Guides
Comparatifs
Tout savoir sur les versements PEA

Tout savoir sur le versement PEA

Maintenant que tu as ouvert ton PEA, tu as hâte de pouvoir souscrire des titres. Mais avant cela, il va falloir faire ton premier versement PEA. Combien peut-on verser sur un PEA ? Comment ça fonctionne et comment alimenter un PEA ? Tu trouveras ici toutes les réponses à tes questions sur le versement PEA.

💡

À savoir
  • Le plafond de versement PEA est de 150.000€ pour le PEA classique, de 225.000€ sur le PEA PME et de 20.000€ pour le PEA Jeune.
  • En cas de détention d’un PEA banque et d’un PEA PME, les 2 plafonds ne s’additionnent pas. Le montant total qu’il est possible de déposer sur les 2 PEA confondus est 225.000€.
  • Le plafond s’applique aux versements et non à la valeur totale du PEA (tes investissements s’apprécient dans le temps).
  • C’est la date de 1er versement qui fait foi pour calculer l’antériorité fiscale, et non la date d’ouverture du PEA.
  • Un versement minimum à l’ouverture du PEA est généralement demandé par les établissements financiers.
  • Les versements se font toujours sur le compte espèces associé au PEA.
  • Les versements PEA se font généralement par virement (ponctuel ou récurrent). Tu peux également alimenter ton PEA par carte bancaire, et parfois même par chèque ou mandat de prélèvement.

Combien peut-on verser sur un PEA ?

On entend souvent parler du plafond du PEA. En fait, quand on parle de plafond, il s’agit du maximum des versements autorisés. C’est le montant des versements qui est plafonné, et non le montant total qu’il est possible d’avoir sur son PEA. En effet, si tu verses le maximum autorisé sur ton PEA, et que celui s’apprécie (ce qui est le but et qu’on te souhaite), la valeur du PEA va être supérieure à la somme initialement versée. Ceci n’est pas un problème, puisque la valeur du PEA n’est, elle, pas plafonnée.

Quels sont les montants maximum de versements autorisés en fonction des types de plans :

  • PEA PME, le montant des versements autorisés est de 225.000€. Si un investisseur détient un PEA et un PEA PME, les deux enveloppes de versements ne s’additionnent pas, mais sont mutualisées. Le montant total de versements autorisés pour l’ensemble de l’enveloppe PEA est de 225.000€. Par exemple, si tu as versé 150.000€ sur un PEA classique, tu ne pourras déposer que 75.000€ sur ton PEA PME.
  • PEA jeune : les versements sont ici plafonnés à 20.000€.

Quel que soit le type de PEA, le plafond de versement est valable pour toute la durée du plan. On en reparle plus en détail dans le paragraphe suivant.

Comment fonctionnent les versements sur le PEA ?

Des versements en numéraires

Un PEA est constitué d’un compte-titres et d’un compte espèces associé. Le premier est destiné à la gestion et à la conservation des titres, tandis que le second est dédié aux liquidités. Ainsi, le compte espèces sert à recevoir les versements qui vont alimenter le PEA. Seuls les versements espèces, on dit aussi en numéraires, sont autorisés sur le PEA. Les dépôts de titres par transfert d’un CTO, par exemple, ne sont pas admis.

Concrètement, tu déposes de l’argent par virement sur le compte espèces du PEA. Quand tu passes des ordres d’achat, l’argent nécessaire est débité sur ce compte espèces, et les actions sont logées sur le compte titres. Lors des ventes, ou s’il y a une distribution de dividendes par exemple, les liquidités sont déposées sur ce compte espèces.

Un plafond de versements valable pour toute la durée du PEA

Les versements s’additionnent et le plafond est valable pour toute la durée du plan. Les compteurs ne sont jamais remis à zéro. 

Prenons un exemple. Je verse 100.000€ à l’ouverture de mon PEA. Au bout de 5 ans, mon PEA est valorisé à 150.000€. Je décide de retirer 120.000€. Même si mon PEA ne contient plus que 30.000€, je ne pourrai effectuer à l’avenir que 50.000€ de versements. 

On déconseille en général de fermer un PEA pour en rouvrir un autre, pour changer d’établissement bancaire par exemple. Par contre, en cas de retrait important, il peut être plus intéressant de fermer le PEA actuel pour en ouvrir un nouveau. Si l’investissement possible est trop faible, le PEA, même avec son antériorité fiscale, ne présente plus beaucoup d’intérêt.

