Guides
Comparatifs

Calculer le capital initial d’un placement

Calculer le capital initial revient à actualiser une valeur future, donc de déterminer sa valeur actuelle. Un tel calcul est par exemple utile si tu souhaites savoir quel capital initial est nécessaire pour atteindre un certain capital final. En d’autres termes : tu t’es fixé un objectif financier et tu veux savoir quelle somme tu dois placer, aux conditions données (taux et durée) pour l’atteindre. Notre calculateur te permet de calculer ce capital initial en toute simplicité à partir des différentes simulations que tu souhaites faire.

💰

Calculateur d’intérêts simples
années
mois
%

Que peut-on calculer avec ce calculateur ?

Avec cette calculatrice, tu disposes d’un outil qui te permet de calculer les différentes données clés d’un placement financier à versement unique. Les intérêts étant simples et non capitalisés. 

Voici les quatres variables d’un calcul d’intérêt simple, dont chacune peut être déterminée à partir des trois autres à l’aide de notre outil :

  • Capital initial
  • Taux d’intérêt
  • Durée 
  • Capital final

Tu peux utiliser notre calculateur pour simuler différents scénarios et ainsi optimiser tous les paramètres en amont de ton placement. 

Calculer le capital initial

Si tu souhaites calculer le capital initial, cela revient en quelque sorte à faire un calcul d’intérêts en sens inverse. C’est ce qu’on appelle l’actualisation. Calculer le capital initial c’est donc déterminer la valeur actuelle d’un capital final. 

Un tel calcul est particulièrement utile si tu souhaites savoir quel capital initial est nécessaire pour atteindre un certain capital final. En d’autres termes : tu t’es fixé un objectif financier et tu veux savoir quelle somme tu dois placer pour l’atteindre.

Calculer le capital initial n’est pas bien compliqué. Déjà parce que la formule est assez simple et surtout parce qu’elle est déjà implémentée dans notre outil. 

Rappelons nous de la formule de base pour calculer le capital final :

🧐

Formule :

Cfin = C0 * (1+ p/100 * n) avec p = taux d’intérêt en % (non décimal)

Pour calculer le capital initial, il suffit d’arranger la même formule en isolant C0 (capital initial) : 

🧐

Formule :

C0 = Cfin / (1+p/100 * n)

Pour faire le calcul en toute simplicité avec notre outil, il te suffit de renseigner les variables suivantes et de cliquer sur “Calculer” :

  • Taux d’intérêt 
  • Durée 
  • Capital final

Le calculateur te donnera alors non seulement le capital initial mais également l’ensemble des intérêts que tu percevras pour atteindre le capital final souhaité. 

💭

Exemple :

Tu t’es fixé un objectif financier de 112.000€. Pour l’atteindre après 3 ans, avec un taux d’intérêt de 4,00%, quel doit être le capital initial que tu places ?

C0 = 112.000 / (1 + 0,04 * 3) = 100.000

La réponse est 100.000. Si tu places 100.000€ pendant 3 ans à un taux simple (non composé) de 4%, tu atteins ton objectif financier en récoltant chaque année 4.000€, soit un total de 12.000€.

Comme nous l’évoquions plus haut, ce calcul repose sur des intérêts simples, c’est-à-dire qu’il suppose que tu retires chaque année les intérêts que tu perçois. Tu ne touches donc pas d’intérêts sur les intérêts. 

Si au contraire tu souhaites profiter de l’effet des intérêts composés, les intérêts perçus ne doivent pas être retirés pour pouvoir continuer à en produire. La formule de base change :

🧐

Formule :

Cfin = C0 * (1+p/100)^n

Tu remarqueras que la durée n’est plus multipliée mais élevée à la puissance. L’effet des intérêts s’en retrouve donc accéléré. Pour atteindre le même objectif financier, à durée et taux égaux, ton capital initial devrait donc être inférieur. Vérifions :

🧐

Formule : 

C0 = Cfin / (1+p/100)^n

-> Avec notre exemple : C0 = 112.000 / (1,04)^3 = 99.567,59€

En effet, pour un capital final de 112.000€ après 3 ans, il ne te faudrait qu’un capital initial de 99.567,59€ avec intérêts composés contre 100.000€ avec intérêts simples, soit 433€ de moins.

