Guides
Comparatifs

Meilleur placement bancaire 2022 : guide complet

Les placements bancaires sont nombreux et chacun correspond à un besoin bien précis. Quel est le meilleur placement bancaire à court, moyen et long terme ? Comment les utiliser ? Nous allons voir ensemble comment faire la combinaison de placements la plus pertinente selon tes besoins.

💡

À savoir
  • Il faut distinguer deux types de placements : l’épargne et l’investissement. Le premier est indispensable, c’est celui qui te constitue une épargne de précaution (en cas d’imprévu au quotidien). Une fois que celui-ci est constitué, tu peux te concentrer sur l’investissement de long terme qui te permettra de faire fructifier ton capital. 

  • Sur le court terme pour ton épargne de précaution, nous te conseillons de souscrire à des livrets d’épargne réglementés (Livret A, LDDS). Ils sont sans risque et assurent une disponibilité immédiate de tes fonds.

  • Sur le moyen et le long-terme : l’assurance-vie, le PEA, le compte-titres et le PER sont des bons placements pour faire travailler ton argent. 

  • Il n’existe pas de meilleur placement bancaire, seulement une combinaison de placements qui répond le mieux à tes besoins.

Trouve le meilleur placement bancaire en fonctions de tes besoins

Comme indiqué dans l’introduction de cet article, un placement bancaire n’est pertinent que s’il répond à un besoin particulier. Veux-tu placer de l’argent pour te constituer une épargne de précaution ? Est-ce pour préparer ta retraite ou simplement un projet ? Quand on fait un placement, il faut toujours réfléchir à l’objectif derrière. 

C’est pourquoi nous distinguons le placement bancaire en trois temps : 

  1. À court terme pour se constituer une épargne de précaution
  2. À moyen terme pour financer un projet
  3. À long terme pour faire fructifier son argent et préparer sa retraite

Dans la suite de cet article, nous t’expliquons quel placement bancaire choisir en fonction de tes besoins et de tes projets.

Placement bancaire à court terme : objectif sécurité et disponibilité

Tout d’abord, les placements à court terme sont essentiels pour se constituer une épargne de précaution. C’est la première étape indispensable pour commencer à placer de l’argent. 

Si tu souhaites commencer à épargner, mais que tu ne sais pas où commencer, tu peux lire notre article qui t’explique comment épargner. Tu y trouveras plein de conseils utiles pour te lancer.

Les livrets d’épargne réglementés : LDDS, Livret A, LEP

Les livrets d’épargne réglementés, comme le LDDS ou le Livret A, présentent le grand avantage d’être des placements sans risque. De plus, ils profitent d’une fiscalité avantageuse puisque les intérêts ne sont pas imposables. Néanmoins, leurs taux ne sont pas élevés, ils sont donc peu rentables face à l’inflation. 

Si tu touches des revenus modestes, tu peux ouvrir un livret d’épargne populaire (LEP). Garanti par l’Etat, il permet de protéger tes fonds face à la hausse des prix. Tu peux directement interroger ta banque pour voir si tu y es éligible. 

Les comptes sur livret

Les CSL peuvent être ouverts dans toutes les banques. Ils ne sont pas réglementés, et de ce fait ne bénéficient pas de la fiscalité avantageuse des livrets réglementés (ni de leur niveau de rendement). Cependant, les livrets réglementés étant plafonnés, les CSL sont un bon moyen de les compléter. 

Une fois les plafonds de tes livrets réglementés atteints, les CSL sont alors des placements court terme idéaux pour compléter ton épargne de précaution. Ils te donnent l’opportunité d’avoir accès à tes fonds à tout moment, tout en faisant un minimum travailler ton argent (du moins en limitant la perte causée par l’inflation). Nous te conseillons de constituer sérieusement cette épargne de précaution avant d’investir sur le long terme, car personne n’est à l’abri d’un imprévu. 

Les meilleurs placements bancaires à moyen terme

L’épargne moyen terme convient parfaitement à l’épargne de projet. En effet, pour cette épargne, tu peux te permettre de bloquer ton argent quelque temps, avec une date de sortie fixée à l’avance. Cela atténue la tentation d’utiliser l’argent pour autre chose, tout en te permettant d’avoir une épargne sécurisée et un taux un peu plus avantageux que sur un livret classique.

