Meilleur courtier bourse en ligne : comparatif et guide

Tu souhaites investir en bourse, mais tu ne t’y retrouves pas dans la jungle des brokers en ligne ? Tu cherches le meilleur courtier en bourse pour ouvrir un compte-titres ou un PEA ? Hellomonnaie te propose son guide complet pour tout savoir sur le courtage en bourse. Définition des différents types de courtiers, critères de choix, comparatifs, tout est fait pour t’aider à trouver le meilleur broker en ligne en fonction de tes besoins. 

À savoir
  • Différents prestataires proposent des services de courtage en ligne : banques en ligne, courtiers en ligne, néo brokers, courtiers CFD
  • Les courtiers en bourse doivent détenir un agrément de l’AMF pour exercer
  • Si les courtiers ne possèdent pas de licence bancaire, ils ne peuvent pas garantir directement les dépôts (liquidités)
  • Les frais sont principalement liés aux tarifs de courtage
  • Tous les courtiers en ligne ne proposent pas l’ouverture du PEA et du PEA-PME
  • Certains néo brokers comme Trade Republic offrent des plans d’investissement réguliers gratuitement (sans frais de courtage)
Sommaire

Qu’est-ce qu’un courtier en ligne ?

On entend souvent parler de courtier en bourse, broker, courtier en ligne, néo-broker. Comme beaucoup de personnes, tu te poses sûrement la question de savoir quels sont les services derrière ces prestataires. Il est vrai qu’aujourd’hui, de plus en plus d’intervenants sont actifs sur le marché florissant de la bourse. Grâce à internet, il est désormais très simple d’accéder aux places boursières du monde entier. De plus, la baisse des taux d’intérêt encourage les Français à placer leur épargne sur des supports plus rémunérateurs, à savoir les marchés boursiers. 

Définition du courtier en ligne

Quelle définition peut-on donner d’un courtier en bourse ? Historiquement, c’est un intermédiaire qui va traiter des ordres pour des clients. Il réalise des analyses financières et procure des informations à ses clients pour leur permettre de réaliser les meilleures opérations possibles. Ces courtiers personnes physiques existent encore, mais ils sont en réalité peu accessibles. 

Quand on parle de courtier en bourse aujourd’hui, il s’agit surtout de courtiers en ligne, qui sont en fait des sociétés de courtage. Ces sociétés s’occupent de traiter les ordres de bourse à l’achat et à la vente. Elles procurent également à leurs clients des outils d’analyse et de suivi des cours. Leur objectif : leur proposer les meilleurs outils et la meilleure information possible à tout moment, et bien sûr au meilleur tarif.

Les courtiers sont aussi souvent appelés des brokers. C’est exactement la même chose. Broker est juste le terme anglo-saxon pour courtier.

Les types de courtiers en bourse en ligne

Pour te permettre d’y voir plus clair dans l’univers du courtage, essayons de catégoriser les différents types d’intervenants :

Les banques en ligne avec une offre bourse

De nombreuses banques en ligne proposent à leurs clients une offre de courtage qui n’a rien à envier aux courtiers purs. L’avantage est que la gestion de la trésorerie et des comptes est facilitée si tu as ton compte courant et tes comptes d’épargne et d’investissement au même endroit. On trouve dans cette catégorie Boursorama Banque, Fortuneo ou Bforbank par exemple.

Les courtiers en ligne

Les courtiers en ligne sont des pure-players. Le courtage est leur seule activité. Ils présentent en général une offre très large en termes de types d’instruments financiers et de places boursières. Ces intervenants sont souvent plus compétitifs au niveau des tarifs que les banques en ligne (elles-mêmes plus intéressantes que les banques traditionnelles). Degiro ou Bourse Direct sont actuellement deux des courtiers en ligne les plus connus sur le marché français. 

Les néo brokers

Les néobrokers sont des nouveaux venus sur le marché du courtage. Ils bousculent les codes et simplifient au maximum l’accès aux marchés boursiers. Très performants au niveau technologique, ils sont également innovants. 

Par exemple, Trade Republic est le premier courtier en France à proposer des plans d’investissement réguliers sans frais, à partir de 10€ d’investissement. Ces plans permettent d’automatiser les investissements (c’est toi qui prédéfinis le rythme, le montant et les titres) et même d’acheter des fractions d’actions pour ceux qui souhaitent investir dans des titres à valorisation importante sans y consacrer un budget trop important (Par exemple : si tu souhaites acheter une action Amazon du devras actuellement débourser plus de 3.500 USD. Avec les fractions d’actions tu peux investir dans l’action Amazon à partir de 10€).

