Guides
Comparatifs
Indice

Qu’est-ce qu’un indice boursier ?

CAC 40, S&P 500, MSCI World : les indices sont des baromètres importants de la bourse. En tant qu’investisseur en ETF tu mises sur la croissance d’un marché et donc sur un indice. Dans cette partie, nous allons t’expliquer comment sont composés le CAC 40 et les autres grands indices boursiers que tu dois absolument connaître.

💡

À savoir
  • Un indice boursier est un indicateur pour l’évolution d’un marché actions.
  • Les indices boursiers peuvent représenter certaines régions du monde, certains secteurs d’activité ou des industries spécifiques, et contenir pour les plus gros plus de 1.000 titres différents.
  • Les ETFs et les fonds indiciels reproduisent la performance de ces indices. Il permettent ainsi de profiter de l’évolution d’un ensemble de valeurs à coûts faibles.

Qu’est-ce qu’un indice boursier ?

Un indice boursier représente l’évolution d’un certain nombre d’actions sur une période donnée. Contrairement à une action individuelle, l’indice boursier ne reflète pas la performance d’une seule entreprise cotée en bourse mais résume les évolutions de l’ensemble d’un marché. Il s’agit en quelque sorte d’un baromètre boursier qui regroupe l’évolution des cours de plusieurs entreprises sélectionnées selon des critères bien définis. 

Ainsi un indice boursier donne un aperçu de l’évolution économique de l’ensemble ou d’une partie d’un marché. Par exemple :

  • Une branche d’activité (par exemple le Dow Jones Transportation Average qui représente uniquement le secteur du transport)

  • Une région géographique (par exemple le CAC 40 pour les 40 plus grandes entreprises françaises, le STOXX Europe 600 pour l’Europe, le MSCI Emerging Markets pour les pays émergents, etc.)

Fluctuations des indices boursiers

En règle générale, les indices boursiers fluctuent moins que les actions individuelles qui le composent. Vu qu’ils représentent plusieurs entreprises à la fois, les risques sont donc plus dispersés et la volatilité est moindre. Malgré cela, les indices peuvent eux aussi fluctuer, par exemple lors de situations politiques ou économiques exceptionnelles. Lors de l’éclatement de la crise du COVID-19 par exemple, le cours du CAC 40 est tombé en peu de temps à 4.000 points, un niveau qui n’avait plus été atteint depuis 2014.

Qu'est-ce qu'un indice ?
Qu’est-ce qu’un indice ? | Image : Hellomonnaie

Qu’est-ce qu’un indice “nu” ?

Un indice nu, aussi appelé indice de prix (price index en anglais) donne la pure évolution du cours. Il traite les dividendes d’une manière complètement différente qu’un indice de performance : ils sont en effet déduits de la valeur des titres au lieu d’être réinvestis. Les dividendes sont donc soustraits de l’indice, de sorte que celui-ci perd de la valeur après chaque distribution. L’indice le plus connu indiqué comme indice nu est le Dow Jones, qui représente les 30 plus grandes entreprises américaines cotées en bourse. Le CAC 40, l’indice boursier français de référence, est lui aussi un indice de prix. Il en existe cependant aussi une version de rendement, avec dividendes réinvestis, c’est le CAC 40 GR (GR pour “Gross Return”).

Qu’est-ce qu’un indice de performance?

Également appelé indice de rendement (Total Return Index en anglais), il mesure l’augmentation réelle de la valeur des placements. Contrairement à l’indice nu, il tient compte des variations de capital mais également des versements de dividendes. Les dividendes distribués sont capitalisés, c’est-à-dire réinvestis. Dû au réinvestissement des dividendes, l’indice ne perd donc pas en valeur après le versement ce qui permet une mesure plus représentative de la performance réelle de l’indice. L’un des indices de performance les plus connus est sans doute le DAX en Allemagne. Il est nettement plus suivi au niveau international que son indice de prix équivalent, car en intégrant les dividendes, il donne une vision plus juste de la performance globale de l’indice.

Comment fonctionne la pondération des indices boursiers ?

