Guides
Comparatifs
Tout savoir sur le PEA jeune

Tout savoir sur le PEA jeune

Forte du succès du PEA, l’administration fiscale française a décidé de le décliner pour créer toute une gamme de PEA. Après le PEA-PME lancé en 2014, c’est le PEA Jeune qui a vu le jour en 2019. Encore confidentiel, ce PEA dédié à la cible des jeunes ne manque pourtant pas d’atouts. Alors qui peut ouvrir un PEA Jeune ? Comment fonctionne-t-il et quels sont ses avantages ?

💡

À savoir
  • Le PEA Jeune permet aux jeunes, encore domiciliés fiscalement chez leurs parents, d’ouvrir leur propre PEA (avant son instauration un détachement fiscal était nécessaire).
  • Le PEA Jeune est donc réservé aux 18/25 ans étudiants domiciliés fiscalement chez leurs parents.
  • 20.000 € : c’est le plafond du PEA Jeune.
  • Le PEA Jeune se transforme automatiquement en PEA classique à la fin de la période d’éligibilité, tout en gardant l’antériorité fiscale.
  • Rappelons nous qu’investir jeune a de nombreux avantages : plus ton horizon d’investissement est long, plus tu profites des intérêts composés. Tu as également moins de contraintes et de responsabilités, ce qui te permet d’augmenter ton taux d’épargne et de t’exposer davantage au risque.

Qu’est-ce que le PEA Jeune ?

Un peu d’histoire

Les deux PEA “historiques”, le PEA bancaire et le PEA assurance, ont été créés en 1992. L’objectif à l’époque était de favoriser l’investissement des ménages français sur les marchés boursiers, tout en soutenant la croissance des sociétés françaises et européennes. En 2014, la famille s’agrandit avec le PEA-PME, dédié à l’investissement sur les petites et moyennes entreprises. Lors de la loi Pacte de 2019, l’administration fiscale décide d’aller encore plus loin en créant le PEA Jeune. Ce nouveau PEA est réservé aux jeunes de 18 à 25 ans qui sont encore rattachés au foyer fiscal de leurs parents.

Le foyer fiscal, qu’est-ce que c’est ?

Pour bien comprendre le PEA Jeune, il faut expliquer ce qu’est un foyer fiscal. Le foyer fiscal est en fait une famille, au sens fiscal du terme. Tous les revenus de cette famille sont regroupés au même endroit et sont soumis à une imposition commune. Cette famille peut être constituée d’une personne célibataire, d’un couple marié ou pacsé, et d’enfants mineurs s’il y en a. Dans certains cas, d’autres personnes peuvent être rattachées à ce foyer fiscal. C’est le cas notamment des enfants jusqu’à 25 ans s’ils sont encore étudiants et qu’ils ont demandé le rattachement au foyer fiscal de leurs parents. Les enfants infirmes, ou une personne infirme hébergée, sont également éligibles au rattachement fiscal.

La création du PEA Jeune

Avant la loi Pacte de 2019, seuls les contribuables, donc les personnes payant des impôts, pouvaient détenir un PEA. Concrètement, si le foyer fiscal était composé d’un couple marié avec des enfants, il ne pouvait détenir que deux PEA (un par contribuable). L’objectif de ne pas proposer le PEA aux enfants était bien sûr d’éviter que les parents ne contournent la règle, en ouvrant un PEA au nom de leurs enfants pour leur utilisation personnelle. Pour éviter ces abus, mais permettre aux jeunes de commencer à prendre de bonnes habitudes d’investissement en bourse, l’État français a décidé de créer le PEA Jeune. Celui-ci présente les mêmes possibilités d’investissement qu’un PEA classique, tout en ayant un plafond de versements beaucoup plus faible. Même s’ils ne sont pas encore des contribuables à part entière, les jeunes peuvent donc désormais ouvrir leur propre PEA.

Le PEA Jeune, comment ça marche ?

Le PEA Jeune fonctionne exactement comme un PEA classique.

Seuls deux points sont différents :

  1. les conditions d’ouverture de compte : réservé aux jeunes de 18 à 21 ans domiciliés fiscalement chez leurs parents, avec une possibilité d’extension jusqu’à 25 ans pour les étudiants ayant demandé leur rattachement fiscal.
  2. le plafond des versements : 20.000€

Pour le reste, rien ne change.

Les caractéristiques principales

Comme pour le PEA classique, le PEA Jeune est constitué d’un compte titres et d’un compte espèces associés. Comme nous l’avons vu, le maximum de versement autorisé est de 20.000€. En ce qui concerne les frais, ils suivent la même réglementation que celle du PEA. Pour avoir le détail complet des frais applicables au PEA Jeune, tu peux consulter notre article sur les frais du PEA.

Le transfert du PEA pour les jeunes est possible dans tout établissement proposant également le PEA Jeune. Les titres sont alors transférés en même temps que les liquidités disponibles sur le compte, sans perdre l’antériorité du compte.

La fiscalité

La fiscalité du PEA Jeune suit les règles du PEA classique :

  • Si des retraits interviennent avant 5 ans : le PEA est clôturé et l’avantage fiscal est perdu. La flat tax de 30% s’applique alors sur les gains réalisés, comme si les opérations avaient été réalisées sur un compte-titres ordinaire. Cette flat tax est prélevée immédiatement, mais sera reprise l’année suivante à titre d’information dans la déclaration du foyer fiscal, donc ici des parents. En cas d’option pour le barème progressif, c’est tout le foyer fiscal qui devra suivre cette règle. 