L’objectif ici est vraiment de démocratiser l’accès à l’investissement boursier. 

Leurs tarifs quasiment gratuits et leur facilité d’accès séduisent de plus en plus de jeunes investisseurs. Proches des codes de la gamification, ils peuvent parfois laisser penser que l’investissement en bourse est un jeu. Attention donc à rester vigilant si tu souhaites passer par ce type de prestataire. L’achat de produits boursiers n’est pas un pari, c’est un investissement qui doit être pris au sérieux.

Les néobrokers sont plus des sociétés technologiques que des pure-players financiers. Ils ne possèdent généralement pas les licences nécessaires pour exercer leur activité de façon indépendante. C’est pourquoi ils se concentrent davantage sur la partie interface et technologie et travaillent en étroite collaboration avec des partenaires bancaires confirmés qui gèrent les transactions et les parties financières (gestion des dépôts/liquidités, etc.). 

Les courtiers CFD

Une dernière catégorie de courtiers est constituée des courtiers CFD (Contract For Difference). Les CFD vont permettre à leur détenteur de spéculer sur la hausse ou la baisse d’un marché ou d’un véhicule financier, sans détenir l’actif sous-jacent. Pour faire simple, l’investisseur mise sur l’augmentation ou la baisse du prix d’un actif entre l’achat du contrat et son dénouement, d’où le terme de « contrat pour la différence ». Le mot « miser » prend ici tout son sens. Hautement spéculatives, ces opérations peuvent te permettre d’avoir de gros gains, mais également d’énormes pertes. 

La limite est parfois ténue entre les courtiers en ligne et les courtiers CFD. eTORO ou XTD par exemple ont une offre mixte entre CFD et investissements de plus long terme. 

eTORO propose également de nouvelles formes d’investissements comme le copytrading, aussi appelé social trading. Ces méthodes consistent à répliquer à l’identique les opérations réalisées par les meilleurs traders (amateurs) du site. Seul problème : ce n’est pas parce qu’un investisseur a eu de bonnes performances dans le passé qu’il en réalisera forcément dans le futur, d’autant plus s’il prend beaucoup de risques. La prise de risque est propre à chacun, et donner sa confiance à une personne qu’on ne connaît pas est tout sauf raisonnable.

Ces formes de trading n’étant pas assimilées à des stratégies d’investissement, nous n’intègrerons pas les courtiers CFD dans nos comparatifs. Si tu te demandes quel est le meilleur broker CFD, tu ne trouveras pas la réponse ici.

La réglementation des courtiers en bourse

La question des agréments et licences des établissements financiers est un sujet complexe. Chaque type d’activité a sa réglementation propre. Par exemple, un établissement doit détenir une licence bancaire pour être considéré comme une banque et à ce titre proposer des comptes dépôts à ses clients. C’est un des avantages de passer par une banque en ligne. Elle a tous les agréments nécessaires, et également les garanties, pour gérer les comptes de ses clients.

En ce qui concerne les établissements de courtage en bourse, ils doivent également détenir un numéro d’agrément AMF pour exercer. La profession est réglementée et la société de courtage doit présenter des garanties. Cependant, même avec cet agrément AMF, ne pas détenir de licence bancaire est un frein pour des courtiers au positionnement « grand public ». C’est pourquoi ils s’allient généralement à des établissements financiers pour proposer un service complet à leur client. 

C’est le cas de Degiro par exemple. La société d’investissement était freinée dans sa croissance, car elle ne pouvait pas offrir à ses clients de comptes espèces. En 2020, le courtier s’est rapproché de Flatex, détenteur de la licence bancaire allemande. La fusion des deux entités va donner une nouvelle envergure au développement de Degiro.

Aujourd’hui, il y a de plus en plus d’acteurs sur le marché. Si tu as un doute sur la fiabilité d’un broker, n’hésite pas à consulter le site de l’AMF. Tu y trouveras une liste noire des courtiers non autorisés à exercer ainsi que des conseils et des mises en garde pour éviter tout désagrément.

Pourquoi choisir un courtier en ligne ?

Tu te demandes peut-être pourquoi choisir un courtier en ligne alors que ta banque traditionnelle te propose de passer tes ordres de bourse ? Ce choix est en fait judicieux si tu souhaites investir sur les marchés boursiers :

  • Gain de temps et réactivité

Passer par un courtier en ligne t’assurera de pouvoir effectuer tes opérations quand tu le souhaites, avec la meilleure réactivité possible. De plus, les brokers en ligne proposent tous une interface de gestion ou une appli mobile pour trouver rapidement les informations et passer facilement les ordres de bourse. Tu gères tout toi-même, et tu peux vérifier immédiatement si ton ordre est passé. L’accès et la gestion sont donc grandement facilités.

