ETF MSCI World PEA : un portefeuille monde pour ton PEA

C’est probablement un des indice dont les investisseurs particuliers parlent le plus ces dernières années : le MSCI World. On t’explique tout sur cet indice mondial : pourquoi, d’une manière générale, il est intéressant d’investir sur un ETF qui le réplique et surtout comment il te permet de construire un portefeuille mondialement diversifié sur ton PEA.

À savoir
  • MSCI est une entreprise de services financiers issue de la scission de la banque Morgan Stanley en 2007. Elle fournit une large gamme d’indices, regroupés sous le sigle MSCI
  • Un ETF ou tracker MSCI world vise à répliquer l’indice MSCI World
  • Il existe des ETF MSCI World PEA accessibles depuis ton PEA, grâce aux méthodes de réplication synthétique
  • Lyxor ou Amundi proposent des trackers répliquant l’indice MSCI World éligibles au PEA
  • Si tu cherches plus d’informations sur le fonctionnement d’un ETF en général, tu peux consulter notre guide dédié.
Sommaire

Un ETF, c’est quoi ?

Un Exchange-Traded Fund (ETF), aussi appelé fonds indiciel négocié en bourse (FNB), fonds passif ou encore tracker, est un type de produit financier qui vise à répliquer un indice.

Contrairement aux OPCVM et fonds d’investissements classiques, dont la valeur liquidative est calculée une fois par jour, un ETF est coté en continu et peut s’acheter et se vendre à tout moment comme une action.  

Comme tout fonds d’investissement, un ETF correspond lui aussi à un panier de valeurs, composé d’une multitude de titres. Contrairement aux fonds actifs, sa gestion est cependant complètement automatisée et suit une règle simple : suivre son indice de référence. Ce mode de gestion est transparent, peu cher et permet aux investisseurs d’investir de manière extrêmement diversifiée à moindre coût

Un ETF MSCI World – comme son nom l’indique – vise à répliquer l’indice MSCI World. Il s’agit donc d’un ETF très large qui donne aux investisseurs la possibilité de miser sur le marché mondial. Par son pouvoir de diversification, les ETF MSCI World font partie des plus recherchés par les investisseurs. Tu l’auras deviné : si un ETF MSCI World réplique l’indice MSCI World, alors un ETF MSCI World PEA est un ETF MSCI World éligible au PEA. Mais comment-est ce possible ? Le PEA n’est-il pas limité aux titres européens ? Si. On va tout t’expliquer. 

MSCI World, c’est quoi ?

L’entreprise MSCI est une entreprise de services financiers basée à New York et issue de la scission de la banque Morgan Stanley en 2007. Elle est l’un des leaders mondiaux dans la fourniture d’indices de marché, qu’elle regroupe sous le sigle MSCI indexes : Morgan Stanley Capital International indexes.

L’indice MSCI World est l’indice le plus connu de l’entreprise. Il est composé d’environ 1600 valeurs issues de 23 pays développés et couvre 85% de la capitalisation boursière ajustée au flottant de chaque pays. C’est un indice qui pondère chaque valeur par sa capitalisation boursière.

L’indice MSCI World couvre une multitude de secteurs, dont les plus représentés sont la technologie de l’information, les services financiers et la santé. La composition de l’indice étant susceptible de varier, la répartition ci-dessous te donne un bon aperçu mais peut être amenée à évoluer légèrement :

SecteurPoids dans l’indice (%)
Technologie de l’information22,53%
Services financiers13,69%
Santé12,61%
Industrie10,32%
Consommation discrétionnaire12,13%
Telecom9,13%
Autres19,59%

Pour mieux comprendre :

La consommation discrétionnaire par opposition à la consommation de base fait référence aux biens et services considérés comme non essentiels, typiquement le secteur du luxe par exemple.

Autre nuance : alors que les secteur de l’énergie prend en compte la production, celui des « utilities » englobe les entreprises de la distribution (énergie, eau, etc.).

Les pays représentés dans l’indice sont un peu moins variés, avec une surreprésentation des États-Unis. Pourquoi ? Tout simplement parce que l’indice pondère les valeurs par rapport à leur capitalisation boursière, et il se trouve que les plus grandes capitalisations – parmi lesquelles on retrouve des géants de la tech comme Apple, Microsoft, Amazon et Alphabet – sont américaines.

