Guides
Comparatifs

Quel est le meilleur placement pour senior ?

On considère souvent qu’il faut commencer à mettre de l’argent de côté le plus tôt possible. Cependant, le processus d’investissement n’est pas figé. Tout au long de la vie, il doit évoluer pour s’adapter aux différentes périodes traversées. Dans ces conditions, quel est le meilleur placement pour senior ? Comment adapter ses stratégies d’investissement ? Quels sont les placements seniors à privilégier ?

💡

À savoir
  • En France, l’INSEE considère que l’on est senior à partir de 50 ans.
  • Les objectifs de placements des seniors sont nombreux, et parfois cumulatifs : se constituer un complément de revenus pour la retraite, optimiser sa fiscalité, se prémunir de la dépendance, préparer sa succession, etc.
  • Quand on est senior, on doit adapter sa stratégie d’investissement : placer en fonction de son horizon de placement, privilégier des investissements à distribution de revenus, choisir des supports flexibles et éventuellement adapter son exposition au risque.

Les meilleurs placements pour un senior

Les 4 placements à privilégier pour les seniors sont :

  1. L’assurance-vie : championne de la flexibilité 
  2. Le PER : dédié à la préparation de la retraite
  3. Le PEA : parfait pour se positionner sur les marchés boursiers et optimiser sa fiscalité
  4. Les SCPI : pour investir dans l’immobilier et compléter son revenu

Un senior, c’est quoi ?

Pour parler pudiquement des personnes d’un certain âge, on parle généralement des seniors. Mais à partir de quel moment devient-on senior ? Certaines personnes pensent que l’on devient senior quand on passe à la retraite. Cependant, dans les entreprises, il y a une gestion des seniors, donc pendant la période d’activité. L’INSEE fixe l’âge des seniors à 50 ans. Voilà qui a le mérite d’être clair. On devient donc senior bien avant d’être à la retraite.

C’est un âge où l’on est encore en pleine activité, avec souvent des enfants à charge et parfois des ascendants dont il faut prendre soin. On a généralement bien développé sa carrière et la capacité d’épargne est à son maximum. C’est donc un bon moment pour investir.

Placement pour senior : quelle stratégie adopter ? 

Chez Hellomonnaie, nous parlons régulièrement des bonnes pratiques à mettre en place pour investir efficacement : mettre en place une stratégie de buy-and-hold, privilégier l’investissement passif, investir sur le long terme, etc. Ces règles restent valables pour les seniors. Cependant, l’âge avançant, il va falloir faire quelques ajustements.

Placer en fonction de l’horizon de placement

Nous venons de le dire, on devient senior à partir de 50 ans, mais on le reste bien au-delà de cet âge. On ne va pas investir de la même façon à 50 ans et à 75 ans. En effet, dans l’investissement, le temps et l’horizon de placement sont des données fondamentales. Un senior qui place de l’argent dans la cinquantaine peut encore se permettre d’investir sur des actifs risqués, avec un horizon de placement de 10, voire 15 ans pour préparer sa retraite.

Au contraire, une personne senior qui atteint les 70 ans doit privilégier des actifs plus sécurisés. L’âge auquel on investit est donc un point majeur à prendre en compte, tout particulièrement pour les seniors.

Privilégier les placements à distribution de revenus

Une grande partie de la vie des seniors est constituée de la période de la retraite. Un des objectifs principaux de l’investissement des seniors est donc de préparer sa retraite et se constituer un complément de revenus pour pallier la baisse des ressources. Dans cette optique, il va falloir privilégier des placements avec des options de distribution de revenu : actions ou ETF dividende, SCPI de distribution, immobilier locatif, etc.

Miser sur des investissements évolutifs

L’idéal pour les seniors est de pouvoir investir sur des placements évolutifs. En effet, plus l’âge va avancer, plus il va être important d’effectuer des arbitrages sur le portefeuille. Petit à petit, la part des actifs risqués va prendre de moins en moins de place, pour faire la part belle aux placements plus sécurisés. De même, il va falloir basculer de supports à capitalisation vers des supports de distribution. L’assurance-vie, par exemple, est un placement idéal pour effectuer ce genre d’opérations. Elle présente d’ailleurs de nombreux autres avantages pour les seniors. Nous en reparlons plus en détail juste après.

Quels sont les meilleurs placements pour senior ?

Le meilleur placement senior est celui qui va répondre aux besoins de la personne. Les objectifs de placement des seniors peuvent être nombreux, certains étant cumulatifs :

  • Se constituer un complément de revenus

  • Optimiser sa fiscalité

  • Préparer sa succession

  • Placer une somme importante d’argent suite à un héritage par exemple

  • Se prémunir de la dépendance

  • Etc.

