Changer de banque : comment faire ?

Depuis la loi Macron, le changement de banque n’a jamais été aussi simple. Voici comment réaliser les démarches par soi-même, ou à l’aide du mandat de mobilité.

À savoir
  • Changer de banque est gratuit.
  • Le changement de banque se fait en 6 étapes.
  • Le transfert peut être automatisé grâce au mandat de mobilité.
  • Le changement de domiciliation prend au maximum 22 jours.
  • Le Livret A, LDDS et LEP ne peuvent être déplacés d’une banque à l’autre. 
Comment ça marche
  • Compare les offres des différentes banques
  • Prépare ton changement de banque
  • Ouvre ton nouveau compte bancaire
  • Teste ton nouveau compte bancaire
  • Transfère toutes tes opérations bancaires
  • Clôture ton ancien compte
Sommaire

Pourquoi changer de banque ?

Dans beaucoup de cas, les clients quittent leur banque à cause des tarifs, des conditions ou du service proposé. Mais pas uniquement. Le déménagement dans une autre ville ou l’obtention d’un prêt peuvent aussi conditionner le changement.

Tu viens de déménager

Tu as un compte dans une banque ayant pignon sur rue, comme la Société Générale, le CIC ou le Crédit Agricole ? En cas de déménagement, il suffit de changer d’agence, si tant est qu’il y en ait une près de ton nouveau domicile.

Ce n’est pas le cas ? Ta banque dispose peut-être d’une offre 100 % dématérialisée. Par exemple, si tu es au Crédit Agricole, tu peux souscrire à un compte EKO. Étant donné que tu es déjà client, la procédure sera simplifiée.

Si tu es client d’une banque en ligne, il te suffira simplement de changer ton adresse dans ton espace personnel.

Tu as obtenu un prêt de la part d’une autre banque

Dans une banque, l’ancienneté ne garantit en rien l’obtention d’un prêt. Il est tout à fait possible qu’un autre établissement, dans lequel tu n’as aucun historique, te prête plus facilement de l’argent ou à des meilleures conditions.

Changer de banque suite à l’obtention d’un crédit n’est pas le résultat d’un choix mais une décision motivée par la contrainte. C’est toutefois une des raisons principales avancées par les français lors d’un changement de banque.

Si tu n’es pas client chez elle, la banque peut alors conditionner l’accord de crédit à une ouverture de compte et même à une domiciliation bancaire de tes revenus. Sache que depuis la loi PACTE du 22 mai 2019, cette clause de domiciliation n’a plus rien d’obligatoire. Elle oblige l’établissement, en contrepartie, à t’accorder un avantage individualisé et renvoie ainsi la domiciliation bancaire à la négociation commerciale.

Le changement de domiciliation peut donc constituer un levier de négociation pour obtenir des conditions avantageuses sur ton prêt.

Si tu t’engages sur un prêt avec changement de domiciliation, regarde bien la durée de la clause et surtout les conditions tarifaires des comptes proposés. Ce serait bête de perdre l’avantage obtenu sur le crédit à cause d’une cotisation excessive ou d’une surtaxe sur les opérations du quotidien.

Les frais sont trop élevés

Pour faire des économies, étudie bien les offres de différents prestataires.  Si l’une d’entre elles te paraît plus intéressante, tu pourras y souscrire en quelques minutes. Grâce à la loi Macron, la mobilité bancaire est aujourd’hui simplifiée.

Si une banque paraît plus avantageuse qu’une autre sur certains points, elle ne le sera pas forcément sur d’autres.

Fais la comparaison sur des critères personnels et pertinents : frais de transfert, taux de change utilisé pour les opérations en devises, coût des retraits/paiements à l’étranger, cotisation de carte, etc. C’est ainsi que tu évitera de payer pour des services que tu n’utilises pas.

Tu souhaites changer de banque pour une banque en ligne

Ce point est souvent étroitement lié au précédent. Si tu es client d’une banque de réseau traditionnelle et que tu considères les frais trop élevés, les prestataires en ligne peuvent être une bonne solution. En effet, les banques en ligne ainsi que les néo-banques pratiquent généralement des tarifs moins élevés.

Deux types de prestataires existent : les filiales digitales des banques physiques (Hello Bank, Monabanq, Boursorama, etc.) et les néo-banques (N26 par exemple). 

