La fiscalité pesant sur les options binaires

Nombreux sont les traders qui ne déclarent pas leurs revenus issus des options binaires, ne sachant pas quelle fiscalité est applicable aux revenus issus de cette activité.

Le marché des options binaires n’étant pas régulé, les courtiers n’ont pas à transmettre aux autorités fiscales du pays dont dépendent les traders des informations relatives à leurs gains. De plus, les traders d’options binaires ont généralement recours à des portefeuilles virtuels qui leur permettent de récupérer leurs gains via des cartes, prépayées ou liées à ces comptes virtuels.

Au final, les traders d’options binaires ne déclarent pas les plus values qu’ils réalisent, ce qui, en France au moins, est contraire à la loi. En France, tout revenu doit être déclaré. Les revenus issus du trade d’options binaires n’étant pas des revenus issus de la bourse ils ne seront donc pas soumis à la même imposition. Théoriquement ces revenus devraient donc être ajoutés sur votre déclaration d’impôts dans la case Autres revenus. Mais encore faudra t-il déduire de ces revenus les frais de retraits du compte chez le broker qui sont d’environ 15%, que ce soit chez le broker ikkotrader ou chez ses concurrents.

Cependant le vide juridique entourant à la fois ce type d’activité et de revenu permet de passer à travers les mailles du filet fiscal.

Pour vous faire une opinion sur les options binaires, les brokers, les trucs et astuces…, nous vous invitons à consulter Option-Binaire-Avis.fr, où vous trouverez de nombreuses informations relatives aux options binaires.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Alle Kommentare einsehen