Il n’existe pas un placement meilleur que les autres. Cependant, il existe plusieurs investissements qui peuvent répondre aux besoins des seniors.

L’assurance-vie : l’incontournable placement pour senior

Un grand choix d’investissement

Dans une optique de préparation de retraite et d’investissement après 50 ans, l’assurance-vie apparaît comme le premier placement pour senior à privilégier. Elle permet en effet d’investir sur de nombreux supports d’investissements (fonds euros, fonds actions, ETF, pierre papier, etc.), mais également d’effectuer des arbitrages tout au long de la vie du contrat.

En début d’investissement, si l’âge du souscripteur est encore jeune, il est possible de se positionner sur des actifs risqués à capitalisation de revenus. Le temps passant, il faut réorienter le portefeuille vers le fonds euros sécurisé et privilégier des unités de compte à distribution de revenus. 

Une fiscalité avantageuse

Autre avantage de l’assurance-vie : la fiscalité. Si le contrat est conservé au moins 8 ans, les gains effectués (plus-values, dividendes, coupons, etc.) sont taxés au PFU de 24,2%, au lieu de 30% (dans la limite de 150.000€ de versements). Au-delà, les gains restent taxés à hauteur de 30%. 

Si le contrat a plus de 8 ans, il est de plus possible de faire chaque année un rachat à hauteur de 4.600€ pour une personne seule et 9.200€ pour un couple, sans imposition. Les prélèvements sociaux de 17,2% restent toutefois dus sur ces sommes. Cette option est idéale pour les personnes souhaitant se constituer un complément de revenus.

La préparation de la succession

L’assurance-vie est un des seuls produits financiers qui permet de préparer la transmission de son patrimoine. Ce point est généralement cité par les seniors comme un objectif important dans leurs investissements, et donc une motivation supplémentaire pour ouvrir un contrat d’assurance-vie.

L’assurance-vie permet ainsi de transmettre 152.500€ sans droits de succession par bénéficiaire si les versements ont été effectués avant les 70 ans du souscripteur. Pour les sommes versées au-delà, le montant se réduit à 30.500€ par bénéficiaire. 

🚀

Trouve le meilleur contrat d’assurance-vie
Si tu souhaites ouvrir une assurance-vie, tu peux consulter notre comparatif des meilleures assurances-vie du marché.

Le PER : le placement pour senior dédié à l’épargne retraite

Le PER, plan épargne retraite, est un placement dédié à la retraite. C’est donc un placement pour senior à privilégier. L’objectif est donc de l’ouvrir le plus tôt possible pour se constituer tout au long de sa vie active un capital pour la retraite. Toutefois, quand on est un jeune senior encore actif, il n’est pas trop tard pour ouvrir un PER. Plus flexible que son prédécesseur le PERP, le nouveau PER issu de la loi pacte de 2019 présente de nombreux atouts : 

  • Possibilité de sortie en rente ou en capital

  • Sorties anticipées possibles pour des cas particuliers (achat de la résidence principale, invalidité, décès d’un proche, etc.). En dehors des cas exceptionnels, les fonds sont bloqués jusqu’à la retraite.

  • Déduction d’une partie des versements de la base imposable. C’est un des gros avantages du PER. Les seniors sont en général fortement imposés, surtout en fin de vie active. C’est une période où les salaires sont au plus haut dans la carrière et où les enfants quittent le domicile fiscal des parents (ce qui correspond à des parts fiscales en moins).

Pour le fonctionnement, le PER est très proche de l’assurance-vie. Il propose de nombreux supports d’investissement, du plus sécurisé (fonds euros) au plus risqué (fonds actions, titres vifs, ETF), tout en passant par l’immobilier (SCPI, SIIC, etc.). Au décès du titulaire, les fonds sont également transmis aux bénéficiaires désignés selon les règles de l’assurance-vie.

Le PER est un bon placement pour se constituer un complément de revenus à la retraite. Toutefois, il arrive derrière l’assurance-vie, car il est moins souple et présente certaines contraintes, notamment au niveau du blocage des fonds. Il est en outre réservé aux seniors qui sont encore en activité.

🚀

Trouve le meilleur PER pour ton placement senior
Si tu souhaites ouvrir un PER, n’hésite pas à consulter notre comparatif dédié aux meilleurs PER du marché.

Le PEA : pour investir sur les marchés boursiers et optimiser sa fiscalité

Sur le long terme, les marchés actions sont le placement qui obtient le meilleur rendement. Même si les seniors ont un horizon de placement raccourci, il est tout à fait possible d’investir sur des actions quand on a 50 ou 60 ans. Dans ces conditions, le PEA est le support à privilégier.

