Guides
Comparatifs

Critères ESG : qu’est-ce que c’est  ?

Les critères ESG entrent dans le champ de ce qu’on appelle la finance durable ou encore l’ISR (Investissement Socialement Responsable). Plébiscités par les épargnants français, mais encore trop peu souscrits, les placements responsables attirent autant qu’ils questionnent. Nous allons t’aider à y voir plus clair grâce à cet article : qu’est-ce que les critères ESG ? Comment fonctionnent-ils et comment les intégrer à ton portefeuille ?

💡

À savoir
  • Les critères ESG permettent d’évaluer les sociétés sur des critères extra financiers que sont l’environnement, le social et la gouvernance d’entreprise.
  • 6 Français sur 10 accordent de l’importance à l’impact social et environnemental de leurs investissements, mais seuls 7 % ont déjà investi dans un fonds ISR (Étude Ifop pour le FIR et Vigeo Eiris – septembre 2021).
  • Les critères ESG sont utilisés par les entreprises, par les gestionnaires d’indices comme STOXX ou MSCI, et par les organismes de placements collectifs.
  • Investir dans la finance durable permet de mettre ses placements en cohérence avec ses convictions et d’obtenir un bon rendement (en tout cas, pas inférieur à des investissements non ESG).
  • Il existe de nombreux ETF ESG pour diversifier ton portefeuille.

Définition des critères ESG

Les critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) permettent d’évaluer une entreprise sur des critères extra financiers. L’implication des sociétés dans le développement durable et la préservation au sens large des ressources et des personnes sur le long terme sont prises en compte.

Les critères ESG touchent aussi bien ce qui est externe à l’entreprise (environnement, consommateurs, etc.), que ce qui est interne (bien-être des salariés, indépendance des dirigeants, justice sociale au sein de l’entreprise, etc.). Grâce aux critères ESG, les résultats financiers des entreprises ne sont plus les seuls critères d’évaluation. 

3 axes majeurs sont concernés par les critères ESG :

  1. L’environnement : réduction des déchets, émission des gaz à effet de serre, protection de l’environnement, etc.
  2. Le social : protection physique et psychique des salariés, parité, dialogue social, éthique, etc.
  3. La gouvernance d’entreprise : transparence sur les salaires des dirigeants, lutte contre la corruption, accession des femmes aux conseils d’administration, etc.

💡

Point sur les acronymes

ISR : Investissement Socialement Responsable. C’est le fait de faire des investissements qui respectent les critères ESG. On l’appelle aussi la finance durable.

Critères ESG : critères environnementaux, sociaux et écologiques. C’est l’ensemble des critères extra financiers qui permettent d’évaluer une entreprise sur le développement durable. C’est le moyen de mesurer la politique RSE de l’entreprise. 

RSE : Responsabilité Sociale des Entreprises. On parle de Performance RSE, ou encore de politique RSE des sociétés. C’est l’ensemble des mesures que les entreprises mettent en place dans le cadre du développement durable. La politique RSE est mise en œuvre grâce aux critères ESG.

Les critères ESG : comment ça fonctionne ?

La note ESG est attribuée par des agences de notation. Chaque agence peut utiliser sa propre grille de notation. De façon générale, deux méthodes sont utilisées pour classer les entreprises :

  • la méthode « best in class » : ici, on compare les entreprises par secteur d’activité, et on sélectionne les plus performantes au niveau des critères ESG. Un classement est établi pour chaque secteur, et tous les secteurs sont concernés. Il n’y a donc pas d’exclusion. Pour les indices ou les fonds, on reste donc sur des échantillons très diversifiés.
  • la méthode « best in universe » : dans ce cas, la méthode reste la même (on prend toujours les meilleurs éléments au regard des critères ESG), mais l’échantillon d’analyse est différent. Ici, on travaille tous secteurs d’activité confondus. Contrairement à la méthode « best in universe », il ne s’agit pas d’un benchmark intra secteur, mais inter secteur. Les domaines de l’économie les moins en ligne avec les critères ESG sont donc d’office exclus. Cette méthode est plus restrictive.

Les critères ESG sont utilisés par les entreprises pour faire valoir leur politique RSE, par les créateurs d’indices comme STOXX ou MSCI, mais également par les sociétés de gestion qui créent des fonds labellisés ESG.

Côté investissements, depuis la loi sur la transition énergétique du 17 août 2015 (article 173), les sociétés de gestion doivent indiquer leur méthodologie d’intégration des critères ESG dans les sélections de titres pour les fonds. En général, il s’agit d’exclure certaines activités du panel de sociétés sélectionnées : tabac, jeux d’argent, armement, extraction des énergies fossiles, etc.