  • Frais réduits

Comme nous venons de le dire, avec un courtier en ligne, c’est toi qui gère tout de façon autonome. Les processus au sein du courtier eux sont automatisés, digitalisés et optimisés de façon à être le plus efficient possible et à réduire au maximum les coûts fixes. Moins de coûts, donc moins de frais, l’équation est simple. La concurrence est rude et les courtiers en ligne mènent une guerre sans merci autour des tarifs les moins chers possibles afin d’attirer de nouveaux investisseurs. N’hésite pas à consulter notre comparatif des tarifs des principaux courtiers un peu plus loin dans l’article.

  • Accès à plus de produits/marchés

Les brokers en ligne proposent en général une offre bien plus complète que les banques traditionnelles. Même les banques en ligne offrant un service bourse ont généralement une offre très compétitive. Les courtiers pure-players sont les mieux-disants en ce qui concerne le nombre de places boursières et les types de véhicules d’investissement accessibles.

  • Outils de gestion de compte et applications mobiles innovants

Passer par un courtier en ligne apporte un confort indéniable au niveau des interfaces de gestion. Les néobanques ont même bâti leur modèle autour de leur application mobile. Nouveaux services innovants, design intuitif, tout est fait pour séduire les investisseurs et leur faciliter la vie.

Quels sont les critères pour choisir le meilleur broker en ligne ?

Tu souhaites ouvrir un compte-titres ou un PEA pour investir en bourse ? Certains critères sont à prendre en compte quand on décide de trouver le meilleur courtier bourse en ligne. Quels sont-ils ?

  • Les produits/marchés accessibles : c’est la base pour un courtier en bourse. 

Les types de produits négociables et leur nombre sont des informations importantes à connaître. Sur les produits d’investissement classiques comme les actions, obligations, ETF ou OPCVM, quel est le nombre de produits proposés ? La sélection est-elle bonne (pour les ETF par exemple)? Quel est le nombre de places boursières sur lesquelles il est possible de passer des ordres ? Toutes ces questions doivent être passées en revue.

  • Les tarifs

Les courtiers en ligne mènent une guerre féroce concernant les tarifs. La plupart annoncent des prix d’appel proches de 0 euros. Il faut cependant prendre le temps de vérifier tous les coûts, voir ce qui est inclus dans les tarifs, étudier les services qui sont facturés. Chaque offre est différente ; il est donc important d’effectuer un comparatif sur des bases identiques pour se faire une idée réelle des tarifs. Nous verrons ce point ensemble un peu plus tard dans l’article.

  • Les outils de gestion et applications mobiles

Une fois ton compte ouvert, tu vas passer un certain temps à utiliser l’interface de gestion ou l’application mobile du courtier pour gérer et suivre tes investissements. Il est donc important de trouver un service qui te convient, sur lequel il est agréable de naviguer et qui est efficace dans sa restitution des informations.

  • Le service client

Ce n’est peut-être pas la première chose que tu vas regarder en ouvrant ton compte, mais il est important d’y penser dès le départ. Si jamais des dysfonctionnements surviennent, un service client professionnel et réactif pourra te faire gagner de l’argent, ou éviter d’en perdre selon les circonstances. Le type de contact du service client (téléphone, mail, chat, etc.) ainsi que les horaires d’ouverture sont des points à ne pas négliger.

  • Les formations et informations fournies

Certains brokers proposent des formations pour les débutants, des webinars ou encore des informations financières quotidiennes. Si ce critère n’est pas vraiment décisif, il peut être intéressant d’être accompagné et d’avoir des informations complémentaires, surtout si tu es débutant en bourse.

  • La solidité financière de l’entreprise

Ce critère arrive en dernier dans notre liste, mais il est rédhibitoire. Il faut absolument vérifier que le courtier est agréé par l’AMF et ne se trouve pas sur la liste noire des sociétés financières non autorisées à exercer. Si tu as le moindre doute, passe ton chemin. L’offre de courtiers en ligne est suffisamment fournie pour ne pas prendre de risque avec un intermédiaire douteux.

Comment choisir le meilleur courtier en bourse ?

