Guides
Comparatifs

Comment gérer son argent ?

Notre société de consommation actuelle place l’argent au centre de nos vies. Malgré cela, nombreuses sont les personnes qui ont du mal à le gérer, ou tout simplement ne savent pas comment faire. Cela n’est finalement pas si étonnant. En effet, même si l’argent est un point fondamental de notre vie, il ne figure dans aucun programme d’école. Il y a clairement un manque d’éducation sur cette question pourtant si importante pour notre confort au quotidien. Finalement, soit on apprend à gérer son argent sur le tas, avec plus ou moins de succès, soit on ne s’y intéresse pas du tout, ce qui n’est franchement pas la meilleure option. Si gérer ton argent te semble une montagne insurmontable, Hellomonnaie t’aide à relever le défi ! Avec un peu de méthode et quelques bons conseils, gérer son argent efficacement est à la portée de tous.

💡

À savoir
  • Ton budget se divise en trois postes : dépenses courantes (vivre au quotidien), épargne de précaution (sécuriser et anticiper) et investissement (faire travailler son argent pour le multiplier).
  • Pour optimiser ton budget, tu disposes de 2 leviers : réduire tes dépenses et augmenter tes revenus. Avant toute chose, il est donc important de faire un état des lieux.
  • Selon ta situation, tu fixes le montant que tu vas allouer à chaque poste. Pour l’épargne et l’investissement, tu devras trouver le bon compromis entre sécurité d’un côté et rendement de l’autre.
  • L’épargne (de précaution, mais aussi investissement), doit être automatisée en début de mois : il faut “se payer” en premier.
  • 2 comptes sont un minimum pour gérer son budget (compte courant + compte épargne), mais il est préférable d’avoir 3 comptes (compte courant + compte épargne + compte dédié à l’investissement en actions).
  • Pour réaliser un projet ou effectuer un achat important, il est conseillé de le planifier et d’y consacrer une part de son épargne mensuelle, en l’isolant sur un compte dédié → cela te permet d’étaler une dépense sur la durée.

Pourquoi est-il important de gérer son budget ?

L’argent effraie parfois. Par peur de faire des erreurs, ou par manque d’intérêt, certaines personnes préfèrent être passives et ne rien faire, plutôt que de prendre leur budget en main. Pourtant, gérer son argent n’est pas insurmontable, loin de là. En appliquant un certain nombre de règles simples et d’astuces que nous allons te présenter dans cet article, la gestion du budget est accessible, et peut même te permettre de réaliser certains projets.

Pourquoi est-ce important de gérer son argent ?

  • Pour mettre de l’argent de côté : en automatisant son épargne, il est beaucoup plus facile d’épargner, quel que soit son budget. Nous t’expliquons comment faire juste après.
  • Pour économiser de l’argent : en planifiant ses dépenses, pas de mauvaise surprise à la fin du mois ni de découvert imprévu ou de crédit coûteux. De plus, détenir une épargne de précaution donne la flexibilité d’acheter à des moments propices, comme pendant les soldes ou lors de promotions. Cela permet d’optimiser les dépenses et d’acheter au meilleur prix.
  • Pour gagner de l’argent : possibilité d’investir et de faire travailler une partie de son argent.
  • Pour alléger sa charge mentale : adieu les fins de mois difficiles, le stress pendant tout le mois à chaque achat, la navigation à vue… En organisant la gestion de ton argent, les choses vont se faire automatiquement, sans que tu aies à y penser pendant le mois.

Bref, tu l’auras compris, il faut un pilote dans l’avion.

La gestion du budget : par où commencer ?

L’exercice peut sembler insurmontable quand on a laissé son budget vivre sa vie depuis plusieurs années. Le plus dur est de s’y mettre. Considère cela comme un grand ménage de printemps. Il faut se retrousser les manches, mais c’est tellement satisfaisant une fois la tâche accomplie !

Faire un état des lieux

La première étape indispensable est de lister l’ensemble des dépenses récurrentes : loyer, factures d’énergie, de téléphonie, crédit à rembourser, etc. Si tu as des cotisations annuelles, il est préférable de les mensualiser pour avoir l’ensemble de tes charges mensuelles. Ça peut être le cas d’une assurance logement ou voiture par exemple. Il faut ensuite mettre en parallèle de ces dépenses tes rentrées d’argent : salaire, allocations, etc. 