Les comptes à terme (CAT)

Les comptes à terme sont des produits d’épargne intéressants pour le financement de projets. Comme les livrets réglementés, ils présentent peu de risques. L’avantage est qu’ils rapportent (généralement) plus que les livrets. Leur inconvénient : l’argent placé ne peut pas être retiré avant la fin du contrat. Toutefois, si tu veux placer de l’argent pour une durée déterminée, ce dernier point n’est pas un problème.

Comment ça fonctionne ? L’épargnant se met d’accord avec sa banque sur une durée de placement (entre six mois et cinq ans généralement) et sur le taux de rémunération. L’argent est alors immobilisé pendant la période convenue, rémunéré au taux fixé et retiré à la fin du contrat. C’est donc un placement intéressant sur le moyen terme pour financer des projets dont tu connais la date début. Par exemple, tu as mis assez d’argent de côté pour acheter une nouvelle voiture, mais tu sais que tu en auras besoin que dans un an. Également une bonne chose : l’argent étant bloqué sur un compte, tu n’es pas tenté de l’utiliser pour autre chose.

Le fonds euro de l’assurance-vie

L’assurance-vie en fonds euro est un bon complément si tu as déjà des fonds mobilisables sur des livrets d’épargne. Un contrat d’assurance-vie en fonds euros te permet d’avoir un rendement légèrement supérieur et de profiter d’une fiscalité avantageuse (dans le cas où tu n’aurais finalement pas besoin de la somme placée). C’est un placement sécurisé, car les primes sont investies sur des produits monétaires et des obligations qui ne présentent quasiment aucun risque, le capital est donc garanti. 

L’autre avantage de l’assurance-vie est sa fiscalité. Si tu laisses tes fonds fructifier pendant 8 ans sans les retirer, tu bénéficies d’un avantage fiscal sur les gains réalisés. Si toutefois tu as besoin de mobiliser, même partiellement, une somme de ton assurance-vie avant huit ans (c’est-à-dire que tu fais un rachat) les avantages fiscaux sont certes perdus, mais il n’y a pas non plus de pénalités. Les gains sont alors imposés à la flat tax classique de 30%. Pour résumer : en cas de besoin, tu peux faire des retraits, en cas de non-besoin, tu profites d’un avantage fiscal.

L’assurance-vie est également le meilleur placement pour préparer sa succession : il permet de transmettre 152.500€ par bénéficiaire sans droits de succession (pour les versements effectués avant 70 ans).

🚀

Quel est le meilleur contrat d'assurance-vie pour toi ?
Si tu veux ouvrir un contrat d’assurance-vie pour souscrire un fonds euros, mais que tu ne sais pas quel prestataire choisir, consulte notre comparateur des meilleures assurances-vie du marché.

Placements bancaires à long terme : objectif rendement


Une fois que tu as mis de côté ton épargne de précaution, il faut penser à faire fructifier ton argent. Pour cela, il est indispensable de placer sur le long terme pour obtenir des rendements supérieurs à l’inflation. De manière générale, les placements à long terme diversifiés sont sans aucun doute les plus efficaces pour espérer un rendement performant. Investir en bourse est alors une bonne option. Quels comptes supports utiliser pour les placements bancaires long terme ?

Le PEA : une enveloppe fiscale très intéressante

Si tu as déjà une épargne de précaution et que tu es prêt à investir sur le long terme, alors le PEA est fait pour toi. C’est une enveloppe fiscale qui te permet d’investir dans des fonds d’investissements et des actions européennes, mais également sur d’autres zones géographiques grâce aux ETF.

Le grand avantage du PEA est sa fiscalité : tu ne payes aucun impôt sur tes gains après cinq ans. Afin d’investir sur le long terme et faire en sorte d’avoir le meilleur rendement possible, nous te conseillons d’investir via des ETF pour avoir un portefeuille diversifié. Un ETF est un fonds indiciel négocié en bourse qui réplique les performances de l’indice boursier qu’il suit (comme le CAC40 par exemple). De fait, en ayant des actions dans différents secteurs, tu dilues le risque de perte.

