Guides
Comparatifs
Meilleur ETF

Quel est le meilleur ETF PEA ?

Si tu es ici, c’est que tu as décidé d’investir ton PEA en ETF. Sage décision, encore faut-il trouver les meilleurs supports pour ton investissement. Sélectionnés minutieusement, les ETF éligibles PEA sont des instruments financiers puissants pour diversifier ton PEA. Quels sont les critères pour choisir les meilleurs ETF PEA ? Une fois sélectionnés, comment les utiliser pour constituer un PEA performant et efficace ?

💡

À savoir
  • Pour trouver le meilleur ETF PEA, différents critères de sélection sont à prendre en compte. Les principaux : coût, encours sous gestion, méthode de réplication, type de distribution et bien sûr éligibilité au PEA.
  • La méthode de réplication joue un rôle particulier dans le choix du meilleur ETF PEA. En effet, grâce à la méthode de réplication synthétique, des ETF sont éligibles au PEA même s’ils ne répliquent pas un indice actions européen. C’est donc un outil de diversification incontournable.
  • Tu trouves toutes les informations dans la fiche technique de l’ETF, le DICI ou sur le site web de l’émetteur.
  • Multiplier les lignes d’ETF n’est pas forcément la meilleure stratégie pour obtenir un PEA diversifié et efficace, bien au contraire. Une bonne pondération de quelques ETF PEA sur des indices larges est bien plus pertinent dans une stratégie de buy-and-hold. Nous verrons que seulement 2 ou 3 peuvent suffire.

Comment choisir le meilleur ETF PEA : récapitulatif des critères

Avant de savoir quel est le meilleur ETF pour le PEA, encore faut-il savoir comment les comparer et sur quels critères s’appuyer pour faire sa sélection. Certains courtiers peuvent proposer plusieurs centaines d’ETF éligibles au PEA. Tu peux d’ailleurs t’appuyer sur notre comparatif des meilleurs courtiers pour savoir lesquels sont les plus interessant pour l’ETF PEA. Sans stratégie définie et moyens de comparaison, difficile de faire son choix. Faisons un récapitulatif des principaux critères de sélection des ETF :

Critère de sélectionDescriptif
Encours sous gestion du fondsArgent investi sur l’ETF. Plus l’encours est important, plus l’ETF est établi. Il est alors rentable pour son émetteur et le risque de fermeture est faible. Taille d’encours satisfaisante pour un ETF : 100 millions€ (50 millions€ pour un ETF de niche)
Frais / coûtLe TER (Total Expense Ratio) ou TFE (Total des Frais sur Encours) te donne l’ensemble des frais de gestion d’un ETF. Il s’agit de frais annuels, exprimés en pourcentage de l’encours qui sont automatiquement déduits par le gestionnaire.
Type de distribution : Capitalisant ou distribuantCapitalisant : le dividende est réinvesti dans l’ETF
Distribuant : le dividende est distribué aux porteurs de parts.
Méthode de réplicationRéplication physique complète (directe)
Réplication physique partielle (échantillonnage optimisé)
Réplication synthétique (utilisation de Swaps)
Tracking error et tracking differenceIndicateurs relatifs aux écarts de performance par rapport à l’indice répliqué.
DeviseLa devise d’un ETF n’a pas de réelle importance. Pour les ETF PEA la devise est généralement l’EUR.
Domiciliation du fondsPays dans lequel est domicilié le fonds.
Les 2 premières lettres du code ISIN donnent cette indication (ex. : FR pour France) 

Tu trouves généralement toutes ces informations dans la fiche technique de l’ETF (factsheet), le DICI ou sur le site web de l’émetteur.

Si tu souhaites rentrer plus en détail dans tous ces critères de sélection, nous te conseillons de consulter notre article dédié aux principaux critères de sélection des ETF.

Les bonnes pratiques pour choisir le meilleur ETF PEA

Nous venons de voir quels sont les principaux critères de sélection des ETF. À cela, on peut ajouter les bonnes pratiques qui vont te permettre d’affiner ton choix et de faire ta sélection finale. Certains points sont à vérifier avant d’acheter un ETF, et sont parfois rédhibitoires. Dans notre quête pour trouver le meilleur ETF PEA, certaines étapes sont incontournables. Notre grand gagnant devra cocher toutes ces cases :

Un émetteur reconnu

Le marché des ETF est un marché fructueux, qui attire de nombreux acteurs. Si Lyxor ou Amundi commercialisent une grande partie des ETF PEA, de nombreux autres intervenants sont présents : IShares, géré par BlackRock, BNP Paribas Easy, HSBC ETF, Invesco, SPDR ETF, UBS, Vanguard ou encore Xtrackers. Pour ton portefeuille, il est préférable de te tourner vers ce type d’émetteurs qui ont fait leurs preuves sur le marché. Cela t’assure la qualité de la gestion et la transparence des informations. Ça limite également le risque que l’émetteur fasse faillite.