Nous l’avons vu, l’offre de courtage en ligne est très dense, et les critères à prendre en compte pour choisir un broker sont nombreux. Maintenant que tu connais les points à étudier, il va falloir choisir le courtier en bourse le plus adapté à ta situation, en fonction de TES besoins. Le meilleur broker en ligne pour une personne ne sera pas forcément le même pour une autre. Pour cela, une seule solution : définir honnêtement ton profil d’investisseur et ta stratégie d’investissement pour trouver le courtier parfait pour toi. Tu peux par exemple te poser les questions suivantes pour t’aider à cerner ton profil :

  • Souhaites-tu un courtier pure-player ou un courtier qui est également une banque en ligne pour gérer tes comptes en un seul endroit ?
  • Quels sont les marchés sur lesquels tu souhaites intervenir ? Les types de produits que tu souhaites acheter ? Est-ce que tu souhaites plus investir sur des ETF et trackers pour du long terme ou sur des produits à effet de levier ?
  • À quelle fréquence ? (nombre d’ordres par jour/par mois)
  • Es-tu un investisseur passif, actif ou même un trader ?
  • Quel est ton niveau de connaissance sur les marchés boursiers ? Es-tu débutant ou expert ?
  • Quelle somme souhaites-tu consacrer à tes investissements boursiers ?
  • Auras-tu besoin de l’accompagnement du service client ?

Si tu es capable de répondre à toutes ces questions, nul doute que tu trouveras l’offre en adéquation avec tes besoins. 

Comparatif courtier en ligne : produits et services proposés

Maintenant que tu as défini tes besoins et que tu connais les produits et services que tu recherches, il faut trouver le broker qui répond à ces critères. Si tu as commencé à surfer sur internet à la recherche de la meilleure offre, tu t’es sûrement aperçu qu’il est très difficile de comparer les courtiers, chacun mettant en avant ses atouts. Pour t’accompagner dans ta recherche, nous avons préparé un tableau comparatif des principaux courtiers en ligne.

Bourse Direct logo
Ici
Degiro logo
Ici
Boursorama Banque logo
Ici
Fortuneo logo
Ici
Saxo Banque logo
Ici
Bforbank logo
Ici
trade republic logo
Ici
Comptes proposés
Compte-titres
PEA
PEA-PME
Places boursières
Nombre de places boursières11 places : Paris, Amsterdam, Bruxelles, Lisbonne, Francfort, Milan, Madrid, Lisbonne, Londres, Zurich 

NYSE et Nasdaq à New York
50 places boursières dans 30 pays11 places : Paris, Amsterdam, Bruxelles, Lisbonne, Francfort, Milan, Madrid, Lisbonne, Londres, Zurich 

NYSE et Nasdaq à New York
13 places boursières accessibles via le site internet.

Pour d’autres places, appel tél. nécessaire
30 places boursières24 places boursières N.C.
Produits proposés
Types de produits d’investissement proposésActions, obligations, fonds, ETF, warrants, turbos, certificats, CFD, forexActions, obligations, fonds, ETF, warrants, futures, optionsActions, obligations, fonds, ETF, warrants, turbos, certificatsActions, obligations, fonds, ETF, warrants, turbos, certificatsActions, obligations, fonds, ETF, warrants, turbos, forex, CFD, options, contrats, SRD, cryptomonnaiesActions, obligations, fonds, ETF, warrantsActions, ETF
Nombre de supports
Info. sur le nombre de supportsPlus de 6.000 OPCVM dont 1.322 OPCVM éligibles au PEA et 98 au PEA-PME

900 ETF dont 566 trackers éligibles au PEA, 1 au PEA-PME
1.000 ETF363 OPCVM partenaires éligibles au PEA (dont 253 à 0% de droits d’entrée), 21 au PEA-PME (dont 19 à 0% de droits d’entrée)

155 trackers éligibles au PEA 
9.000 fonds dont 700 à 0€ de droits d’entrée10.000 actions, 300 fonds, 3.100 trackers9.000 fonds dont 4.630 fonds éligibles au PEA, 2.000 fonds sans droits d’entrée
Plus de 7.500 actions et 1.000 ETF
Service client
Type de contactChat, agence, téléphone, emailemail, téléphone, courrieremail, téléphoneTéléphone, email, courrierTéléphone, email, courrierChat, téléphone, email, courrierFormulaire de contact sur le site
HorairesL-V de 9h à 20h,S : 11h à 15hL-V de 8h à 17h30 pour le service client en français (en anglais à partir 17h30 jusqu’à 22h)
L au V de 9h à 20h, S de 8h45 à 16h39L au V de 8h30 à 19h pour la bourseL au V de 8h30 à 20hL-V de 9h (8h pour le chat) à 18h, S de 9h à 13h

Comparatifs des frais des principaux brokers en ligne

Depuis quelque temps, l’offre de courtage en bourse en ligne est en train d’exploser. Afin de se faire une place, les brokers se livrent une guerre des prix sans merci pour attirer de nouveaux investisseurs. Derrière les prix d’appel, il est important de vérifier ce que te coûtera réellement ton investissement en bourse, et de bien prendre en compte tous les frais facturés.