Les premières offrent généralement toute la palette de produits d’une banque classique (produits d’épargne, d’investissement et de crédit inclus) associés à une gestion autonome en ligne. Pour certaines il est même possible de profiter du réseau d’agences de la maison mère pour effectuer certaines opérations.

Les néo-banques sont entièrement dématérialisées. Elles permettent de souscrire à un compte (parfois multi-devises) avec une carte. Avec une palette de produits bancaires plus limitée (notamment sur les produits d’épargne, d’investissement et de crédit), elles sont adaptées à toutes les opérations du quotidien et proposent des tarifs souvent très attractifs. 

Tu es déçu de ta banque ?

Outre les tarifs, les clients se plaignent souvent du service : lent, peu adapté aux usages modernes, avec des conseils qui semblent ignorer la réponse à la question qu’on leur pose. Ça t’est déjà arrivé plus d’une fois et tu en as assez ? 

À l’heure actuelle, la plupart des banques en ligne proposent un service client très performant : messagerie instantanée, ligne téléphonique, horaires élargis, etc. Quel que soit ton problème, tu obtiendras de l’aide en quelques minutes.

Ta banque n’est pas en phase avec les avancées technologiques ?

Ton mode de vie suit les dernières évolutions technologiques et tu trouves que ta banque n’évolue pas assez vite de ce côté-là ? Tu pourrais donc être tenté d’aller vers un prestataire plus innovant.

Attention cependant à ne pas trop souvent changer de banque. Même si la mobilité bancaire est facilitée, des changements trop fréquents ne facilitent pas la gestion des tes finances personnelles. Le changement de banque doit être une démarche réfléchie et fondée. Si ta banque te semble être un peu à la traîne sur les nouvelles innovations technologiques, sachent qu’elle finira très certainement par les adopter, même si cela prend un peu plus de temps que chez d’autres.

Comment changer de banque facilement : les étapes à suivre. 

Tu es décidé à changer de banque ? Voici la marche à suivre pour un changement de banque en toute sérénité :

  1. Compare les offres des différentes banques
  2. Prépare ton changement de banque
  3. Ouvre ton nouveau compte bancaire
  4. Teste ton nouveau compte bancaire
  5. Transfère toutes tes opérations bancaires
  6. Clôture ton ancien compte

Compare les offres des différentes banques

Avant de sélectionner telle offre ou telle offre, commence par faire un état des lieux de ce qui ne va pas avec ta banque actuelle et surtout de ce que tu recherches.

  • Quels sont les problèmes que je rencontre : service médiocre ? Manque de flexibilité ? Transactions internationales trop chères ? Avoir une réponse claire à ces questions t’aidera à sélectionner et à comparer les offres des différentes banques.
  • Qu’est-ce que je recherche : un compte avec carte pour les opérations du quotidien ? Une offre bancaire complète ? Les deux, mais sans compromis sur la flexibilité ?
  • Quels sont les services dont j’ai (ou j’aurais) besoin : carte uniquement ? Assurance ? Crédit ? Produits de placements?
  • Quel est mon rapport avec la banque : est-ce que j’ai besoin d’aller en agence pour certains services ? Les rendez-vous avec un conseiller sont-ils importants pour moi ou un Live Chat est-il suffisant ? Est-ce que je paie majoritairement par carte ou en espèces ?

Répondre à toutes ces questions te permettra d’orienter ta recherche. Tu pourras comparer les offres en fonction des critères d’importance que tu as déterminés.

Si tu hésites entre 2 prestataires ou que tu n’as pas le courage d’éplucher les conditions tarifaires, reporte-toi à notre comparateur de banques en ligne.

Prépare ton changement de banque

Changer de banque signifie que tu devras fermer tes comptes, en ouvrir d’autres, effectuer le transfert des fonds et communiquer tes nouvelles coordonnées aux entreprises ou organismes qui en auraient besoin.

Pour ce faire, il y a 2 options :

  • Tu optes pour le mandat de mobilité proposé par ta banque : c’est elle qui se chargera du transfert. Le service est gratuit et te fera gagner du temps.
  • Tu le fais par tes propres moyens : tu devras tout faire toi-même. Cette option est tout à fait possible. Pas spécialement compliqué mais éventuellement chronophage. 