💡

À noter

Depuis le 31 décembre 2021, Amundi, filiale du groupe Crédit Agricole, a effectué l’acquisition de Lyxor, jusqu’alors filiale de la Société Générale. Cette opération leur permet de se hisser à la première place des émetteurs européens d’ETF.

Une liquidité suffisante

Quand tu choisis un ETF, il est important de regarder sa liquidité ainsi que la liquidité des titres qui le composent. Souvent les deux vont de pair. Certains ETF de niche se positionnent sur des indices exotiques ou des secteurs très spécifiques. Deux problèmes peuvent alors se poser :

  1. Les titres qui composent l’indice sont peu liquides et l’ETF peut rencontrer des difficultés à le répliquer.
  2. L’ETF est tellement spécifique que peu d’investisseurs se positionnent dessus. Moins il y a d’acteurs, moins l’ETF est liquide. Ce qui veut dire qu’il peut parfois être plus difficile de vendre ses titres, faute d’acheteur. L’opération ne se fait alors pas instantanément comme pour un ETF liquide mais peut prendre un peu plus de temps.

Pour contourner ce problème, évite de te positionner sur des ETF trop spécifiques et privilégie des ETF plus larges, ce qui est également mieux en termes de diversification, comme nous le verrons un peu plus loin. 

Pas d’ETF inversé ou d’ETF à effet de levier

Les ETF à rendement inversé ne répliquent pas leur indice de référence, mais la performance inverse, comme leur nom l’indique. Les ETF à effet de levier, quant à eux, amplifient le mouvement de hausse ou de baisse de l’indice en le multipliant. Hautement spéculatifs, ces produits ne répondent pas à une stratégie de long terme de buy-and-hold. Ils sont fortement déconseillés pour la gestion du PEA.

Un ETF par indice

Inutile de choisir plusieurs ETF positionnés sur le même indice. Les différences de performances sont mineures, et cela n’apporte aucune valeur ajoutée en termes de risque. Il vaut mieux investir un montant plus important sur un seul ETF, ou en choisir un autre positionné sur un autre indice pour augmenter la diversification du portefeuille.

Un ETF le plus diversifié possible

De manière générale, si tu ne sais pas quel ETF choisir, il est toujours préférable de choisir l’ETF le plus diversifié possible. Un ETF MSCI World PEA, par exemple, pourrait presque se suffire à lui-même. Par contre, si tu choisis des ETF plus pointus comme un ETF Luxe PEA ou un ETF Nasdaq PEA, alors il va falloir construire tout le portefeuille qui va autour, avec le nombre de lignes nécessaires pour assurer un bon équilibre du PEA. Cette stratégie demande plus de connaissances, mais aussi plus de temps, sans avoir l’assurance d’avoir plus de succès au final. De plus, tu risques de surpondérer certains secteurs ou certaines zones géographiques.

N’oublie pas que plus tu tiens de titres dans ton portefeuille, plus la complexité et les frais de transaction augmentent. Il faut toujours garder en tête qu’à chaque ordre passé, des frais sont prélevés. Chaque achat doit donc se justifier. Investir chaque mois dans 2 ou 3 ETF revient donc généralement moins cher que de se positionner sur 10 lignes. Pour résumer : il vaut donc mieux choisir un seul ETF bien diversifié que additionner plusieurs ETF spécifiques.

Des ETF hors Europe éligibles au PEA : comment est-ce possible ?

Afin de bien comprendre tout l’intérêt des ETF pour ton PEA, il est important de connaître leur fonctionnement. Les ETF sont gérés de deux façons : la réplication physique (ou directe), et la réplication synthétique (ou indirecte). 

Dans la réplication physique, le gérant achète exactement les mêmes titres selon les mêmes pondérations que son indice de référence. Cette méthode est moins intéressante dans le cadre du PEA, car limitée aux investissements sur le marché européen. 

Dans la réplication synthétique, la société de gestion réplique l’indice de façon indirecte : elle se positionne sur un panier de valeurs (souvent établies, liquides et domestiques dans le cas du PEA), et va échanger la performance obtenue contre celle de l’indice qu’elle souhaite répliquer avec son ETF. Elle peut donc ainsi obtenir le rendement d’un marché, sans être exposée physiquement sur celui-ci. C’est cette technique qui est particulièrement intéressante pour les ETF éligibles au PEA. Elle va permettre de se positionner sur n’importe quelle zone géographique (rappelons que le PEA est généralement limité à l’Europe) ou n’importe quel secteur d’activité, tout en étant accessible via le PEA. Si tu veux en savoir plus, tu peux consulter notre article pourquoi acheter des ETF sur un PEA.