Les critères de composition d’un indice boursier varient selon l’émetteur. Le CAC 40 est par exemple opéré par Euronext et les 40 entreprises en lice sont déterminées à partir de leur capitalisation flottante et du volume d’échange de titres. Le flottant désigne la partie des actions négociables sur le marché (c’est un indice de liquidité). Tous les trois mois, un comité d’experts d’Euronext est chargé de mettre à jour l’indice afin qu’il soit le plus représentatif possible du marché français. Si une entreprise ne remplit plus les critères, elle est remplacée par une firme plus performante du CAC next 20, qui rassemble les 20 valeurs les plus importantes après celles du CAC 40.

Le principal indice boursier américain, le Dow Jones, pondère les valeurs cotées selon des critères un peu différents : il ne prend en compte que le prix. Ce sont donc uniquement les entreprises avec les cours boursiers les plus importants qui entrent dans l’indice.

Qu’est-ce qu’un indice boursier de référence ?

La singularité d’un indice boursier de référence est qu’il répertorie les principaux groupes nationaux. Le CAC 40 est par exemple l’indice boursier de référence français, le DAX l’indice directeur allemand ou le Nikkei 225 celui du Japon. Ces valeurs donnent un bon aperçu de la croissance économique d’un pays. Les décisions géopolitiques et financières peuvent parfois avoir de très fortes répercussions sur ces indices boursiers.

l’indice de référence cac 40
Le CAC 40 est l’indice de référence français et le Nikkei celui du Japon. | Image : Hellomonnaie

Aperçu des principaux indices boursiers

Selon une étude, il existe plus de trois millions d’indices boursiers dans le monde, soit plus de 70 fois le nombre d’entreprises cotées en bourse ! Voici un aperçu des indices boursiers mondiaux les plus importants que tu dois absolument connaître avant de finir ce guide :