L’effet des intérêts composés est d’autant plus marqué que la durée de placement est longue et que le taux d’intérêt est élevé. Dans tous les cas, intérêts simples ou composés, veille également à bien tenir compte de la fiscalité, celle-ci à un impact non négligeable sur ton rendement. 

⚠️

Attention

Les revenus issus de placements financiers sont généralement imposés et le capital final de ton placement peut donc être minoré par la fiscalité. Chaque support de placement possède sa propre fiscalité : certains sont totalement fiscalisés (livret bancaire par exemple) et d’autres présentent des avantages voire même des exonérations fiscales (livret A par exemple). Pour avoir des chiffres qui correspondent bien à la réalité, veille à utiliser le taux net pour ton calcul. Deux éléments sont à prendre en compte : l’impôt sur le revenu (selon le barème progressif ou le PFU de 12,8%) et les prélèvements sociaux (17,2%). L’imposition globale s’élève donc autour de 30% qu’il convient de retrancher au taux brut. Exemple : 1% (taux brut) * (1 – impôt/100) = 1% * (1-0,3) = 1% * 0,7 = 0,7% (taux net).

Quelles sont les données clés nécessaires ?

Au total, l’équation sous-jacente est composée de 4 données. Sache que n’importe quelle donnée peut être calculée à partir des 3 autres. Pour calculer le capital initial il te suffit donc d’alimenter le calculateur avec 3 valeurs restantes. 

Capital initial

Le capital initial (C0) correspond au montant que tu investis au départ. C’est aussi le capital de base sur lequel sera appliqué le taux d’intérêt. En résulte des intérêts annuels que tu pourras retirer de ton placement pour te verser une rente ou réinvestir pour profiter des intérêts composés.

Comme nous l’avons vu, le calculateur est construit autour de 4 variables. Si tu veux en déterminer une, les 3 autres doivent être connues. Pour déterminer le capital initial C0, il te faudra alors indiquer le capital final, la durée et le taux d’intérêt. La formule est alors transformé de la façon suivante : 

💡

Rappel

Formule (intérêts simples) : C0 = Cfin / (1 + p/100 * n)

Formule (intérêts composés) : C0 = Cfin / (1+p/100)^n

Durée

Il s’agit de la période de placement, donc la durée pendant laquelle tu immobilises ton capital. Elle peut être exprimée en années ou en mois. Si tu veux déterminer la durée d’un placement, il te faudra alors indiquer le capital initial, le capital final ainsi que le taux d’intérêt.

Taux d’intérêt

Le taux d’intérêt exprime en pourcentage la rémunération annuelle de ton capital. Tu peux alors décider si tu retires à chaque fois les intérêts que le taux produit ou si tu préfères les laisser pour qu’ils en produisent davantage. Dans le premier cas, il s’agit alors d’intérêts simples (que tu peux calculer avec le calculateur ci-dessus) et dans le deuxième d’intérêts composés (que tu peux calculer avec notre calculateur d’intérêts composés).

Selon le type de placement que tu effectues, il faudra tenir compte de la fiscalité : dans le cadre d’un livret A (non fiscalisé) le taux sera net, alors que pour un livret bancaire (fiscalisé) le taux sera brut (à toi d’en déduire les impôts pour ton calcul). Tu peux déterminer le taux d’intérêt de ton placement en indiquant le capital initial, le capital final et la durée d’investissement. 

Capital final

Le capital final correspond à la somme que tu récupères à la fin de ton placement. Il se compose du capital initial auquel s’ajoutent les intérêts perçus. Calculateur ci-dessus part du principe que les intérêts sont retirés et non réinvestis : le taux s’applique donc sur un capital initial fixe et le paiement des intérêts est constant (intérêts simples). Si cependant tu réinvestis à chaque fois les intérêts que tu perçois, le capital sur lequel s’applique le taux va augmenter de période en période et les paiements d’intérêts seront croissants. Ton capital final augmentera alors plus vite. Tu peux le calculer en tout simplicité avec notre calculateur d’intérêts composés.