Une fois ce travail effectué, tu sais exactement combien tu dois payer tous les mois pour payer tes charges, et de combien d’argent tu disposes. Ce travail peut être l’occasion de revoir certains contrats ou rationaliser certaines dépenses. Une offre promotionnelle dont on a bénéficié et qui est repassée en plein tarif parce qu’on a oublié de la résilier, un abonnement à la salle de sport pris le 2 janvier et utilisé jusqu’au 21 du même mois puis tombé dans les oubliettes,… C’est le moment de tout mettre à plat !

Pour résumer, faire un état des lieux, c’est :

  1. Identifier ses revenus mensuels (sources, montants, dates de paiement, etc.)
  2. Identifier ses dépenses mensuelles (sources, montants, dates de prélèvements, etc.)

L’objectif est d’analyser les postes récurrents et non ponctuels. 

Ce travail va te permettre plusieurs choses :

  • évaluer l’argent qui te reste chaque mois, donc ton épargne potentielle.

  • identifier des leviers d’actions : pour augmenter tes revenus d’un côté, et baisser les dépenses de l’autre.

Estimer son épargne de précaution

Une fois les recettes et les dépenses clairement identifiées, il faut définir le montant de l’épargne que tu vas garder en précaution. En effet, même en ayant planifié toutes les dépenses récurrentes, il y a forcément des frais imprévus auxquels tu vas devoir faire face. La voiture à réparer, la machine à laver qui tombe en panne, tous ces petits tracas du quotidien ne peuvent pas attendre.

Il faut donc constituer une réserve qui va permettre de gérer ces aléas de la vie. Le montant de cette réserve va dépendre de la situation personnelle de chacun. En effet, une personne seule n’aura pas les mêmes besoins qu’une famille avec 2 enfants. De même, une personne salariée pourra être un peu moins conservatrice qu’une personne à son compte, avec des revenus plus aléatoires. Enfin, certains aiment avoir une bonne marge de sécurité, quand d’autres peuvent travailler en flux tendus. 

Tu l’as compris, ce point est très personnel. Cependant, il est fondamental de bien l’estimer. En effet, l’argent que tu épargnes ici n’est pas investi (ton rendement est donc faible, voire même négatif si on compte l’inflation). Quand tu augmentes ton épargne de précaution, tu diminues ton rendement au profit de la sécurité. Ton épargne a donc ce qu’on appelle un « coût d’opportunité ». Cela représente ce que te coûte le fait de renoncer à l’investissement.

Définir le montant de l’épargne de précaution, c’est toujours faire un compromis entre sécurité et rendement, et évidemment, personne ne sait de quoi demain sera fait, sinon ce serait trop facile. L’objectif est donc d’avoir assez d’argent de côté pour faire face à des imprévus, et éviter ainsi tout stress ou peur de manquer, sans pour autant renoncer à l’investissement, source de rendement. 

Si tu as déjà un peu d’argent de côté, mets la partie pour ta réserve sur un compte épargne. Tu peux pour cela utiliser un livret réglementé, et compléter avec un livret bancaire si nécessaire. Le plus important est que ces fonds soient disponibles à tout moment. Le reste de ton épargne pourra être consacré à l’investissement de plus long terme, comme nous le verrons un peu plus loin dans cet article.

Créer une routine

Cette technique est valable pour beaucoup de domaines, mais peu de personnes l’utilisent pour la gestion du budget. On parle de créer des routines pour les apprentissages, le sport, l’alimentation, le sommeil, etc., mais rarement pour gérer son argent. C’est pourtant un outil puissant qui convient parfaitement dans ce cas.

Qu’entend-on par créer une routine ? En fait, la technique est simple. Il s’agit de mettre en place des virements et prélèvements automatiques chaque début de mois pour payer toutes les charges et mettre de côté son épargne. L’astuce qui change tout est d’épargner dès le début du mois grâce à un virement automatique. Il est important de se payer en premier, comme on le fait pour les factures. Épargner ne doit pas être une action que l’on peut arbitrer.

Mettre en place cette routine permet d’évacuer dès le début du mois les problèmes de paiement et s’assurer que son épargne est mise de côté. Ce qui reste sur le compte peut ensuite être utilisé sans stress ni culpabilité pendant le reste du mois. On adapte automatiquement nos dépenses au montant dont on dispose. En général, cela passe totalement inaperçu, au pire on s’y habitue très vite. Non seulement cela évite les mauvaises surprises de fin de mois et le stress associé, mais cela donne la satisfaction d’avoir tenu ses objectifs. 

