pas tout : recevoir un virement international n’est pas gratuit. Une fois que les fonds seront arrivés à la banque du bénéficiaire, celle-ci appliquera généralement des frais de réception, voire une commission de change.

Comparatif des frais de banques pour un virement international

Les tarifs ci-dessous concernent les virements non SEPA, effectués en ligne depuis ton espace client.

Nous avons volontairement omis les virements SEPA, car ils sont gratuits si tu les fais par internet. 

N’oublie pas que dans certaines banques, tu peux souscrire à des options pour faire baisser le coût des opérations internationales.

Voici un comparatif des frais de virements hors zone SEPA (ou en devises) pour les principales banques que l’on trouve en France.

Prestataire Frais d’émission Commission de change Frais de réception
BNP Paribas 9,50€
3€ vers filiale BNP
15€ 19€
Commission de change :
0,50‰ (min. 15€) si ≤ 75.000€
0,25‰ (min. 15€) si > 75.000€
Boursorama 0,1% min. 20€
(gratuit avec Ultim Metal)
Gratuit 0,1% (min. 20€)
Société Générale 9€ si ≤ 500€
13€ si > 500€
N.C Gratuit si ≤ 150€
22€ si > 150€
Banque Postale 0,1%
(min. 9,90€ / max. 70€)
10€ 13,50€
Commission de change : 10€
Crédit Agricole Île-de-France 0,1%
(min. 22€)
0,05%
(min. 20€)
21€
Commission de change :
0,05% (min. 20€)
Crédit Mutuel Nord Europe 0,1%
(min. 18,05€ / max. 61,15€)
0,1%
(min. 13,75€ / max. 61,15€)
16,70€
Commission de change : 0,1% (min. 13,75€ / max. 61,15€)
LCL 0,1244% si ≤ 80.000€
0,0622% si > 80.000€
(min. 18€)
N.C. 18€ 
Commission de change : N.C.
CIC 17,50€ 8€ 17,50€
Commission de change : 8€
Nickel L’émission et la réception de virements hors zone SEPA ne sont pas disponibles. Pas de frais de change sur les virements SEPA.Possibilité d’envoyer des espèces (de 5 à 750€) dans le monde entier via le partenaire Ria. Les frais dépendent du montant et de la destination, mais ne dépassent pas 5% du montant envoyé. 
Caisse d’Épargne Bretagne et Pays de Loire 0,1% (min. 18,70€)  0,05% (min. 14€) 12,30€
Commission de change : 0,05% (min. 14€)
Revolut 0,3% pour virements en devise locale (sans conversion) avec un min. de 0,30£ et un max. de 5£

De 3£ (devises courantes) à 5£ pour virements internationaux en devises (avec conversion)  
Gratuit si ≤ 1.000€ par mois
0,5% si > 1.000€ par mois
(gratuit pour Premium et Metal)
Gratuit
N26 Virements hors EEE effectués avec Wise
Commission unique : entre 0,5% et 1% pour les devises les plus commercialisées
Sans frais pour les virements en euros (donc ceux venant de Wise inclus)
HSBC 12,50€ Aucune 25€
Commission de change : Gratuit
Hello Bank 9,50€
3€ vers filiale BNP
15€ 19€ 
Commission de change :
0,50‰ si ≤ 75.000€
0,25‰ si > 75.000€ 
(min. 15€)
ING 20€ pour un virement en euros

30€ pour un virement en devises
20€ 10€ pour un virement en euros

20€ pour un virement en devises + commission de change (20€)
Fortuneo 0,1% (min. 23€) 0,1% (min. 15€) 12€
Commission de change :
0,1% (min. 15€)
BRED 0,12%
(min. 20,40€ / max. 222€)
0,05% si < 80.000€
0,025% si ≥ 80.000€
(min. 19,50€)
21,60€
Commission de change :
0,05% si < 80.000€
0,025% si ≥ 80.000€
(min. 19,50€)
Banque Populaire Auvergne Rhône Alpes 0,10%
(min. 20,50€ / max. 155€)
0,05%
(min. 13,20€ / max. 96,50€)
8,30€ si ≤ 500€
16,50€ si > 500€
Commission de change :
0,05% (min. 13,20€ / max. 96,50€)
Monabaq 0,1% (min. 20€)
(inclus dans Uniq et Uniq+)
0,1% (min. 15€)
(inclus dans Uniq+)
0,10% (min. 20€)
(inclus dans Uniq et Uniq+)
BforBank Virement impossible en ligne Virement impossible en ligne 10€
Commission de change :
0,6030% (min. 17€)
Sources : mabanque.bnpparibas, boursorama.com, particuliers.societegenerale.fr, labanquepostale.fr, credit-agricole.fr, creditmutuel.fr, lcl.fr, cic.fr, nickel.eu, caisse-epargne.fr, revolut.com, n26.com, transferwise.com, hsbc.fr, hellobank.fr, ing.fr, mabanque.fortuneo.fr, bredspace.com, bpaura.banquepopulaire.fr, monabanq.com, bforbank.com, 03/21

À noter : le tableau ci-dessus ne prend pas en compte la majoration des taux de change pour les virements internationaux. Elle n’est presque jamais indiquée.