Les frais de gestion du compte

  Bourse Direct logo
Ici
Degiro logo
Ici
Boursorama Banque logo
Ici
Fortuneo logo
Ici
Saxo Banque logo
Ici
Bforbank logo
Ici
trade republic logo
Ici
Montant minimum pour ouvrir le compte 1€ 0,01€ 300€ pour l’offre 0% 100€ 300€ 1.000€ Aucun minimum pour ouvrir le compte
Ouverture/fermeture de compte-titres Gratuit Gratuit Gratuit Gratuit Gratuit Ouverture : gratuit/
clôture : 100€
Gratuit
Frais de tenue de compte Gratuit Gratuit Gratuit Gratuit Gratuit Gratuit Gratuit
Droits de garde Gratuit Gratuit (1) Gratuit Gratuit Gratuit Gratuit Gratuit
Virement externe SEPA 6€ vers une banque en France

15€ vers une banque européenne

Gratuit Gratuit par internet, sinon 5€ Gratuit par internet, sinon 5€ N.C. Gratuit par internet, sinon 3€ Gratuit
Relevé de comptes/
d’opés
Gratuit par internet, 6€/mois par courrier N.C. Gratuit par internet et par courrier Gratuit par internet, 1€/relevé par courrier Gratuit par internet Gratuit par internet, 2€/relevé par courrier Gratuit par internet
À noter Frais de changement de tarif : 120€ Frais de changement de tarif : 60€
Sources : boursedirect.fr — 07/2021, degiro.fr — 07/2021, boursorama-banque.com — 07/2021, fortuneo.fr — 07/2021, saxobanque.fr — 07/2021, bforbank.com — 07/2021, traderepublic.com — 07/2021, (1) Sauf pour les OPCVM Euronext Fund Services et les fonds d’investissement non cotés en bourse (STP) : 0,2%

Les tarifs de courtage

Nous sommes ici au cœur du sujet. Les tarifs de courtage sont un des points essentiels à étudier quand on choisit un courtier en bourse. Une fois tes besoins identifiés, il sera assez simple d’estimer combien te coûteront tes opérations en bourse.

Les tarifs de courtage actions

Bourse Direct logo
Ici
Degiro logo
Ici
Boursorama Banque logo
Ici
Fortuneo logo
Ici
Saxo Banque logo
Ici
Bforbank logo
Ici
trade republic logo
Ici
Euronext Paris
Amsterdam
Bruxelles
0,5% jusqu’à 198€ puis 0,99€ jusqu’à 500€

1,9€ de 500 à 1.000€

2,9€ de 1.000 à 2.000€
– 3,8€ de 2.000 à 4.400€

0,09% pour ordres > 4.400€
Actions : 0,04% 

Pas de minimum

Plafond 30€

(Paris et Bruxelles uniquement)
Sur compte-titres :
5,5€ jusqu’à 1.000€, 0,48% au-delà avec minimum de 8,95€ (1)

Sur PEA ou PEA-PME (2) : 0,5% jusqu’à 3.330€

16,65€/ordre de 3.330 à 7.750€

0,22% au-dessus de 7.750€
1,95€ pour ordre <500€

3,90€ pour ordres entre 500 et 2.000€

0,2% pour ordre >2.000€ (3)
ordre de 0 à 1K€ : 2,5€ (plafonné à 0,5%)

ordre de 1K€ à 5K€ : 5€

ordre de 5K€ à 7,5K€ : 7,5€

ordre de 7,5K€ à 10K€ : 10€

Plus de 10K€ : 0,1% du montant de l’ordre
ordre de 0 à 1.000€ : 2,5€

ordre de 1.000 à 3.000€ : 5€
ordre > 3.000€ : 0,13% avec un minimum de 10€
1€ de frais par transaction
Autres bourses EuropeLondres (LSE), Francfort (Xetra) : 0,15% avec un minimum de 15€
Espagne (Madrid), Suisse (Virt-s, SWX), Portugal (Euronext) : 0,2% avec un minimum de 18€
Allemagne (Xetra), Autriche, Danemark, Finlande, Irlande, Italie, Norvège, Pays-Bas, Portugal, Espagne, Royaume-Uni, Suède, Suisse : 4€ + 0,04% (plafond 60€)
Francfort actions : 7,5€ + 0,08%
Francfort, Milan, Londres, Madrid, Zurich : 0,45% avec un minimum de 32,9€

