Guides
Comparatifs

À quoi sert une assurance-vie ?

Tu souhaites investir ton argent et tu te demandes : pourquoi ne pas souscrire une assurance-vie ? Il est clair que l’assurance-vie est un placement incontournable du paysage financier français. Mais à quoi sert une assurance-vie ? Quel est vraiment son intérêt ? Pourquoi y souscrire ?

💡

À savoir
  • L’assurance-vie est une enveloppe fiscale qui permet d’investir sur de nombreux supports diversifiés tout en bénéficiant d’avantages fiscaux et successoraux.
  • L’assurance-vie sert à investir (entre autres) sur des supports boursiers et immobiliers. C’est donc un bon moyen de faire fructifier son argent.
  • À la condition de ne pas sortir d’argent avant les 8 ans du contrat, tu peux bénéficier d’un allègement de l’imposition sur les gains réalisés (7,5% au lieu de 12,8%).
  • Un des intérêts de l’assurance-vie est également de préparer sa succession. L’assuré peut ainsi transmettre jusqu’à 152.500€ par bénéficiaire hors droits de succession, si les versements ont été effectués avant 70 ans.

Pourquoi souscrire une assurance-vie ?

Aujourd’hui, l’assurance-vie est très utilisée par les Français, il est même souvent dit que c’est leur placement préféré. Il faut dire que l’assurance-vie ne manque pas d’atouts. Elle permet à elle seule de répondre à plusieurs préoccupations majeures des épargnants.

Pour résumer, on peut dire que l’assurance-vie répond à 4 objectifs principaux :

  1. Faire fructifier le capital
  2. Défiscaliser les gains
  3. Préparer la retraite
  4. Anticiper la succession

L’assurance-vie s’adapte à tous les profils d’épargnants, du plus prudent au plus risqué, en proposant une multitude de supports d’investissements différents. Même si c’est un placement de long terme avec un horizon optimal de 8 ans minimum, les fonds restent disponibles à tout moment en cas de besoin. Placement caméléon par nature, l’assurance-vie est donc un investissement idéal pour répondre à tous types de besoins. Elle est d’ailleurs souvent considérée comme l’un des meilleurs placements financiers en France.

🚀

Trouve l’assurance-vie qui répond à tes besoins
Tu souhaites souscrire une assurance-vie ? Pour trouver le meilleur contrat, direction notre comparatif des meilleures assurances-vie du marché.

Ouvrir une assurance-vie pour faire fructifier son capital

Si tu souhaites investir ton argent, l’assurance-vie est un des placements à privilégier. En effet, elle permet de répondre aux règles de base de l’investissement :

Placer son argent sur le long terme

C’est la règle numéro 1 à respecter quand tu investis sur les marchés boursiers. Dans ces conditions, la durée minimale de 8 ans pour obtenir les avantages fiscaux de l’assurance-vie n’est pas vraiment une contrainte. Au contraire, cela te permet même de bénéficier de l’effet positif des intérêts composés.

En effet, tous les gains réalisés à l’intérieur de ton contrat sont réinvestis. Ils génèrent donc eux-mêmes leurs propres intérêts. Cela crée un effet boule de neige qu’on appelle les intérêts composés. Ce dispositif puissant augmente considérablement la rentabilité sur le long terme. Si tu veux avoir un aperçu de ce que cela signifie, tu peux tester notre calculateur d’intérêts composés

Diversifier son portefeuille

Un des avantages majeurs de l’assurance-vie est son grand nombre de supports d’investissement disponibles. Les possibilités sont nombreuses et vont du fonds euros pour sécuriser le capital aux marchés boursiers (actions, ETF, fonds d’investissement), tout en passant par l’immobilier (parts de SCPI) et même parfois des fonds de capital risque. Bref, il n’y a que l’embarras du choix ! Un bon contrat d’assurance-vie doit proposer un nombre de supports suffisants pour mettre en place une bonne diversification de son portefeuille, que ce soit au niveau géographique, sectoriel ou des classes d’actifs.

Mener une stratégie de buy and hold

3ème règle pour réussir en bourse : il faut laisser travailler son argent. Contrairement aux idées reçues, investir sur les marchés boursiers ne consiste pas à passer plusieurs ordres d’achat et de vente tous les jours, en tenant des positions très courtes. Cette activité s’appelle le trading. C’est une autre façon d’utiliser la bourse, risquée et réservée à des professionnels, qui ne correspond pas à une stratégie d’investissement de long terme. La méthode de buy-and-hold consiste à se positionner sur des supports d’investissement en fonction de la stratégie établie, et ensuite de tenir ces positions. 

C’est la meilleure façon de passer les crises et de ne pas vendre au mauvais moment. Sur le long terme, les marchés actions sont ceux qui obtiennent les meilleures performances. Encore faut-il être dans le marché pour en bénéficier. Une fois de plus, l’utilité de l’assurance-vie n’est plus à démontrer ici. L’argent est déposé sur le contrat pour une durée minimale de 8 ans (dans l’idéal). La stratégie de buy-and-hold a donc tout le temps de se mettre en place.