Cette technique simple te permet d’épargner de façon passive et indolore, sans ressentir de manque et sans avoir à y penser.

Choisir la meilleure banque en ligne pour toi

Ce point est très important si tu as décidé de reprendre les rênes de ton budget. Si tu ne t’es pas encore posé la question de savoir quels étaient tes besoins en matière bancaire, c’est le moment de le faire. L’objectif est de trouver l’établissement qui va répondre à ta nouvelle organisation.

Nous en avons déjà parlé, mais tes opérations bancaires peuvent être catégorisées en opérations courantes et épargne. Au sein de l’épargne, on peut à nouveau faire une distinction entre épargne de court/moyen terme de précaution, et investissement de plus long terme. Si l’épargne de précaution sert un objectif de sécurisation, elle correspond à la partie de ton patrimoine qui doit être placée de façon sécurisée, à l’abri des risques. L’investissement quant à lui a un objectif de rendement, c’est donc la partie de ton patrimoine exposée au risque, par exemple au risque de marché, source de rendement pour les actions.  

Cela signifie que tu as 3 types de besoins différents. Certains établissements bancaires, notamment les banques en ligne, te permettent de répondre à ces 3 besoins : compte courant pour le quotidien (paiement des factures, réception des revenus, carte bancaire, etc.), compte sur livret (livret A, LDD, compte sur livret bancaire, etc.) et comptes pour l’investissement (PEA, CTO ou assurance-vie). Nous reviendrons un plus tard sur ce dernier point.

Pour avoir une offre alliant à la fois flexibilité, tarifs et offres, l’idéal est de privilégier une banque en ligne généraliste. Tu pourras mettre en place des virements et prélèvements facilement, ouvrir des comptes épargnes en ligne, et même faire tes investissements si tu le souhaites. Si une banque en ligne offre la possibilité de réunir tous ses comptes sous le même toit (ce qui facilite la gestion au quotidien), il est tout à fait possible de loger la partie investissement chez un courtier en ligne. L’offre bourse y est généralement encore plus compétitive, et cela permet de ne pas concentrer tous ses avoirs dans le même établissement. Dans tous les cas, les deux options sont possibles, c’est donc une affaire de préférence personnelle.

De plus, de nombreuses banques en ligne offrent à leurs clients des outils de gestion de budget très utiles au quotidien, comme des agrégateurs de comptes. Cette fonction permet d’avoir un aperçu de l’ensemble des comptes, même ceux qui sont dans une autre banque. C’est un outil très utile quand on est client dans plusieurs établissements. Des établissements proposent également un outil d’objectif de dépenses mensuelles, pour être sûr de maîtriser son budget. C’est le cas de Boursorama Banque par exemple.
Hellomonnaie a préparé un guide des meilleures banques en ligne pour t’aider dans ton choix du meilleur établissement bancaire.

Apprendre à épargner, même avec un budget serré

Payer ses factures, c’est bien, arriver à mettre de l’argent de côté pour soi, c’est encore mieux ! Même avec un budget serré, il est toujours possible d’épargner. Pour cela, pas de miracle. Il faut organiser les choses et être méthodique, et surtout ne pas se laisser influencer par les idées reçues.

Épargner dès le début du mois

Exemple d’idée reçue courante :  j’épargne ce qu’il reste sur mon compte à la fin du mois (s’il reste quelque chose !). Beaucoup de personnes font ce raisonnement, en se disant qu’elles vont déjà payer leurs charges et vivre tout le mois sur leur salaire, et qu’on verra bien à la fin. Dans ces conditions, il y aura toujours quelque chose qui n’était pas prévu à acheter, et il y a de grandes chances que le montant consacré à l’épargne soit réduit à peau de chagrin à la fin du mois.

La bonne méthode est de toujours se payer en premier. Comment ? En automatisant son épargne, et ce dès le début du mois, sur un compte dédié. C’est comme si tu te payais toi-même une facture, pour réaliser tes projets. Vu comme ça, c’est tout de suite beaucoup plus attirant !

Le montant d’épargne mensuel doit être quantifié et planifié, exactement comme pour les factures à payer.

