Guides
Comparatifs
Intérêt d'avoir des ETF sur un PEA

Pourquoi acheter des ETF sur un PEA ?

Tu veux investir de façon diversifiée sur ton PEA, mais tu trouves que se positionner sur le marché européen est trop limitatif ? Tu souhaites placer ton argent, mais tu ne veux pas y consacrer 3 heures par jour ni que ça te coûte la moitié de ton rendement ? Les ETF PEA sont peut-être la solution pour toi. Parfois méconnus, les ETF éligibles au PEA offrent aujourd’hui des multitudes de possibilités pour la gestion du Plan épargne en actions. Grâce à cet article, tu sauras pourquoi il est intéressant d’acheter des ETF PEA.

💡

À savoir
  • Un ETF est un fonds d’investissement géré de façon passive, dont l’objectif est de répliquer la performance d’un indice. Investir en ETF, c’est donc miser sur tout un marché plutôt que sur quelques valeurs individuelles.
  • Les avantages des ETF sont nombreux : c’est un excellent outil pour investir en actions sur le long terme, de façon extrêmement simple et diversifiée, et en plus à moindre coût.
  • Les ETF synthétiques te permettent de diversifier ton PEA au-delà des limites de l’Europe. Ainsi, un ETF synthétique sur le MSCI World te permet d’investir ton PEA sur plus de 23 pays développés, malgré les conditions d’éligibilité imposées. Un portefeuille monde via ton PEA : c’est possible !
  • Les ETF à réplication synthétique peuvent être éligibles au PEA sans être investis sur des marchés actions européens.
  • Investir en ETF sur ton PEA, c’est profiter de tous ces avantages dans un cadre fiscal avantageux.

Qu’est-ce qu’un ETF ?

Définitions

Un ETF (Exchange Trading Fund), aussi appelé tracker, est un placement collectif qui permet de reproduire la performance d’un indice boursier. Les ETF sont cotés en continu, comme une action. On parle parfois des ETF comme des fonds à gestion passive, ou indicielle. Il s’oppose alors aux placements collectifs de gestion active.

Dans les fonds actifs, ce sont les gérants qui choisissent les titres et effectuent les analyses financières avec pour objectif de battre leur indice de référence (ce qui ne leur réussit pas dans la grande majorité des cas).

Du côté des ETF, c’est beaucoup plus simple : la gestion est automatisée et suit des règles claires, avec l’unique objectif de répliquer la performance de son indice de référence. Les ETF peuvent être séparés en deux grandes catégories : les ETF à réplication physique (directe), et les ETF à réplication synthétique (indirecte). Il est important de bien comprendre le fonctionnement de ces deux méthodes. En effet, c’est grâce à cela, et notamment la réplication synthétique, que des ETF sont éligibles au PEA, même s’ils ne suivent pas des indices d’actions européennes. Si tu veux connaître tous les détails sur ces méthodes de réplication, tu peux consulter notre article dédié. En attendant, voici un petit résumé.

La méthode de réplication physique (ou directe)

Cette technique consiste à reproduire physiquement l’indice de référence en achetant toutes les valeurs qu’il contient avec les mêmes pondérations. Ce processus dynamique est assuré par un algorithme, qui réalise les arbitrages (achats et ventes de titres) nécessaires au maintien de la pondération.

Étant physiquement investis dans les valeurs de l’indice, ces types d’ETF ne sont admis au PEA uniquement s’ils respectent les règles d’éligibilité des placements collectifs, à savoir détenir au minimum 75% de titres éligibles au PEA (en gros, des actions françaises et européennes). Ces ETF sont souvent privilégiés aux ETF synthétiques (que nous allons voir juste après), mais sont d’un intérêt limité pour la diversification de ton portefeuille PEA.

 La méthode de réplication synthétique (ou indirecte)

Il existe une deuxième méthode de réplication, et c’est celle qui va particulièrement nous intéresser pour les ETF PEA : la réplication synthétique.

Avec cette méthode, l’actif de l’ETF ne va pas être positionné directement sur les titres de l’indice. En fait, la société émettrice de l’ETF va investir sur un portefeuille de substitution. Ce panier de valeurs va être constitué de titres indépendants de l’indice, mais éligibles au PEA (souvent de grandes valeurs européennes). La société de gestion va ensuite échanger la performance de ce portefeuille contre celle de l’indice qu’elle souhaite répliquer, à l’aide d’un swap. Ce swap, qui est en fait un échange de performance, est contractualisé avec une banque d’affaires, qui accepte cette opération contre une rémunération. On appelle cela un contrat d’échange à terme.

Cette technique ouvre de nombreuses perspectives concernant le PEA. L’ETF n’étant pas physiquement investi dans les valeurs de l’indice qu’il réplique, il permet de se positionner sur des marchés hors zone euro, ou sur des actifs normalement interdits (obligations, immobilier), tout en étant éligible au PEA.

Les avantages d’acheter des ETF PEA

D’une façon générale, les trackers sont des supports d’investissement très puissants qui présentent de nombreux avantages. Au sein d’un PEA, leurs atouts prennent encore plus d’ampleur, car les avantages des deux se combinent.

En investissant en ETF via ton PEA, tu profites ainsi des avantages propres à un ETF (transparence, faible coût, etc.), de la réduction de risque et de la performance propre à un investissement largement diversifié, et tout ça dans le cadre fiscal avantageux du PEA où tes gains sont exonérés d’impôt sur le revenu.

