Guides
Comparatifs

Calcul intérêts simples : Calculateur d’intérêts simples

Nous avons développé ce calculateur d’intérêts pour vous permettre de calculer en toute simplicité les intérêts simples d’un placement, ainsi que ses autres variables importantes. Dans l’article que vous trouverez directement en dessous vous apprendrez comment utiliser le calculateur d’intérêts.

💰

Calculateur d’intérêts simples
années
mois
%

Que peut-on calculer avec le calculateur d’intérêts simples ?

Avec notre calculateur d’intérêts tu peux calculer les grandeurs suivantes :

  • Capital final
  • Durée
  • Taux d'intérêt
  • Capital initial pour un placement à versement unique

C’est pour trouver le capital final – donc le montant d’un placement après inclusion des intérêts d’une période donnée – que le calculateur d’intérêts est le plus souvent utilisé. Pour trouver cette valeur il te suffit d’indiquer le montant du versement unique que tu souhaites placer (capital initial) ainsi que la durée et le taux d’intérêt. Les intérêts simples ne tiennent pas compte de l’effet des intérêts composés : sur plusieurs périodes, le taux d’intérêt s’appliquera toujours sur le même capital initial et il n’y aura pas d’intérêts sur les intérêts. Le calculateur d’intérêts simples est donc généralement utilisé pour un placement d’un an ou de plusieurs années si on souhaite se faire verser les intérêts plutôt que de les réinvestir.

Le calculateur d’intérêts peut également être utilisé à d’autres fins. Tu peux par exemple indiquer le capital initial et le capital final. En jouant sur le taux d’intérêt, tu pourras alors déterminer, avec le calculateur d’intérêt, la durée de placement nécessaire pour atteindre le capital final souhaité. 

Il peut également être intéressant d’utiliser le calculateur d’intérêts pour effectuer une comparaison. En appliquant différents taux d’intérêts, pour toute autre variable inchangée, tu peux déterminer quel serait le capital final atteint par ton placement pour chacun d’eux.

Dans le sens inverse, tu peux aussi calculer le placement initial nécessaire pour atteindre un certain capital final. Cela peut être utile dans le cas où tu souhaites avoir une certaine somme d’argent à une date donnée et que tu veux savoir combien tu dois placer pour l’atteindre. 

Tu l’auras compris, le calculateur d’intérêts est très flexible. Tu peux effectuer de nombreuses simulations, modifier et déterminer toutes les variables d’un placement financier à versement unique avec un taux d’intérêt simple.

Quelles sont les données clés et que disent-elles ? 

Pour utiliser le calculateur d’intérêts il y a un certain nombre des données clés dont tu dois connaître la signification. Nous allons te les expliquer ci-dessous.

Capital initial 

Le capital initial correspond au montant que tu investis au départ. C’est donc une somme d’argent, dont tu disposes sous forme de liquidité et que tu souhaites placer.

Taux d’intérêt 

Le taux d’intérêt nominal exprime en pourcentage la rémunération annuelle de ton capital. Selon le type de placement que tu effectues, il faudra tenir compte de la fiscalité : dans le cadre d’un livret A (non fiscalisé) le taux sera net, alors que pour un livret bancaire (fiscalisé) le taux sera brut.

Durée

Il s’agit de la période de placement, donc la durée pendant laquelle tu immobilises ton capital. Elle peut être exprimée en années ou en mois. Selon le type d’investissement que tu effectues, les durées peuvent être différentes. Alors que la durée d’un compte à terme peut aller d’un mois à plusieurs années, d’autres placements comme les obligations d’État peuvent avoir une durée supérieure à 10 ans.

Capital final 

Le capital final correspond à la somme que tu récupères à la fin de ton placement. Il est constitué du capital initial auquel s’ajoutent les intérêts crédités. Dans le cadre d’un calcul d’intérêt simple sur plusieurs périodes, le capital final sera composé du capital initial, plus la somme des intérêts calculés chaque année sur ce même montant. Les intérêts sur les intérêts (intérêts composés) ne sont pas pris en compte.

Intérêt composé 

Lorsque les intérêts de la période passée sont ajoutés au capital, ils produisent à leur tour des intérêts au cours de la période suivante et ainsi de suite. On appelle cela les intérêts composés. Alors que pour les intérêts simples, le taux d’intérêt s’applique chaque période sur le même capital initial, pour les intérêts composés le capital sur lequel s’applique le taux augmente de période en période. Pour la première méthode, les intérêts perçus sont donc versés alors que pour la deuxième, les intérêts perçus sont incorporés au capital initial, on appelle cela capitalisés. Un placement qui profite des intérêts composés augmentera beaucoup plus rapidement car le montant sur lequel est appliqué le taux augmente lui aussi de plus en plus rapidement : il s’agit d’une fonction exponentielle, dont l’effet est très puissant. Si tu veux te faire une idée, va voir notre calculateur d’intérêts composés.

Taux d’imposition 

Les revenus issus de placements financiers sont généralement imposés. Chaque support de placement a cependant sa propre fiscalité : certains sont totalement fiscalisés (livret bancaire par exemple) et d’autres présentent des avantages voire même des exonérations fiscales (livret A par exemple). Si tu veux donc savoir ce que ton placement va réellement t’apporter, il est primordial de prendre en compte l’aspect fiscal et intégrer le taux net dans ton calcul et non le taux brut. Deux éléments sont à prendre en compte : l’impôt sur le revenu (selon le barème progressif ou le PFU de 12,8%) et les prélèvements sociaux (17,2%). L’imposition globale s’élève donc autour de 30%.