Guides
Comparatifs
Qu'est-ce qu'une bitcoin wallet ?

Comment fonctionne un bitcoin wallet ?

Le bitcoin étant une monnaie digitale, elle ne peut être ni stockée ou enregistrée ni conservée physiquement. Lorsque l’on parle de conserver des bitcoins, c’est en réalité la clé privée (private key) qui est stockée. Dans cet article, nous t’expliquons à l’aide d’exemples clairs comment fonctionne ce portefeuille électronique qu’on appelle crypto wallet ou bitcoin wallet, dans lequel les clés sont conservées en toute sécurité.

💡

À savoir
  • Les bitcoins ne peuvent pas être conservés physiquement, seule la clé donnant accès à ces derniers peut l’être.
  • Les bitcoins, ou plus précisément leur clé, est conservé dans un portefeuille, appelé bitcoin wallet.
  • La clé qui te donne accès à tes bitcoins est également appelée la clé privée (private key). Elle autorise les transactions en bitcoins à partir de ton adresse. Celui qui possède cette clé privée est donc le propriétaire des bitcoins correspondants sur la blockchain.
  • Une clé privée comprend une clé publique (Public Key) et une adresse de portefeuille (Public Address).
  • Les bitcoins peuvent être envoyés et reçus via l’adresse publique.
  • La plupart des portefeuilles sont structurés d’une façon hiérarchique déterministe, c’est-à-dire qu’ils sont accessibles ou récupérables à l’aide de ce que l’on appelle une “Seed Phrase” ou phrase mnémotechnique.

👉

Comment ça marche
  • Lorsque tu installes ton bitcoin wallet, tu obtiens une Seed Phrase ou phrase mnémotechnique que tu dois conserver en toute sécurité, car c’est elle qui permet de restaurer le portefeuille.
  • La Seed Phrase et la clé privée sont secrètes et ne doivent jamais être partagées avec qui que ce soit. N’importe qui possédant l’une de ces deux clés peut disposer de tes bitcoins.
  • Utilise l’adresse publique (public address) de ton bitcoin wallet pour envoyer ou réceptionner des Bitcoins.

Qu’est-ce qu’un crypto wallet / bitcoin wallet?

Comme son nom l’indique, un crypto wallet est une sorte de porte-monnaie électronique dans lequel sont conservées tes clés (keys) et donc l’accès à tes bitcoins. En théorie, il suffit d’enregistrer cette clé dans un fichier (hors ligne) ou de l’écrire sur une feuille de papier. Mais en pratique, cette méthode n’est pas très pratique, sujette à erreurs et surtout pas la plus sûre. Un wallet crypto quant à lui est un logiciel assurant une grande sécurité et étant plutôt simple d’utilisation. Outre le stockage, tu peux également l’utiliser pour envoyer et réceptionner des Bitcoins.

La structure d’un wallet crypto / bitcoin wallet

Depuis la création du Bitcoin, la sécurisation et la conservation des clés sont devenues des démarches faciles et sécurisées. La plupart des portefeuilles sont aujourd’hui ce que l’on appelle “hiérarchiques déterministes”. Ce type de “HD-Wallet” est structuré en différents niveaux, d’où le terme hiérarchique. On peut se le représenter comme un arbre : Une graine (seed) donne naissance à un tronc, duquel émergent différentes branches qui portent à leur tour des fruits. 

“Déterministe” signifie qu’à partir d’un input, on obtient toujours le même output. Ou pour s’en tenir à notre arbre : La même graine donne toujours le même arbre. Si l’on connaît la graine, on obtient l’arbre entier. 

Seed Phrase

La Seed Phrase (ou phrase mnémonique ou mnémotechnique) est le point de départ de la structure, dans notre image elle correspond à la graine. Elle se compose d’une série de 12 ou 24 mots que l’on peut mémoriser ou noter sur un papier. Les mots qui composent la Seed Phrase sont issus d’une liste fixe de 2048 mots librement accessible. Ces mots, qui peuvent aller de “cousin” à “globe”, te servent de mot de passe de récupération de ton bitcoin wallet et permettent de calculer les différentes clés privée et publique.

⚠️

La Seed Phrase est-elle sécurisée ?

Mathématiquement, une Seed Phrase composée de 24 mots issue d’une liste de 2048 mots donne 2048^24 combinaisons de mots possibles. La probabilité d’avoir 6 bons numéros au loto est 1074 fois plus élevée que celle de deviner par hasard une Seed Phrase, c’est donc impossible et rend le système très sécurisé.

La Seed Phrase génère toujours les mêmes clés privés. Ce groupe de mots constitue pour ainsi dire un backup de ton bitcoin wallet, donc un moyen de récupération ou une sauvegarde de ton portefeuille. Si tu perds ton portefeuille crypto, que celui-ci soit détruit ou inaccessible pour une raison quelconque, seule ta Seed Phrase permettra de rétablir la structure de ton bitcoin wallet perdu, te rendant à nouveau l’accès de tes bitcoins sur la blockchain.  