En fonction de la politique de gestion ou des convictions des gérants, les fonds peuvent être labellisés pour garantir leur prise en compte des critères ESG, ou leur spécialisation sur un thème particulier. Faisons un tour d’horizon des différents labels accordés aux fonds communs de placement :

  • Label ISR : créé par le ministère des Finances. Il garantit aux investisseurs que la société de gestion intègre et applique les critères ESG dans la gestion de ses fonds. C’est le label le plus utilisé.

  • Label GreenFin : créé par le ministère de l’Environnement. Il concerne les fonds qui privilégient les entreprises actrices de la transition écologique et énergétique. Les activités autour du nucléaire et des énergies fossiles sont exclues.

  • Label Finansol : les fonds obtenant ce label se concentrent sur les activités solidaires (logement, emploi, lutte contre l’exclusion, etc.) et le développement durable.

Pourquoi investir dans des ETF ESG ?

De nombreux fonds de gestion active intègrent les critères ESG dans leur politique de sélection des actions. Cependant, chez Hellomonnaie, nous avons la conviction que les ETF sont un très bon moyen d’investir sur les marchés boursiers de façon diversifiée, y compris pour les investissements socialement responsables. Diversifiés, peu chers, accessibles, ils permettent de se constituer facilement un portefeuille monde.

Les ETF répliquent la performance d’un indice boursier. Depuis l’émergence des critères ESG, quasiment tous les indices boursiers ont été déclinés dans une version ESG (MSCI World, Cac 40 S&P 500, etc.). Tu peux donc trouver facilement des ETF ESG. Mais quel intérêt d’investir dans un ETF ESG plutôt que dans sa version traditionnelle ?

Mettre en cohérence tes convictions et tes investissements

De plus en plus de personnes veulent savoir à quoi sert l’argent de leurs investissements. La tendance du financement participatif en est une preuve. Le développement des produits financiers ESG en est une autre. Les 3 critères primordiaux pour les Français sont l’emploi, la lutte contre la pollution et les droits humains quand il s’agit de finance responsable (Étude Ifop pour le FIR et Vigeo Eiris – septembre 2021).

Même si la souscription réelle de produits ISR reste marginale (7 % des personnes possédant au moins un produit d’épargne, toujours selon l’étude Ifop de 2021), elle est clairement en hausse. Les investisseurs veulent donner du sens à leur placement. Ils préfèrent que leur épargne soit utilisée pour financer des entreprises responsables au niveau environnemental et social. C’est une façon d’apporter leur pierre à l’édifice.

Obtenir un bon rendement

Il y a souvent une idée préconçue que les investissements socialement responsables seraient moins rentables, comme s’il fallait faire un effort ou un « sacrifice » pour investir dans l’ESG. En réalité, aucune étude ne prouve que c’est le cas. Ce serait même plutôt l’inverse, les sociétés engagées dans la transition énergétique et les activités de protection de l’environnement étant très dynamiques et en plein développement.

Prenons quelques exemples d’indices dans leur version classique et dans leur version ESG, et comparons leurs performances :

Indices 
(dividendes réinvestis)
MSCI ACWIEURO STOXX 50
Description de l’indice23 pays développés et 24 pays émergents représentés

Version classique : 2.900 sociétés

Version ESG leaders :1.180 sociétés
50 sociétés dans la zone euro

Version classique : dans 8 pays

Version ESG leaders : dans 11 pays
Performance annualiséesur 10 ans (au 31/12/2021)
version classique
12,44 %10,33 %
Performance annualiséesur 10 ans (au 31/12/2021)
version ESG leaders
12,8 %11,9 %
Source : msci.com, stoxx.com

Ce tableau ne donne pas l’exhaustivité des performances de tous les indices, bien entendu. Toutefois, on constate que sur deux indices larges et reconnus, la version ESG de l’indice obtient une performance légèrement supérieure à sa version classique.

Certains indices n’ont pas autant d’historique que le MSCI ACWI ou l’Euro Stoxx 50. La version ESG du Cac 40, par exemple, n’a été mise en place qu’en mars 2021. Sur ces récents indices ESG, il faudra attendre quelques années pour voir si, sur le long terme, cette tendance se confirme.

Quelques exemples d’ETF version ESG

Si toi aussi tu souhaites faire des investissements socialement responsables en bourse, mais que tu ne sais pas quels ETF choisir, Hellomonnaie t’a préparé quelques exemples d’ETF diversifiés que tu peux intégrer dans ton portefeuille.

