Comment lire la fiche technique d’un ETF ?

Face à la multitude d’ETF, un élément est essentiel pour t’aider à choisir le bon : la factsheet (ou fiche technique), qui existe pour chaque fonds d’investissement. Il existe d’autres documents d’information que tu trouveras directement sur la page de l’émetteur, mais la factsheet te donnera la meilleure vue d’ensemble en tant qu’investisseur. À première vue, tous ces chiffres et ces abréviations peuvent sembler incompréhensibles, mais laisses nous t’expliquer comment sur 1 à 2 pages, tu peux savoir la composition de l’ETF, ses coûts et ses caractéristiques principales.

À savoir
  • Tu peux vérifier toutes les informations relatives à un ETF dans sa fiche technique correspondante sur le site de l’émetteur.
  • Chaque ETF porte un numéro ISIN (International Securities Identification Number) unique à 12 caractères.
  • Dans la fiche technique, tu trouveras les principales informations relatives au produit comme le type et le rythme des distributions, la méthode de réplication, les frais (TER) et le nom de l’émetteur.
Sommaire

Nom de l’ETF

Il existe des milliers d’ETFs qui ont chacun un nom bien spécifique. Avant même d’ouvrir la fiche technique, tu peux déjà en déduire quelques informations : Le fournisseur du fonds, l’indice qu’il reproduit, sa forme juridique et parfois d’autres caractéristiques (comme le type de réplication ou le type de distribution).

Voici comment se compose le nom d’un ETF. | Image : Hellomonnaie

C’est ainsi que les ETF sont affichés auprès de ton courtier ou de ta banque. Les “autres caractéristiques » peuvent indiquer divers éléments comme le type de distribution des dividendes ou la méthode de réplication. Dans l’exemple ci-dessus, “Acc” nous indique qu’il s’agit d’un ETF capitalisant (“accumulative”) et “EUR” nous indique que la devise du fonds est l’Euro.

ISIN

Chaque titre en France porte un numéro d’identification international nommé ISIN. L’ISIN comporte 12 caractères et signifie International Securities Identification Number. Un exemple d’ISIN est IE00B5BMR087. Les deux premières lettres indiquent le code du pays (ici IE pour Irlande), suivi de 9 caractères constituant l’identifiant national du titre (numéro NSIN pour National Securities Identifying Number). Ce code n’a pas de signification directe, il permet simplement d’identifier le titre. Le dernier nombre est calculé par un algorithme à partir des 11 précédents et permet de protéger le produit contre des numéros falsifiés.

Factsheet : L’essentiel en un coup d’oeil

Prenons l’exemple d’une fiche technique d’un ETF : l’iShares Core MSCI World UCITS ETF de BlackRock. Sur la première page, tu trouveras les données clés de l’ETF, c’est-à-dire les informations les plus importantes, généralement sur fond de couleur :

Point-clés factsheet
Exemple de factsheet du MSCI World de iShares. | Source: iShares by BlackRock

Dans la première ligne, tu vois la classe d’actifs : dans notre cas, il s’agit de la classe actions ce qui n’est pas étonnant étant donné que l’ETF réplique l’indice d’actions MSCI World. Mais comme nous l’avons vu, certains ETFs peuvent répliquer d’autres classes d’actifs que les actions comme par exemple les obligations, l’immobilier ou les matières premières.  

Dans notre exemple, la devise de base (devise de référence) et la devise de la catégorie sont toutes deux libellées en USD (dollars américains), ce qui évite les frais de change. Certains fonds comportent cependant plusieurs catégories qui peuvent diverger dans la devise utilisée. 

La date de lancement du fonds t’indique depuis quand l’ETF existe – dans l’exemple ci-dessus, depuis le 25 septembre 2009. C’est une information importante car pour les jeunes ETFs, le risque qu’il soit retiré du marché est plus élevé. Au contraire, si un fonds est établi depuis longtemps, cela veut généralement dire qu’il est rentable pour la société émettrice, il y a donc beaucoup moins de risque à ce qu’il soit retiré du marché.

L’indice de référence indique l’indice que l’ETF réplique, dans notre cas il s’agit du MSCI World. Plus loin dans la fiche, tu trouveras également des informations sur la manière dont l’ETF réplique cet indice. 

Le TER (Total Expense Ratio) ou TFE (Total des Frais sur Encours) est l’indicateur des frais d’un ETF. Il informe sur tous les coûts que le fournisseur du fonds prélève sur l’encours pour la reproduction de l’indice. Ici ils sont de 0,20%.

