Guides
Comparatifs

Investir dans l’or

L’or attire toujours autant, surtout en temps de crise. Il est en effet considéré comme une valeur refuge qui dure et dont l’évolution contracyclique protège. Mais qu’en est-il vraiment ? Investir dans l’or est-il intéressant ? Et si oui, comment acheter de l’or ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

💡

À savoir
  • Le prix de l’or dépend du rapport entre l’offre et la demande. Il n’y a pas de revenus courants comme pour les actions (dividendes). Le seul moyen d’en tirer un bénéfice est donc de profiter des fluctuations du cours pour réaliser une plus-value.
  • L’or n’offre une certaine protection en cas de crise que s’il est acheté physiquement.
  • Il peut également être acheté sous d’autres formes pour réduire légèrement les fluctuations de ton portefeuille.
  • Si en effet à long terme la corrélation entre le cours de l’or et celui des actions est faible, elle peut même être négative en temps de crise.
  • L’or ne convient pas à un investissement à long terme, car son cours est très volatil et n’augmente pas constamment sur le temps long (comme l’économie mondiale et donc les indices boursiers mondiaux).
  • L’or convient tout au plus comme complément au portefeuille, pour diminuer légèrement son risque en atténuant quelque peu les éventuelles baisses provoquées par la partie actions.

Pourquoi investir dans l’or ?

Les investisseurs peuvent acheter de l’or physiquement (sous forme de lingots et de pièces) ou l’investir en bourse. Contrairement aux actions par exemple, les investissements dans l’or ne rapportent jamais de dividendes. Le rendement n’est donc possible que grâce aux fluctuations des cours et les éventuelles plus-values qu’on peut en tirer. 

L’or est toutefois considéré comme une valeur refuge contre les crises et l’inflation. En cas de crise économique mondiale, les cours de l’or augmentent généralement, car l’or présente une valeur contracyclique stable et offre une certaine sécurité. C’est pourquoi, lors des crises passées, le cours de l’or a souvent évolué à l’inverse de celui des indices boursiers mondiaux.

Les arguments en faveur d’un investissement dans l’or :

  • Une valeur d’échange stable : derrière l’or se cache une valeur physique. La valeur de l’or est acceptée dans le monde entier et la quantité d’or est limitée, contrairement à celle de la monnaie papier. Pour ceux qui craignent un effondrement de l’économie et des marchés, un investissement en or sous forme de lingots et de pièces peut servir de couverture.

  • L’or en tant que complément pour la stabilité du portefeuille : l’évolution de la valeur de l’or, souvent contraire à celle des cours des actions, permet d’atténuer les pertes du portefeuille en cas de crise économique. Cette contracyclicité n’est toutefois pas garantie.

Les raisons de ne pas investir dans l’or :

  • Pas de revenus courants : Les fluctuations du cours de l’or peuvent être énormes. De plus, il n’y a pas de revenus courants comme les dividendes ou les intérêts. L’or ne convient donc pas pour un investissement à long terme, peu risqué mais néanmoins rentable. Si tu souhaites investir sur 15 ans ou plus - par exemple pour préparer ta retraite - tu seras certainement mieux servi avec un investissement en actions largement diversifié qu’avec un investissement dans l’or. Rappelle-toi que dans le cas de ce dernier, un bénéfice n’est possible que si tu achètes et vends au bon moment.

  • Jusqu’à présent, les crises économiques ont toujours été surmontées : Après la pluie, le beau temps. Par le passé, les indices boursiers mondiaux ont en effet toujours réussi à se remettre des différentes crises. Il vaut donc souvent la peine de "croiser les bras" et de laisser passer la tempête.

  • Possibilité de "surabondance d’or" par les banques centrales : l’évolution du cours de l’or dépend uniquement du rapport entre l’offre et la demande. Comme près de la moitié de l’or mondial est détenu par les banques centrales, celles-ci pourraient à tout moment faire exploser l’offre en vendant de grandes quantités d’or en une seule fois. Cela pourrait déclencher une inondation du marché et faire chuter les prix d’un jour à l’autre.

Quels sont les facteurs qui influencent le prix de l’or ?

Seuls l’offre et la demande déterminent le prix de l’or – raisons pour lesquelles le cours est si volatil. Plusieurs facteurs ont toutefois une influence sur ces deux variables et donc sur l’évolution du prix de l’or :

Les producteurs d’or

Si les sociétés minières d’or connaissent des goulets d’étranglement, par exemple parce que les coûts de production augmentent ou qu’il y a des problèmes de livraison, l’offre s’en trouve réduite, mais la demande reste la même. Un tel décalage fait monter le prix de l’or.

