Guides
Comparatifs

LDDS (ex LDD) : le livret développement durable et solidaire

Vouloir épargner est une chose, choisir le livret d’épargne qui correspond le mieux à ta situation financière et à tes objectifs en est une autre. Livret A, Livret d’épargne populaire, PEL ou encore LDD : face à la multitude d’options d’épargne, il est judicieux de comparer ces différentes offres. Dans cet article, penchons nous sur un type de livret moins connu : le livret de développement durable et solidaire, appelé LDDS. Il permet à n’importe qui de mettre de l’argent en lieu sûr, tout en soutenant le développement durable.

💡

À savoir
  • Le LDDS (Livret de développement durable et solidaire) est le nouveau nom du LDD (Livret de développement durable). Ce livret réglementé et garanti par l’État te permet d’épargner en lieu sûr tout en soutenant des projets de développement durable.
  • Le LDDS est un produit d’épargne flexible, considéré “sans risque”, avec une rémunération fixe et une garantie directe de l’État.
  • Comme pour le livret A, le taux d’intérêt du LDD est de 1% depuis le 1er février 2022 et est totalement exonéré d’impôts.
  • Le LDDS est plafonné à 12.000 euros maximum, ce qui est plus faible que le plafond du livret A. Il est cependant possible de dépasser cette somme lors du versement des intérêts.
  • N’importe quelle personne majeure peut ouvrir un LDDS, à condition de ne pas déjà en posséder un. Les frais d’ouverture, de gestion et de clôture sont gratuits et les versements libres, sauf pour le premier acompte qui est généralement de 15€.
  • Le LDDS est cumulable avec le Livret A, il est donc possible de posséder ces deux livrets simultanément. C’est d’ailleurs une bonne option une fois que le plafond de ce dernier est atteint.

LDDS : de quoi parle-t-on ?

Le LDDS (livret de développement durable et solidaire) est un produit d’épargne réglementé, sans risque, disponible à tout moment et produisant une rémunération faible mais fixe. 

Même si officiellement le livret est désormais dénommé LDDS, le terme LDD est toujours largement répandu. Saches que ces deux termes qualifient le même type de livret d’épargne, le nom LDDS ayant simplement remplacé l’ancien nom LDD. Intéressons nous aux diverses caractéristiques qu’il présente :

Taux LDD : quelle rémunération pour le LDD ?

Le LDDS est réglementé par l’État, c’est-à-dire que comme pour un Livret A, c’est l’État qui fixe les conditions d’épargne, y compris le taux de rémunération que la banque reverse à l’épargnant. 

Depuis le 1er février 2022, ce taux à été fixé à 1%. Les intérêts sont calculés par quinzaine et leur cumul intègre le capital le 31 décembre de chaque année. Tu peux te faire une idée de la puissance de cet effet des intérêts composés en consultant notre calculateur dédié à cela.

L’État adapte le taux du LDDS en fonction du livret A. Ces deux livrets ont donc toujours le même taux de rémunération, qui est principalement fixé en fonction de l’inflation. Le taux du LDD a déjà connu de meilleures périodes qu’aujourd’hui, ayant beaucoup diminué durant les dernières décennies. Il est ainsi passé de 3% au début des années 2000 à 0,5% en 2015. 

Le taux d’intérêt doit toujours être mis en rapport avec le taux d’inflation. Si aujourd’hui le taux (dit nominal) du LDD est à 1% et qu’on part d’une inflation de 1,6% (Insee pour 2021) – le taux réel, donc après déduction du taux d’inflation, est négatif (-0,6%). La revalorisation à 1% en 2022 représente donc une légère hausse mais ne permet pas au LDD de devenir vraiment rentable, d’autant plus que l’inflation est attendue à la hausse en 2022.

Malgré ce taux faible qui ne permet pas de réaliser de véritables gains, le LDDS présente l’avantage qu’il est complètement exonéré d’impôts. Le taux LDD est donc un taux net. Cela signifie que tu n’as pas à t’acquitter des impôts sur le revenu et des prélèvements sociaux, un avantage incontestable comparé à d’autres livrets non réglementés proposés par les banques. 

Plafond LDD 

Depuis 2012 le plafond du LDD est fixé à 12.000 euros. Cela signifie que tu peux faire des versements libres sur le livret jusqu’au moment où tu atteins ce montant maximal d’épargne. Ces 12.000€ peuvent seulement être dépassés lors du versement des intérêts cumulés en fin d’année, mais il ne sera plus possible de réaliser de nouveaux versements. 

Comparé au livret A plafonné à 22.950€, le LDD est donc plus limité. C’est pourquoi il est souvent plus intéressant de commencer par épargner sur un livret A, puis de le compléter par un LDD une fois le plafond maximal atteint. 

Pourquoi épargner avec un livret d’épargne ? 

Avec un taux de rémunération aussi faible, il est légitime de s’interroger sur l’utilité d’épargner sur un livret. Ton livret ne te permettra en effet pas d’encaisser des gains juteux, mais a plutôt pour vocation de servir de filet de sécurité financière.