Créer des comptes par projet

Dans le paragraphe précédent, nous parlions d’une organisation avec deux comptes (un compte courant + un compte épargne), voire 3 (compte courant + épargne + investissement). Rien ne t’empêche d’utiliser plusieurs comptes épargne (3, 4 voire plus) pour financer un ou plusieurs projets. En effet, c’est souvent les dépenses exceptionnelles qui mettent à mal l’organisation du budget et présentent un risque pour l’équilibre global des comptes. Mal planifier son budget peut coûter cher (crédit, intérêts débiteurs, frais d’incidents pour compte sans provision, etc.). Pour éviter cela, encore une fois, organisation et méthodologie sont tes meilleures alliées.

Chaque projet peut faire l’objet d’une planification qui sera quasiment indolore sur ton budget. Par exemple, tu peux anticiper tes vacances annuelles, ou encore l’achat d’un nouvel ordinateur. Il suffit de calculer le montant dont tu souhaites disposer, de te fixer une période réaliste pour l’obtenir (par rapport à tes autres contraintes mensuelles), et ensuite de mettre en place un virement automatique en début de mois vers ce compte dédié. Au moment de tes vacances, ou d’acheter un nouveau matériel, tu pourras dépenser sans culpabiliser, et surtout sans déstabiliser ton budget mensuel. L’idée est vraiment d’étaler une dépense sur la durée. Payer ses vacances en une fois, ça fait mal, mais les payer sur un an en prélevant un peu chaque mois sur ton revenu, c’est quasiment indolore !

Investir pour préparer l’avenir

Pour l’instant, nous avons surtout parlé d’épargne de précaution et de gestion du budget au quotidien. Ces deux points sont une première étape indispensable dans la gestion du budget. Cependant, les produits d’épargne n’apportent pas de rendement (qui est grignoté par l’inflation). Ton argent est placé en attente d’un besoin futur, mais pendant ce temps il ne travaille que très peu pour toi (il travaille même contre toi). Il est donc primordial de compléter ce dispositif de base par une stratégie d’investissement de long terme, qui va te permettre d’obtenir du rendement, de te constituer un patrimoine et de préparer ton avenir.

Comment procéder ? 

Il faut dans un premier temps isoler l’épargne de précaution qui doit rester disponible en cas de coup dur ou de dépense exceptionnelle imprévue. Une fois cette somme accumulée et mise de côté, les montants restants peuvent être consacrés à l’investissement de long terme. 

Pour investir, tu peux recourir à différents supports, mais les placements actions sont généralement les plus rentables sur le long terme. Si tu ne sais pas par où commencer, tu peux consulter nos guides dédiés, comme notre article sur comment investir en bourse, ou encore nos guides ETF ou PEA

Enfin, si tu souhaites continuer la logique d’épargner de façon mensuelle, il existe des plans d’investissement régulier. Trade Republic par exemple propose des plans d’investissement mensuels gratuits sur les ETF.
Bien entendu, plus ton montant d’épargne mensuel est important, et plus ton patrimoine à long terme sera conséquent, notamment grâce à l’effet des intérêts composés. N’hésite pas à réévaluer régulièrement et honnêtement ton montant d’épargne mensuelle, à la hausse comme à la baisse d’ailleurs, en fonction de tes variations de salaire ou des changements de situation personnelle. L’important est d’être confortable avec ce système et de se faciliter la vie, pas de compliquer les choses.

S’organiser pour ne rien oublier

Pour résumer, l’idéal est de te construire ton propre modèle à 3 comptes. Hellomonnaie t’a préparé un tableau récapitulatif pense-bête afin de ne rien oublier. 

Type de compteFonctionHorizon / temporalitéProduits
CourantGestion des opérations courantes (factures, revenus, paiements cartes bancaires, etc.)Très court terme : gestion quotidienne et mensuelleCompte courant
ÉpargneSécurisation du quotidien (épargne de précaution, dépenses ponctuelles imprévues)Court/moyen termeLivret A, LDD, livret bancaire, etc.
InvestissementConstitution d’un patrimoine avec un objectif de rendementLong terme (minimum 5 ans)PEA, CTO, assurance-vie

Utilise les conseils de cet article et ce tableau récapitulatif pour créer ta routine et ton propre dispositif. Toi seul peut prendre les choses en main. Il n’y a plus qu’à passer à l’action !

FAQ – Questions fréquentes

Combien faut-il de comptes pour bien gérer son argent ?

Existe-t-il des applications pour gérer son argent ?

Pourquoi est-ce important de gérer son budget ?