Influence des banques centrales

Dans le cas contraire, une offre excédentaire d’or peut tout aussi bien faire baisser les prix. Les banques centrales mondiales peuvent également être à l’origine de telles évolutions de prix, car elles détiennent près de la moitié de la quantité totale d’or. La Banque de France possède à elle seule des réserves d’or de près de 2.500 tonnes. En vendant soudainement de grandes quantités, les banques centrales pourraient faire chuter le prix de l’or. En revanche, si elles en achètent massivement, le prix de l’or pourrait également augmenter.

Troubles politiques 

Si le gouvernement d’un pays est instable ou si l’économie menace de s’effondrer, il y a de fortes chances pour qu’il y ait non seulement une crise économique mais aussi une crise monétaire. Les investisseurs craignent alors l’inflation, c’est-à-dire une dévaluation de la monnaie, et se réfugient dans des placements refuges comme l’or.

Cours du dollar

L’or est négocié en dollars américains. Ainsi, le cours de la monnaie américaine a également une influence sur le prix de l’or : si le dollar est faible, le prix de l’or peut en profiter et inversement. Le prix de l’or et celui du dollar ont donc généralement une relation inverse.

Industrie de la bijouterie 

Si les bagues et les chaînes en or sont très prisées, le cours de l’or lui-même peut en profiter. Avant la saison des mariages, par exemple, de nombreux analystes prédisent un “boom des prix de l’or”. Il n’est toutefois pas certain que cette hausse des cours se produise effectivement. 

Ne pas confondre influence potentielle et impact certain

Même si le cours de l’or aura tendance à évoluer de telle ou telle manière face à tel ou tel facteur évoqué plus haut, l’ajustement n’est ni certain, ni automatique.

Il est toutefois vrai que, par le passé, le cours de l’or a souvent évolué à l’inverse du marché actions et a plutôt augmenté en temps de crise, avant de redescendre une fois l’économie mondiale rétablie. 

Comparatif MSCI World vs. Or
Comparatif MSCI World (rouge) vs. Or (bleu) depuis 2006. | Source : zonebourse.fr

On constate en effet que des augmentations significatives du cours de l’or se sont produites une fois fin 2007, après la crise financière, et une autre fois début 2020, suite à la crise du Covid 19. Toutefois, si tel était bien le cas, cela ne garantit pas qu’il en soit toujours ainsi.

Ajouter de l’or à son portefeuille pour plus de stabilité ?

Acheter et vendre (trader) de l’or en permanence afin de réaliser une plus-value est une chose. L’utiliser pour compléter son portefeuille patrimonial en est une autre. Le métal précieux sert alors de réserve de valeur et d’amortisseur par rapport aux actions, en réduisant la marge de fluctuation de ton portefeuille global. Toutefois, la part d’or ne devrait pas dépasser les 10%, on recommande même plutôt un pourcentage à un chiffre. 

Ceux qui investissent de façon régulière, par exemple en ETF, augmentent la part d’actions de leur portefeuille global et font mécaniquement baisser celle de l’or, diluant ainsi petit à petit son effet. Pour conserver la pondération initiale, il convient donc de procéder de temps à autre à un rebalancement. Ce qui signifie tout simplement qu’il faut rétablir l’équilibre entre les différentes classes d’actif (actions et or dans notre cas) qui n’ont pas forcément évolué de la même manière (par exemple en rachetant de l’or). 

Nous mettons d’ailleurs à ta disposition un outil de rebalancement, adapté à tout type de portefeuille, pour te permettre de le rééquilibrer en toute simplicité.

D’autres matières premières pour le portefeuille – pourquoi l’or ?

Contrairement aux métaux précieux comme l’argent, le rhodium ou le platine, l’or n’est que très peu lié au commerce mondial. La seule véritable “utilisation” de l’or se trouve dans l’industrie de la bijouterie qui ne représente toutefois qu’une très faible part de la quantité totale d’or. 