Seuls Fortuneo et Boursorama sont transparents sur ce sujet : le taux du marché est rehaussé de 1 % sur les transactions en devises. 

Sur la grille tarifaire des autres banques, non seulement l’utilisation du taux majoré n’est pas mentionnée, mais le pourcentage non plus.

Qui paie pour le virement ? Comment sont répercutés les frais ?

Lorsque tu effectues un virement international, tu dois payer des frais et le bénéficiaire aussi. 

Dans certains cas, il est possible de les prendre tous à ta charge, ou bien de les laisser au destinataire.

Il existe 3 types de partage :

L’expéditeur paie les frais d’émission et l’éventuelle commission de change. Le bénéficiaire s’acquitte des frais appliqués par les éventuels intermédiaires et ceux prélevés par sa banque lors de la réception.

L’émetteur règle l’intégralité de la transaction. Cette option te permet de t’assurer que le bénéficiaire recevra bien la somme que tu souhaites lui envoyer, libre de charges.

Les différentes commissions sont payées en totalité par le bénéficiaire.

La plupart du temps, l’option « Share » est sélectionnée par défaut. Pour les virements SEPA l’option “Share” est obligatoire.

Délai d’un virement international

Virements SEPA

Les virements en zone SEPA sont encadrés par la législation européenne, c’est une opération normalisée.

Si l’ordre est reçu en semaine dans la journée, il est transmis avant la fermeture. Sinon, ce sera le lendemain.

Méfie-toi tout de même, car la notion de « journée » varie selon les banques. Pour certaines d’entre elles, elle court jusqu’à 17 h. Pour d’autres, elle se finit à 18 h.

Si tu fais ta demande le week-end (via l’appli mobile par exemple), l’ordre sera traité le jour ouvrable suivant.

Dans le cas où tu ferais un virement sur papier, il faudra compter un jour de plus. 

Pour résumer, en vertu de la réglementation européenne, le délai d’exécution : 

  • d’un virement SEPA en ligne est de maximum 1 jour ouvrable à partir de la réception de l’ordre
  • d’un virement SEPA sur support papier est de maximum 2 jours ouvrables

Virements hors SEPA

Pour les virements non SEPA, il n’y a aucun cadre légal, il s’agit d’une opération non normalisée. Les banques ne sont donc pas tenues de respecter un certain délai. Celui-ci dépend de la devise, du pays d’arrivée et du calendrier. Dans la plupart des cas, les banques doivent avoir recours à des banques correspondantes pour effectuer des transferts internationaux. Ceci rend le processus plus complexe, donc plus cher et plus long. Pour certaines destinations le chemin peut être plus compliqué que pour d’autres, nécessitant l’intervention de plus ou moins d’intermédiaires. 

Pour conclure : le délai d’un virement hors zone SEPA est variable et dépend de divers facteurs. En moyenne il faut compter au minimum 4 jours ouvrés.

Les facteurs qui influent sur la durée d’un virement international

Le temps que met un virement à arriver sur le compte du bénéficiaire est très inégal selon que tu envoies les fonds en Belgique ou aux États-Unis par exemple.

Parmi les paramètres qui ont une influence sur le temps de trajet, il y a :

  • Le type de banque par lequel tu passes : les établissements internationaux ayant des filiales partout dans le monde ou faisant partie d’un réseau (comme la BNP) sont moins dépendant d’éventuelles banques correspondantes. Les transferts prennent donc moins de temps que si tu passes par une petite banque régionale. Certains opérateurs de paiement comme Wise, de par leur système, garantissent un temps de transfert plus rapide que les banques traditionnelles.
  • Destination : les transactions effectuées au sein de la zone SEPA sont traitées dans les 24 heures, et ce en vertu d’une réglementation européenne très stricte. Pour les virements en dehors de cet espace, il n’y a aucun cadre légal. Les délais sont plus longs et imprévisibles.
  • Devise : les virements dans les devises d’usages (USD, GBP, EUR, CHF) prennent moins de temps que ceux qui sont faits dans des monnaies moins demandées sur le marché des changes.
  • Virement papier : les transferts effectués sur papier ont un temps de traitement plus élevé que ceux qui sont faits par voie électronique. Pour accélérer la procédure, les banques proposent une option « Urgent » payante.
  • Calendrier : si tu effectues l’opération un dimanche, un jour férié ou un jour de fermeture, l’initiation réelle de celle-ci sera automatiquement décalée. Il en est de même pour la réception. Attention : les jours fériés et de fermeture peuvent varier selon les pays.
  • Temps de traitement par la banque du destinataire : des informations complémentaires sont parfois demandées pour débloquer les fonds. Cela peut se produire si le virement ne comporte aucun motif et que le compte du destinataire se trouve dans un pays qui réglemente les échanges en devises.