Défiscaliser les gains : une autre utilité de l’assurance-vie

L’assurance-vie est une enveloppe fiscale. À ce titre, elle permet de bénéficier d’un allègement d’impôt sur les gains réalisés si les fonds ne sont pas retirés avant les 8 ans du contrat.

Rappel des taux d’imposition de l’assurance-vie pour les retraits après 8 ans :

Montant des versementsTaux d’impositionPrélèvements sociauxTotal fiscalité
< 150.000€7,5%17,2%24,7%
> 150.000€12,8%17,2%30%
Source : impots.gouv.fr – 11/2022

Comme on peut le constater, l’avantage fiscal n’est valable que dans la limite de 150.000€ de versements. Au-delà, c’est le taux classique de 30% qui s’applique. Dans tous les cas, les prélèvements sociaux sont dus.


À ceci s’ajoute l’abattement fiscal. En effet, après 8 ans, les épargnants ont la possibilité d’effectuer un rachat équivalent à 4.600€ de gains (plus-values, intérêts et dividendes). Le retrait peut donc être supérieur à cette somme, en fonction de la performance de ton contrat. En effet, l’argent versé sur l’assurance-vie n’est jamais fiscalisé à la sortie. Seuls les bénéfices réalisés le sont. C’est donc un bon moyen de sortir des fonds sans payer de fiscalité (les prélèvements sociaux de 17,2% restent, quant à eux, toujours dus).

💡

À noter

Pour compléter une assurance-vie, le PEA est une bonne option pour investir en bourse tout en bénéficiant d’avantages fiscaux. Si tu souhaites en savoir plus, tu peux consulter notre guide dédié à cette autre enveloppe fiscale.

🚀

Compare les meilleurs PEA du marché
Tu souhaites ouvrir un PEA pour compléter les avantages de ton assurance-vie ? Pour trouver le meilleur plan d’épargne en actions, direction notre comparatif des meilleurs PEA du marché.

L’intérêt de l’assurance-vie pour préparer sa retraite

L’assurance-vie est également très utile pour préparer sa retraite. En effet, nous sommes ici dans le cadre d’un investissement de long terme, voire de très long terme. L’assurance-vie possède un spectre d’investissement suffisamment large pour s’adapter tout au long de la vie de l’épargnant. La possibilité d’arbitrer les supports (fonds euros et unités de compte) permet de faire varier l’exposition au risque en fonction du temps qu’il reste avant la retraite. C’est ce qu’on appelle une gestion évolutive à horizon. 

Ainsi, un jeune épargnant peut se permettre d’investir la majorité de ses avoirs sur des supports actions. Au contraire, un senior proche du départ en retraite cherchera à sécuriser son argent en augmentant la part des investissements moins risqués. Des arbitrages vont donc être réalisés tout au long de la vie du contrat. Plus on s’approchera de l’échéance, plus la part des fonds sécurisés augmentera et celle des actifs risqués diminuera.

Une fois à la retraite, l’assurance-vie peut constituer un complément de revenu appréciable. Il est ainsi possible de sortir chaque année une part du capital et des intérêts. Sur ces retraits, les bénéfices réalisés sont exonérés d’imposition à hauteur de 4.600€. Sachant que les versements ne sont pas fiscalisés, le montant du retrait peut donc être bien supérieur à 4.600€ (cette somme se rapportant uniquement aux gains).

Une autre possibilité est de choisir une sortie en rente afin de bénéficier d’un complément de revenu régulier. Si ce choix paraît sécurisant, il n’est pas toujours le plus intéressant fiscalement. En effet, une partie de la rente est fiscalisée en fonction de l’âge de début de perception. Tu trouveras toutes les informations sur la sortie en rente dans notre article dédié à la fiscalité de l’assurance-vie.

Assurance-vie : un intérêt pour la succession

L’assurance-vie est un des seuls placements financiers à apporter des avantages en cas de décès. C’est d’ailleurs ce qui fait en grande partie son succès. 

Grâce à l’assurance-vie, tu peux transmettre jusqu’à 152.500€ par bénéficiaire sans payer de droits de succession. Pour en bénéficier, il faut que les versements aient lieu avant les 70 ans de l’assuré. Si les versements ont lieu après 70 ans, c’est une autre règle qui s’applique. Dans ce cas, le souscripteur peut léguer jusqu’à 30.500€ sans droits de succession, tous bénéficiaires confondus. Les deux plafonds sont cumulatifs.

À quoi sert l’assurance-vie ? Conclusion

Comme nous venons de le voir, l’assurance-vie ne manque pas d’atouts. C’est un placement très utile dans une stratégie de diversification de portefeuille et d’optimisation fiscale.

Si tu te demandes encore pourquoi souscrire une assurance-vie, nous pouvons résumer son intérêt en 4 points. 

Ainsi, l’assurance-vie sert :

  • À faire fructifier son capital en diversifiant ses investissements

  • À optimiser sa fiscalité

  • À préparer ses projets, notamment sa retraite

  • À anticiper sa succession

FAQ – Questions fréquentes

Quel est le but de l’assurance-vie ?

Est-ce vraiment utile de souscrire une assurance-vie ?

Quel est l’intérêt d’ouvrir une assurance-vie quand on est jeune ?