L’argent, en revanche, est essentiel pour la fabrication d’appareils technologiques comme les smartphones ou les ordinateurs portables, tandis que le platine est surtout utilisé dans l’industrie automobile. En conséquence, ces métaux, qui ont une vraie utilité, ne sont pas toujours aussi contracycliques que l’or et sont parfois même plus sensibles à la conjoncture économique mondiale. Si celle-ci se dégrade, les prix ont tendance à baisser et inversement. Les métaux précieux peuvent donc moins bien jouer ce rôle recherché par les investisseurs en or qui est de contrebalancer les fluctuations de l’économie réelle.

Ceci étant dit, il peut être tout à fait judicieux d’intégrer d’autres métaux précieux dans son portefeuille et de ne pas se concentrer uniquement sur l’or. Comme pour tout investissement, diversifier c’est réduire son risque. Ce qui compte pour les actions, compte tout autant pour les matières premières et les métaux.

Comment investir dans l’or ?

On peut investir dans l’or de deux manières, soit physiquement en achetant des lingots ou des pièces, soit indirectement en achetant des titres.

Investir dans l’or physique

Acheter de l’or physiquement est l’une des possibilités d’investir dans ce métal précieux. Il faut toutefois tenir compte de certains éléments :

  • Acheter de l'or en ligne

    De nombreux sites proposent aujourd’hui d’acheter de l’or en ligne. Cette concurrence directe te permet non seulement de comparer les prix, mais également de profiter de primes plus faibles. En ce qui concerne la livraison, celle-ci est généralement effectuée par un transporteur spécialisé qui garantit la sécurité et la couverture. Ce service a toutefois un prix ; les frais de livraison atteignent très vite quelques dizaines d’euros et varient selon la valeur de la marchandise.

  • Achat chez un négociant en or

    Avant d’acheter de l’or au comptoir, assure-toi en amont qu’il s’agisse bien d’un commerçant sérieux.

  • Stockage & assurance

    Lorsque l’on achète de l’or physique, il faut ensuite le stocker. Cela fonctionne à la maison dans un coffre-fort personnel ou, pour les plus grandes quantités d’or, avec un coffre-fort que l’on loue à la banque. Ces frais de stockage s’élèvent tout de même à environ 60 euros par an (selon la contenance), il faut donc l’avoir en tête. Si l’or est stocké à la maison, il est également recommandé de souscrire une assurance habitation avec une couverture adaptée, qui couvre les dommages, par exemple en cas de cambriolage.

  • Morcellement

    Chaque achat d’or entraîne automatiquement une majoration en pourcentage du prix de cotation. C’est la prime que le vendeur applique pour couvrir ses frais (négoce, transport, stockage, etc.) et pour rémunérer son service (de conseil) rendu. Elle correspond à la différence entre le prix de vente et la valeur intrinsèque du lingot ou de la pièce.

La prime diffère d’un commerçant à un autre et varie en fonction de la quantité d’or achetée. Plus la valeur unitaire du lingot (ou de la pièce) est faible, plus la prime est élevée et inversement. Pour un lingot d’un gramme, par exemple, la prime peut tout à fait atteindre 30% de la valeur intrinsèque, alors que pour 100 grammes, la prime se situe plutôt dans les 3%. S’il est donc plus avantageux au niveau du prix d’acheter directement un plus gros lingot, ça l’est moins au niveau de la praticité. Une vente partielle d’un gros lingot n’est en effet pas évident, ce qui rend les éventuels petits rebalancements de ton portefeuille global plus compliqués.

Investir dans l’or de façon indirecte : l’or papier

Comme nous venons de le voir, acheter de l’or physique peut parfois être un peu contraignant, d’autant plus qu’en posséder a un certain coût. Heureusement d’autres solutions existent pour investir dans l’or. Il existe en effet de nombreuses possibilités d’investir dans l’or “à distance”, sans jamais se retrouver avec un lingot entre les mains.

Investir dans l’or avec un ETF Or ?

Les ETF (Exchange Traded Fund) sont des fonds d’investissement négociés en bourse qui suivent un certain indice boursier. La plupart des ETF que tu trouveras chez ton courtier sont soumis à la norme européenne UCITS. Or cette norme leur impose des règles de diversification strictes et leur interdit toute détention physique de matières premières. Alors un ETF or comment est-ce possible ?

Il existe en effet 2 moyens d’investir dans l’or de façon indirecte :

  1. Via un ETF qui investit dans différentes sociétés aurifères (compagnies minières, entreprises exploratrices, etc.)
  2. Via un ETF qui va répliquer le cours de l’or à l’aide de produits dérivés et de contrats d’échanges à termes. On parle d’ailleurs ici d’un ETC (Exchange Traded Commodity) et non d’un ETF.