Des conditions fiscales avantageuses

En effet, cette enveloppe fiscale permet d’investir sur les marchés boursiers tout en bénéficiant d’avantages fiscaux. Si le PEA est détenu au minimum 5 ans, les gains générés (plus-values, dividendes, coupons) sont exonérés de l’impôt sur le revenu. Seuls les 17,2% de prélèvements sociaux sont dus.

Un investissement diversifié grâce aux ETF

Une des contraintes parfois reprochées au PEA est qu’il oblige à investir sur les marchés européens. En effet, une des conditions pour bénéficier des avantages fiscaux est de souscrire des titres éligibles au PEA. Les actions éligibles sont celles ayant leur siège social dans un pays de l’Union européenne. Cependant, grâce aux ETF, cette limite n’en est plus une. En effet, avec la méthode de réplication synthétique, il est possible d’investir sur toutes les zones géographiques du monde via un PEA. Tu peux par exemple souscrire le Lyxor ETF MSCI World PEA ou l’Amundi MSCI World PEA. Ces ETF te permettent de répliquer l’évolution d’indices très diversifiés, comme le MSCI World par exemple. 

Si tu veux en savoir plus à ce sujet, tu peux consulter notre article : Pourquoi acheter des ETF sur un PEA.

Une stratégie de distribution

Nous en avons déjà parlé, quand arrive l’âge de la retraite, il est important d’avoir un complément de revenu. Il peut alors être judicieux de mettre en place une stratégie de distribution de dividendes. Dans ces conditions, le rendement ne se joue pas uniquement sur la réalisation de la plus-value, mais également sur la distribution des dividendes. Alors qu’avec une stratégie de capitalisation on privilégie l’accroissement du capital, donc les paiements futurs, on va ici mettre l’accent sur les paiements présents. Si le PEA a plus de 5 ans, ces revenus versés peuvent alors être retirés du PEA sans imposition. 

Certaines actions sont connues pour distribuer des dividendes importants, comme Total ou Coface. Pour être sûr de diversifier, tu peux également investir dans des ETF dividendes. Ceux-ci ont la particularité de garder dans leur échantillon uniquement les entreprises qui distribuent un certain niveau de dividende. Attention, ce n’est pas parce que tu souscris un ETF dividende que tu toucheras obligatoirement des revenus. L’ETF propose en général 2 options : la capitalisation et la distribution. Pour les ETF capitalisant, les dividendes sont réinvestis dans le fonds. Pour les ETF distribuant, il y a effectivement redistribution d’une partie des revenus. 

Le PEA est tout à fait indiqué pour mettre en place une telle stratégie de distribution de revenus. C’est donc un placement pour senior tout à fait envisageable. Attention toutefois : les retraits ne sont possibles qu’après 5 ans. Il ne faut donc pas oublier de prendre date assez tôt pour anticiper ce délai.

🚀

Trouve le meilleur PEA pour toi
Si tu souhaites rapidement prendre date sur un PEA et commencer à investir, direction notre comparatif des meilleurs PEA. Tu y trouveras toutes les infos à connaître pour trouver le meilleur PEA pour toi.

Les SCPI : pour investir dans l’immobilier simplement et compléter son revenu

L’immobilier est un des placements qui distribue régulièrement du revenu. C’est donc un investissement qui intéresse les seniors. Cependant, en fonction de l’âge, il peut être contre-indiqué d’investir dans un bien locatif en direct. En effet, les conditions d’assurance des prêts sont moins intéressantes, la location procure des contraintes supplémentaires (trouver des locataires, gérer les travaux, etc.) et cela immobilise des fonds dans une période où il faut plutôt garder des liquidités pour pallier la baisse de revenus. Idéalement, un investissement locatif doit être totalement financé au moment du départ à la retraite, de façon à ce que les revenus générés soient directement touchés.

Toutefois, il existe des solutions pour investir dans l’immobilier sans acheter un bien en direct. La pierre papier et notamment les parts de SCPI sont un investissement à privilégier quand on est senior. Les fonds immobilisés sont moins importants que pour un bien locatif en direct, l’investissement est diversifié et il est toujours possible de vendre les parts en cas de besoin. De plus, comme pour les ETF et les fonds actions, il est possible de choisir entre une option de capitalisation et une option de distribution. En choisissant la distribution, tu t’assures de toucher un revenu complémentaire pour ta retraite.

Seul bémol ici, les SCPI ne bénéficient d’aucun avantage fiscal, et les frais d’entrée sont parfois élevés. Ils sont à envisager dans une stratégie de diversification, en compléments d’autres supports d’investissement. Petite astuce : tu peux également les souscrire sur un contrat d’assurance-vie pour bénéficier des avantages fiscaux de ce contrat.

FAQ – Questions fréquentes

Quel est le meilleur placement pour un senior ?

Où placer son argent à 60 ans ?

Quel est le meilleur placement pour la retraite ?