La méthodologie indique quelle méthode de réplication l’ETF utilise pour reproduire l’indice. Comme nous l’avons vu précédemment, elle peut être physique, synthétique ou optimisée. 

Le rebalancement indique la fréquence à laquelle l’émetteur de l’ETF adapte la composition de l’ETF à l’indice. Le MSCI World par exemple contient plus de 1 600 actions individuelles qui doivent régulièrement être mises à jour selon les faillites ou les nouvelles entreprises dynamiques. Dans notre exemple, le fournisseur rééquilibre la composition 4 fois par an si nécessaire, afin que l’ETF reproduise l’indice le plus fidèlement possible.

L’utilisation des revenus est un critère crucial pour choisir l’ETF qui correspond à ta stratégie. “Accumulating” (capitalisant) signifie que l’ETF réinvestit directement les revenus des dividendes dans le fonds, tandis que “Distributing” (distribuant) te les reversera régulièrement.

Un peu plus loin dans la fiche d’information, tu trouveras un aperçu de la performance, c’est-à-dire de l’évolution de la valeur de l’ETF. 

Tableau de performance
Un peu plus bas dans la fiche technique : le tableau de performance | Source de l’image: iShares by BlackRock

Le premier tableau indique le rendement sur un an pour les années 2017 à 2021 et le compare au rendement de l’indice de référence que l’ETF réplique (le MSCI World dans ce cas).

Le deuxième tableau représentant la performance annualisée est plus intéressant pour les investissements à long terme : Tu vois ici quel aurait été le rendement annuel de l’ETF au bout d’1 an, 5 ans ou 10 ans de buy and hold. Ici aussi, la comparaison se fait avec le rendement de l’indice de référence. Tu constates que les écarts entre l’ETF et l’indice sont systématiquement inférieurs ou égaux à 0,12%. C’est ce qu’on appelle l’écart de performance (ou tracking difference). 

Attention : la performance n’est pas un indicateur de la performance future de l’ETF. Elle te donne simplement une orientation sur le passé. L’année 2020-21 ayant été particulièrement dynamique, il est très peu probable que l’ETF atteigne à nouveau ce type de performance l’année prochaine. 

Dans notre article sur la réduction des risques, tu apprendras comment choisir ta stratégie d’investissement de manière à réduire ton risque pour un même rendement escompté.

Que contient mon ETF?

À propos stratégie: Avant d’investir de l’argent dans un ETF, il est toujours conseillé de regarder quelles valeurs le composent exactement. Tu trouveras également cette information dans la fiche technique (factsheet). Notre exemple d’ETF contient plus de 1.600 entreprises individuelles réparties sur de nombreux pays et secteurs. Dans la fiche technique, tu trouveras un aperçu des secteurs (branches) et des régions dans lesquels celles-ci se trouvent.

La répartition sectorielle des valeurs de l’ETF. | Source: iShares by BlackRock
La répartition sectorielle des valeurs de l’ETF. | Source: iShares by BlackRock
Répartition géographique
La répartition régionale des valeurs de l’ETF. | Source: iShares by BlackRock

Comme tu peux le constater, le MSCI World UCITS ETF de BlackRock a une forte concentration aux États-Unis, suivi du Japon puis de pays européens. En ce qui concerne les secteurs, la technologie a un poids dominant. La santé, la finance et les biens de consommation cycliques sont également en tête. 

En tant qu’investisseur, il est très important de comprendre ce que l’ETF fait de ton argent. C’est pourquoi la fiche technique (factsheet) est un outil essentiel pour trouver l’ETF correspondant le mieux à ta stratégie.

FAQ – Questions fréquentes

  • Qu’est-ce qu’une Factsheet ou fiche technique ?

    Pour chaque fonds (et ETF), il existe une fiche technique (factsheet) dans laquelle sont listées les principales données clés, comme par exemple l’ISIN, la méthode de réplication, l’objectif d’investissement, la performance et bien plus encore.

  • Où puis-je trouver la factsheet d’un ETF ?

    Tu la trouveras très facilement sur le site l’émetteur de l’ETF. Cette fiche contient les informations les plus récentes et sera donc la meilleure source pour prendre ta décision.

  • Qu’est-ce que l’ISIN ?

    Chaque ETF proposé en France est désigné par un code ISIN (International Securities Identification Number). Il s’agit d’un numéro international composé de 12 caractères (chiffres et lettres) pour identifier et authentifier le produit.