Quels sont les meilleurs ETF PEA ?

Au niveau diversification géographique

Une des règles en matière d’investissement est la diversification, tant géographique que sectorielle. Celle-ci te permet de lisser ton risque et d’optimiser tes rendements sur le long terme. Les ETF PEA qui répliquent un indice mondial répondent parfaitement à ce besoin, par exemple le Lyxor PEA Monde (MSCI World) ou ETF Amundi MSCI World. L’indice MSCI World reprend la performance de 1.600 entreprises de tous secteurs dans 23 pays développés. Il propose donc un spectre très large, cependant, il ne prend pas en compte les pays émergents.

Pour pallier ce manque, tu peux compléter ton portefeuille avec un ETF PEA qui réplique le MSCI Emerging Markets. Cet indice suit 1.200 entreprises dans 26 pays émergents. On y retrouve de grosses capitalisations comme Alibaba, le géant chinois d’internet, ou encore Samsung. Au niveau géographique, l’Asie est largement surreprésentée (dans l’ordre : Chine, Taiwan, Corée du Sud et Inde). Au niveau sectoriel, 20% sont positionnés sur les technologies de l’information, 19% sur les services financiers et 15% sur les biens de consommation. Plusieurs ETF te permettent de répliquer cet indice : l’Amundi ETF PEA MSCI Emerging Markets UCITS ETF – EUR ou le Lyxor PEA Emergents (MSCI Emerging Markets) UCITS ETF – Capi par exemple.

Les indices mondiaux comme le MSCI World présentent souvent une surreprésentation des États-Unis. Ceci est notamment dû au fait que l’indice pondère les entreprises par leur capitalisation. Si tu souhaites intégrer davantage d’Europe dans ton portefeuille, tu peux intégrer un ETF qui réplique l’indice Europe Stoxx 600, comme le BNP PARIBAS EASY STOXX EUROPE 600 UCITS ETF. Cet indice suit 600 actions de 17 pays européens. Il représente 90% de la capitalisation boursière européenne, donc est très représentatif de ce marché. 

Choisir des ETF qui répliquent ces indices est une bonne option, car non seulement ils sont diversifiés géographiquement, mais également sectoriellement.

Pour savoir comment les répartir, nous te donnons quelques exemples de portefeuilles types plus bas dans l’article.

Diversification au niveau des classes d’actifs sur le PEA

Nous l’avons vu, le PEA permet une large diversification géographique et sectorielle grâce aux ETF répliquant les indices mondiaux ou européens. Grâce aux ETF, tu peux aller encore plus loin dans la diversification du portefeuille en variant également les classes d’actifs. 

Par exemple, l’immobilier est normalement interdit sur le PEA. Cependant, il existe un ETF positionné sur ce secteur : le Lyxor PEA Immobilier Europe UCITS ETF – Capi. Son objectif est de répliquer la performance de l’indice FTSE EPRA/NAREIT qui suit les actions du secteur immobilier européen. 

Autre classe d’actifs sur laquelle il est possible d’investir grâce aux ETF : les obligations. Par exemple, le Lyxor PEA Obligations d’État Euro UCITS ETF – Acc réplique l’indice MTS Mid Price InvG Ex-CNO Etrix All Maturity. Cet indice au nom barbare suit en fait simplement les emprunts d’État les plus représentatifs (et les plus liquides) de la zone euro.

💡

À noter

Tu peux également investir dans des ETF ISR PEA, donc des ETF à critères responsables. Cette particularité est généralement mentionnée directement dans la dénomination de l’ETF, par la mention ESG ou ISR (SRI dans sa version anglo-saxonne). À ce jour, aucun ETF mondial éligible au PEA ne propose cette option. L’offre d’ETF ISR éligible au PEA se limite pour le moment à l’Europe.

Comment se construire un portefeuille diversifié grâce aux meilleurs ETF PEA ?

Si tu souhaites trouver les meilleurs ETF pour ton PEA, c’est pour te constituer le portefeuille ETF PEA le plus performant. Pour obtenir un PEA efficace et capable de résister sur la durée, l’important est de bien réfléchir à sa diversification. Il n’est pas forcément nécessaire de multiplier les lignes ni de choisir des ETF très pointus pour cela. Au contraire, faire simple est souvent le plus efficace.

Consulte notre comparatif PEA pour en savoir plus sur les offres du marché et celles qui te sont adaptées.