Faisons un petit tour d’horizon des différents avantages d’acheter des ETF PEA.

La diversification du portefeuille

Diversifier son portefeuille est la première chose à mettre en place quand on investit. En effet, la diversification permet notamment de réduire le risque spécifique, propre à chaque entreprise et à chaque action.

Un des inconvénients souvent énoncés du PEA est qu’il limite les possibilités de diversification, en restreignant notamment le champ d’investissement à la zone euro. 

Avec les ETF PEA, cette limite explose complètement. Toutes les zones géographiques sont désormais accessibles, de l’Asie aux pays émergents en passant par les États-Unis. Il est même possible de se positionner directement sur le marché mondial en suivant l’indice MSCI World. Il existe ainsi plusieurs ETF Msci World PEA.

Par exemple, l’ETF AMUNDI MSCI World ou le Lyxor PEA Monde (MSCI World) répondent à cet objectif. Pour rappel, l’indice MSCI World représente la performance de près de 1.600 entreprises de tous secteurs, dans 23 pays développés.

Pour te constituer un vrai portefeuille monde diversifié, il existe également des ETF sur les pays émergents éligibles au PEA. Si tu veux savoir comment trouver les meilleurs ETF PEA et comment les répartir, nous te donnons quelques exemples de portefeuilles type

De même, les ETF permettent de se positionner sur des classes d’actifs différentes, ce qui est une autre source de diversification. L’immobilier ou encore les obligations, normalement interdits sur le PEA, sont ainsi accessibles grâce aux ETF à réplication synthétique.

Les frais réduits

Lorsque tu investis en ETF, les principaux postes de coûts sont généralement les frais de gestion relatifs au support d’investissement et les frais de transaction ou de courtage. 

Les ETF sont gérés de façon passive, ce qui veut dire que la gestion suit des règles claires, dont la principale est de répliquer l’indice de référence. Les arbitrages nécessaires à la réplication sont complètement automatisés. Les gérants n’ont qu’un rôle de contrôle, et n’interviennent quasiment pas dans le processus. De ce fait, les coûts de gestion sont bien inférieurs à un OPCVM classique géré de façon active. 

Concernant les frais de courtage, les ETF sont cotés en continu en bourse, comme une action, et ils se négocient donc très facilement moyennant de simples frais de courtage. Ici, pas de frais d’entrée ni de sortie, comme il peut y en avoir sur des OPCVM de gestion active. De plus, les frais de courtage ont une tendance à la baisse. De nombreux courtiers en ligne proposent aujourd’hui des tarifs très faibles permettant une gestion à moindre coût.

Le gain de temps et la facilité de gestion

Nous l’avons vu, un ETF reproduit à l’identique un indice composé d’une multitude de valeurs. L’objectif est ici de profiter de la performance du marché global et non de la battre en pariant sur telle ou telle action.

Plus simple et plus intuitif, ce mode d’investissement est aussi beaucoup moins chronophage : le poids d’un titre individuel étant faible, plus besoin de l’analyser en profondeur. Une foie que tu t’es positionné avec ton ou tes quelques ETF, il n’y a plus qu’à…. attendre. Et oui, gérer un PEA avec des ETF est vraiment peu consommateur de temps. C’est d’ailleurs l’instrument financier idéal pour mener une stratégie de buy-and-hold, c’est-à-dire acheter des positions, puis les tenir. 

En plus du gain de temps, la gestion des ETF est aussi très simple. Les ETF sont cotés en continu à la bourse et s’échangent en toute facilité via ton courtier, comme des actions. Maintenant imagine que pour diversifier ton portefeuille tu devais acheter individuellement plusieurs centaines voire milliers d’actions. Pas besoin, tu n’auras que très peu d’ordres à passer, puisque quelques ETF suffisent à constituer un portefeuille diversifié. Tu n’auras plus aucune excuse pour te remettre au sport ou rendre visite à mamie !

La performance au rendez-vous

Nous l’avons évoqué, quand on fait de l’investissement passif avec des ETF, on mise sur tout un marché plutôt que d’essayer de le battre. Les investisseurs actifs sélectionnent des titres avec toujours cette ambition de sur-performer le marché. Dans les faits, c’est très dur, et l’expérience montre que la grande majorité n’y arrive pas. À force de vouloir faire mieux que le marché, on finit (dans la plupart des cas) par le sous-performer. Avec la gestion active, le résultat est donc souvent incertain. La gestion active c’est parier.

Avec un ETF, les règles de gestion sont transparentes et claires : tu obtiens toujours la performance du marché, il n’y a pas de surprise. Même si à court terme, le marché fluctue et peut avoir des périodes d’incertitude, à long terme, les statistiques montrent que la performance est au rendez-vous. 

Comme tu peux le voir, les ETF sont un outil de gestion puissant, et notamment les ETF synthétiques en ce qui concerne le PEA. L’avantage d’investir en ETF sur un PEA est double : tu peux ainsi cumuler les avantages des ETF et l’avantage fiscal du PEA. 

Au-delà du PEA, tu peux utiliser les ETF sur d’autres comptes support, comme le compte titres ordinaire ou l’assurance-vie. Pour tout connaître sur ce sujet, direction notre grand guide des ETF.

 FAQ – Questions fréquentes

Quels sont les avantages d’investir en ETF via un PEA ?

Comment les ETF permettent-ils de diversifier son PEA ?