Calculateur d’intérêts composés : calcule les intérêts de tes placements en tout simplicité

Calculateur d’intérêts composés
?
?
?
?
?
?
?
?
Sommaire

Comment utiliser le calculateur d’intérêts composés

L’effet des intérêts composés est l’une des aides les plus importantes pour la construction d’un patrimoine à long terme. Beaucoup de gens le savent, mais seuls quelques rares personnes peuvent réellement imaginer l’impact à long terme des intérêts composés sur leurs investissements financiers.

C’est pourquoi nous avons conçu pour toi ce calculateur d’intérêts composés qui te montre, avec très peu de paramètres, l’effet des intérêts composés et t’aide à calculer les intérêts composés.

Il faut beaucoup de patience et de discipline pour profiter pleinement de l’effet des intérêts composés. Il lui faut un certain temps pour être effectif et tu devras réinvestir les intérêts ou les dividendes que tu perçois à chaque période de versement. Si par contre, tu ne les réinvestis pas, tu ne percevras chaque année que de simples intérêts et ton capital ne s’accroîtra que très doucement sans profiter de l’effet des intérêts composés.

Le calculateur d’intérêts expliqué

Afin de ne pas te compliquer inutilement la tâche, nous avons simplifié le calculateur d’intérêts. Nous ne voulons pas t’aider à calculer les intérêts de ton contrat d’épargne bancaire au centime près (nous recommandons à cet effet des programmes tels qu’Excel), mais plutôt t’expliquer l’effet des intérêts composés.
Nous nous basons sur le fait que les intérêts sont versés chaque mois et que les intérêts perçus sont réinvestis eux aussi chaque mois (sinon il ne s’agirait que d’intérêts simples).

Capital initial

Si tu possèdes un capital disponible, que tu as déjà investi ou que tu souhaites investir, tu peux inscrire le montant dans l’espace « Capital initial ». A titre d’exemple nous avons entré 5.000€, mais tu peux tout à fait mettre ce chiffre à zéro, si tu veux calculer tes intérêts sans capital initial.

Essaye donc de faire le calcul pour un enfant pour lequel tu aurais investi une fois 2.000€ au moment de sa naissance (au taux de 6%) jusqu’à ses 18 ans, sans continuer à économiser chaque mois.

Taux d’épargne mensuel

Le taux d’épargne mensuel est, outre le versement unique (capital initial), la deuxième façon d’investir de l’argent. Tu peux bien sûr effectuer un paiement unique tout en épargnant chaque mois par la suite.

Ton taux d’épargne personnel ne devrait pas être inférieur à 10 % de ton salaire net, c’est même mieux qu’il soit nettement supérieur. Pour les jeunes, le taux d’épargne devrait être dans tous les cas bien plus élevé. C’est le moment idéal pour mettre de l’argent de côté, tant qu’il n’y a pas d’obligations financières majeures.

Reprends donc l’exemple précédant de l’enfant. Calcule maintenant le capital final pour la cas où tu n’aurais pas fait de versement unique de 2.000€ en début de période mais un un versement mensuel de 10€ chaque mois jusqu’à sa majorité. Comme tu pourras le constater, le capital final est bien inférieur, même si la somme totale des versements est supérieure.

Plus tu investis tôt ton argent, plus le bénéfice des intérêts composés est important.

Durée de l’épargne (en années)

Ce point est probablement le plus douloureux de tous, car tu constateras que l’effet des intérêts composés prend du temps à porter ses fruits. Quand on est jeune on a du mal à penser sur le long-terme. On a du mal avec l’idée de réduire sa consommation immédiate, pour augmenter sa consommation future.

Joue donc un peu avec les différentes variables (période d’épargne et taux d’épargne mensuel) afin d’optimiser tes résultats. Par exemple, si tu te fixe un montant cible pour atteindre ta liberté financière, tu remarqueras que tu peux atteindre cet objectif plus rapidement en augmentant ton taux d’épargne.

Taux d’intérêt annuel (en pourcentage)

Le taux d’intérêt annuel que tu espères percevoir sur ton investissement est la variable la plus incertaine dans ton calcul.

À long terme, cependant, le taux d’intérêt que tu peux obtenir (le rendement annuel de ton investissement) est beaucoup plus prévisible que tu ne pourrais le penser au départ. Ce n’est pas parce que le marché boursier va mal pendant quelques années que les rendements et les taux d’intérêt resteront bas à long terme.

Modifie le taux d’intérêt de 1 % et tu verras comment ton capital final évolue. C’est l’outil le plus puissant que tu as à ta disposition. Même si tu économises 100 € de plus par mois pendant 35 ans, tu aura un capital final moins important que si tu gagnes un pour cent d’intérêt en plus par an.

Cela vaut donc la peine de réfléchir au taux d’intérêt que tu veux cibler et de s’y tenir année après année. L’argument « je veux le taux d’intérêt le plus élevé possible, et ce chaque année » risque de te nuire, car il ne te permettra pas d’élaborer une stratégie d’investissement claire. Avec l’approche d’investissement passif via les ETF (trackers), dont nous sommes de grands adeptes, il est tout à fait possible de générer un rendement de 7% par an.

Nous espérons que le calculateur d’intérêts composés te sera utile et que que tu l’utilisera pour ta planification financière. Tes commentaires et ajouts sont les bienvenus. Faits-nous également savoir quels autres outils pourraient t’être utiles. Si tu as des suggestions sur la façon dont nous pouvons améliorer le calculateur d’intérêts composés, merci de nous laisser un commentaire.