L’interdiction de retrait avant 5 ans pour acquérir l’avantage fiscal n’est pas vraiment un problème. En effet, rappelle-toi que l’investissement en bourse s’inscrit toujours dans le long-terme, soit des périodes supérieures à 5 ans.

Le PEA présente également quelques inconvénients : il est strictement personnel et on ne peut en ouvrir qu’un par personne. À la différence d’autres comptes, il a un plafond fixé à 150.000€, somme au-dessus de laquelle tu ne peux plus placer d’argent dessus. Enfin, tu peux – en théorie – n’investir qu’en Europe, ce qui limite la diversification. Si cette limite est bien réelle, mais il est toutefois possible de se construire un portefeuille mondialement diversifié à l’aide d’ETF spéciaux : on t’explique tout dans un article dédié.

🚀

Sélectionne le meilleur PEA
Tu souhaite ouvrir un PEA pour tes placements bancaires ? Tu peux consulter notre comparateur PEA pour trouver le meilleur établissement pour toi.

Le compte-titres : un bon complément au PEA 

Si tu as déjà une épargne de précaution et un PEA, alors ouvrir un compte-titres est pertinent pour diversifier davantage tes investissements. Il ne dispose pas d’avantages fiscaux, mais n’a pas de contraintes particulières non plus : il n’y a pas de durée de détention minimum, ni de montant maximum de versements.

Le compte-titres peut prendre la forme d’un compte individuel ou d’un compte joint, idéal si tu souhaites le partager. Un autre de ses avantages est qu’il est très facile d’utilisation et d’accès, tu peux l’ouvrir dans n’importe quelle banque ou courtier en ligne. C’est le compte le plus flexible pour investir en bourse.

🚀

Trouve ton broker en ligne
Pour trouver un courtier en ligne chez qui ouvrir ton compte-titres, direction notre comparateur des meilleurs courtiers en ligne.

L’assurance-vie en unités de compte

Dans le cadre de l’assurance-vie, si tu veux bénéficier d’un risque modéré tout en boostant ton rendement, tu peux ajouter un autre support d’investissement à ton fond euros. L’assurance-vie te donne en effet l’opportunité d’investir sur de nombreux supports d’investissement : fonds actifs, titres en direct, ETF, parts de SCPI, etc. Il faut choisir les supports afin de diversifier ton portefeuille et lisser ton niveau de risque. 

Au-delà du support euros, l’assurance-vie est donc également intéressante sur le moyen et long terme. C’est un placement bancaire flexible qui te permet de faire des investissements à côté de ton épargne. C’est une bonne option si tu souhaites investir en bourse tout en gardant une épargne de précaution à côté. 

Le PER : le placement bancaire pour préparer la retraite

Le PER est un produit d’épargne très long terme, car les fonds investis ne sont pas déblocables avant la retraite. Il s’avère pertinent pour les professions libérales ou indépendantes qui risquent de toucher de faibles retraites.

Il existe deux supports d’investissements proposés à l’ouverture d’un PER : le compte-titres et l’assurance-vie. Dans tous les cas, il est important de comprendre que plus tu commences à épargner tôt, plus l’effet multiplicateur sera performant grâce à l’effet des intérêts composés. En effet, les intérêts sont réinvestis tout au long de la vie du PER, ce qui vient augmenter ton capital et tes propres versements.

Le PER est également un bon moyen de réduire ses impôts : il est possible de déduire de ses revenus les versements effectués sur le PER lors de la déclaration d’impôt (dans une certaine limite). Il est donc idéal pour préparer sa retraite petit à petit, tout en bénéficiant d’avantages fiscaux.

🚀

Trouve le meilleur PER pour préparer ta retraite
Pour connaître les offres PER du marché, tu peux consulter notre comparatif des meilleurs PER.

FAQ – Questions fréquentes

Quel est le meilleur placement bancaire ?

Quel est le meilleur placement bancaire pour préparer sa retraite ?

Suis-je obligé d’avoir une épargne de précaution avant d’investir en bourse ?

Quel est le meilleur placement bancaire non imposable ?