Calculette prêt immobilier

Dans l’article que tu trouveras directement sous la calculette prêt immobilier, nous t’expliquerons comment elle fonctionne et à quoi elle sert. On te donnera aussi davantage d’informations sur les différentes données clés, leurs significations ainsi que sur les autres éléments à savoir lors de la souscription d’un prêt.

Que veux-tu calculer ?
?
?
?
?
?
?
?
?
?
?
Sommaire

D’une manière générale, un prêt est un transfert d’argent entre un créancier et un emprunteur (débiteur). On peut avoir recours au crédit dans de nombreuses situations : achat d’un logement, d’une voiture, d’une nouvelle machine à laver, etc. Notre calculette prêt immo ne s’applique d’ailleurs pas qu’au crédit immobilier, mais fonctionne également très bien pour tous les autres types de crédit (crédit à la consommation, crédit auto, etc.).

Que peut-on calculer avec la calculette prêt immobilier ?

Un prêt comporte de nombreuses variables. Notre calculette prêt immobilier te permet de faire des simulations et de les déterminer. Les principales variables sont :

  • Mensualité 
  • Durée du prêt
  • Taux d’intérêt
  • Capacité d’emprunt
  • Dette résiduelle

La mensualité est la variable qui est la plus fréquemment calculée. Pour la déterminer, il te suffit de renseigner le montant du financement souhaité, la durée du prêt et le taux d’intérêt. La calculette déterminera alors la mensualité correspondante. Cette mensualité correspond à ta charge financière, donc au montant que tu devras débourser tous les mois pour le remboursement. Veille à ce qu’elle ne soit pas trop élevé, mesuré à ton revenu disponible.

Tu peux également utiliser la calculette prêt immo pour calculer la durée de crédit. De cette manière tu peux déterminer combien de temps cela te prendra pour rembourser une certaine somme à mensualité donnée.

Il est aussi possible d’utiliser la calculette crédit pour déterminer ta capacité d’emprunt, donc le financement maximal que tu peux te permettre pour une mensualité et une durée donnée. 

Si par exemple tu souhaites acheter une nouvelle voiture, sachant que tu peux te permettre de payer une mensualité de X€ pendant une certaine période : la calculette te donnera alors le montant maximal que tu peux financer sur la base des informations renseignées. Tu peux alors établir un budget qui te guidera dans le choix du véhicule.  

Quelles sont les données clés et que signifient-elles ?

Pour bien utiliser la calculette crédit il existe un certain nombre de termes techniques et de données clés à connaître. Pour te permettre de les comprendre et de bien utiliser la calculette nous allons te les expliquer en détail.

Montant du financement

Le montant du financement correspond au montant que tu veux emprunter. Le montant net du prêt ne doit pas nécessairement coïncider avec le prix du bien que tu souhaites financer, il peut tout à fait être inférieur. Cela dépendra de ton apport personnel.

Si une voiture coûte 25.000€, mais que tu peux contribuer à l’achat avec une épargne de 5.000€, il te suffit de contracter un emprunt de 20 000€.

Mensualité

Tu ne rembourses généralement pas un prêt d’un seul coup, mais par mensualités. Dans de nombreux cas, le montant des mensualités reste inchangé sur toute la durée de l’emprunt, on appelle cela un crédit à annuités constantes. Ce procédé facilite et sécurise grandement ta planification. N’oublie pas que la mensualité ne comprend que la part de remboursement et les intérêts. D’éventuels frais d’assurance ou autres frais bancaires feront l’objet d’une facturation différenciée.

Durée du financement (années)

La durée du financement correspond à la période entre le déblocage des fonds et le remboursement complet du crédit. Il s’agit donc simplement de la durée du crédit.

La durée du financement peut être exprimée en années ou en mois. Elle dépendra notamment du type de bien que tu souhaites financer.  Alors que la durée maximale d’un prêt auto est de 8 ans, un prêt immobilier peut aller jusqu’à 25 ans et au-delà. 

