Guides
Comparatifs

Comment investir son argent ?

Tu souhaites placer ton argent, mais tu ne sais pas par où commencer ? Quelle est la différence entre épargner et investir ? Quelles sont les meilleures classes d’actifs pour investir son argent et comment procéder ? Hellomonnaie te donne les clés dans cet article.

💡

À savoir
  • L’argent que tu peux placer est celui qui te reste une fois toutes tes charges payées. Tu peux alors soit l’épargner pour le court terme (épargne de précaution), soit l’investir pour espérer un rendement à long terme (investissement). Idéalement tu fais les deux.  
  • Plusieurs classes d’actifs existent pour investir son argent : actions, obligations, immobilier, etc.
  • L’investissement en actions présente le meilleur rendement sur le long terme.
  • Les ETF sont la façon la plus efficace d’investir sur les actions.

Épargner ou investir ?

Il est important de faire cette distinction avant de rentrer dans le vif du sujet. Quand tu touches de l’argent, tu vas payer tes factures, toutes tes charges et tu vas dépenser ce dont tu as besoin pour vivre. Ce qui reste représente tes économies, ton argent non utilisé. Pour cet argent, tu as deux possibilités : soit le conserver à court ou moyen terme pour faire face à des besoins non prévus, ce qu’on considère comme l’épargne, soit investir son argent pour du long terme afin d’en tirer un rendement, et qu’on appelle l’investissement.

Ainsi, épargner et investir son argent sont deux choses tout à fait différentes, qui ne répondent pas aux mêmes besoins ni aux mêmes objectifs.

Épargner, c’est mettre de côté la partie non utilisée de son salaire en prévision de besoins futurs ou de charges exceptionnelles à payer. C’est de l’argent que l’on va conserver pour des projets à court ou moyen terme. En général, on place l’argent de son épargne sur un livret. Ceux-ci ont des taux d’intérêt très faibles, parfois inférieurs au taux d’inflation, mais l’argent est disponible et actionnable à tout moment. Le but de l’épargne n’est pas vraiment d’obtenir du rendement, mais plutôt de conserver ses liquidités en cas de besoin. Elle n’appelle pas de stratégie particulière, puisque les fonds sont juste déposés en attente sur un livret.

Investir est totalement différent. C’est une action réfléchie, pensée sur le long terme, et dont l’objectif est de faire fructifier une partie de son capital. Il faut considérer que l’argent destiné à l’investissement est bloqué pour un certain nombre d’années (au minimum 5 ans, voire même plutôt 8 ans). Cette part est donc différente de l’épargne. 

C’est le sujet qui va nous intéresser ici : où investir son argent pour avoir le meilleur rendement possible sur le long terme, tout en limitant les risques.

Quelle est la meilleure classe d’actifs pour investir son argent ?

Qu’est-ce qu’une classe d’actifs ?

Avant de commencer, on peut définir ce qu’est une classe d’actifs. C’est simplement un ensemble de supports d’investissement qui ont des caractéristiques communes, et que l’on va donc pouvoir regrouper dans une catégorie. Il peut s’agir par exemple des actions, des obligations ou de l’immobilier. 

Qu’entend-on par investir son argent ?

Investir son argent, c’est acheter quelque chose dans l’optique d’une appréciation (et donc d’un gain) future. Partant de cette définition, dès que tu achètes un produit auquel tu crois, tu investis. Ça peut être un bien immobilier ou des actions, mais aussi des œuvres d’art, du vin, des baskets, des legos, de l’art, des montres etc. La liste est longue. Pour ces sujets pointus, être un fin connaisseur et très bien connaître le marché sur lequel on investit est indispensable pour espérer des rendements futurs. Heureusement pour toi, si tu n’as pas pris l’option œnologie au bac, ou si enfant tu détestais les legos, des solutions existent pour investir son argent.

Les différents types d’investissement

Pour investir de façon plus classique, plusieurs options s’offrent à toi, mais au final elles ne sont pas si nombreuses. Tu peux par exemple investir dans l’immobilier.

La limite est que, sauf à le faire via de la pierre papier, c’est un investissement qui immobilise une grande partie de ton capital, peu liquide, et qui demande beaucoup de temps de gestion et d’entretien. En effet, on ne vend pas une maison ou un appartement en 2 clics sur internet, comme ça peut être le cas avec une action.

De plus, la diversification est extrêmement difficile dans l’immobilier. Il faut acheter de nombreux biens, de natures diverses (appartements, bureaux, entrepôts, etc.) avec des localisations géographiques différentes, pour obtenir un vrai portefeuille immobilier diversifié. Sauf à être milliardaire, la tâche est plutôt compliquée. Tu peux te dire, acheter un seul bien, c’est mieux que rien. C’est sûr, mais il faut alors avoir conscience que le risque est extrêmement concentré sur cet investissement.

