La fiscalité des CFD

On parle beaucoup des CFD, Contract for Difference (en français contrat sur différence), notamment parce qu’ils permettent de gagner, ou perdre, beaucoup avec une faible mise grâce aux effets de levier pouvant atteindre 200. Mais quelle est la fiscalité des CFD et quelles éventuelles taxes pèsent sur les CFD ?

La fiscalité des CFD

Les CFD sont imposés de la même façon que les valeurs mobilières classiques telles que les actions et obligations. Ainsi, les plus-values dégagées sont soumises aux prélèvements sociaux (actuellement 15,5%) puis sont imposées à l’impôt sur le revenu comme le sont les plus-values boursières classiques.

Il existe cependant quelques avantages et inconvénients. Le premier avantage est que les CFD sont des contrats et par conséquent ne sont pas concernés par les frais de garde ni par l’impôt de bourse. Le deuxième avantage est que les moins-values sont imputables sur les plus-values mobilières, peu importe qu’il s’agisse de plus-values issues de cessions d’actions, d’obligations, de SICAV ou de CFD.
L’inconvénient fiscal principal pesant sur les CFD est de ne pas pouvoir bénéficier de l’abattement pour durée de détention qui atteint 50% en cas de durée de détention comprise entre deux et huit ans et 65% au-delà de huit ans. Non pas que dans l’absolu les CFD soient exclus du dispositifs mais simplement par ce que contrats ne sont conservés généralement que quelques heures ou jours.

On le voit, le trading de devises, d’indices ou de matières premières subit une fiscalité similaire à celle pesant sur le trading plus classique d’actions et obligations.

Une fois que vous aurez fait votre choix parmi les sites pour trader vous pourrez débuter votre activité d’achat/vente de CFD afin d’engranger des plus-values qui seront donc soumises, après déduction des éventuelles moins-values, aux prélèvements sociaux et imposées à l’impôt sur le revenu selon la tranche à laquelle vous êtes soumis.

S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
älteste
neueste bewertet
Inline Feedbacks
Alle Kommentare einsehen
jung
jung
5 Jahre

bonjour, j’avais quelques questions au sujet de la fiscalité des CFD , notamment l’argent gagné sur le compte de trading du broker doit il etre déclaré ou seulement l’argent qu’on vire sur notre compte bancaire ??
et egalement lorsque les plus values sont plus élévé que notre salaire principal , est ce qu’il faut changer de statut??
et pour finir j’ai entendu dire qu’il fallait s’enregistrer comme auto entrepeneur , BNC , est ce vrai??
cordialement

Tocha
Tocha
2 Monate

Bonjour Merci pour cet article.

Je gagne plus avec le trading que mon salaire et envisage d’arrêter mon emploi dans 2 ans maximum.

Dois-je ouvrir une société particulière pour le trading ou puis-je simplement vivre de mon trading et déclarer aux impôts chaque année mes plus values ?

Merci