Les différents pays représentés
États-Unis67,66%
Japon7,04%
Royaume-Uni4,18%
France3,26%
Canada3,24%
Autres14,61%

Si le MSCI World est l’un des indices mondiaux les plus connus, ce n’est pas pour autant le seul et encore moins le plus large. Il existe d’autres indices comme par exemple le FTSE All World de la société concurrente FTSE Russell (fournisseur d’indice et filiale du London Stock Exchange Group) qui couvre 95% de la capitalisation mondiale, et intègre à la fois les marchés émergents et les marchés développés. Son équivalent dans la palette MSCI est le MSCI ACWI (All Country World Index).

Pourquoi investir dans un ETF sur le MSCI World est-il intéressant ?

Un ETF sur le MSCI World combine les avantages des ETF et ceux de l’indice MSCI World.

Les ETF te permettent de suivre une stratégie d’investissement passive. Ils te simplifient donc la vie. Inutile de passer ton temps à analyser et à sélectionner des titres : une opération suffit pour te positionner sur tout un marché. La gestion d’un ETF, quant à elle, est complètement automatisée, elle suit des règles claires et ne nécessite l’intervention d’aucun gestionnaire. Ce qui augmente la transparence et diminue les coûts. Un ETF est un fonds coté, il est donc très liquide et peut être négocié à tout moment.

Le dernier point, et non des moindres, concerne la diversification. Comme nous l’avons vu précédemment, l’indice MSCI World couvre près de 85% de la capitalisation boursière des principaux pays développés, tous secteurs confondus. Un ETF sur le MSCI World permet donc une diversification élevée et une diminution conséquente des risques.

Pour conclure : un ETF sur le MSCI World est donc un bon outil pour investir en action à long terme, de façon diversifiée et simple, à moindre coût.

Diversifier tes investissements à l’échelle mondiale avec un PEA, c’est possible

Si tu as lu notre Guide du PEA, tu sais qu’en théorie, seules les actions de sociétés européennes ou les parts de fonds comportant au minimum 75% d’actions européennes sont éligibles au PEA. Et si on te disait qu’il était tout à fait possible de détenir un portefeuille monde dans son PEA ?

Eh oui, il existe des ETF MSCI World PEA éligibles au PEA.

Bien sûr, il ne peut pas s’agir d’un ETF à réplication physique qui vise à détenir physiquement les valeurs pondérées selon leur poids dans l’indice. En effet, avec près de 70% d’actions américaines, le tracker ne pourrait pas être éligible au PEA.

C’est là qu’intervient la réplication synthétique.

La réplication synthétique, comment ça marche ?

Le fonds va investir dans d’autres titres que ceux de l’indice, ici des titres européens, très liquides, qui rendent le tracker éligible au PEA. Pour finalement répliquer la performance de l’indice, le fonds va échanger la performance de son panier d’actions contre celle de l’indice visé, à l’aide d’un equity swap.

Un equity swap est un contrat d’échange (swap) portant sur des actions, conclu entre deux parties, dans ce cas le fournisseur d’ETF et généralement une banque d’affaires.

La société émettrice de l’ETF va donc conclure un contrat avec une banque d’affaires, qui s’engage – contre paiement d’une commission – à échanger la performance de l’indice visé contre celle du portefeuille d’actions européennes détenu par la société émettrice. Celle-ci va donc répliquer la performance de l’indice MSCI World sans même détenir les actions de l’indice, ce qui le rend l’ETF « peable ».

Quel risque pour ce type de contrat ?

De manière générale, les ETF à réplication physique sont à privilégier car les ETF à réplication synthétique comportent un risque supplémentaire, le risque de contrepartie.

En effet, le contrat passé entre les 2 sociétés est soumis au risque de solvabilité des 2 sociétés. Concrètement cela veut dire que, si la banque d’affaire fait défaut, la société émettrice de l’ETF ne pourra théoriquement pas récupérer la performance de l’indice MSCI World comme prévu. C’est cela le risque de contrepartie.

En pratique, ce risque est encadré par la loi qui prévoit des garanties et des mécanismes de sécurité. Pour des ETF soumis à cette réglementation européenne stricte, le risque de contrepartie est donc assez faible.

L’existence de ce risque ne veut donc pas dire que les trackers à réplication synthétique ne sont pas de bons produits d’épargne. Bien au contraire : ils restent de très bons instruments, pour investir dans des marchés de niches, difficiles à répliquer physiquement par manque de liquidité des titres ou, comme nous venons de le voir, pour diversifier tes investissements à l’échelle mondiale depuis ton PEA. 