Par exemple, dans le cas d’un accident ou d’une reconversion professionnelle, posséder un placement sans risque et disponible à tout moment est essentiel pour assurer ta continuité financière. Même pour une dépense exceptionnelle (comme une nouvelle voiture), il est important de se constituer une épargne sur un compte à part qui soit sûr et garanti. Un livret d’épargne comme le LDDS permet ainsi de construire une épargne de précaution un peu plus rémunératrice qu’un compte courant. 

Si tu possèdes d’autres placements d’investissement comme des actions, de l’immobilier ou des ETF, il est également judicieux de se constituer une épargne pour mieux répartir les risques auxquels tu t’exposes. Il est en effet essentiel de diversifier son patrimoine et de le répartir entre actifs à risques et placement sûr. 

Pour contrebalancer le risque élevé d’un placement boursier, un LDD peut ainsi te garantir une épargne sûre et en outre garantie par l’État. En cas de faillite de l’établissement bancaire du livret, l’État s’engage en effet à restituer la totalité des fonds déposés sur des livrets A et LDD aux épargnants, en plus des 100.000€ garantis sur d’autres types de dépôts. 

🚀

Découvre le livret bancaire
Si tu souhaites en apprendre plus sur les livrets et tes possibilités pour épargner, consulte notre article dédié.

Pourquoi le LDDS ? 

Avec les caractéristiques que nous avons examinées jusqu’à présent, le LDDS ne se distingue pas particulièrement d’autres livrets d’épargne, alors pourquoi investir dans ce livret plutôt qu’un autre ?

Soutenir le développement durable et l’économie sociale et solidaire. 

Comme son nom l’indique, le LDD a pour spécificité de soutenir les petites et moyennes entreprises de l’économie sociale et solidaire. En effet, avec l’épargne constituée sur des LDDS, les banques sont contraintes par l’État d’octroyer des prêts soutenant des travaux de développement durable, notamment pour la rénovation énergétique des logements. Ainsi ton épargne peut servir à financer l’isolation thermique d’un bâtiment sous la forme d’un prêt dont la banque est responsable. 

Alors qu’avec un livret d’épargne habituel, ton argent peut servir à financer n’importe quelle entreprise ou individu que la banque choisit, un LDD restreint l’action de la banque à une activité durable et environnementale. Si cet aspect écologique est important pour toi, le LDDS constitue donc une alternative de choix à un livret plus classique.

En outre, tu peux utiliser le LDD pour faire un don défiscalisé à une entreprise de l’économie solidaire. La banque de ton livret te proposera ainsi chaque année 10 entreprises auxquelles tu peux vouloir faire un don, même si cela est totalement optionnel. 

Profiter d’un placement exonéré d’impôts

Comme expliqué précédemment, le LDDS présente aussi l’avantage important d’être totalement exonéré d’impôts sur le revenu et de prélèvements sociaux. Ainsi tu n’auras aucun compte à rendre à l’État pour l’argent épargné sur ce livret et les intérêts que tu peux percevoir dessus. 

Les conditions du LDD : quand, comment et qui peut ouvrir un LDD ?

Tout individu majeur payant ses impôts en France peut ouvrir un LDDS, à condition de ne pas déjà en détenir un. Les époux ou partenaires liés par un PACS et soumis à une imposition commune peuvent détenir chacun un LDDS. Pour les mineurs, il faut disposer de ses propres revenus et ne plus être attaché au foyer fiscal parental pour ouvrir un LDDS.

Outre cela, ouvrir un LDDS est très simple et peut être fait à tout moment sans condition. Généralement proposé par les banques traditionnelles, le LDD requiert un acompte initial de 15€ à partir duquel les versements sont libres.  

La fermeture d’un LDDS est toute aussi facile, il suffit d’en faire la demande auprès de la banque par courrier, en ligne ou directement sur place. Il suffit d’indiquer le compte vers lequel transférer ses avoirs du LDDS. Il est en revanche impossible de transférer un LDD directement d’une banque à l’autre. Il te faudra d’abord le clôturer, puis en réouvrir un nouveau dans l’établissement de ton choix.

Le LDD en bref :

Minimum de versement15€
Plafond12.000€
Taux d’intérêt1%
FiscalitéExonération d’impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux
Pour qui ?Majeurs et mineurs sous conditions
AccessibilitéÀ tout moment
Garantie 100% directement par l’État
A quoi servent les fonds ?Financement des petites et moyennes entreprises et développement de l’économie sociale et solidaire. 

Avantages du LDD :

  • Il est exonéré d’impôts (revenus et prélèvements sociaux)

  • Sa rémunération est certes faible (tout comme son niveau de risque) mais réduit tout de même légèrement l’inflation subie

  • Ne nécessite aucun frais d’entrée, de gestion et de sortie

  • Est très simple à ouvrir et à fermer

  • Est réglementé et garanti à 100% par l’État

  • Les fonds sont disponibles à tout moment

  • Soutien du développement durable et l’économie sociale et solidaire

Inconvénients du LDD :

  • Il n’est possible d’en posséder qu’un seul à la fois

  • Son montant est plafonné à 12.000 euros maximum

FAQ – Questions fréquentes

Quel est le plafond LDD ?

Comment ouvrir un LDDS ?

Quelle est la différence entre un livret A et un LDDS ?

Quelle est la différence entre LDD et LDDS ?