Pourquoi investir son argent en actions ?

Chez Hellomonnaie, on pense que l’investissement en actions est le plus intéressant, non seulement pour commencer à investir, mais également en rythme de croisière pour se constituer une base solide de patrimoine. Pourquoi ?

La rentabilité

Sur le long terme, les actions sont la classe d’actifs qui offre le meilleur rendement. Ça, ce n’est pas nous, mais les chiffres qui le disent. Sur le long terme, aucun placement n’est meilleur que les actions. Par exemple, sur les 10 dernières années, le CAC 40 a réalisé une performance de 123,77 %, soit une performance annualisée de 8,38 %. Difficile de faire mieux. Pour obtenir ce rendement, encore faut-il adopter les bonnes stratégies pour investir en bourse, comme le buy-and-hold (acheter et garder ses positions), ou encore l’investissement dans des ETF pour répliquer la performance d’un marché.

Les intérêts composés

Si tu ne retires pas tes gains au fur et à mesure, ils vont venir grossir ton capital, et seront eux aussi investis à leur tour. Au bout du compte, l’impact des intérêts composés sur l’augmentation de ton capital est très significatif.

La facilité de gestion

Tu penses que c’est difficile et chronophage d’investir sur des actions ? Détrompe-toi. Avec des connaissances de base, comme celles que tu peux trouver chez Hellomonnaie, et un minimum de temps, tu peux te constituer facilement un portefeuille d’actions très performant. On te dit comment juste après.

La liquidité

Facilement négociables, les produits boursiers garantissent une bonne liquidité en cas de besoin. La bourse est le marché le plus efficient du monde. Sauf exception sur certains produits exotiques, l’offre et la demande assurent une très bonne fluidité des échanges.

La diversification

Diversifier, c’est déconcentrer ses investissements, et donc limiter les risques. Les marchés boursiers offrent une palette très large de produits qui permettent de très bien réaliser cela, notamment les ETF qui reproduisent la performance d’un marché entier.

Tu penses peut-être qu’investir son argent en actions est risqué, ou n’est pas fait pour toi ? Tout dépend de la façon dont tu utilises les actions. Si tu spécules sur quelques titres en faisant plusieurs opérations par jour, oui, tu vas prendre un très gros risque. Mais si tu appliques les bonnes méthodes : diversifier son portefeuille, investir sur le long terme, mettre en place une stratégie de buy-and-hold, le risque peut tout à fait être maîtrisé. C’est dans ces conditions, et uniquement dans ces conditions, que tu pourras espérer un rendement intéressant en maîtrisant ton risque.

Si, avant d’aller plus loin, tu souhaites en savoir plus ou juste te rafraîchir la mémoire, tu peux consulter notre article qui explique tout sur les actions.

Comment investir son argent en actions ?

Une fois que tu as décidé d’investir une partie de ton argent en actions, encore faut-il savoir quels véhicules d’investissement choisir.

Les titres en direct

La première idée qui vient à l’esprit est d’acheter des actions en direct, qu’on appelle aussi des titres vifs. Cette méthode est rassurante, car très concrète. Tu choisis une entreprise, tu peux t’intéresser à son activité, l’évolution de son cours, les perspectives du secteur, etc. Cependant, acheter des titres en direct est assez risqué. En effet, une diversification satisfaisante du portefeuille (géographique et sectorielle) demande un investissement dans de nombreuses lignes. Il faut également savoir qu’une action en direct comporte deux risques :

  • Le risque systématique : considéré comme un « bon » risque, il est lié aux variations du marché dans lequel évolue l’action. Le fait de diversifier ton portefeuille ne change rien à ce risque, puisque c’est tout le marché qui est touché.

  • Le risque spécifique : ici, le risque est uniquement lié à la société dont tu détiens l’action. Changement de management, problèmes économiques, perte d’un avantage concurrentiel, les motifs pouvant mettre une entreprise en difficulté sont nombreux. Difficilement prévisibles, ces risques, qu’on appelle “mauvais risques”, sont heureusement diversifiables, puisque toutes les sociétés ne sont pas touchées en même temps. Cependant, pour diminuer de façon significative ce risque, investir dans de nombreuses lignes d’action est indispensable.

Comme tu peux le voir, investir sur des titres individuels en direct n’est pas le chemin le plus simple pour détenir des actions.

Les OPCVM classiques

Une autre option pour investir sur les actions est d’acheter des OPCVM à gestion active. Concrètement, tu achètes une part d’un portefeuille d’actions gérées par une société de gestion. L’objectif du gérant est de surperformer le marché sur lequel il se positionne. 