(0,5% jusqu’à 6.580€ puis 0,45% au-delà sur les comptes PEA et PEA-PME)
Marchés Allemand (Francfort et Xetra), Suisse (Swiss Stock Exchange et Virt-x), Anglais (London SETS, London Stock Exchange) :
– 0,2% avec min.20 € + 30€ frais de brokers étrangers
Deutsche Börse (XETRA), bourse espagnole BME, bourse irlandaise, bourse de Milan, SIX Swiss Exchange, bourse de Vienne, NASDAQ QMX Helsinki, Bourse d’Oslo, Bourse de Londres, NASDAQ QMX Copenhagen, NASDAQ QMX Stockholm, bourse d’Oslo : 0,12% 
(minimum 12€ ou équivalent en monnaie locale)
Varsovie : 0,25%
(minimum 75 PLN)
Athènes : 0,35%
(minimum 12€)
18€ + 0,23% pour la part des ordres > 7.700€

+ frais de correspondants sur actions
1€ de frais par transaction
Bourses USA
+ Canada
NYSE et NASDAQ : 8,5€ jusqu’à 10.000€, 0,09% au-delàNYSE, NASDAQ, Amex, Arca : 0,5€ + 0,004 USD par action
Canada (TSX, TVX) : 2€ + 0,01 CAD/action
0,12% avec un minimum de 23,9€0,2% avec un minimum de 20€ + 30€ frais de brokers étrangersN.C.18€ + 0,23% pour la part des ordres > 7.700€

+ frais de correspondants sur actions
Autres marchés0,48% avec un minimum de 41,9€Australie, Hong Kong, Japon, Singapour : 10€ + 0,05%Uniquement par téléphone : 1% avec un minimum de 30€ + 30€ de frais de brokers étrangersN.C.18€ + 0,23% pour la part des ordres > 7.700€

+ frais de correspondants sur actions
Sources : boursedirect.fr — 07/2021, degiro.fr — 07/2021, boursorama-banque.com — 07/2021, fortuneo.fr — 07/2021, saxobanque.fr — 07/2021, bforbank.com — 07/2021, traderepublic.com — 07/2021, (1) Sur la base du forfait Classic avec des ordres inférieurs à 3.500€, (2) Sur la base du forfait intermédiaire « Trader », (3) Sur la base du forfait Optimum

Les tarifs de courtage OPCVM

Bourse Direct logo
Ici
Degiro logo
Ici
Boursorama Banque logo
Ici
Fortuneo logo
Ici
Saxo Banque logo
Ici
Bforbank logo
Ici
trade republic logo
Ici
Tarifs de courtageSélection à 0€
Euroclear : 10,76€ sur compte-titre, 0€ sur PEA
Non Euroclear : 0,48% avec minimum 41,9€ sur compte-titres
Fonds monétaires Morgan Stanley/Fundshare : Gratuit

Euronext fund services et fonds non cotés en bourse : 7,5€ + 0,1%
Sélection de fonds à 0%

De 0 à 2% de droits d’entrée sinon
Sélection de fonds à 0€ et 1€ de droits d’entrée

Ordres de souscription <500€ : 0€ sur PEA et PEA-PME et 11,96€ sur CTO

Ordres de rachat <500€ : 11,96€

Pour tous les ordres >500€ : 0€
Pas de commissions sur les fonds2.000 OPCVM sans frais d’entrée

1% sur les fonds à droits d’entrée préférentiels

18€ + frais mentionnés sur le prospectus sinon
N.C.
Sources : boursedirect.fr — 07/2021, degiro.fr — 07/2021, boursorama-banque.com — 07/2021, fortuneo.fr — 07/2021, saxobanque.fr — 07/2021, bforbank.com — 07/2021, traderepublic.com — 07/2021

Les tarifs de courtage ETF

Bourse Direct logo
Ici
Degiro logo
Ici
Boursorama Banque logo
Ici
Fortuneo logo
Ici
Saxo Banque logo
Ici
Bforbank logo
Ici
trade republic logo
Ici
Tarifs de courtage0,5% jusqu’à 198€ puis 0,99€ jusqu’à 500€