Notons que si tu souhaites investir dans l’or dans le but d’amortir légèrement les fluctuations de ton portefeuille, un ETC est sans doute la meilleure option : la performance sera plus proche du vrai cours de l’or et tu évites de t’exposer inutilement aux risques spécifiques propres aux différentes sociétés aurifères. Certains ETC sont d’ailleurs adossés à un stock d’or physique, déposé dans les coffres de dépositaires. Dans les deux cas, cela te permet de t’exposer à l’or tout simplement via un compte-titres ou certaines assurances-vie

Pour ceux qui veulent se prémunir d’un éventuel effondrement de notre système économique et monétaire, investir dans l’or de façon indirecte n’est toutefois pas la solution. L’or n’étant pas livré physiquement, il ne pourra te servir de valeur d’échange. 

Investir dans l’or, quelle fiscalité ?

La fiscalité de l’or physique

L’achat d’or physique n’est pas soumis à la TVA. À la revente 2 options existent :

Taxe sur les métaux précieux (TMP) 

Il s’agit d’un prélèvement forfaitaire de 11,5 % (11% de TMP et 0,5% de CRDS) appliqué sur le montant total de la vente, qu’il y ait plus-value ou pas. La taxe est supportée par le vendeur.

Taxe sur les plus-values réelles (TPV)  

Il s’agit d’un prélèvement de 36,2% (19% d’impôt et 17,2% de charges sociales) sur la plus-value. La taxe est supportée par le vendeur et ne s’applique pas en cas de moins-value. 

Ce régime fiscal présente un certain nombre d’avantage par rapport à la TMP :

  • Abattement de 5% par an à partir de la 3ème année. 
  • Exonération totale après 22 ans de détention.
  • Aucune taxation en cas de moins-value.
Nb d’années de détentionAbattementTPV
10%36,20%
20%36,20%
35%34,39%
410%32,58%
515%30,77%
620%28,96%
725%27,15%
830%25,34%
935%23,53%
1040%21,72%
1145%19,91%
1250%18,10%
1355%16,29%
1460%14,48%
1565%12,67%
1670%10,86%
1775%9,05%
1880%7,24%
1985%5,43%
2090%3,62%
2195%1,81%
22100%0,00%

Si tu veux profiter de cette imposition beaucoup plus favorable, il te faudra toutefois bien conserver un certain nombre de documents. En effet, pour pouvoir opter pour le régime TPV, ton or doit être traçable : tu dois donc être en mesure de justifier la propriété, le prix et la date d’acquisition avec une facture.

La fiscalité de “l’or papier”

En investissant dans l’or papier, tu investis dans un titre financier, par exemple dans un ETF. S’applique alors la même fiscalité que pour tout ETF, qui peut toutefois dépendre du compte via lequel tu investis.

Si tu investis via un compte-titres (compte totalement fiscalisé) c’est la flat tax de 30% (12,8 % au titre de l’impôt sur le revenu + 17,2% au titre des prélèvements sociaux) qui s’applique aux gains et plus-values réalisées. Il est également possible de choisir le barème progressif de l’imposition sur le revenu, qui remplace les 12,8% évoqués plus haut et qui peut être avantageux si tu es peu imposé.

Si tu investis via une assurance-vie, c’est la fiscalité de l’assurance vie qui s’applique. Un peu plus complexe, nous te conseillons de lire notre article dédié si tu veux en savoir davantage.

En ce qui concerne le PEA : les sociétés aurifères éligibles sont très rares et les ETF or sont inexistants. Si tu veux investir dans l’or papier, ce ne sera donc pas avec un PEA.

Investir dans l’or en bref

CompteSupportFiscalitéObjectif recherché
Or physiqueLingots, lingotins, piècesTMP de 11,5% sur le montant de la vente

OU

TPV de 36,2% sur la plus-value
Se créer une réserve de valeur physique, pouvant être utilisée comme moyen d’échange dans le cas d’un effondrement de notre système économique et monétaire.
Compte-titresETC Flat tax de 30%Compléter un portefeuille actions pour atténuer quelque peu ses fluctuations (contrepoids lors de crises économiques passagères) . 

FAQ : Questions fréquentes

Faut-il investir dans l’or ?

Pourquoi investir dans l’or ?

Où acheter de l’or ?

Les ETF or sont-ils éligibles au PEA ?