Dans les faits, on se rend compte que cet objectif est très difficile à atteindre. En effet, la gestion collective à un coût (frais de structure, de rémunération de l’équipe de gestion, du distributeur du fonds, du dépositaire du fonds, etc.). Ce coût vient forcément grever la performance, et en conséquence le rendement final de ton portefeuille. 

Ces OPC présentent plus de diversification qu’une action en direct, puisque tu achètes une part d’un portefeuille diversifié. Cependant, les frais sont non négligeables, sans assurance d’avoir une performance satisfaisante.

Les ETF

Les ETF sont des fonds collectifs indiciels. Cela signifie qu’ils suivent la performance d’un indice boursier. Les ETF ont beaucoup d’avantages, mais le plus important est certainement la diversification. En effet, en achetant un ETF, tu as accès à l’exposition de tout un marché. Les ETF peuvent être gérés selon deux méthodes de réplication : la réplication physique, ou la réplication synthétique. La méthode de réplication physique est simple. Le gérant reconstitue par des achats réels l’indice suivi. Dans la réplication synthétique, la performance d’un indice est répliquée grâce à un swap, c’est-à-dire un échange avec une banque partenaire. Cette méthode ouvre beaucoup de perspectives en termes de diversification, notamment sur le PEA. Elle permet ainsi de se positionner sur des indices normalement non éligibles, comme le MSCI world ou d’autres indices mondiaux.

Dans les autres avantages des ETF on peut citer leur coût très faible, la transparence ou encore leur facilité de gestion. En effet, quelques ETF seulement (entre 2 et 4) permettent de se constituer un portefeuille très bien diversifié. Tu peux d’ailleurs consulter nos portefeuilles types construits à partir d’ETF. 

Enfin, les ETF demandent peu de connaissances financières, car on achète un marché et non des parts de sociétés en particulier, et ils se prêtent parfaitement à une stratégie de buy-and-hold. 
En conclusion, on peut dire que les ETF sont vraiment un support d’investissement qui coche toutes les cases et présente le plus d’avantages. Si tu souhaites en découvrir plus sur ce sujet, n’hésite pas à consulter l’intégralité de notre guide spécial ETF.

Concrètement, comment faire pour investir son argent en actions ?

Si tu souhaites investir sur les marchés boursiers, il va te falloir un compte support pour loger tes actions et effectuer les opérations. Une fois encore, tu as le choix entre plusieurs solutions :

Compte-titres ordinaire

Le compte-titres ordinaire est le support le plus simple pour détenir les produits d’actions. Il ne présente pas d’ avantage fiscal particulier, mais pas de contrainte non plus. C’est le support le plus flexible. Il est très simple à ouvrir et à utiliser. Tous les établissements financiers (banques traditionnelles, banques en ligne, courtiers en ligne et néo-courtiers) le proposent, car c’est un produit de base.

PEA

Sous réserve de ne pas faire de retrait pendant 5 ans et d’investir sur des titres éligibles (actions françaises et européennes), il permet de bénéficier d’un avantage fiscal (exonération des 12,8 % d’impôt sur la plus-value). Il est plafonné à 150.000€. Derrière ces contraintes apparentes, c’est un compte indispensable à détenir pour toute personne souhaitant investir sur les marchés actions. 

Grâce aux méthodes de réplication synthétique, de nombreux ETF, même hors Europe, sont éligibles au PEA et permettent de construire facilement un portefeuille diversifié pour le long terme. Pour bien expliquer toutes les subtilités du PEA, Hellomonnaie lui a consacré un guide complet.

Assurance-vie

Tout le monde connaît l’assurance-vie, mais on ne sait pas toujours qu’elle permet aussi d’investir en actions. Certains contrats permettent de détenir des titres vifs, mais le plus souvent les contrats proposent des investissements en organismes de placement collectifs (OPCVM classique ou ETF). On parle alors d’unités de comptes. L’assurance-vie présente des avantages sur la fiscalité, et également sur la préparation de la succession. Cependant, le choix des supports disponibles est limité en fonction de l’assureur et/ou du distributeur. Il faut donc bien choisir son contrat si tu souhaites investir en actions via l’assurance-vie.

L’assurance-vie est un sujet passionnant, mais complexe. Pour en savoir plus, nous t’invitons à consulter notre guide assurance-vie, et également notre article sur la meilleure assurance-vie.

Tous ces comptes présentent des avantages et des inconvénients. Certains sont parfois complémentaires. Si tu hésites encore, Hellomonnaie t’a préparé un comparatif entre compte-titres et PEA, et PEA et assurance-vie, histoire d’avoir toutes les cartes en main.

FAQ – Questions fréquentes

Peut-on investir son argent sans risque ?

Où placer son argent ?

Doit-on investir son argent jeune ?