Il existe deux principaux trackers à réplication synthétique éligibles au PEA, l’ETF MSCI World PEA proposé par Lyxor et celui proposé par Amundi. 2 articles dédiés te présentent les spécificités de chaque ETF :

  • Amundi MSCI World UCITS ETF
  • Lyxor PEA Monde (MSCI World) UCITS ETF

Attention au risque de confusion :

Les intitulés de différents ETF peuvent être très similaires. Amundi par exemple propose un autre ETF avec l’intitulé Amundi Index MSCI World UCITS ETF DR qui lui n’est pas éligible au PEA. Comment le savoir ? L’indice se trouve dans l’intitulé même : l’acronyme DR signife « direct replication », il s’agit donc d’un ETF à réplication directe (physique) sur l’indice MSCI World, l’éligibilité au PEA est donc exclue. De manière générale, pour savoir si un ETF est éligible au PEA, consulte directement son prospectus ou sa fiche technique sur le site du fournisseur, tu y trouveras systématiquement l’information.

Pourquoi investir dans un ETF MSCI World à partir d’un PEA

Le PEA a été créé pour inciter les particuliers à investir une partie de leur épargne en actions, démocratiser l’investissement et ainsi leur permettre de participer au développement de l’économie en la soutenant. L’idée était de créer une situation gagnant-gagnant où les entreprises profitent d’une source de financement supplémentaire et les investisseurs particuliers d’un rendement intéressant. En gros, c’est donc un compte-titres réglementé et un peu spécial : en respectant certaines contraintes, notamment le fait de ne pas retirer tes fonds avant 5 ans, tu bénéficies d’une exonération fiscale sur les gains que tu réalises. Pour éviter les excès, les investissements concernés ont été plafonnés (à 150.000€) et pour flécher l’allocation des fonds, l’univers d’investissement à été restreint (à l’Europe).

En conditionnant l’avantage fiscal à une détention d’au moins 5 ans, le PEA incite donc au placement long et se prête parfaitement bien à une approche d’investissement passive de Buy and Hold par le biais d’ETF. En d’autres termes : investis régulièrement ton argent, conserve tes titres et après un certain nombre d’années profite de tes gains, libres d’impôts. Le seul bémol : la diversification de ton portefeuille est limitée à l’Europe. Alors oui, l’Europe c’est déjà pas mal, mais de manière générale, plus la diversification est large, mieux c’est. Et ça là qu’intervient un ETF MSCI World PEA : un ETF mondial, largement diversifié à l’échelle globale, à réplication synthétique et donc éligible au PEA. 

En investissant dans un ETF MSCI World PEA, tu profites ainsi de tous les avantages propres à un ETF (transparence, faible coût, etc.), de la réduction de risque et de la la performance propre à un investissement largement diversifié et tout ça dans un cadre fiscal avantageux où tes gains sont exonérés d’impôt sur le revenu. Pour rappel : les gains issus de placements financiers sont généralement taxés à 30% (12,8% d’impôt sur le revenu et 17,2% de prélèvements sociaux) : dans le cadre du PEA, seuls les prélèvements sociaux restent dus, soit un gain de 12,8%.

FAQ – Questions fréquentes

  • Qu’est-ce que le MSCI World ?

    Le MSCI World est un indice boursier développé par MSCI, composé d’environ 1600 valeurs issues de 23 pays développés. Il couvre 85% de la capitalisation boursière ajustée au flottant de chaque pays.

  • Qu’est-ce qu’un ETF MSCI World PEA ?

    Un ETF MSCI World PEA est un ETF qui réplique l’indice MSCI World de façon synthétique pour être éligible au PEA.

  • Un ETF sur le MSCI World éligible au PEA, comment est-ce possible ?

    En effet, une des principales contraintes du PEA est la limitation des investissements aux titres français et européen. À l’aide de la réplication synthétique, l’ETF suit la performance de l’indice MSCI World sans pour autant détenir physiquement tous les titres étrangers qui le composent. Il est donc tout à fait possible de détenir un portefeuille monde dans son PEA.

  • Un ETF MSCI World PEA, à quoi ça sert ?

    Un ETF MSCI World PEA te permet de diversifier ton portefeuille à l’échelle globale, de diminuer les risques et de suivre la performance du marché mondial tout en profitant du cadre fiscal avantageux du PEA. Il te permet donc d’allier les avantage du PEA à ceux d’un ETF Monde : diversification large et fiscalité réduite.

  • Où peut-on trouver des ETF MSCI World PEA ? 

    Amundi propose un tracker éligible au PEA sous le nom d’Amundi MSCI World UCITS ETF – EUR (C) – ISIN LU1681043599. Lyxor commercialise également un ETF éligible au PEA, sous le nom de Lyxor PEA Monde (MSCI World) UCITS ETF – Capi – ISIN FR0011869353. Tu trouveras davantages d’information à leur sujet dans nos articles dédiés.