Des versements possibles pendant toute la durée de vie du PEA

Depuis la loi Pacte de 2019, les règles sur les retraits et les versements du PEA se sont assouplies. Aujourd’hui, si le PEA a 5 ans, il est possible de faire des retraits tout en continuant à faire des versements par la suite. Pour rappel, si des retraits interviennent avant le 5ème anniversaire du PEA, celui-ci est clôturé. La question des versements ultérieurs ne se pose donc pas.

Concrètement, comment alimenter un PEA ?

Il existe différentes manières d’alimenter un PEA. La plus courante est le virement bancaire, mais d’autres méthodes existent. Faisons le point sur ce qu’il est possible de faire concrètement.

Le virement bancaire

C’est clairement la façon la plus courante de faire des versements sur un PEA. C’est aussi celle qui est proposée par tous les établissements. Une fois ton PEA ouvert, l’établissement financier (banque ou courtier) te communique les coordonnées bancaires. Celles-ci vont être nécessaires pour effectuer ton premier virement et ainsi activer ton PEA. Deux cas de figure peuvent alors se présenter :

  • L’établissement est une banque :

    Ton compte espèces est tenu par l’établissement en question qui a l’agrément pour proposer ce genre de compte.

  • L’établissement est un courtier :

    Dans ce cas, il n’a pas la licence nécessaire à la conservation des liquidités. Ton compte est alors tenu par une banque partenaire. Pas d’inquiétude donc si ton courtier te demande de faire un virement vers une autre banque. C’est tout à fait normal.

Le virement pour alimenter ton PEA peut être ponctuel ou récurrent. On n’y pense pas assez souvent, mais il est en fait très judicieux d’investir sur son PEA de façon régulière. C’est un bon moyen de se construire un patrimoine à long terme. L’idée est de placer de l’argent régulièrement et d’automatiser au maximum le processus d’investissement. Il n’existe pas, pour l’instant, d’offre d’investissement programmé sur le PEA permettant d’automatiser le passage d’ordres, comme cela existe pour le CTO. Tu peux cependant automatiser les versements par la mise en place d’un virement permanent sur ton PEA, c’est déjà un premier pas.

💡

À noter

Tu es parfois obligé d’alimenter ton PEA uniquement par virement depuis ton compte bancaire de référence. Ce compte est celui que tu as renseigné à l’ouverture de ton PEA. Si c’est le cas, ton établissement t’en informera.

La carte bancaire

On n’y pense pas souvent, mais la carte bancaire est souvent proposée comme moyen d’alimenter un PEA. Dans ce cas, le versement PEA s’apparente à un simple paiement en ligne : saisie des informations de la carte (numéro, date de validité, nom, cryptogramme), puis validation du paiement grâce au procédé d’identification de ta banque. Cette méthode a l’avantage d’être simple et rapide (les fonds sont crédités le jour même). Cependant, elle n’est valable que pour des versements ponctuels. En effet, il n’est pas encore possible d’automatiser ce processus avec des paiements réguliers.

Le prélèvement bancaire

Tu peux parfois alimenter ton PEA par prélèvement bancaire. Cela signifie que tu vas autoriser l’établissement teneur de ton PEA à effectuer un prélèvement directement sur ton compte dépôt. Cette technique demande un peu d’anticipation. En effet, il va falloir transmettre à l’établissement teneur du PEA les éléments sur le compte qui doit être débité, et en parallèle envoyer à ta banque l’autorisation de prélèvement. Une fois que la partie administrative est faite, c’est finalement assez pratique, notamment si tu souhaites mettre en place des versements récurrents sur ton PEA. En effet, si tu es limité sur le montant des virements que tu peux effectuer chaque mois, le prélèvement bancaire est une bonne alternative.

Le chèque

Au niveau réglementaire, il n’y a pas de minimum de versement sur un PEA. Cependant, deux points importants sont à prendre en compte :

  1. Ce n’est pas la date d’ouverture du PEA, mais la date du 1er versement qui compte pour calculer l’antériorité fiscale. C’est ce 1er versement qui va enclencher le compteur. Une fois ton PEA ouvert, attention donc à ne pas oublier d’effectuer ce premier versement, même si tu ouvres ton PEA pour prendre date.
  2. Les établissements bancaires exigent en général un versement minimum à l’ouverture du PEA. Si certains comme Bourse Direct demandent 1 euro symbolique pour activer le compte, d’autres sont plus exigeants. Bforbank, par exemple, impose un versement minimum de 1.000€ pour ouvrir le PEA.

FAQ – Questions fréquentes

Quels sont les plafonds de versements PEA ?

Qu’est-ce qu’un compte espèces PEA ?

Comment faire un versement PEA ?

Quels moyens pour alimenter un PEA ?