Concrètement, voilà à quoi peut ressembler une Seed Phrase :

arrange bus address bulb dog eternal tuna vendor grass egg razor knock 

embrace learn future knife carbon critic invest swift pride life wall dress

Private Key

Les clés privées, composées chacune de 52 caractères, sont calculées à partir de la Seed Phrase. Elles doivent absolument être tenues secrètes et servent à autoriser une transaction en bitcoins. Comme nous l’avons déjà mentionné, c’est la clé privée qui donne accès aux bitcoins, la possibilité d’en disposer et de les transférer. C’est donc elle qui fait de toi le propriétaire d’un Bitcoin, raison pour laquelle la conservation est extrêmement sensible et importante.

Voilà à quoi une Private Key peut ressembler :

L1CwmQRcum8oWXxGwEbY8EsZb79H1h49yD1gLHg6SkNEJLay2qKJ

À partir d’une Seed Phrase un wallet crypto génère toujours la même clé privée. Si un bitcoin wallet est donc un moyen sécurisé de conserver ta clé, celle-ci n’est pas obligatoirement générée par une Seed Phrase et rien ne t’empêche d’enregistrer ou de noter directement la clé.  

Public Key

La clé publique permet d’identifier un portefeuille de manière unique. Cette clé est calculée à partir de la clé privée, mais il est impossible d’inverser ce procédé pour déduire une clé privée à partir d’une clé publique. Ce système très sécurisé repose en effet sur une fonction à sens unique : une fonction mathématique facile à calculer, mais difficile (voire impossible) à inverser.

Pour mieux comprendre ce type de fonction à sens unique, on peut la comparer – de manière très simplifiée – à un annuaire téléphonique : Si l’on connaît le nom, on y trouve facilement le numéro de téléphone. Mais si l’on ne connaît que le numéro de téléphone, il est beaucoup plus difficile de trouver le nom. 

Dans le cas du bitcoin, même avec une grande puissance de calcul, inverser ce processus cryptographique ne serait pas possible en l’espace d’une vie humaine : le répertoire téléphonique en question contiendrait plus d’entrées qu’il n’y a d’atomes dans l’univers. 

C’est pourquoi la clé publique peut donc être publique. Si l’on se représente tous les portefeuilles Bitcoin comme des casiers, la clé publique correspondrait au numéro du casier, tandis que la clé privée correspondrait à la clé unique permettant d’accéder au casier.

Voici à quoi ressemble une clé publique :

03be239f214f817894b5dce495f098a0f2e3119bf991681e09811a1d3e019bdbe9

Public Address

En théorie, la clé publique et la clé privée suffisent pour effectuer des transactions en bitcoin. Pour assurer une sécurité maximale, la clé publique est toutefois “hachée” (encodée) par une nouvelle fonction mathématique à sens unique et résulte en ce que l’on appelle l’adresse publique. Ainsi, pour réaliser une transaction Bitcoin, il n’est même pas nécessaire de connaître ou de transmettre la clé publique. L’adresse publique suffit comme adresse de réception. Inutile de préciser que l’opération d’encryption est aussi complexe à inverser que pour la clé privée.

Un exemple concret de Public Adress :

bc1qsu4q65xwjcpy29f59g7aw3exwgsx9dw28a2m42

Comme la blockchain Bitcoin peut être librement consultée par tout le monde, le solde du compte de chaque Public Address peut être connu et retracé. Elle n’est pas associée à un nom et assure donc un principe de “pseudonymat”, mais il est également possible d’utiliser une adresse publique distincte pour chaque transaction et ainsi de masquer ces informations. Certains logiciels de portefeuille génèrent par exemple automatiquement une adresse publique distincte pour chaque transaction.

⚠️

Les erreurs à éviter avec ta Private Key et ta Seed Phrase
  • L’écrire dans un fichier sur un appareil connecté à Internet.
  • L’envoyer via Whatsapp, Facebook ou d’autres services de cloud.
  • La saisir en ligne dans un formulaire ou autre.
  • La partager avec d’autres personnes

À quoi ressemble concrètement un HD-Wallet ?

Comme nous l’avons expliqué, il est possible à partir de la Seed Phrase de calculer la clé privée, et donc également la clé publique et l’adresse publique. Tu comprends donc désormais la nécessité de conserver cette phrase de la manière la plus sûre possible. 

L’image ci-dessous te montre les différentes clés générées à partir d’une Seed Phrase. Le crypto wallet que nous avons utilisé à cet effet est bien entendu vide. La colonne de gauche “Path” montre ce que l’on appelle le chemin. Celui-ci contient entre autres des informations sur le type de structure du portefeuille et la crypto-monnaie utilisée. Le dernier chiffre de la série est un numéro d’ordre à partir duquel les portefeuilles sont comptés. Ainsi, les mêmes clés sont toujours générées à partir du même numéro d’ordre. En faisant varier ce numéro d’ordre il est donc possible de générer autant de clés que l’on souhaite à partir de la même Seed Phrase.

Privat and Public Keys Bitcoin

FAQ

Qu’est-ce qu’une Seed Phrase ?

Qu’est-ce qu’une Private Key ?

Qu’est-ce qu’un Public Key ?

Qu’est-ce qu’une Public Address ?

Est-il possible de craquer une Seed Phrase ?