Durée du financement (mois)

Il s’agit tout simplement de l’équivalent en mois. Une durée de financement de 8 ans correspondra donc à 96 mois.

Taux d’intérêt annuel (nominal en pourcentage)

Lorsque ton créancier t’indique le taux d’intérêt d’un emprunt, il s’agit généralement du taux nominal annuel, même si la périodicité de remboursement est, le plus souvent, mensuelle. Ce taux n’inclut pas les frais annexes au crédit.

Taux d’intérêt annuel (effectif en pourcentage)

Ton créancier te communiquera souvent un taux de crédit annuel, alors que les remboursements se font généralement de façon mensuelle. Se pose alors la question de savoir comment convertir un taux débiteur annuel en taux débiteur mensuel. Pour ce faire, on recourt à la méthode équivalente. Cette méthode repose sur un calcul d’actualisation des flux à compter de la date de déblocage des fonds. Elle conduit à un taux annuel qui varie selon la périodicité de remboursement. En effet, un crédit donné, avec le même taux annuel, sera en réalité plus cher avec un remboursement mensuel qu’avec un remboursement trimestriel, semestriel ou annuel. 

Si tu veux comparer différentes offres de crédit, utilise systématiquement le taux effectif (surtout s’il s’agit de périodicités de remboursements différentes). C’est d’ailleurs cette méthode qui est à la base du TAEG (Taux Annuel Effectif Global). Le TAEG prend en compte la totalité des frais occasionnés par la souscription d’un prêt (frais de dossier, d’assurance, de garanties, etc.) et permet ainsi une comparaison encore plus fine. Les établissements de crédits sont dans l’obligation de communiquer ce taux.

Dette résiduelle (facultatif)

L’indication de la dette résiduelle n’est qu’une option et non une obligation. Étant donné que seuls les prêts à long terme, tels que certains prêts immobiliers (et encore), présentent une dette résiduelle à la fin du terme, tu peux généralement renseigner 0 dans le calculateur.

La grande majorité des crédits sont remboursés intégralement pendant la période de financement.

Capacité d’emprunt

Correspond au montant maximal que tu peux emprunter pour une mensualité, une durée et un taux d’intérêt donnés.

À quel moment faut-il contracter un prêt ?

Même si un crédit semble bien pratique, contracter un prêt signifie toujours s’endetter pendant un certain temps. La décision doit donc être mûrement réfléchie. N’oublie pas non plus qu’un crédit a un coût (parfois non négligeable). En général un prêt devrait donc toujours être la dernière option pour financer quelque chose. Utilise d’abord tes propres fonds et ensuite, si possible, essaye de recourir à de l’argent emprunté sans intérêts à tes parents ou à tes amis (love money).

Ce n’est que si l’autofinancement de l’achat prévu n’est pas possible, que tu peux envisager de contracter un prêt auprès de la banque. Si tu as besoin d’une somme d’argent importante que tu n’as ni sur ton compte courant, ni sur ton compte d’épargne et que tu peux rembourser dans un délai  raisonnable (12 à 84 mois pour un crédit conso – plus pour un prêt immo), alors effectivement un prêt classique peut être envisageable.

Si tu t’attends à recevoir une somme importante dans un avenir proche, comme une prime par exemple, mais que ton besoin est immédiat, un crédit de trésorerie peut être judicieux. Tu peux généralement le rembourser en l’espace de quelques semaines ou mois, par versements unique (in fine) ou périodique.

Comme pour toutes tes dépenses de consommation, la nuit porte conseil. Avant de souscrire un crédit, laisse toi quelques jours, fait mûrir ta décision et ne la prends que, si même après cette période de réflexion tu es toujours aussi convaincu de la nécessité. 

Quels sont les autres éléments à prendre en considération pour un crédit ?

La souscription d’un prêt n’est généralement pas très compliquée, il te faudra tout de même être attentif sur certains points. Si la calculette crédit est une aide précieuse pour faire des simulations, déterminer les données clés d’un prêt ou pour comparer certaines offres, il te faudra toutefois demander une offre personnalisée auprès de ton établissement de crédit.