Si tu optes pour un mandat de mobilité tu n’auras pas à te soucier des prélèvements automatiques ou des virements récurrents. Dans les deux cas, des mesures sont cependant à prendre pour préparer ton changement de banque :

  • Si tu souhaites conserver des documents contractuels, des relevés de compte ou d’autres papiers, stockés dans ton coffre-fort électronique de ton espace en ligne, télécharge les pour pouvoir les sauvegarder et les archiver sur ton ordinateur. Il est fort probable que ton accès soit fermé après la clôture du compte.
  • Dresse le bilan des produits que tu détiens au sein de la banque (crédits, livrets, épargne logement, autres placements, etc.). L’aide à la mobilité prévue par la loi ne prend en charge que les opérations sur les comptes courants. Si tu détiens d’autres produits, ce sera à toi de faire les démarches.
  • Pour éviter qu’un chèque se présente une fois le compte clôturé, prend l’habitude (au moins dans cette phase de transition) d’indiquer sur le talon de chaque chèque que tu émets : montant, date d’émission et surtout s’il a été débité du compte ou pas. Pour rappel : si un chèque se présente à l’encaissement après la clôture du compte, celui-ci sera considéré comme un chèque sans provision et tu pourras te retrouver interdit bancaire.

Ouvre ton nouveau compte bancaire

Selon la banque que tu choisis, l’ouverture peut se faire en ligne. Autrement, tu seras obligé de te rendre en agence.

Entre la souscription et l’envoi de la carte, la procédure peut prendre plus d’une semaine. Commence-la donc en parallèle des autres étapes pour gagner du temps.

Pour en savoir plus, tu peux consulter notre article dédié à l’ouverture d’un compte bancaire en ligne.

Teste ton nouveau compte bancaire

Chaque banque a ses usages. Ne transfère pas directement toutes tes opérations,  prends le temps de découvrir chaque facette de ton nouveau compte et commence à le prendre en main progressivement :

  1. Teste les fonctionnalités,  l’interface PC/Mac et l’application mobile
  2. Fais un premier versement et un premier virement
  3. Effectue un dépôt de chèque
  4. Fais un paiement et un retrait avec ta carte
  5. Mets en place un premier virement ou prélèvement automatique (téléphone, internet, électricité/gaz, loyer…)
  6. Teste le service client : pose des questions précises qui ne sont pas couvertes par la FAQ
  7. Regarde où tu peux télécharger le RIB de ton (ou tes) compte(s)

Une fois que tu auras pris tes marques et que tu es satisfait, tu pourras passer à l’étape suivante.

Transfère toutes tes opérations bancaires

Ta phase de test s’est bien passée? Tu peux à présent rapatrier l’ensemble de tes opérations.

Comme nous l’avons dit précédemment, tu peux t’en occuper toi-même ou bien déléguer la procédure à ta banque.

Transfert via le mandat de mobilité  

Depuis la loi Macron de 2017, la mobilité bancaire est facilitée. Il te suffit de signer un mandat de mobilité auprès de ta nouvelle banque pour qu’elle se charge d’effectuer toutes les formalités avec ta banque d’origine pour transférer tes opérations bancaires (prélèvements et virements récurrents). Dans ce mandat tu peux également demander le transfert du solde ainsi que la clôture du compte. Ces deux options sont facultatives, tu peux très bien demander le simple transfert des opérations sans pour autant clôturer ton ancien compte.

Quelques points à savoir sur le mandat de mobilité : 

  • Ce service d’aide à la mobilité est totalement gratuit
  • À compter de la signature, les 2 banques ont au total 22 jours ouvrés pour effectuer le transfert. Ta nouvelle banque a 2 jours pour demander à l’ancienne toutes les informations nécessaires. Cette dernière doit les lui fournir dans les 5 jours ouvrés.
  • La banque de départ est dans l’obligation d’informer le client des éventuelles opérations de prélèvements ou de virements qui se présenteraient sur le compte clos, durant un délai de 13 mois suivant la clôture.
  • Le mandat de mobilité ne concerne que le compte courant. D’autres comptes devront être transférés manuellement (si tu le souhaites) ou ne peuvent être transférés.

Transfert manuel

Il est tout à fait possible de faire le transfert soi même, rien ne t’oblige à signer un mandat de mobilité. La démarche n’est pas compliquée mais peut être chronophage.