1,9€ de 500 à 1.000€

2,9€ de 1.000 à 2.000€

3,8€ de 2.000 à 4.400€

0,09% pour ordres > 4.400€
Sélection sans frais

2€ + 0,02% sinon
Sur compte-titres (1) :
5,5€ jusqu’à 1.000€, 0,48% au-delà avec minimum de 8,95€ 

Sur PEA ou PEA-PME (2) : 0,5% jusqu’à 3.330€

16,65€/ordre de 3.330 à 7.750€

0,22% au-dessus de 7.750€
1,95€ pour ordre <500€

3,90€ pour ordres entre 500 et 2.000€

0,2% pour ordre >2.000€ (3)
ordre de 0 à 1K€ : 2,5€ (plafonné à 0,5%)


ordre de 1K€ à 5K€ : 5€


ordre de 5K€ à 7,5K€ : 7,5€

ordre de 7,5K€ à 10K€ : 10€

Plus de 10K€ : 0,1% du montant de l’ordre
ordre de 0 à 1.000€ : 2,5€

ordre de 1.000 à 3.000€ : 5€

ordre > 3.000€ : 0,13% avec un minimum de 10€
1€ de frais par transaction
Sources : boursedirect.fr — 07/2021, degiro.fr — 07/2021, boursorama-banque.com — 07/2021, fortuneo.fr — 07/2021, saxobanque.fr — 07/2021, bforbank.com — 07/2021, traderepublic.com — 07/2021, (1) Sur la base du forfait Classic avec des ordres inférieurs à 3.500€, (2) Sur la base du forfait intermédiaire « Trader », (3) Sur la base du forfait Optimum

En dehors de ces tarifs classiques, il est intéressant de voir les courtiers en bourse qui font des tarifs préférentiels sur certains types de produits. Cela peut avoir un impact non négligeable sur l’addition finale. Nous avons relevé quelques offres intéressantes chez les courtiers que nous venons de comparer.

  • Bourse Direct : sélection d’OPCVM à 0€ de frais (souscription/rachat, droits d’entrée/de sortie ; droits de garde)
  • Degiro : sélection d’ETF sans frais et de turbos à 1€ par ordre
  • Boursorama Banque :  sélection de fonds à 0€
  • Fortuneo : sélection de fonds à 0€ et 1€
  • Saxo Bank : pas de commission sur les fonds 
  • Bforbank : 2.000 fonds à 0 euro de droits d’entrée
  • Trade Republic : proposition de plans d’investissement automatisés pour investir de façon passive et régulière et ainsi se créer une épargne sur le long terme. C’est toi qui prédétermine le rythme, le montant et les titres de ton investissement. L’exécution des ordres est complètement automatisée.

Applications mobiles

Pour que les investissements en bourse soient simples et efficaces, l’interface de gestion doit être intuitive, ergonomique et agréable à utiliser. 

Les néo-courtiers ne s’y sont d’ailleurs pas trompés. Leur offre est construite autour de leur application mobile pour apporter la meilleure expérience possible à leurs clients. 

On a souvent l’image du site d’un courtier en bourse avec des graphiques et des chiffres dans tous les sens, parfois sur plusieurs écrans. Si cette réalité existe toujours pour des traders professionnels, ce n’est pas du tout le quotidien de la grande majorité des investisseurs. 

Investir en bourse ne doit pas être plus compliqué aujourd’hui que de réaliser des virements ou des paiements depuis l’application de sa banque en ligne.

Nous te proposons un petit tour d’horizon des différentes applications des courtiers en bourse.

BanqueApple StorePlay StoreLes +/Les –
1,8/5
(328 avis)
2,4/5
(916 avis)
L’appli Bourse Direct n’est pas très développée. L’interface sur le site web reste le support privilégié pour passer les ordres et suivre son compte.

Notifications sur Apple Watch

4,6/5
(2,5 K avis)
3,6/5
(9K avis)
Appli plusieurs fois récompensée pour sa facilité d’utilisation et sa convivialité.
Complète, elle permet de réaliser toutes les opérations
4,8/5
(120K avis)
4,8/5
(54K avis)
Appli qui couvre toute la banque en ligne, pas uniquement dédiée à la bourse. Pratique pour avoir tous ces comptes au même endroit.