IndiceRégionDescription
MSCI WorldMondeMSCI World est l’abréviation de Morgan Stanley Capital International World Index. Le MSCI World est un baromètre boursier extrêmement important, car il donne des informations sur le développement économique mondial. Il comprend plus de 1.600 actions issues de 23 pays industriels. Il ne prend pas en compte les marchés émergents (dont font partie les pays en développement) ni les petites capitalisations (actions de PME). Une limite ? Les titres américains représentent environ 50 % du MSCI World, qui dépend donc fortement de l’évolution des marchés boursiers américains.
MSCI Emerging MarketsPays émergentsLe MSCI Emerging Markets reflète le cours d’environ 1 200 entreprises de 26 pays émergents. Il s’agit ici de Large- et Mid-Caps, c’est-à-dire d’entreprises dont la capitalisation boursière est grande ou moyenne. Comme pour le CAC 40, les valeurs incluses sont pondérées en fonction de la capitalisation boursière flottante et correspondent actuellement à environ 13 pour cent de la capitalisation boursière mondiale.
MSCI ACWIMondeDe manière simplifiée, l’indice MSCI All Countries World est un mélange des valeurs du MSCI World et du MSCI Emerging Markets. Il représente environ 2.750 valeurs de 23 pays industrialisés et 26 pays émergents. Parmi celles-ci figurent des entreprises de Chine, de Corée du Sud, d’Inde et du Brésil. Mais la part des pays émergents n’y est que d’environ 10 %, les entreprises américaines représentant, comme pour le MSCI World, le poids le plus important (à hauteur d’environ 63%).
CAC 40FranceLe CAC 40 représente les 40 plus grandes entreprises françaises cotées à la Bourse de Paris. Comme nous l’avons vu, il est opéré par l’agence Euronext qui le met à jour régulièrement afin qu’il représente de la meilleure manière le marché français. En font partie des entreprises comme LVMH, Airbus, Safran ou Michelin. 
DAX 30AllemagneL’indice boursier allemand DAX est composé des 30 plus grandes entreprises de la Bourse de Francfort. Chacune d’entre elles n’est cependant pas représentée à parts égales. Parce que l’indice représente un peu plus de 75% de la Bourse de Francfort, le DAX est souvent considéré comme un indicateur (certes approximatif) de la conjoncture allemande. Il a tendance à être un peu plus volatile que les indices boursiers britanniques et américains.
S&P 500USALe Standard & Poor’s 500 représente les 500 plus grandes entreprises cotées à la bourse de New York (NYSE) ou au NASDAQ. Cet indice donne un bon aperçu de la performance du marché boursier américain – certains le considèrent comme le meilleur indicateur de l’économie américaine en général puisqu’il représente environ 80% des marchés boursiers américains.
FTSE 100Grande-BretagneLe Financial Times Stock Exchange 100 (FTSE 100 ou “foutsie” pour les intimes) est un indice boursier qui regroupe les 100 plus grandes capitalisations boursière de la Bourse de Londres. Il est aussi important pour le marché britannique que le S&P 500 pour le marché américain et est considéré comme un indicateur de la prospérité des firmes réglementées britanniques. Il représente un peu plus de 81% de la valeur totale du marché britannique à la Bourse de Londres. 
NASDAQ 100USALe NASDAQ 100 est un indice boursier à dominante technologique de la bourse NASDAQ. Il comprend 103 actions émises par 100 des plus grandes sociétés technologiques cotées au NASDAQ. Les sociétés du NASDAQ 100 sont pondérées dans l’indice en fonction de leur capitalisation boursière. Comme il contient autant d’entreprises d’un seul secteur et parfois des entreprises à la croissance rapide et risquée, le NASDAQ a tendance à être le plus volatile parmi les trois plus grands indices boursiers américains (Dow Jones, S&P 500, NASDAQ 100).
Dow JonesUSALe Dow Jones Industrial Average représente 30 des plus grandes entreprises américaines. Il est négocié à la bourse de New York et parce qu’il est voué à représenter la tendance générale de l’économie américaine, il pondère proportionnellement les valeurs qu’il contient en fonction de l’industrie.
E-Stoxx 50EuropeL’Euro Stoxx 50 se compose des 50 plus grandes entreprises cotées en bourse dans la zone euro et est donc considéré comme l’un des principaux baromètres boursiers d’Europe (il est même considéré comme l’indice boursier européen de référence). La majorité des entreprises cotées dans l’Euro Stoxx 50 ont actuellement leur siège en France et en Allemagne, qui vient en second rang. On distingue également le Stoxx 600, indice beaucoup plus large (600 valeurs), qui, contrairement à l’Euro Stoxx 50, ne se limite pas qu’à la zone Euro, mais intègre également des entreprises britanniques ou suisses.
HSCEIChineL’indice Hang Seng China Enterprises est un indice boursier chinois. Il reflète les cours des actions dites “H” à la bourse de Hong Kong. Le HSCEI comprend 50 entreprises de Chine continentale cotées à Hong Kong. Auparavant, les valeurs étaient pondérées en fonction de leur capitalisation boursière ; depuis 2006, la pondération se fait en fonction du flottant des entreprises. Chaque valeur individuelle ne peut être représentée qu’à hauteur de 10% maximum.  
SMISuisseLe Swiss Market Index est l’indice le plus important de Suisse. Il agrège les 20 plus grandes actions de la place financière suisse, qui représentent à elles seules près de 90% de la capitalisation boursière et 90% du volume d’échange de l’ensemble du Swiss Exchange (SIX).
Nikkei 225JaponLe Nikkei 225 ou simplement Nikkei est l’indice le plus important d’Asie et l’indice boursier japonais de référence. Il a été créé par le journal Nihon Keizai Shimbun et reflète les cours de 225 entreprises cotées à la bourse de Tokyo.

Quelle est la différence entre un indice boursier et un ETF ?

Tu ne peux pas investir directement dans un indice boursier car il ne s’agit pas d’un produit en tant que tel. Tu peux toutefois profiter de leur performance à l’aide d’ETFs ou de fonds indiciels qui les représentent.

Les Exchange Traded Funds (traduit : fonds négociés en bourse), en abrégé ETF, reproduisent des indices boursiers de manière automatisée. Il existe des ETFs pour presque tous les indices boursiers : des ETFs CAC 40, MSCI World, S&P 500, etc. Tu peux acheter des parts d’ETF en tout simplicité auprès d’un courtier en ligne.

Les ETF sont particulièrement avantageux comparé aux fonds gérés activement parce qu’ils sont peu coûteux. Ils fonctionnent en effet avec une technologie efficace alors qu’un fonds d’investissement actif doit souvent payer des équipes entières d’analystes et de gestionnaires de fonds.

Les ETFs sont de plus en plus populaires comme produits d’investissement, en particulier chez les investisseurs privés car le risque et les coûts sont très limités par rapport à l’achat d’actions individuelles.

FAQ – Questions fréquentes

Qu’est-ce qu’un indice boursier ?

Comment sont composés les indices boursiers ?

Quels sont les indices boursiers les plus connus ?