IndiceNom de l’ETFISINMéthode de réplicationMode de distributionTERDeviseEncoursZone couverte
MSCI World ESG ScreenediShares MSCI World ESG Screened UCITS ETF USD – AccIE000V93BNU0Physique (échantillonnage optimisé)Capitalisation0,2 %USD1.323 M€Pays développés
MSCI ACWI Select ESG ScreenedXtrackers MSCI AC World ESG Screened UCITS ETF 1CIE00BGHQ0G80Physique (échantillonnage optimisé)Capitalisation0,25 %EUR1.246 M€Pays développés et émergents
MSCI Emerging Markets IMI ESG ScreenediShares MSCI EM IMI ESG Screened UCITS ETF USD (Acc)IE00BFNM3P36Physique (échantillonnage optimisé)Capitalisation0,18 %USD1.695 M€Pays émergents (y compris small caps)
STOXX® Europe 600 SRISPDR STOXX Europe 600 SRI UCITS ETFIE00BK5H8015Physique (échantillonnage optimisé)Capitalisation0,12 %EUR111 M€Europe, y compris Royaume-Uni et Suisse
Source : ishares.com, etf.dws.com, ssga.com – 05/2022

Il y a un large choix d’ETF socialement responsables. Il existe aujourd’hui de nombreuses déclinaisons, et pas seulement sur la version ESG des indices diversifiés. Par exemple, certains indices (et donc ETF) se spécialisent sur la gestion de l’eau, le respect des accords de Paris ou encore sur l’égalité homme/femme.

Ces ETF peuvent paraître séduisants, mais il ne faut pas perdre de vue les règles de base de tout investissement en bourse : la diversification. C’est valable également pour les investissements ISR. Si tu décides d’investir dans des ETF responsables, privilégie les déclinaisons d’indices larges, comme les ETF présentés dans notre tableau. Bien sûr, si une cause te tient particulièrement à cœur, rien ne t’empêche de consacrer une petite partie de ton portefeuille à cet investissement.

L’offre d’ETF ESG éligibles au PEA n’est pas encore très développée. Sur les indices diversifiés monde, aucun ETF n’est éligible au PEA. L’offre se résume aujourd’hui à des indices européens.

🚀

Construis ton portefeuille diversifié d’ETF
Si tu souhaites diversifier tes avoirs grâce aux ETF, tu peux utiliser les portefeuilles types préparés par Hellomonnaie.

Les critères ESG : quelles limites ?

En apparence, les critères ESG ont tout pour plaire : en effet, qui n’a pas envie d’investir dans une entreprise qui respecte l’environnement et ses employés ? Cependant, attention à ne pas tomber dans la naïveté. Certes, les critères ESG sont une très bonne mesure d’évaluation de l’implication sociale et environnementale des entreprises, mais ils ont aussi leurs limites. On peut les comparer au label bio. Il vaut peut-être mieux pour l’environnement acheter un produit frais de saison et en circuit court, plutôt qu’un produit bio emballé importé d’un pays où les normes de production ne sont pas du tout les mêmes qu’en France. 

Ainsi, dans la méthode Best in class, certaines entreprises vont obtenir d’excellents scores sur leurs critères ESG… tout en développant une activité nocive pour l’environnement, comme c’est le cas des activités minières par exemple. Tous les secteurs sont concernés, donc même au sein d’une activité polluante, on trouvera toujours une entreprise meilleure que les autres. De plus, on sélectionne le meilleur élève d’un secteur. Donc s’il n’y a que des mauvais élèves, on choisira le moins pire. Cela ne nous donne pas l’assurance d’avoir des entreprises performantes au niveau social et environnemental.

D’autre part, mettre en place une politique RSE coûte cher pour une société. Sans surprise, ce sont donc généralement les grandes entreprises aux moyens conséquents qui se positionnent comme premières de la classe. De ce fait, il y a parfois peu de différences entre l’indice classique et sa déclinaison ESG, puisque l’on y retrouve les mêmes acteurs.

Enfin, l’impact des critères ESG est parfois difficilement mesurable ou quantifiable. Certes, des notes et des labels existent pour effectuer les classements, mais ils recouvrent des réalités diverses. Par exemple, certaines entreprises peuvent être très investies sur la gouvernance, et pas du tout sur l’environnement. D’autre part, chaque agence propose sa propre grille d’évaluation des critères ESG, ce qui ne facilite pas les comparaisons.

Tu l’auras compris, comme pour tout placement, il faut rester vigilant et ne pas investir les yeux fermés. Les critères ESG peuvent apporter une orientation à ton portefeuille, mais ils ne doivent pas te faire perdre de vue tes objectifs principaux de diversification et d’investissement à long terme.

FAQ – Questions fréquentes

Qu’est-ce que les critères ESG en anglais ?

Quelle est la différence entre les critères ESG et la politique RSE ?