Les alternatives au virement international bancaire classique

Le circuit bancaire traditionnel souffre d’un manque d’harmonisation au niveau international et demeure complexe, ce qui se répercute sur le coût. D’autant plus que le nombre d’intervenants rend la tarification opaque et incontrôlable. 

Ces dernières années, des opérateurs de paiement en ligne cassent les prix sur ce type de transaction avec des systèmes innovants. C’est le cas de Wise.

Le prestataire Wise dispose de comptes locaux dans chacune des devises qu’il traite. Prenons un exemple. Si tu souhaites faire un virement depuis la France vers les Etats-Unis, tu vas verser à Wise le montant en EUR. Ce versement vient créditer le compte EUR de Wise. Au lieu de convertir le montant en USD et de l’envoyer aux États-Unis, Wise va simplement débiter dans la foulée son compte local aux États-Unis de la somme correspondante en USD pour le verser au bénéficiaire que tu auras désigné.

Ce processus à plusieurs avantages :

  • Les intermédiaires sont éliminés, ce qui le rend plus rapide et moins coûteux.
  • Pour déterminer le montant en devise correspondant, c’est le taux moyen du marché qui est appliqué, sans majoration, il n’y a donc pas de frais indirects liés au change. C’est un vecteur d’économie non négligeable.

En somme, Wise propose donc une solution alternative au virement bancaire classique avec un tarification transparente, connue en amont, moins coûteuse et un processus significativement plus rapide.

Sur Wise, la commission pour un virement international est autour de 1% pour les principales devises d’usage. Par exemple, si tu envoies 1.000€ vers le Royaume-Uni, tu paieras environ 9€ pour un transfert rapide, soit 0,8%21. Si tu choisis un transfert à bas coût, tu ne paieras que 4,50€, soit 0,45%. Les frais sont tout de même 5 fois moins élevés que ceux appliqués par une banque traditionnelle, sans compter l’avantage financier du taux de marché par rapport au taux majoré par les banques.

Enfin, sache que tu peux recevoir des virements bancaires de l’étranger sans frais dans certaines devises : dollar US, euro et livre sterling notamment.

Finanzfluss

La fintech Wise à été fondé en 2011 à Londres.

 

 

 

  • Te permet d’effectuer un virement au « vrai » taux moyen du marché

  • Pas de frais cachés, ceux-ci te sont annoncés en amont de façon transparente

  • Le système peer-to-peer te permet de réaliser des économies considérables par rapport à un virement classique

  • Un service client francophone joignable par chat, email et téléphone

  • Régulé par la FCA, l’autorité anglaise de régulation des marchés financiers

  • Plus de 9 millions de clients

Pour effectuer un virement international en devise, tout en utilisant ton compte bancaire, utilise simplement le service de Wise. Tu éviteras ainsi les taux de change majorés ainsi que les mauvaises surprises au niveau des frais prélevés par ta banque, celle du bénéficiaire et les éventuelles banques intermédiaires.

 

Profiter du service

Virement international avec ta banque

Si tu souhaites savoir ce qu’il en est du virement international avec ta banque en particulier, tu trouveras ci-dessous les articles dédiés avec plus d’informations et de précisions.

FAQ – Questions fréquentes

  • Quels sont les principaux frais pour un virement international ?

    Lorsque tu fais un envoi d’argent vers un pays étranger, tu dois payer à minima des frais de transfert. En cas de conversion, il y aura aussi une commission de change ainsi qu’une surtaxe liée au taux majoré utilisé par la banque. Il faut aussi prévoir des frais de correspondant si l’argent doit transiter par un ou plusieurs établissements avant d’arriver à destination.

  • Quel délai pour un virement international ?

    Les virements SEPA sont réalisés dans les 24 heures. Par contre, le délai des transferts non SEPA est difficile à prévoir : ils dépendent de beaucoup de facteurs, dont le calendrier, la devise d’arrivée ou le nombre de banques correspondantes par lesquelles doivent passer les fonds. 

  • Quel est le coût d’un virement international ?

    Le prix des virements varie en fonction des banques et du montant que tu souhaites envoyer. Pour un transfert de 1.000€ en USD vers les États-Unis, tu auras entre 20€ et 50€ de frais avec une banque traditionnelle, sans compter les frais externes à ta banque.. Si tu passes par un opérateur alternatif comme Wise, les prix seront compris entre 5€ et 10€.

  • Comment faire un virement international ?

    Pour envoyer de l’argent à l’étranger, tu peux passer par ta banque en ligne ou bien te rendre en agence. Parmi les renseignements à fournir, il y aura l’IBAN du destinataire et le code BIC/SWIFT de sa banque.

  • Existe-t-il des alternatives moins chères ?

    Certaines plateformes de paiement en ligne proposent des prix très compétitifs sur les virements internationaux. Wise par exemple, travaille avec le taux interbancaire et ne facture les transferts qu’entre 0,5% et 1% pour la majorité des devises d’usage.