La partie Bourse permet de passer les ordres en direct et avoir tout le suivi du portefeuille

 Disponible sur Apple Watch
4,5/5
(34K avis)
4,1/5
(10K avis)
Appli qui couvre toute la banque en ligne, pas uniquement dédiée à la bourse. Pratique pour avoir tous ces comptes au même endroit.

La partie Bourse permet de passer les ordres en direct et avoir tout le suivi du portefeuille
3,9/5
(913 avis)
2,5/5
(1K avis)
Appli très complète qui permet de réaliser toutes les opérations.
Nombreux indicateurs et outils de suivi des cours.

Reste dans l’état d’esprit Saxo Bank, à savoir pensé pour les professionnels et peu accessible pour le grand public
2,5/5
(81 avis)
3,2/5
(99 avis)
BforBank a créé une application dédiée à la bourse. Encore confidentielle, cette appli n’est pas disponible sur tablette.

Permet d’effectuer toutes les opérations liées à la bourse (passage d’ordres, suivi du portefeuille, évolution des marchés en direct, etc.)
trade republic logo
4,3/5
(533 avis)
4,3/5
(50K avis)
Application uniquement sur téléphone.

Passage des ordres, suivi des plans d’investissement avec graphiques de présentation, suivi des marchés, tout est géré depuis l’appli mobile.
Sources : App Store — 07/2021, Play Store — 07/2021

 Comment ouvrir un compte chez un courtier en ligne ?

Pour ouvrir un compte chez un courtier en ligne, certaines conditions sont à respecter :

  • être une personne majeure
  • être résident fiscal en France
  • détenir un RIB à son nom dans une banque de l’espace SEPA

Si tu remplis ces conditions, tu as le feu vert pour ouvrir ton compte. Pour cela, rien de plus simple. Tous les courtiers en ligne ont dématérialisé leur ouverture de compte. En général, les procédures sont assez similaires et il faudra suivre les étapes suivantes :

  1. renseigner le formulaire en ligne ;
  2. envoyer par internet ou par une plateforme sécurisée les justificatifs : pièces d’identité, justificatif de domicile de moins de 3 mois, RIB nominatif d’un compte ouvert dans une banque européenne ;
  3. une fois le dossier validé par le courtier, effectuer un premier virement sur le compte en fonction du montant minimum défini par le broker.

Dès que les fonds sont crédités sur le compte, tu peux effectuer tes premières opérations. Si la procédure paraît simple, elle doit être respectée scrupuleusement pour aboutir.

Les courtiers en ligne offrent généralement la possibilité de tester leur site grâce à un compte démo. Si tu as encore des doutes, n’hésite pas à ouvrir ce compte d’essai chez plusieurs courtiers. C’est la solution idéale pour conforter ton choix. 

FAQ – Questions fréquentes 

  • Qu’est-ce qu’un courtier en bourse ?

    Un courtier en bourse est un intermédiaire qui va passer des opérations de bourse pour ses clients.

  • Quels sont les critères pour choisir un courtier en bourse en ligne ?

    Certains critères sont à analyser pour trouver un courtier en ligne. Les produits et marchés accessibles, les tarifs, les outils de gestion disponibles, les informations fournies, le service client et la solidité financière de la société sont autant de points à analyser avant d’ouvrir son compte chez un courtier en bourse.

  • Quel est le meilleur courtier en ligne ?

    Il n’y a pas vraiment de réponse à cette question. Le meilleur broker en ligne est celui qui répondra à tes besoins. Il est donc différent pour chacun. C’est pour cela qu’il est très important de définir son profil d’investisseur et de ne pas se laisser séduire par les offres d’appel pour trouver le meilleur courtier bourse.

  • Peut-on ouvrir un PEA ou un PEA-PME chez un broker en ligne ?

    Oui, la plupart des courtiers en bourse proposent à leurs clients l’ouverture de PEA ou de PEA-PME. Attention cependant à bien vérifier ce point avant d’ouvrir ton compte, car ce n’est pas automatique. Certains courtiers domiciliés à l’étranger comme Degiro ou Trade Republic par exemple n’offrent pas encore à leurs clients français la possibilité d’ouvrir ce type de compte.

  • Comment savoir si mon courtier en bourse est fiable ?

    Avant d’ouvrir ton compte, il faut vérifier que le courtier en ligne que tu as sélectionné est autorisé à exercer. Pour cela, rends-toi sur le site de l’AMF pour vérifier qu’il ne figure pas sur la liste noire des courtiers non autorisés à traiter des ordres pour des clients. Si ton courtier a en plus de son agrément une licence bancaire, il sera en mesure de garantir les dépôts à hauteur de 100.000€.