Pour faire en sorte que les virements et prélèvements automatiques se fassent désormais sur ton nouveau compte, tu vas tout d’abord devoir identifier : 

  • les organismes susceptibles d’effectuer des prélèvements sur ton compte (fournisseur d’énergie, téléphone, DGFiP, assurances, etc.)
  • les organismes (ou personnes) qui effectuent des virements sur ton compte (employeur, CAF, Assurance retraite, parents, etc.)

Puis les contacter pour leur communiquer ton nouveau RIB, pour qu’ils puissent enregistrer ton changement de banque (par courrier, mail, espace client, etc.)

Si tu effectues des virements récurrents (par exemple pour ton loyer), penses bien à les annuler sur ton ancien compte et à les mettre en place depuis ton nouveau. Attention aussi aux paiements récurrents payés par carte bancaire (abonnements, sites e-commerce, etc.).

Clôture ton ancien compte

Pour fermer ton compte, fais-en la demande auprès de ta banque par l’intermédiaire d’un courrier avec accusé de réception. Mets dans l’enveloppe les moyens de paiement associés : carte, chéquier.

Nous te conseillons de faire cette procédure une fois ton nouveau compte ouvert.

Avant la clôture, informe-toi de la durée du préavis à respecter. L’article L312-1-1 du code monétaire et financier stipule qu’il ne peut pas dépasser un mois. Le délai entre la réception de la lettre et la clôture effective est inscrit dans ta convention de compte.

Si ton compte est en positif au moment de la fermeture, joins ton nouveau RIB à la lettre de clôture afin que la banque puisse faire un éventuel transfert. Par contre, s’il est en négatif, tu devras faire parvenir un chèque pour le renflouer.

Sache que si tu as payé des frais à l’avance (cotisation de carte, tenue de compte), la banque est tenue de te les rembourser.

À noter : la clôture du compte n’est pas automatiquement prise en charge dans le mandat de mobilité. Tu dois en faire la demande.

Transfert de compte bancaire : comment ça se passe pour les livrets d’épargne ?

Comme nous l’évoquions précédemment, le mandat de mobilité ne concerne que le compte courant. Si tu souhaites transférer d’autres comptes, sache que cela n’est pas toujours possible et que si ça l’est, tu devras le faire manuellement.

Type de compteTransfertCoût
Compte courantOuiGratuit
Livret A, Livret de développement durable et solidaire (LDDS), Livret Jeune et Livret d’épargne populaire (LEP)Non
Compte Épargne Logement (CEL), Plan Épargne Logement (PEL)OuiPeut-être payant (certaines banques couvrent les frais)
Compte-titres, Plan d’Épargne en Actions (PEA)OuiPeut-être payant (certaines banques couvrent les frais)
Assurance-vieNon

Le transfert des PEL et des CEL n’est pas automatique. Il faut l’accord des 2 banques pour l’obtenir.

FAQ – Questions fréquentes

  • Changer de banque : comment faire ?

    Voici la procédure :

    -Compare les offres des différentes banques

    -Prépare ton changement de banque

    -Ouvre ton nouveau compte bancaire

    -Teste ton nouveau compte bancaire

    -Transfère toutes tes opérations bancaires

    -Clôture ton ancien compte

  • Quel est le délai pour changer de banque ?

    Si tu optes pour un mandat de mobilité, le transfert de ton compte courant et de tes virements/prélèvements sera fait sous 22 jours.

  • Quels sont les frais d’un changement de banque ?

    Le changement de banque et la souscription au mandat de mobilité sont gratuits. Toutefois, lors de l’opération, certains frais peuvent émerger, comme les frais de transfert pour les CEL, PEL, PEA et compte-titres.

  • Changement de banque : qui prévenir ?

    Lorsque tu changes de banque, tu dois prévenir les organismes (ou personnes) qui effectuent des prélèvements sur ton compte et qui te font des versements : ton employeur, la CAF, le centre des impôts ou les différents sites sur lesquels tu as un abonnement.

  • Comment transférer un livret d’épargne ?

    Le transfert du livret d’épargne n’est pas couvert par le mandat de mobilité. Tu dois donc l’effectuer de toi-même. Sachez toutefois que certains comptes ne peuvent pas migrer d’une banque à l’autre : Livret A, LDDS, LEP, assurance-vie.