Offre de crédit personnalisée de la banque

En utilisant notre calculette prêt immobilier, tu peux trouver les conditions de prêt idéales pour toi. Toutefois, cela ne signifie pas que tu obtiendras forcément ces mêmes conditions de ta banque. Au final, tu recevras toujours une offre personnalisée qui sera adaptée à ta situation individuelle. Pour ce faire, les banques te demanderont un certain nombre d’informations :

  • Profession
  • Employeur
  • Informations personnelles
  • Revenus (salaires, revenus fonciers, etc.)
  • Patrimoine
  • Dépenses fixes

C’est notamment avec ces données que ton créancier va évaluer ta solvabilité et formuler son offre. Le taux communiqué en amont d’une analyse personnalisée correspond à un taux dit de vitrine. Certes alléchant, il n’a souvent pas grand chose à voir avec la réalité.

Déléguer ou renoncer  à l’assurance emprunteur 

Tant que tu es en bonne santé et que tu as du travail, tu pourras rembourser ton prêt comme prévu. Toutefois, si tu tombes malade ou que tu perds ton emploi, la situation pourrait se compliquer. Le remboursement de ton crédit pourra alors s’avérer difficile, voire impossible. Pour couvrir une telle éventualité, les banques proposent systématiquement une assurance emprunteur associée à leur offre de prêt. Cette assurance prendra le relai dans le remboursement des échéances dans le cas ou tu serais incapable de le faire. 

Si légalement rien ne t’oblige à souscrire une telle assurance, dans les faits, les banques vont souvent l’exiger, surtout dans le cadre d’un prêt immobilier. Généralement assez onéreuse, l’idéal est de l’éviter (dans le cadre d’un prêt immobilier tu n’auras généralement pas le choix). D’autant plus que dans la grande majorité des cas, celle-ci est superflue et ne fait qu’augmenter le coût du crédit. Pour pouvoir y renoncer, tu devras justifier avoir suffisamment de ressources pour couvrir le remboursement en cas d’aléas de la vie que tu pourrais rencontrer. Si cela n’est pas le cas, sache qu’il te reste l’option de la délégation d’assurance. Ceci te permet de mettre en concurrence l’assurance que te propose ton établissement de crédit (souvent chère) et de la remplacer par celle de ton choix. 

Pour en savoir plus sur l’assurance emprunteur, dirige toi vers notre page dédiée. Un article spécial t’expliquera tout ce que tu dois savoir en amont d’une souscription.

Adapter la durée du crédit à tes besoins

C’est en ajustant la durée du crédit que tu pourras déterminer la mensualité la plus adaptée à ton besoin. Plus la durée du crédit sera longue, moins les mensualités seront élevées, mais plus ton crédit sera cher. 

À l’inverse, plus la durée du crédit sera courte, plus les mensualités seront importantes mais le coût du crédit sera faible. 

Ta décision devra systématiquement se baser sur un calcul budgétaire qui déduit les dépenses de tes revenus. La différence entre les deux représente ton revenu disponible. Ne l’utilise pas complètement pour payer tes mensualités et garde une réserve pour des dépenses imprévues qui peuvent survenir à tout moment. Fais des simulations pour plusieurs scénarios en utilisant la calculette crédit et détermine ta période de financement optimale.

Pour conclure sur la calculette crédit

La calculette prêt immobilier est un très bon outil pour simuler différents scénarios d’emprunt en jouant sur les différentes données clés d’un prêt. Tu peux l’utiliser pour déterminer la mensualité, la durée et le taux d’intérêt d’un crédit. D’ailleurs la calculette ne s’utilise pas uniquement pour les prêts immobiliers et fonctionne parfaitement pour les crédits à la consommation. Tu peux également l’utiliser pour déterminer ta capacité d’emprunt, donc l’endettement maximal que tu peux te permettre à mensualité, durée et taux donnés. D’une manière générale, avant de souscrire un crédit, informe-toi en amont sur les points importants que nous avons cité dans l’article et pose toi la question si un endettement est vraiment justifié et nécessaire.