Guides
Comparatifs

Taux d’épargne : calcule ton épargne mensuelle

Calculer son taux d’épargne est essentiel pour atteindre avec succès son indépendance financière. En fonction de ton capital de départ, de la durée du placement, du taux d’intérêt et enfin de ton objectif final, ce taux d’épargne peut varier. Notre simulateur d’épargne mensuelle t’aide à comprendre de manière claire et facile combien tu dois régulièrement mettre de côté pour te constituer une épargne et atteindre ton objectif.

💰

Simulateur d'épargne
%
années
%

Simulateur d’épargne : les variables à connaître  

Le calculateur d’épargne fonctionne de manière très simple, le plus important étant de comprendre les quelques variables essentielles qui déterminent ton épargne : 

  • le capital initial : c’est le montant que tu peux mettre de côté dès le début de ton projet d’épargne ;
  • le taux d’intérêt : c’est le pourcentage de rémunération sur ton placement . Exprimé de façon annuelle, il peut être brut ou net de fiscalité. Par exemple, le livret A a un taux d’intérêt annuel net de 2% ;  
  • la durée : sur quelle période es-tu prêt à mettre de l’argent de côté ?
  • le capital final : quelle est la somme totale que tu souhaites atteindre à la fin de ton épargne ?

Et enfin, la variable que ce calculateur te permet d’estimer : le taux d’épargne, que l’on peut également appeler ta capacité d’épargne mensuelle. Il s’agit du montant que tu peux ou souhaiterais mettre de côté chaque mois pour alimenter tes économies. Au lieu de décider de manière arbitraire et spontanée d’épargner quelques centaines d’euros, mieux vaut fixer un montant faible mais constant. Tu pourras toujours l’alimenter avec des ajouts supplémentaires si la situation te le permet. 

Pourquoi fixer un taux d’épargne ?

Il existe de multiples raisons pour lesquelles épargner, que l’on peut généralement diviser en 3 catégories : l’épargne de précaution pour se prémunir des situations difficiles, l’épargne de projet pour économiser en vue d’une dépense importante (comme un voyage ou une voiture) et l’épargne de retraite (ou de long terme). Tu peux en apprendre plus sur ces distinctions dans notre article combien épargner par mois.

Quel que soit ton cas de figure, la régularité est une clef essentielle pour que cette épargne soit réussie. Même en allouant seulement de faibles sommes à un placement, la régularité des versements permettra sa croissance de manière continue et pérenne. 

C’est la raison d’être du taux d’épargne : il définit un montant fixe retiré de tes revenus et alloué chaque mois à ton épargne. Pour le dire plus simplement, c’est ton épargne mensuelle. Avec la mise en place d’un virement permanent d’une faible somme, tu peux ainsi accumuler des économies importantes sur le long terme. Déduire chaque mois 200€ d’un salaire de 2.000€ reviendrait par exemple à un taux d’épargne mensuel de 10% et aboutirait à une économie de 2.200€ chaque année. Cette approche rend surtout le processus d’épargne beaucoup plus indolore et efficace que ne le seraient des virements importants et spontanés.

Quand épargner ? L’intervalle d’épargne

Dispersé dans le temps, un investissement paraîtra toujours moins douloureux que par acomptes singuliers. C’est pourquoi, même s’il est possible de fixer un taux d’épargne annuel, nous recommandons de préférer les échéances mensuelles. Ton compte bancaire en sera moins impacté et ton placement gonflera avec plus grande régularité. Le taux d’intérêt appliqué sera par ailleurs plus homogène. Si tes revenus sont irréguliers, il peut en revanche être pertinent de calculer un taux d’épargne moyen en fonction de tes revenus totaux sur l’année. 

Combien épargner ? Montant du taux d’épargne

Le montant du taux d’épargne est un choix hautement personnel que le calculateur ne peut pas faire à ta place. Les facteurs qui l’influencent en revanche sont généralement les mêmes pour tout le monde. 

  • Revenus : le montant de ton revenu mensuel va bien évidemment influencer ton taux d’épargne. Plus tes revenus sont importants, plus tu dois être en mesure d’augmenter ton épargne. Même avec un faible revenu, il est possible d’épargner en mettant en place de bonnes habitudes.
  • Charges : séparées en charges fixes (loyer, assurance, etc.) et courantes (alimentation, essence, etc.), les coûts de la vie déterminent combien d’argent il te reste à épargner.
  • Situation familiale : si tu as à charge des membres de ta famille, cela peut peser sur tes possibilités d’épargne.
  • Projets :  avoir un projet d’achat important peut être très motivant pour épargner rigoureusement. Qu’il s’agisse de vacances entre amis ou de l’achat d’un appartement, ton taux d’épargne peut aussi varier de l’importance de la dépense projetée. 
  • Train de vie : tu es plutôt cigale ou fourmi ? Ce point a son importance sur ton taux d’épargne ! Une personne avec des revenus élevés peut au final épargner beaucoup moins qu’une personne aux revenus moyens. Tout dépend de la façon de dépenser son argent au quotidien, d’où l’intérêt de mettre en place une stratégie d’épargne et de se fixer un objectif d’épargne mensuelle à respecter.

Sous forme de pourcentage, il est judicieux de dédier 15% à 20% de ses revenus à l’épargne, voire plus selon ton degré d’engagement. Le taux d’épargne suit ainsi une corrélation logique : plus tes revenus sont élevés, plus tu peux mettre de côté. 

Conclusion

Fixer son taux d’épargne est donc une décision personnelle et variable.  Il dépend de tes revenus qui peuvent changer, de tes dépenses, de tes projets et de l’horizon d’épargne auquel tu te soumets. Si tu souhaites atteindre ton objectif rapidement dans le cas d’un projet momentané, il te faudra logiquement mettre plus de côté. Certains épargnants peuvent au contraire préférer épargner une faible somme, mais sur le long terme et ainsi aboutir au même montant. Que tu épargnes 100€ chaque mois sur 10 ans, ou 50€ sur 20 ans, la somme finale sera la même (12.000€).

C’est là que notre calculateur peut s’avérer très utile pour voir en quelques coups d’œil quel horizon de placement et quels montants sont nécessaires pour atteindre un objectif fixé. Il ne te reste donc plus qu’à expérimenter et faire tourner notre calculateur à partir de tes données !

FAQ – Questions fréquentes

Comment calculer le taux d’épargne de son ménage ?

Quelle est la conséquence de l’augmentation du taux d’épargne ?

La capacité d’épargne mensuelle, c’est quoi ?

Quelle est la différence entre le taux d’épargne et le taux d’intérêt ?