  • Si des retraits sont effectués après 5 ans, l’avantage fiscal est acquis. Dans ce cas, il n’y a pas d’impôt à payer sur les plus-values, dividendes et coupons encaissés. Seuls les 17,2% de prélèvements sociaux sont dus.

Les supports d’investissement

Le PEA Jeune n’est pas un PEA au rabais. Actions en direct, OPCVM et ETF, tous les titres éligibles au PEA classique le sont aussi au PEA Jeune. La seule condition est de respecter les critères d’éligibilité du PEA. Pour les actions, la société doit être domiciliée en France, dans un État membre de l’Union européenne ou dans un des trois pays ayant signé une convention de lutte contre la fraude et l’évasion fiscale avec la France. En ce qui concerne les OPCVM et les ETF, le fonds doit détenir au minimum 75% de titres éligibles au PEA.

Pourquoi faut-il ouvrir un PEA Jeunes ?

Prendre date

C’est le premier avantage du PEA Jeune. En effet, quand le titulaire du plan n’est plus rattaché fiscalement à ses parents, le PEA Jeune est automatiquement transformé en PEA classique avec un plafond de 150.000€. C’est bien un aménagement du plan, et non pas un nouveau PEA qui est ouvert. Cela signifie que la date d’antériorité du PEA Jeune est conservée pour le PEA classique. Dès que le jeune devient actif, il peut immédiatement commencer à épargner tout en bénéficiant déjà d’une antériorité fiscale sur son PEA.

Acquérir de bonnes habitudes d’investissement

Le PEA Jeune est un très bon moyen de s’initier à l’investissement et de se familiariser avec les marchés actions. Avec des ETF par exemple, les marchés boursiers sont accessibles facilement avec de faibles coûts et un investissement de départ minime. Une fois arrivés sur le marché du travail, les jeunes actifs peuvent continuer à investir régulièrement en bénéficiant d’un socle rassurant. Ils auront déjà acquis de bons réflexes d’investissement et sauront gérer leurs finances personnelles.

Investir tôt pour augmenter son horizon de placement

Investir sur les marchés boursiers est un projet à long terme. Il n’est jamais trop tôt pour commencer à placer ses économies. Pourquoi ? Parce que plus tu investis tôt, plus ton horizon de placement peut être élevé et plus tu profites de l’effet des intérêts composés. Tu dois te dire, mais qu’est-ce que c’est les intérêts composés ? C’est tout simplement le fait de réinvestir les intérêts et gains perçus sans les retirer (donc de générer des intérêts sur les intérêts), et cela fait une grosse différence sur ta performance finale. Il s’agit même d’une fonction exponentielle : plus le temps passe, plus l’effet s’accentue. Le PEA Jeune est le support idéal pour cela, car les intérêts ne sont pas fiscalités tant qu’ils restent dans l’enveloppe PEA et qu’aucun retrait n’est effectué. 

Prenons un exemple. Tu investis 5.000€ à rendement annualisé de 5% (ce qui est tout à fait réaliste), pendant 15 ans. À l’issue de la période de placement, si tu ne fais pas de retraits, ton capital sera de 10.395€. Ce dernier a donc plus que doublé (et on part ici d’un placement unique. Si tu investis de façon régulière chaque mois, le résultat est encore mieux). Si tu avais retiré tes gains, donc sans bénéficier de l’effet des intérêts composés, mais en ayant des intérêts simples, ton capital au bout de 15 ans aurait été de 8.750€. Cela représente un rendement inférieur de 20%, tous les paramètres étant égaux par ailleurs. Plus la durée de placement s’allonge, plus la différence s’accroît, car la courbe des intérêts composés est exponentielle. Si on effectuait le même placement sur 20 ans, la différence de rendement entre intérêts composés et intérêts simples serait de 35%.

Si tu souhaites faire tes propres simulations et effectuer des projections sur ton épargne future, tu peux utiliser notre calculateur d’intérêts composés.

Un horizon de placement long a également l’avantage de lisser les fluctuations temporaires des marchés : plus besoin de te préoccuper de hypes ou de krachs passagers.

Être jeune c’est avoir moins de contraintes

Lorsqu’on est jeune on a généralement moins de contraintes et de responsabilités financières : tu n’as pas de famille à nourrir, pas de prêt immobilier à honorer etc. Tu peux donc te permettre d’augmenter ton taux d’épargne et de t’exposer davantage au risque, générateur de rendement.

Comment ouvrir un PEA Jeune ?

Tous les établissements ne proposent pas aujourd’hui le PEA dans leur offre ; il en est de même pour le PEA Jeune. Nombreux sont les établissements qui n’ont pas encore ajouté le PEA Jeune à leur catalogue. Parmi les courtiers présents dans notre comparatif PEA, seuls deux proposent le PEA Jeune : Bourse Direct et Boursorama Banque. À noter, dans la catégorie des PEA en gestion pilotée, Yomoni offre l’option PEA Jeune.

Une fois que tu as choisi le prestataire, l’ouverture du PEA Jeune peut se faire entièrement en ligne. Il faut remplir un formulaire d’ouverture de compte et envoyer les justificatifs nécessaires. Dans le cas d’une banque de réseau traditionnel, l’ouverture peut bien sûr être effectuée en agence avec un conseiller bancaire.

FAQ – Questions fréquentes

Qui peut souscrire un PEA Jeune ?

Quel est le plafond du PEA Jeune ?

Pourquoi ouvrir un PEA Jeune ?