Portefeuilles ETF PEA types

Le grand classique

Il est destiné à ceux qui souhaitent assurer une diversification maximale de leur portefeuille PEA, sans y passer des heures. L’idée est d’investir 70% du PEA sur le MSCI World et les 30% restants sur le MSCI Emerging Markets.

Le grand classique des portefeuilles mondiaux : MSCI World et Emerging Markets. | Image : Hellomonnaie
IndiceNom de l’ETFISINMéthode de réplicationMode de distributionTERDeviseEncours
MSCI WorldAmundi MSCI World UCITS ETF – EUR (C)LU1681043599SynthétiqueDistribuant0,38%Euro2 124,98 M€
MSCI WorldLyxor PEA Monde (MSCI World) UCITS ETF – Capi.FR0011869353SynthétiqueCapitalisant0,45%Euro109 M€
MSCI Emerging MarketsAmundi ETF PEA MSCI Emerging Markets UCITS ETF – EURFR0013412020SynthétiqueCapitalisant / Distribuant0,2%Euro346 M€
MSCI Emerging MarketsLyxor PEA Emergents (MSCI Emerging Markets) UCITS ETF – Capi.FR0011440478SynthétiqueCapitalisant0,55%Euro28 M€
Source : lyxoretf.fr – 02/2022 ; amundietf.fr – 02/2022

L’Europhile

L’europhile convient aux investisseurs qui souhaitent mettre plus de focus sur l’Europe. En effet, le MSCI World est surpondéré sur les USA, et le MSCI Emerging markets est surpondéré sur l’Asie. L’objectif ici est d’ajouter un ETF sur le stoxx 600, afin de rééquilibrer géographiquement le PEA.

Celui qui souhaite mettre plus d’Europe dans son portefeuille peut composer son investissement de cette façon | Image : Hellomonnaie
IndiceNom de l’ETFISINMéthode de réplicationMode de distributionTERDeviseEncours
STOXX 600BNP PARIBAS EASY STOXX EUROPE 600 UCITS ETFFR0011550193SynthétiqueCapitalisation0,2%Euro543 M€
Source : easy.bnpparibas.fr – 02/2022

L’investissement en ETF ISR PEA

L’offre ETF ISR PEA n’est pas très développée pour les ETF diversifiés. Par exemple, il n’y a pas de version ISR PEA pour le MSCI World, le MSCI Emerging Markets ou encore pour le STOXX 600. Pour ceux qui souhaitent tout de même intégrer un peu de green dans leur portefeuille, on peut quand même trouver quelques ETF répondant à ce besoin.

IndiceNom de l’ETFISINMéthode de réplicationMode de distributionTERDeviseEncours
MSCI EMU Select ESG Rating and Trend LeadersLyxor MSCI EMU ESG Leaders Extra (DR) UCITS ETF – AccLU1792117340SynthétiqueCapitalisation0,2%Euro34 M€
Source : lyxoretf.fr – 02/2022

Les ETF PEA immobilier et obligations

Nous l’avons évoqué dans la partie précédente, les ETF permettent également de diversifier les classes d’actifs, notamment sur l’immobilier et les obligations. Faisons un point sur les ETF éligibles PEA qui répondent à ce besoin.

IndiceNom de l’ETFISINMéthode de réplicationMode de distributionTERDeviseEncours
FTSE EPRA/NAREITLyxor PEA Immobilier Europe UCITS ETF – CapiFR0011869304SynthétiqueCapitalisation0,4 %Euro16 M€
MTS Mid Price InvG Ex-CNO Etrix All MaturityLyxor PEA Obligations d’État Euro UCITS ETF – AccFR0013346681SynthétiqueCapitalisation0,4%Euro8 M€
Source :  lyxoretf.fr

Quels sont les meilleurs ETF PEA ?

Notre sélection d’ETF pour un portefeuille PEA simple et efficace :

  1. Amundi MSCI World UCITS ETF – EUR (C)
  2. Amundi ETF PEA MSCI Emerging Markets UCITS ETF – EUR
  3. BNP PARIBAS EASY STOXX EUROPE 600 UCITS ETF

Avec ces 3 ETF tu peux composer un portefeuille PEA mondialement diversifié (marchés développés et émergents) et même, si tu le souhaites, corriger la surpondération de États-Unis en intégrant comme contrepoids un ETF sur un des indices européens les plus larges qui soit (STOXX 600). Tous les 3 ETF sont capitalisant, ont un TER raisonnable et un encours sous gestion solide.

FAQ – Questions fréquentes

Quel est le meilleur ETF PEA ?

Existe-t-il un ETF immobilier PEA ?

Des ETF obligations PEA existent-ils ?

Existe-t-il un ETF Or PEA ?

Comment construire un portefeuille ETF PEA ?